vos maris/l'entourage

Kala.
Abonné

Bonjour,

 

j'aimerai connaitre l'attitude de vos maris au sujet du programme. Le mien est plein de certitudes sur la diététique et passe son temps a faire des remarques sur ce que je mange ou pas. Du coup, c'est un peu dur de manger réellement ce dont j'ai besoin parfois avec des remarques du style "tu te rends compte t'as mangé plus que moi ce midi/ce soir/etc..." ou de manger sans culpabiliser quand j'entends 'tu manges trop de ceci ou de cela".

Comment sont vos maris (ou vos proches en général) ? et s'ils sont du même style comment gérez vous la situation ?

 

Merci,

Kala

Commentaires

Applepie.
Abonné

Hello

 

tu as déjà un sujet qui traite de ça ici :

//www.linecoaching.com/maigrir/la-communaute/forums/maigrir-pour-la-vie-vos-trucs-et-astuces/la-vie-de-couple

Nicci.
Abonné

Mon mari est régulé. Il connait le principe de la méthode car j'essaie de pratiquer depuis quelques années et je lui avais expliqué. Cependant, il y ades choses qu'il ne peut absolument pas comprendre. L'autre jour j'avais mangé un bicuit à la guimauve et chocolat en attendant le diner car j'avais faim. Il a dit  "tu l'as noté dans ton carnet ça ?" comme si c'était une faute. Pour lui aussi, le pain blanc, c'est mal, ça fait gonfler, donc il ne comprends pas que je mange ça, et il faut avouer que la plupart du temps, avec lui je mange ses satanés flocons d'avoine (que je ne deteste pas, mais qui me donne l'impression de respecter un régime), et quand je suis seule, je mange mon pain beurre confiture, mais je ne peux m'empêcher une certaine culpabilité. Je repense avec nostalgie aux heures où nous étions plus jeunes et mangions notre petit déj fait de pain beurre, avec insouciance. Depuis sont passées des idées de régime santé (groupes sanguins notemment). Le problème c'est que lui, sans s'être jamais pris la tête avec les régimes, à gardé des trucs qu'il apprécie parce qu'il trouve que ça lui va mieux (seigle au lieu de blé, lait de soja au lieu de lait de vache...). Moi je suis incapable de faire des choix en écoutant mon corps. Ca me rends jalouse, ça m'énnerve, et j'ai le sentiment d'être une gamine de 5 ans qui fait une crise pour avoir ce qu'elle veut ( gateau, pain...).

Donc pour résumer, je me sens obligée de cacher parfois ce que je mange à mon mari par peur d'être critiquée mais en même temps je me sens coupable car je n'ai pas l'impressin de faire les bons choix alimentaires.

Vididi.
Abonné

Quand j'ai connu mon homme, il pesait 63 kilos pour 1,92m. Son repas de base au RU, c'était Frites avec autre chose. Voire pizza-frites. 20 ans plus tard, il a  pris 10 kilos, notamment grâce au sport. Ce qui lui donne un IMC presque normal. Il mange toujours des frites une fois par jour ou presque. Mais c'est un mangeur régulé. Il ne se prive de rien MAIS il arrête de manger dès qu'il n'a plus faim et ne mange pas tant qu'il n'a pas faim.

Au début je me disais que c'était injuste, mais en fait tout le secret était là et je ne le savais pas. Quand il me disait "je ne peux pas, je n'ai plus faim", j'étais incrédule. Enfin, je n'ai jamais eu besoin d'avoir faim pour manger, moi. En tout cas, je ne m'en rappelais pas.

Je ne lui ai pas dit que je m'étais inscrite ici, mais il a suivi ma découverte des bouquins des Dr Zermati puis Apfeldorfer. Il est la preuve vivante qu'on peut se nourrir en suivant très précisément ses envies et être mince. Sans aucun souci de diététique, de "manger sain". Sans autre souci à vrai dire que de se faire le plus plaisir possible (car il aime bien manger, découvrir des saveurs nouvelles). Bref, je pense qu'il ne me jugerait pas. Mais il m'a vu aussi essayer d'appliquer ces principes, seule et sans succès, alors je préfère faire ce travail de mon côté sans lui en parler expressement. On verra dans quelques semaines.

Chantalou62.
Abonné

Bonsoir Kala,

J'ai la chance d'avoir un mari adorable qui me soutient. D'autant plus qu'il a vécu à mes côtés mon expérience de prise en charge de mon obésité par un nutritionniste de l'hôpital Bichat qui, au bout de 8 mois de suivi et 15 kgs perdus, suivis d'un période d'environ 3 mois de stagnation, m'a déclaré tout de go qu'il ne pouvait plus rien pour moi si je ne travaillais pas ma résistance au stress!

Quand je lui ai demandé comment faire, il m'a conseillé un soutin psy en me disant qu'à Vichat, dans le service de nutrition-diabétologie, les patients peuvent avoir recours au seul psychologue attaché au service et donc submergé de demandes! Je lui ai donc demandé de me consiller un praticien et là, grand moment de solitude: il m'a annoncé ne pas pouvoir m'aider et m'a même dit que si j'arrivais à avoir des noms, de les lui transmettre!!! Ce que j'ai fait après contact avec le GROS.

Il a également vécu à mes côtés ma dépression en 2006.

Enfin, il m'accompagne depuis un peu plus d'un an dans mon travail avec le Dr Apfeldorfer dont je suis devenue la patiente sur les conseils de mon médecin traitant. Depuis juillet 2010, il m'a dit mesurer à quel point j'ai retrouvé un meilleur équilibre émotionnel, même si je n'ai pas encore perdu de poids. En effet, j'ai encore du mal avec la dégustation et la sensation de satiété.

De ce fait, il a mis au rebut ses certitudes sur les régimes, les principes de restriction et je n'ai pas eu à faire grand chose pour qu'il revisite ses a priori et ses idées toutes faites!

Je crois que s'il ne m'avait pas accompagner, je me serai simplement recentrée sur moi, sans essayer de le convaincre contre son gré car si son esprit n'était pas ouvert, je me serai échinée pour rien. Ce parcours, je le fais d'abord pour moi, pour retrouver un équilibre, vivre mieux dans un corps que je ne peux pas fondamentalement changer, en paix à défaut d'en être fière mais je ne désespère pas de me réconcilier définitivement avec lui.

Je ne sais pas si ce que j'écris t'aide mais j'ai envie de te dire de ne surtout pas lâcher l'affaire et comme on dit chez L'Oréal: "Tu le vaux bien", juste pour toi, pour vivre heureuse, en paix avec toi et ton histoire.

On est avec toi et n'hésite pas t'appuyer sur nous pour partager tes réussites et soulager tes moments de bluses!

Haut de page 
X