Une bouchée... orgasmique ! - 12102011

SophieP.
Abonné

Je suis accro au chocolat. Qui décroche, qui raccroche, qui lutte, qui cède, qui souffre.

Quand je pense à la première bouchée d'une bonne plaque à l'emballage rouge  pour ne pas la citer ;), je compare l'effet à un orgasme; WaouH... je sais que ce n'ets que la première bouchée, les autres seront moins bonnes, etc. mais quand on vient d'avoir un orgasme, on est pas du tout en état de se contrôler, vous ne trouvez pas ? J'espère ne pas choquer avec cette image, mais c'est vraiment ce que cela m'inspire; et je vous assure que je préférerais limiter ces réactions aux moments d'intimité avec l'homme de ma vie !

Commentaires

Lily.
Abonné

Bonjour,

En lisant ton message, SophieP, j'ai pensé au petit bouquin de Philippe Delerm : "La première gorgée de bière".

Le sous titre du livre, c'est "et autres plaisirs minuscules..."

Ces petits plaisirs de la vie n'ont de sens que s'ils sont appréciés à leur juste valeur, sans dépendance ni excès... et finalement, quand on a mangé la plaque, que reste-t-il du plaisir ?

Ta comparaison avec l'orgasme m'a fait réfléchir, parce qu'en fait, si on y réfléchit bien, après un bel orgasme, on est apaisée... (enfin plus les hommes que les femmes, je te l'accorde ;-))  Alors pourquoi ne parvient-on pas à l'être après un (ou deux, quand même...) carrés de chocolat ? Parce qu'on n'a pas pris le temps de le déguster ?

J'en sais rien, finalement.

Peut-être que le réconfort émotionnel que l'on cherche avec la plaque de chocolat, cette forme d'anesthésie émotionnelle que l'on ressent après une compulsion (de chocolat ou d'autre chose), ben, finalement, ce n'est pas du plaisir.  C'est du réconfort, et c'est autre chose...

yayie.
Abonné

j'espère bien que tu vas accepter cette bouchée orgasmique et t'en délectée !!!!!

ne mange pas toute la tablette, juste la bouchée qui te fait monter au plafond

tu te prends un superbe orgasme le matin, un autre l'après midi et pourquoi pas un le soir si tu veux ^^

tu sais que ça te fait du bien, et tu sais que la première bouchée te fait du bien alors pourquoi t'en priver ?

yayie.
Abonné

et j'adore ton image ^^

Lisa.
Abonné

Bonjour Sophie P...

Moi aussi, je suis une accro au chocolat, pas de tous, mais de quelques uns choisis avec soin, ça c'est sûr. Bizarrement j'en suis davantage accro à certains moments qu'à d'autres:je n'en mange jamais avant le déjeûner,  rarement avant le dîner, c'est après que ça se gâte...Je dirais même que le matin, l'idée d'en avaler ne serait ce qu'un carreau m'écoeure complètement.Depuis presque trois mois que je m'essaie à LC je découvre quelques particularités de cette dépendance, dont celle décrite ci dessus, et je me dis que je ne mange pas de chocolat uniquement parce que c'est bon, pour d'autres raisons aussi, et essentiellement pour me réconforter.Une chose toute bête, j'ai aussi intégré l'idée que je pouvais en acheter tant que je voulais si je le voulais et ne pouvais être "en manque";moi qui évitais d'en acheter j'en achète maintenant toutes les semaines, et, fait incroyable, je n'en viens pas à bout ( entendons nous, je n'en ai pas acheté des semi remorques non plus!) A l'instant où je t'écris,j'en ai trois tablettes "d'avance", auxquelles je ne touche pas par manque complet d'envie, comme si la profusion tuait le désir ( non, pas comme si, la profusion tue le désir dans beaucoup de situation...) Et pourtant, ce petit C... d'O. au lait et amandes et grains de sel, quel plaisir...Quant à l'orgasme, après l'avoir puissamment dégusté, je suis plutôt apaisée pour quelques heures; les enchaîner n'ajoute rien à mon plaisir, mais c'est sans doute  que je suis une langoureuse qui goûte à tout, y compris à la délicieuse langueur qui s'empare de moi après un corps à corps généreux!!

Bises   Lisa

beasoub.
Abonné

J'aime bien la comparaison ! j'ai un tiroir plein e chocolats suisses, auquels je ne touche pas, parce "qu'ils ont été acheté pour faire des cadeaux" lors de mon dernir voyage dans la mère-patrie.

par contre, si par hasard (!) je rencontre un chocolatblnc aux noisettes entières ou aux amandes, alors là je ne fais pas de quartier !!

SophieP.
Abonné

Merci de vos réponses et réflexions... C'est vrai, après l'orgasme, on est apaisée, on se réjouit à l'idée d'une prochaine fois, mais pas tout de suite.Il faudrait que j'arrive à ça avec le chocolat. avoir plusieurs plaques, c'est impossible en ce moment, parce que j'y penserais tout le temps; ma belle soeur en a offert aux enfants, et ça va être dur de ne pas y toucher... J'ai l'impression de ne toujours pas savoir ce que je veux,a lors que ça fait 15 ans que je me pose la question, et que j'ai même écrit un roman sur le sujet : le carnet de Grauku, le tire veut bien dire ce qu'il veut dire, non ?  En ce moment, je fais beaucouo d'aquagym, l'eau est un élément qui m'apaise aussi beaucoup...

 

 

Ça n'a rien à voir, mais je retrouve samedi prochain une très bonne amie qui a perdu 24 kilos avec WW; je suis super contente d ela voir, et j'appréhende en même temps : je vais me sentir nulle, mon mari va penser qu'elle a réussi..;

 

Allez, hauts les coeurs, demain c'est lundi, une autre semaine commence !

Bises à toutes !

capuccino
Marraine

Sophie,

je ne vais pas de parler de dépendance au chocolat car je ne connais pas, mais par contre WW, je connais (les unités, les feux, les portions, les points les flexipoints, les propoints)...Moi aussi j'avais réussi à  me maintenir dans une fourchette de poids très honorable avec ww et ce pendant 30 années (avec des hauts et des bas bien sûr), mais mes kilos me sont revenus à la figure comme un boomrang...

Dis-toi qu'il vaut mieux être à ta place aujourd'hui car demain, ta vie ne se résumera pas à acheter, compter, manger, dépenser des points...

Bon courage.

SophieP.
Abonné

merci capuccino pour ces encouragements; je crois que WW me permettait de mesurer les quantités, ce que je fais mal..; je mange trop, mais les exos du site m'aident bien dans ce sens (ecrit-elle, en buvant un café viennois préparé sans réelle envie pourtant ;) )

edithcogny.
Abonné

Comme tu as raison capuccino !

Comment as-tu pu tenir aussi longtemps en faisant WW? Quand je pense que j'ai été dans le même système et par deux fois, que j'y ai cru dur comme fer !

Ironie du sort, je reçois encore les news letters de WW. Au début, je les supprimais, après je regardais les recettes, mais ça me gonfle.

Mon corps me dicte : beurre, fromage, crème fraîche entière et pas spray de cuisine, comptage et je m'affame pour les week ends et je n'y arrive jamais.

Ce soir j'ai fait une tarte pomme de terre, oignons, fromage à raclette, CF : les enfants adorent, moi aussi. Alors je sais que je n'en mangerai pas beaucoup, mais au moins je l'arai cuisiner avec envie et manger avec plaisir!

SophieP.
Abonné

Comment j'ai tenu si longtemps... je sortais d'une 3e grossesse, j'avais pris six kilos depuis la naissance de mon fils et frôlait les 100 kilos (96 exactement).

Surtout, je n'avais plus aucune foi en moi, je n'y arriverais pas seule. Ma meilleure amie venait de perdre 24 kilos avec WW. Alors j'ai décidé de leur faire confiance, et de respecter leur programme à la lettre. A l'époque, j'étais déjà accro des gerlinéa au café, et je les ai mis dans le programme en comptant les points. Comme ça, je gardais un aliment qui me rassurais.

J'avais une alimentation assez bizarre, puisque je prenais un subsitutut de repas au petit déj et un autre au goûter. Et en ça, WW ne m'a pas aidée, me renforçant dans mes comportements maniaques. Par contre, j'ai appris à ne plus diaboliser les féculents, à utiliser des herbes, et surtout qu'une bonne tomate coeur de boeuf avec du basilic, ça vaut , l'été, un morceau de chocolat.

J'ai surtout maigri beaucoup et régulièrement. Par contre, je n'ai pas géré la stabilisation, comme c'était prévisible quand j'y pense maintenant. Aujourd'hui, je reste convaincue que WW est un bon soutien pour apprendre à équilibrer son alimentation, même si la méthode , comme il faut tout noter, empêche d'avoir un rapport spontané à la nourriture. Mais jusqu'à aujourd'hui, le rapport spontané à la nourriture ne m'a pas réussi ;)

 

Il est clair par contre que WW n'ets pas une réponse pour les personnes qui comme moi ont un vrai trouble du comportement alimentaire... écrit-elle en pensant à une plaque de chocolat; Virez-moi cette image de ma tête !

 

Bonne journée à toute set à tous !

 

Anick.
Abonné

Sophie P: J'ai justement trouvé un article sur ces envies de chocolat, et l'ai mis sur mon blog, si ça t'intéresse. En gros, on suggère de ne pas essayer de s'enlever le chocolat de la tête mais plutôt d'explorer l'idée à fond...

Pour WW, je pense que ça donne l'impression d'aider mais je ne connait pas grand monde qui arrivent à se maintenir. Ce type de régime, ça me rends folle, et je ne dois pas être la seule. Personellement, je pense que ça a vraiment contribué à me faire entrer dans le monde des troubles alimentaires. L'alimentation, ça ne devrait pas se jouer dans la tête mais dans le corps!

Le yoyo est plus néfaste pour la santé que quoi que ce soit, alors autant perdre doucement, mais durablement!!!

SophieP.
Abonné

merci pour le lien, je vais voir ça tout de suite !

Haut de page 
X