Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Carnet "je teste ma satiété" : question

Linecoaching au quotidien Mes exercices du quotidien
22 Juil 2014 à 13h

J'ai commencé hier mon activité sur la satiété et je dois remplir un carnet pendant 7 jours.

Savez-vous pourquoi on doit noter dans ce carnet les aliments que nous mangeons à chaque repas ?

Ces aliments vont ils être analysés et pris en compte dans le bilan ?

Je m'étonne un peu car jusqu'à présent je n'ai jamais eu à noter la composition de mes repas dans les carnets LC frown

Merci par avance pour vos réponses !

Voir le dernier message

19 commentaires

Je sais pas si c'est le fractionnement qui a provoqué ça, mais j'ai un peu laché le programme et je suis complètement en roue libre niveau faim et satiété depuis que j'ai passé cette étape.

Alors j'essaye de ne pas trop culpabiliser. Je suis en congés ce soir. J'ai bien envie de souffler à tous les niveaux avant la rentrée.

Merci encore à Isabelle pour ses précieux partages d'expérience. C''est très rassurant de te lire.

idem , des que j ai commencé cette étape j ai eu trop peur d etre dans la restriction que j ai eu envie de manger tout le temps et meme encore plus q avant et puis ça s est calmé ,j ai meme fait appel au coach pour m aider à dépasser cela ça m a fait du bien;j ai repris pour la 3 eme fois le carnet de la satiete et j essaie de me mettre dans de meilleures dispositions ça va mieux mais ça n est pas parfait pcq c'est dur d enlever qqc

oui les filles c'est difficile, ça nous plonge dans l'incertitude, dans  "je ne sais pas faire"

mais au bout du compte, eh bien on y arrive, il faut de la patience

 

comme vous avant j'avais une sainte horreur des collations, synonyme à la fois de big EME possible et aussi  de  "comment faire pour ne pas me couper l'appétit, c'est trop dur de s'arrêter"

aujourd'hui je suis vraiment contente d'être délivrée de cet esclavage

si j'ai faim en cours de journée, je peux maintenant prendre une collation sans aucun problème, je n'ai plus peur, je sais parfaitement (et sans réfléchir mais en me faisant confiance) l 'ajuster à mes besoins pour avoir faim au repas suivant

ce sont des compétences qui se développent peu à peu

alors oui, quand on se débat encore avec les EME, ça fait peur d'aller travailler ces compétences là,  mais ne vous pressez pas,   il vaut mieux en effet  attendre un peu si on ne se sent pas prêt

mais également le faire sans se mettre trop de pression, car à mon sens les exercices sont à faire et refaire pour vraiment acquérir les compétences qu'ils nous font expérimenter

 

ce qui m'a aidé à sauter le pas, c'est vraiment de prendre conscience de tous ces ressentis d'incertitude et d'incompétence qui m'assaillaient dès que je devais travailler ce genre de choses

du coup, en en prenant conscience, en acceptant consciemment de me confronter à mon incompétence en la matière, à cette incertitude,    eh bien je n'avais plus d'EME à ce sujet  et j'ai pu  acquérir peu à peu ces compétences

 

aujourd'hui je regarde en arrière  et en effet il y a encore qq mois  prendre une collation me semblait trop "dangereux", je faisais tout pour l'éviter

et maintenant aucun souci,  cela me semble tout à fait naturel

 

courage à vous les filles, je vais créer un fil spécial  sur les ressentis que provoquent  le fractionnement, qu'on puisse mettre des mots dessus

j'ai bien vécu l'étape mais ma crainte (perdre trop et trop vite) était justifiée. Avec du monde plein la maison c'est difficile de respecter faim et sasiété, donc ce qui devait arriver arriva : +1.6 et ce matin +2 no

Avec 2 nouveaux arrivants aujourd'hui dont une bloquée WW (dans son frigo tout est marqué en points !) ça va être coton, car elle va forcément épiloguer sur la méthode même si j'ai décidé de rester évasive sur ma perte de poids.
Bon je vous tiendrai au courantwink

[quote=ladyl56]

j'ai bien vécu l'étape mais ma crainte (perdre trop et trop vite) était justifiée. Avec du monde plein la maison c'est difficile de respecter faim et sasiété, donc ce qui devait arriver arriva : +1.6 et ce matin +2 no

Avec 2 nouveaux arrivants aujourd'hui dont une bloquée WW (dans son frigo tout est marqué en points !) ça va être coton, car elle va forcément épiloguer sur la méthode même si j'ai décidé de rester évasive sur ma perte de poids.
Bon je vous tiendrai au courantwink

[/quote]

ça semble une bonne idée, ladyl56, ainsi elle ne pourra ni te culpabiliser ni te vanter les avantages d'une méthode que tu n'as pas envie de suivre, la sienne.

Je suis à mon dernier jour de "satiété", je ne l'ai pas ressentie du tout, la satiété, durant ces 6 jours écoulés, bien au contraire, j'ai eu faim pratiquement à chaque fin de repas, faim que je me suis efforcée de calmer en me vautrant devant des séries télé en DVD pour ne pas y penser. Je me suis sentie assez aggressive durant une semaine, heureusement que j'étais seule à la maison.

Je vais faire mon dernier jour, et je suis curieuse de voir mon bilan, je pense à ta colère, ladyl56, lorsque tu avais eu le tien wink

c'était faim ou EME ? As-tu trouvé un processus pour bien les différencier ?

Exemple : depuis qq jours j'ai du mal à sauter le peti dèj. et comme je n'ai pas vraiment faim je ne respecte pas bien ma sasiété, et donc ce matin j'avais faim je me suis fait une tartine pain/beurre et j'ai jeté les dernières bouchées car la sasiété était bien présente.
Je reprends le fractionnement dès que je suis tranquille

c'était faim ou EME ? As-tu trouvé un processus pour bien les différenciées ?

Exemple : depuis qq jours j'ai du mal à sauter le peti dèj. et comme je n'ai pas vraiment faim je ne respecte pas bien ma sasiété, et donc ce matin j'avais faim je me sui fait une tartine pain/beurre et j'ai jeté les dernières bouchées car la sasiété était bien présente.
Je reprends le fractionnement dès que je suis tranquille

Bonjour,

Je suis dans cette étape et j'ai complètement lâché. Merci de ce post parce que lire que je ne suis pas la seule pour laquelle l'étape est difficile me fait du bien. Merci aussi de partager vos expériences car elles m'éclairent, je vais m'inspirer de vous ...

Je crois que la lumière "restriction" s'est allumée avec cette étape et donc EME, (envie de manger tout court d'ailleurs) à gogo ... Et comme assez rapidement, j'ai compris que j'étais une ptite mangeuse, les sentiments de tristesse, de colère, de peur se sont emparés de moi ... Il va me falloir accepter pour avancer ...

Ce forum est vraiment d'une richesse infinie et insoupçonnée ...

Céline

[quote=-Céline-]

Bonjour,

Je suis dans cette étape et j'ai complètement lâché. Merci de ce post parce que lire que je ne suis pas la seule pour laquelle l'étape est difficile me fait du bien. Merci aussi de partager vos expériences car elles m'éclairent, je vais m'inspirer de vous ...

Je crois que la lumière "restriction" s'est allumée avec cette étape et donc EME, (envie de manger tout court d'ailleurs) à gogo ... Et comme assez rapidement, j'ai compris que j'étais une ptite mangeuse, les sentiments de tristesse, de colère, de peur se sont emparés de moi ... Il va me falloir accepter pour avancer ...

Ce forum est vraiment d'une richesse infinie et insoupçonnée ...

Céline

[/quote]

Oui, je suis dans le même cas, je dirais même que j'ai peur d'avoir envie de manger, peur de sortir de table en ayant encore faim parce que je me sentirai restreinte et privée, et du coup me jeter sur n'importe quoi tout en me disant que je suis nulle  et incapable de réussir cette étape 1/2 heure après.

Alors j'attends que ma tête soit prête à faire cette étape, en attendant je continue l'étape précédente, la dégustation, mais sans remplir de carnet. Pour l'instant d'ailleurs, la balance ne monte ni ne descend, et pour moi qu'elle ne grimpe pas (enfin, le poids sur la balance ne grimpe pas, pas la balance wink) c'est déjà une grande victoire. 

C'est ma prochaine étape, et je retarde, retarde, de plus en plus le moment de l'aborder, je ne me sens pas prête. Je préfère attendre d'être prête, quitte à attendre encore 2 semaines, plutôt que de tricher pour m'en débarrasser et passer à l'étape suivante.

Je n'aime pas les "collations", soit j'ai faim et je mange, soit ce n'est pas "un petit quelque chose" qui me laissera sur ma faim qui va me calmer.

Il faut dire que la plupart du temps je suis seule dans la maison, je ne travaille plus, donc je mange quand j'ai faim et je n'ai pas à respecter d'obligations sociales ni amicales pour me caler sur une heure de repas.

Lorsque je sais que je suis invitée ou que je vais au restaurant en compagnie, j'ai l'impression que ma faim se cale atomatiquement sur le plaisir que va me procurer ce repas ailleurs.

Avoir à supprimer une UA, réduire mes portions, cela me perturbe rien que d'y penser, j'y vois de la restriction.