Voilà que mon conjoint grossit ! - 29082012

Pomdereinette.
Abonné

Me voilà en fin de parcours. et j'ai mis un an. C'est dire si j'ai pris mon temps....

Or je constate depuis quelques temps, alors que je parviens de mieux en mieux à réguler mon alimentation, que l'effet inverse se produit chez mon compagnon. Il finit l'assiette des enfants (maintenant que j'ai fait accepter qu'ils n'étaient pas tenus de la vider), mange comme 4, se soucie de plus en plus des menus, de l'heure des repas...

Au début il a mis ça sur le compte de l'arrêt de la cigarette. Sauf que ça fait quasi deux ans, et son comportement est plus récent, sans que je puisse le dater. Il s'est mis en place progressivement, et il y a peu que j'ai fait le lien avec mon parcours.

Je ne lui ai pas caché mon inscription ici, ni son pourquoi. Mais je réalise que sans doute ma pathologie (que je ne lui ai jamais caché, même si ça n'a pas été facile)  devait pour lui servir d'écran de protection. Comme c'était le cas à la maison quand j'étais enfant...

J'ai essayé de lui parler des exercices et de leur pourquoi, mais c'est comme si je m'adressais à un sourd. Même s'il accepte que les repas soient plus souples avec les enfants je suppose que tout cela le met en conflit avec les principes inculqués chez lui (comme chez moi, d'ailleurs, mais je suis la seule à en parler).

Bref, est-ce que votre parcours sur LC a eu des conséquences sur votre entourage ? Je vous avoue que là je suis quelque peu désemparée.

Commentaires

Marie-Paule.
Abonné

LC a parfois des effets bizarres ! Le mien a tenté de me suivre, mais n'étant pas au fait de toute la subtilité du machin, il a juste retenu qu'on pouvait manger de tout à condition d'avoir faim.... le problème, c'est qu'il ne sait pas quand il a vraiment faim, il ne sait pas s'arrêter et donc il copie ce que je mange, ce qui a le don de m'énerver, moi qui tente de me réconcilier avec MA nourriture....   Là il commence à comprendre, après avoir pris 2-3 kilos et donc il retrouve son comportement habituel en douceur..

Je n'ai pas trop de conseils à te donner, juste une petite réflexion pour la route : justement, chacun sa route, comme on dit. Tu as fait un pas, ça a l'air d'avoir fait bouger des trucs dans votre couple, laisse-lui le temps de retrouver un équilibre. LC nous apprend à être bienveillants avec nous, mais aussi avec les autres, ne lui fais pas le coup du censeur, tu sais que ça ne marche pas....Il se sent peut-être en insécurité, ses habitudes sont chamboulées,  et s'il prend quelques kilos (mais ce n'est pas sûr, si ?), surtout n'en fais pas un drame...  C'est trop tôt pour tirer des conclusions, je crois...  

Il me semble comprendre que c'est comme ci ce que tu vivais toi est devenu son truc à lui, comme si ce conflit devait à tout prix s'exprimer quelque part.... peut-être que ton mari va en faire autre chose que ce que toi tu en avais fait, peut-être qu'il va trouver une autre façon de le résoudre, et que vous en serez débarrassés,  Pourquoi pas ?  Il me semble que trop t'en mêler ce serait comme si tu reprenais ton fardeau... enfin, je fais peut-être de la psycho de comptoir, je ne vous connais pas, c'est juste ce qui me vient sur le moment.... Excuse-moi si je vais trop loin dans mon commentaire....

titou63.
Abonné

LC et les proches :

 

Pour toutes les raisons que vous évoquez ci-dessus, je ne parle pas de LC à mes proches. J'applique, c'est tout.

 

A chaque fois que j'ai abordé le sujet avec un proche (mère, nièce..) Ah bon, c'est possible de ne se baser que sur sa faim (-et ton sommeil, ta soif, idiote, tu fais comment , ne te bases tu pas sur tes sentations interne pour dormir ou t'hydrater-, in petto?) ! C'est vrai que si on s'arrête de manger lorsqu'on n'a plus faim, on ne grossit plus ? Tu dois quand même arrêter les gâteaux si ça te fait grossir... Chez le médecin : vous devriez essayer les barres protéinées, vous devez arrêter de manger le jaune de l'oeuf dur, nous allons parler des choses qui fâchent : votre poids (gynécologue que je n'allais pas voir pour mon poids !)...Vous n'êtes vraiment pas raisonnable ! (comme si je faisais exprès de grossir chaque année dans ce monde ou la minceur est magnifiée !-) J'ai donc renoncé à en parler, je m'en tiens à mes applications et en parle uniquement avec des gens qui semblent accrocher.

Me battre contre la terre entière me crée des EME et me donner envie de manger par compulsion. Donc LC est pour mes proches un jardin secret, je ne suis pas prête à accepter la possibilité que mon conjoint se moque de moi ou se mèle de mon alimentation. Je me contente à dire à mes enfants de déguster et à manger lentement. Je ne les force plus à finir leur assiette. Je leur sert des petites portions et les ressert si ils ont faim.

 

Bon courage à tous qui avez des proches incompréhensifs !

Pomdereinette.
Abonné

Déjà, merci Marie-Paule pour ta réponse. Je vais tâcher de rester sur la même voie : je parle de moi, de mon vécu et ressenti, il en tire les conclusions qu'il veut. Même si difficile... Mais après tout nous sommes les mieux placé(e)s pour savoir que les commentaires d'autrui n'aident en rien.

Titou, le plus dur reste justement de faire admettre que les enfants ne sont pas tenus de finir leur assiette, que mieux vaut les servir plusiers fois en petite quantité qu'une platrée qui décourage, qu'ils ne sont pas tenu de manger un dessert si plus faim etc etc.  Une source d'embrouille permanente avec les proches. Zhôm s'incline, mais n'en pense pas moins... Sauf que désormais c'est lui qui grossit, dans la maison... Tout cela le dérange trop, je pense.

Cara.
Abonné

Bonjour Pomdereinette,

Je viens de répondre sur ton autre post, mais j'ai envie de répondre ici aussi car ça me parle vraiment ton histoire. Je trouve que ce que nous faisons ici implique fortement l'entourage.

De même que Titou, je n'en parle pas en dehors de chez moi car les gens ne comprennent vraiment rien à la démarche et ne veulent surtout pas savoir. Par contre mon mari connait bien la méthode. Mais il y a une chose où il a un peu de mal encore, c'est jeter. Ca lui vient comme nous tous de l'éducation. Avant de faire LC, je gardais ce qu'on ne finissait pas, mais c'est moi qui finissais toutes ces saletés, car lui, étant un mangeur régulé, il ne mange jamais ce qui ne lui plait pas, donc les vieux trucs, fallait pas jeter, mais c'est moi qui faisait la poubelle. J'ai arrêté ça, et j'arrive un peu plus à jeter devant lui, il s'y fait, mais parfois sur certains trucs, il ne veut pas. Alors je ne lutte pas, je mets au frigo...et je jete le lendemain, de toute façon c'est moi qui gère la bouffe à la maison, et il ne s'en souvient plus après.

Quand à ton mari, tu peux lui demander pourquoi il finit les assiettes des enfants, et si c'est pour ne pas gâcher, demande lui ce qui est le plus gâcher : que la bouffe soit à la poubelle ou en forme de gras sur ses poignées d'amour.

Je pense, comme je disais dans mon autre post que se joue là des choses en rapport avec l'autonomie, les décisions et le contrôle de chacun dans la dynamique du couple. A chacun de voir de quelle manière car nous fonctionnons différemment, mais quand on change des habitudes de longue date c'est perturbant.

Haut de page 
X