EME fin de repas - le 03/09/2016

izabelle
Animatrice forum

Alors aujourd'hui je vous propose un petit exercice  consacrée aux EME de fin de repas

 

pour ma part j'en ai à nouveau beaucoup, donc je vais refaire ce que j'avais fait à l'époque et donc je vous propose de le faire avec moi

 

à chaque EME de fin de repas   (plus faim mais encore envie de manger) :

- se poser un instant et respirer

- se demander quel est l'état intérieur que l'on souhaite éviter

- respirer encore un moment

- interroger cet état intérieur, l'écouter un moment

- respirer une troisième fois

 

 

après ça, façon EME Zen, manger ou pas peu importe

surtout ne pas utiliser cette méthode  pour   "ne pas" manger sinon très vite   ça va squeezer le processus

 

c'est un genre d'EME-zen spécial fin de repas en fait

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

alors je viens de le faire sur le déjeuner

bien mangé, plus faim....

envie de reprendre du dessert

 

respiration

sentiment qui me travaille : je ne veux PAS  (version enfant qui piaille)  me limiter, je veux encore du plaisir

respiration

message de l'émotion (je vous le livre tel quel je l'analyserai plus tard)  "tu es aussi importante que les autres"

respiration

 

voilà je n'ai pas trop réfléchi, mais j'ai accueilli cette émotion alimentaire

FRED73
Marraine

C'est vrai que c'est toujours celles-ci qui me posent problème ! 

Après manger j'ai souvent envie de fromage,  plus que de dessert. Le fromage c'est toujours ce dont j'ai envie lors d'une collation et lors d' EME...

izabelle
Animatrice forum

moi aussi le fromage est mon aliment EME de prédilection....

 

avant-hier soir j'ai eu une belle EME post-diner

en fait j'ai bel et bien perçu  la peur de maigrir qui se réinvite dans partie....

 

à accueillir ce soir dignement

idesspi
Abonné

ce envies de manger après le repas, pour moi c'est le soir! avant hier soir après avoir mangé correctement; dégustation mastication lente enfin bref tout ce que je met en place avec line coaching,j'ai pris une glace puis une 2nde puis des bonbons!! et ce environ 1 soir ou 2 par semaine. est-ce comme pour vous cette peur de maigrir??? je vais faire ces exercices de respiration que vous préconisez.

FF
izabelle
Animatrice forum

cela peut être pour toutes sortes de raisons, pour calmer une émotion

- soit extra-alimentaire : stress, ennui, peur, etc

- soit alimentaire : restriction, frustration, culpabilité, etc....

 

je n'ai pas eu à nouveau la peur de maigrir depuis l'autre jour

pas d'EME de fin de repas pour l'instant

mais le mieux est en effet de pratiquer dès qu'on en a une

non pas pour l'exterminer

mais bien pour faire de la place à ce qui nous travaille dans ces moments là

izabelle
Animatrice forum

bon alors j'en ai de nouveau depuis hier

ce midi très clairement

j'avais mangé, je m'étais fait plaisir avec un petit dessert tout à fait à mon goût

la satisfaction alimentaire était là, le rassasiement également

 

et néanmoins envie de reprendre du dessert

 

le plus dur c'est de rester présent à soi-même dans ces moments

et là, y'a de la remontée émotionnelle

- peur de ne pas savoir gérer mon assoc

- ou plutôt qu'ils me fassent tourner en bourrique en changeant constamment le planning

- sensation de perte d'énergie ne pas pouvoir avancer

- sensation d'être inutile sinon   car je ne travaille pas beaucoup en ce moment

 

et derrière tout ça se cache comme toujours un ego fragilisé

qui se stabilise dans l'action et le contrôle

et qui devient dur à supporter quand il y a des obstacles à l'action et qu'on ne peut rien contrôler

 

alors émergent des sortes d'angoisses qui planent, sentiment de vide, d'incertitude

les incertitudes me renvoient aux incertitudes de santé qui m'ont marquée au fer rouge l'hiver dernier

 

et donc envie de les calmer, si possible avec qqchse de sucré

 

cela m'a fait beaucoup de bien de me rendre compte que derrière cet énervement quand les choses trainent, il y a ma fragilité d'égo

en fait ce n'est pas grave, je me sens tellement mieux quand je prends conscience des choses, tout est tellement moins grave

izabelle
Animatrice forum

ah les voilà de retour, je vais pouvoir "alimenter" ce fil  sad

hier soir une EME post diner que je n'ai pas pris le temps de "vivre"

c'était plus une envie d'anesthésie qu'autre chose alors évidemment.....

je pense que c'est lié au fait que mes amis se retrouve ce week-end à une fête à laquelle je vais d'habitude, mais là je ne peux pas...

CL56
Ancien abonné

Bonsoir Izabelle,

Alors là c'est the problème. Cela ne fait que deux mois que je suis le programme, mais je trouve que mes EME de retour du boulot (genre goûter qui se prolonge jusqu'au diner) ont vite disparu. Soit j'ai faim et je mange un encas pour tenir jusqu'au diner sans me gaver, soit je n'ai pas faim et je n'ai pas envie de manger. Je me demande si cela va durer, tellement je suis surprise que cela soit arrivé si vite. Par contre, le soir, en fin de repas, j'ai systématiquement envie de chocolat et j'ai beaucoup de mal à me contenter d'un carré ou deux. J'ai aussi beaucoup de mal à me poser : il me le faut ce chocolat, il m'en faut encore, je veux que la saveur du chocolat qui fond dans ma bouche ne cesse jamais. L'autre soir j'ai essayé l'EME zen, mais franchement je ne crois pas que j'y arrive vraiment ! Pas envie de respirer ou de prendre conscience de quoi que ce soit, juste envie de chocolat encore et encore. En fait ce qui me stoppe c'est la culpabilité et pas la zénitude ! Mais je ne renonce pas ! Je vais y arriver un jour, c'est certain.

izabelle
Animatrice forum

eh ben c'est déjà super pour les EME de retour à la maison car ça c'est un gros morceau

 

pour le chocolat, il faut peut-être que tu te gardes suffisamment de place pour en faire un vrai dessert

genre zapper si tu prends un yaourt ou autre et faire de ce chocolat ton vrai dessert avec une barre entière (ou deux)

et puis le faire fondre, le faire durer

 

en fait,   rechercher la pleine satisfaction alimentaire avec ton chocolat, lui donner plus de place

s'il est "cantonné" à un carré ou deux,  ça a l'air de te frustrer

 

à une époque mon mari se prennait deux barres de chocolat, qu'il coupait en tous petits morceaux, se mettait dans une jolie assiette   et dégustait lentement, son dessert durait bien un quart d'heure

au final il était "satisfait" de chocolat

 

 

l'EME-Zen  doit surtout être fait pour améliorer la tolérance émotionnelle,   et surtout pas pour arriver à manger moins

cela peut être utile  si cette prise de chocolat, au lieu d'être une dégustation, est plus un "engloutissement"  destiné à ne pas ressentir certaines choses, à les anesthésier

il y a toutes sortes de nuances donc, c'est important de pouvoir les ressentir  pour pouvoir donner la solution appropriée

 

de mon côté quand le souci est de "laisser" la nourriture, je sais que c'est parce que je n'ai pas eu assez de satisfaction alimentaire

c'est pour ça que j'ai créé un fil là-dessus, car c'est ma bouée de sauvetage  anti-prise de tête sur la satiété, la satisfaction

clementine77.old.
Abonné

Bonjour

 

Je viens de faire cet exercice. Aidée par le premier exemple de izabelle :

- respiration

- je veux manger tout ce que je veux !

- respiration

- et là je me revois au lycée, triste, honteuse de moi, de mon corps, avec la peur des autres (autant d'être aimée que de ne pas être aimée).

 

Merci Izabelle, je retiens la technique !

izabelle
Animatrice forum

bravo clémentine,  tu as fait de la place à un sentiment très difficile à ressentir

c'est bien que l'adulte que tu es aujourd'hui puisse être présente à la souffrance de l'ado d'hier

Haut de page 
X