une EME peut elle ressembler a de la faim ? - 06052012

positivethinker.
Abonné

Bonjour,

Il m'arrive un truc bizarre aujourd'hui. J'ai mange assez copieusement a 12h15, un peu au dela de ma faim, et j'ai a nouveau faim a 13h45, soit a peine 1h30 plus tard ! Ce n'est techniquement pas possible d'avoir faim dans ces conditions. D'autant plus que j'ai bien dine hier soir et tard (22h).

Alors, je me dis que ca doit etre une EME. Pourtant j'ai des symptomes physiques de la faim, sensation de vide dans l'estomac et salivation. Se peut-il qu'une EME presente les memes symptomes que la faim ? Je suis stressee, je prepare un exam. Le taux de cortisol peut augmenter ma sensation de faim. Qu'en pensez vous ?

Merci

Commentaires

Marie-Paule.
Abonné

bonjour !

Je ne peux pas trop me prononcer, vu que je ne suis pas dans ton corps, et donc je ne donne que mon avis : dans le doute, ne mange pas, attends pour être sûre. Si c'est une EME, ça passera si tu t'occupes. Si c'est la faim, ça va s'accentuer.  Mais je pense que ça peut être la faim, même si tu as mangé "copieusement". La quantité était peut-être là, mais peut-être n'était-ce pas assez nourrissant ? Le corps a ses raisons que la raison ne connaît pas, aurait dit Corneille (je crois, hum....smiley).

Bon courage pour ton exam !

capuccino
Marraine

Coucou,

Il est important justement quand des émotions arrivent, non pas de s'occuper mais de s'arrêter, de les repérer et de les accepter, de "leur faire une place en nous" comme le dit le DR A. dans l'un des exercices de pleine conscience.

Les EME peuvent prendre toutes les formes mais l'important c'est de faire la différence d'avec la vraie faim. L'EME-zen est l'outil de prédilection pour savoir où on en est, mais peut-être n'y as-tu pas accès ?

As-tu accès çà des exercices de pleine conscience ? Oui ? Alors c'est le moment de les mettre en pratique et de voir ce que devient cette sensation de faim après un exercice. Si tu a toujours faim, alors mange lentement ce qui te fait plaisir sur le mode dégustation.

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

 

Bonjour tout le monde,

Positivethinker, il est clair que pour le moment, vous ne distinguez pas encore bien la faim et les envies de manger émotionnelles. Je vous conseille de bien pratiquer (ou refaire) les exercices sur la faim afin de bien l’identifier. La faim correspond non pas à une sensation, mais un ensemble de sensations, de même que la réaction de stress correspond à un ensemble de sensations. Apprenez à bien les distinguer.

Bien d’accord, capuccino, sur le fait que, face à ses émotions, mieux vaut les considérer, les accepter, plutôt que les éviter en se distrayant par le travail ou autre chose. Et bien d’accord avec vous aussi, marie-paule, manger n’est pas une affaire de volume. On peut manger de grands volumes, mais encore faut-il que ce soit nourrissant. Sans oublier aussi, que le rassasiement sans le contentement, ne permet pas qu’on s’arrête.

positivethinker.
Abonné

Je suis en train de faire les exercices sur la faim pour la deuxieme fois. Il y a peut-etre quelque chose que je n'ai pas percute mais dois je avoir toutes les sensations de faim en meme temps pour considerer que c'est de la faim ? Chez moi la faim, meme forte, se traduit par deux ou trois symptomes (salivation, gorge serree, vide dans l'estomac). Ces sensations augmentent quand la faim augmente, mais il n'y en a pas d'autres, sauf si je ne mange pas pendant 24 heures et alors la je peux commencer a avoir des vertiges mais je ne pense pas que ce soit la solution de mange toutes les 24 heures !

Holimione.
Abonné

[quote=G.Apfeldorfer]

Sans oublier aussi, que le rassasiement sans le contentement, ne permet pas qu’on s’arrête.

[/quote]

A lors ça c'est une phrase qui me plait bien yes....

Inscrite depuis une semaine seulement, je n'ai pas encore accès à tous ces outils de faim et EME (mais je crois que ça arrive)..

mais cette philosophie que "le rassasiement n'est rien sans le contentement" (philosophie qui me parait être à la base de votre méthode, basée sur les vraies sensations) me remplit d'une joie sereine vis à vis de la nourriture que je n'avais pas eue depuis longtemps...

Rien que pour cela MERCI => c'est comme un "déclic" enlightened: non seulement manger PEUT être un plaisir, mais MANGER DOIT ÊTRE UN PLAISIR..

 C'est cela qui est NORMAL....

Cela ouvre des perspectives....

Holimione

Haut de page 
X