Une jolie expérience italienne - le 10/02/2016

Titeraphy.
Abonné

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je voulais vous faire partager une expérience de repas que j’ai fait ce weekend.

J’ai démarré le programme la semaine dernière et entre temps, nous sommes partis en weekend à Milan avec mon chéri pour fêter nos un an.

J’appréhendais à mort ce weekend en Italie car je sais qu’on y mange bien, souvent en grandes quantités et que parfois ce n’est pas très « diététique ».

Malgré tout, j’avais envie de me faire plaisir, de profiter de ce moment de complicité avec mon homme et de célébrer notre anniversaire (que ce soit par la découverte culinaire ou culturelle).

Je n’avais donc pas envie de me mettre en « restriction cognitive », mais je vivais très mal par anticipation le fait de « me lâcher » et de me faire plaisir. La perspective des repas était une angoisse énorme !

 

Le premier soir, je m’étais faite toute belle pour sortir et profiter à fond du moment. Nous avons beaucoup tergiversé pour trouver un endroit où manger et je commençais à avoir très faim et à me sentir mal en pensant que j’allais craquer à mort pendant le repas car j’avais trop faim.

Nous avons finalement choisi un restaurant limite gastronomique et là, j’ai commencé à regarder la carte, il y avait plein de bonnes choses.

Et il y a eu comme un déclic, je ne sais pas bien comment expliquer ça, mais j’ai eu envie de me faire plaisir, de me faire du bien et de partager un bon moment de convivialité avec mon chéri.

Nous avons partagé une entrée (alors que d’habitude, moi c’est plutôt « pas touche à mon plat » haha) et carrément pris notre temps au restaurant en dégustant réellement tous nos plats (alors que les autres couples autour de nous arrivaient et partaient sans arrêt), nous avons bien dû passer 3 heures en tout au restaurant alors que rétrospectivement parlant nous n’avons pas mangé tant que ça (quelques gnocchis partagés à deux, une petite pizza fine chacun et une petite part de tarte aux fruits en dessert).

Mais ce que j’en retient c’est d’avoir pris un plaisir immense à déguster ce que j’ai mangé, d’avoir véritablement « choisi » ce que j’ai mangé parce que j’avais envie de le manger, que ça me faisait plaisir.

De m’être demandé après le plat principal si un dessert me faisait réellement envie, et en le voyant en vrai me disant « oh oui ! il est beau, il est appétissant et j’ai encore une petite place pour lui et le plaisir qu’il va m’apporter ».

 

Après être sortie du restaurant, je me sentais hyper bien ! Heureuse, détendue d’avoir passé un bon moment, j’avais passé une excellente soirée et je ne regrettais absolument rien ! (fait hyper rare pour moi, je regrette souvent d’avoir « craqué » ^^’).

A aucun moment je ne me suis dit que j’étais moche ou grosse d’avoir mangé. Je me sentais limite sexy à être heureuse ^^

Je garde ce souvenir du restaurant en mémoire pour me remémorer qu’il est possible de manger ce qu’on aime en tout plaisir, sans aucune culpabilité sous-jacente. Juste dans le bonheur de partager un moment de convivialité et de joie :D

 

Je voulais le partager avec vous :)

Bonne journée et courage ! Nous sommes sur la bonne voie pour nous réconcilier avec nous-même

Raphy 

Commentaires

Amritaa.
Abonné

Merci du cadeau Titeraphy !! C'est super sympa de partager ça avec nous

 

Etre présente d'instant en instant sans se laisser perturber par nos bavardages du mental n'est ce pas merveilleux

 

Merci pour cet instant de grâce et FORZA ITALIA !

izabelle
Animatrice forum

super c'est chouette

lorraine
Marraine

Oh quel beau témoignage! Tu décris tellement bien tiraphy, que j'imaginais  la scène

 

S'accorder de la bienveillance (ou de la gentillesse), le droit à la bienveillance

et donc de vivre ce qu'on a envie de vivre sans se  juger  ...y  a que ça de vrai..et à travers ton post tu le rappelles bien. Merci

mavo.
Marraine

Oui merci de partager cette très belle expérience avec nous !! Ca donne des envies d'Italie ! smiley

Haut de page 
X