Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Beaucoup d'information

Communauté et échange Présentation : apprenons à mieux nous connaître !
23 Sep 2014 à 16h

Bonjour,

 

Je suis nouvelle, j'ai commencé le 20 septembre et je suis inondée d'information, je me sens un peu seule devant un site ou il faut parfois prendre des notes pour rétenir les démarches à suivre. Il faut tout lire, tout découvrir, en même temps faire l'effort de ne pas se tromper. Pour une débutante ce n'est pas facile. Est-ce qu'il y a quelqu'un qui peut résumer la méthode ? les points essentiels à respecter . Je n'ai que le week end pour lire les informations, le soir j'essaie de remplir mon carnet., mon travail est fatiguant sur le plan intellecteul. Après le boulot ma concentration baisse

Merci

Voir le dernier message

46 commentaires

Lamia tu es inscrite depuis le 20 septembre...

Quels sont ces arguments je n'ai pas compris?

Bjr Lamia, est-ce que tu as bien tout compris avant de t'inscrire parce que justement ce n'est pas un énième régime miracle qui te capture avec l'alléchante formule "satisfait ou remboursé" qui à mon avis ne doit pas être facile à obtenir (as-tu déjà fait cette expérience) Quant à vouloir que les gens soient bénévoles ! Pour les docteurs je n'en sais rien, mais un site ne fonctionne pas à l'air et à l'eau, ou alors les pubs t'empêche de parcourir correctement. Que tu ne sois pas satisfaite je peux comprendre mais là je trouve que tu pousses le bouchon un peu trop loin. Accepte d'avoir payé (et pas cher par rapport à toutes les formules miracle que tu sembles rechercher) pour une expérience "occidentale". Bonne continuation pour la suite.

Ce que tu peux peut-être faire, c'est te mettre en condition de silence avant de manger, un petit moment, écouter le silence (il n'y a jamais de silence, en fait), sentir ton corps ne rien faire, sentir l'absence de sollicitations. Et puis ensuite manger comme tu aimes, avec une ambiance.

Tu peux aussi choisir de te garder un carré de chocolat à la fin du repas, et éteindre le bruit, te mettre en retrait du monde, manger ton carré, et puis revenir dans le monde.

Et puis si tu ne le sens pas, tu ne le fais pas. Si ça devient nécessaire, si tu sens que ça peut te faire passer un cap, alors tu t'y prépareras, et ça se fera (presque) tout seul.

J'ai vécu seule après avoir grandi dans une famille de 5 personnes (et le double le week-end), et au début, mes pires angoisses étaient au moment des repas. Nausées, zéro envie de manger. Le silence après le bruit de la famille, c'est vraiment difficile, je te comprends !

Même encore, j'ai du mal à manger en silence. Sauf parfois, où c'est un vrai plaisir, mais jamais sur un repas complet. Par contre, je suis de moins en moins attentive à la télé. Parfois même je fais répéter mon mari (ben oui, lui, il peut répéter... mais le goût génial de la première bouchée du super fromage, il ne se répètera pas avant la prochaine faim !)

Bonsoir, le premier repas de la journée j'ai besoin de silence pour me connecté à ma journée de travail. les autres repas cela ne me dérange pas, j'ai surtout du mal le week end quand mon mari est là car il est tout seul la semaine dans son camion, donc tout ce qu'il a écouté la semaine à la radio il le commente ces jours là, dès fois j'ai du mal à suivre. Et pourtant j'adore recevoir et en avoir une pleine maison, mais j'aime me retrouver seule de temps à autre.

Bonne soir ou bonne nuit,

 

Je vous réponds tardivement, je travaillais sur un dossier et je viens de le boucler. Je comprends ce que vous voulez dire et je respecte votre point de vue , plus encore j'admire comment les citoyens en occident aiment leur solitude.

Pour les actifs c'est comprehensible la recherche du calme, de l'apaisement mais ma pensée va vers les chômeurs ( seuls et isolés) je peux vous dire que ce n'est pas une partie de plaisir, les vieux en les observant, je n'ai pas envie de vieillir en Occident, je suis désolée, c'est une société qui exclue les vieux, pas de melange , les jeunes avec les jeunes, les parents avec les parents et les celibataires avec les celibataires...... C'est un mode de vie que je respecte mais que je rejette. Est-ce que vous avez mis les pieds dans un asile ou maison de retraite? Est-ce que vous avez observé ces personne  lors des prises des repas? je peux vous assurer qu' ils n'ont pas  d'appetit et ils meurent de chargrin malgré le calme qui regne autour d'eux .

Je m'écarte un peu du sujet mais je ne pourrai jamais m'habituer à la solitude même pour manger du chocolat et dieu sait que je suis gourmande. Je ne changerai pas mes habitudes pour perdre des kilos. Un repas doit être un moment feerique et non pas un moment de méditation pour cela il y a le yoga.

 

A +

Bonjour Lamia,

L'idée était juste de prendre un moment de calme pour redécouvrir les sensations en bouche lors de la prise alimentaire, parce que parfois après des années de régimes à avaler des protéines et après des années de compulsions à avaler sans sentir le goût des aliments, on a dénigré et oublié la richesse des sensations en bouche, et on ne perçoit plus son rassasiement gustatif.

Ensuite, je trouve ton dernier message très intéressant, sur l'importance du lien social et le rôle des repas dans son maintien, ce que tu remarques dans la culture occidentale est triste mais réel, même si certaines familles vivent aussi comme tu le vis dans ta culture, j'en connais qui prennent leurs anciens dans leur foyer ou vivent à proximité et ça se transmet encore de génération en génération, mais globalement l'isolement fait rage dans nos sociétés où le besoin de travailler fait que les familles éclatent géographiquement et que certains s'habituent aussi à leur petite tranquillité... Il y a de quoi être choqué par ça et peut-être que pour toi, faire silence autour de soi pour retrouver le plasir alimentaire te parait très égoiste... mais parfois on va si mal qu'on ne profite même plus de ces moments de convivialité que sont en effet les repas et que prendre soin de soi devient nécessaire.

Je trouve que c'est subtil, les sensations alimentaires, et j'ai personnellement eu besoin de calme pour les retrouver.

 

Bonne suite dans ton parcours!

 

Zéphyr.

[quote=Zéphyr]

Bonjour Lamia,

L'idée était juste de prendre un moment de calme pour redécouvrir les sensations en bouche lors de la prise alimentaire, parce que parfois après des années de régimes à avaler des protéines et après des années de compulsions à avaler sans sentir le goût des aliments, on a dénigré et oublié la richesse des sensations en bouche, et on ne perçoit plus son rassasiement gustatif.

Ensuite, je trouve ton dernier message très intéressant, [/quote]

@Lamia Moi aussi, Lamia, je t'ai lue avec beaucoup d'attention et je trouve ton message très instructif, tant sur le fond que sur la forme.

J'ai personnellement très mal vécu les quelques jours au début de LC de manger en silence, sans radio, sans journaux, tellement mal vécu que j'ai mangé très vite, je me suis débarrassée de cette "dégustation" pour me dépêcher de retourner à mes journaux. Je n'ai pas du tout apprécié les sensations, car j'avais l'impression d'une punition.

Je continue à manger avec mes journaux à chaque repas, parfois en plus la radio, parfois devant la télé, cela ne m'empêche nullement de sentir et respecter la satiété et de manger lentement en compagnie de mes chers médias. Ni de perdre du poids.

Alors Lamia, fais comme tu le sens smiley, l'important au final c'est le résultat.

Bonsoir,

 

J'adore cette prise de conscience qui est là pour dire qu'il faut changer les choses et revenir aux vraies valeurs. Je peux vous dire qu'au niveau humain, vivre en occident c'est brutale et violent,  cela fait 10 ans que j'ahabite dans un immeuble et je ne connais pas mes voisins , à part un bonjour dans les parties communes. Au début, je me suis présentée avec mon plateau de gâteaux  mais j'étais accueillie avec méfiance et parfois froideur, les gâteaux ont été les bienvenus mais la relation de voisinage oubliée, je n'ai pas insisté

Au niveau économique vivre en Orient c'est l'enfer, je ne parle pas des monarchies du golf. Alors parfois, je me dis que je suis chanceuse d'être en France loin des guerres et des massacres et j'ai le courage de supporter la solitude d'une sociéte.

Je vais vous parler d'un point qui me dérange sur le forum. Les experts de ce forum nous conseillent d'assumer nos kilos, de marcher tête haute......alors pourquoi on se cache derrière des pseudos ?????je n'ai pas suivi la consigne , mon vrai prénom est Lamia. Si on ne peut pas dévoiler notre vraie identité cela veut dire qu'on assmera pas nos kilos. Ici tout le monde s'est  inscrit pour arriver à un but et moi j'ai du mal avec des pseudos, on dirait des masques.

 

Bon week end

[quote=Lamia]

Je vais vous parler d'un point qui me dérange sur le forum. Les experts de ce forum nous conseillent d'assumer nos kilos, de marcher tête haute......alors pourquoi on se cache derrière des pseudos ?????je n'ai pas suivi la consigne , mon vrai prénom est Lamia. Si on ne peut pas dévoiler notre vraie identité cela veut dire qu'on assmera pas nos kilos. Ici tout le monde s'est  inscrit pour arriver à un but et moi j'ai du mal avec des pseudos, on dirait des masques.

[/quote]Bonjour Lamia,

Je m'appelle Michèle, mais je suis certaine qu'il y a plein de "Michèle" sur le Forum, alors il faudrait que j'ajoute 10 ou 20 parce que je serais la 20ème "Michèle" inscrite...

Egalement, difficile de faire suivre le prénom du nom de famille, si tu as remarqué, nous sommes plusieurs à évoquer en toute liberté nos collègues de travail, nos conditions de travail pas toujours plaisantes, voire parfois douloureuses, nos inquiétudes vis-à-vis de nos enfants, nos soucis passagers avec un conjoint, pour beaucoup d'entre nous causes de nos EME - dévoiler notre véritable identité nous gênerait par exemple pour évoquer en toute liberté ces difficultés qui nous conduisent à manger de façon compulsive.

Nos pseudos nous aident à nous protéger pour nous confier sur le Forum en totale liberté, afin de nous aider à nous libérer de ces kilos qui nous perturbent.

 

Yo Lamia,
 
Lamia est un joli prenom :)
 
 
 Je comprends qu'on peut choisir un pseudo pour rester prive de notre entourage proche car on dévoile beaucoup de choses de notre vie. Kaylee explique bien :)
 
Mais je suis comme toi, j'aime qu'on parle à moi, pas a un pseudo. Si je veux que ce soit un peu plus privé je vais sur le blog ou en message avec les cops. Et puis bien que je suis quelqu'un de discret, paradoxalement je suis ouverte. Mais je comprends aussi que c'est mignon un pseudo. Beaucoup en Angleterre m'appelle Pash et ma famille en France m'appelle Caline mais c'est plutôt des diminutive :)
 
Bisou à tous!
 
Xx
X