EME ou gourmandise - le 23/09/2014

lailalalou.
Ancien abonné

bonjour

voila parfois je me pose la question quand je suis en train de diner avec des amis ou avec mon hom et que je me regale et que je ne m'arrete pas apres quelque bouchées qui pourrait m'avoir rassasié c'est une EME ou de la gourmandise ?

 la gourmandise n'apparait pas dans les EME ?

Hier soir je n'avais pas tres faim et apres mon artichaud j'ai mangé un peu de pain avec du camenbert puis je me suis resservie mais je ne crois pas que c'etait de la faim juste de la gourmandise car c'etait bon .

samedi soir la pierrade etait delicieuse mais jen ai trop mangé et pourtant je me susi arretée j'avais mal au ventre et pourtant j'ai mangé bien moins qu'avant car je mange moins depuis que j'ai demarré.

merci de votre aide pour la reponse

Commentaires

Pattie
Abonné

Sur LC, les définitions sont différentes. S ça n'est pas de la faim, c'est une envie de manger émotionnelle. La définition de la gourmandise est : cherche le maximum de plaisir avec un aliment. Quand on a faim, le plaisir est augmenté (je ne sais pas si tu as fait l'étape où des expériences le prouvent).

Avant, quand je me resservais, je pensais que c'était par gourmandise (et j'aime bien être gourmande). Maintenant, je sais que le lendemain, avec de la faim, ça sera meilleur. Donc si je me ressers quand même, j'identifie une EME. Si je renonce à me servir pour en profiter davantage lors d'une prochaine faim, j'identifie de la gourmandise.

Parvenir59.
Abonné

Bonjour Lailalalou

Le principe est de manger en étant à l'écoute de soi, en pleine conscience, avec ses cinq sens. Ne sachant pas où tu en es du programme, il faut travailler sur le rassasiement et d'une manière attentive, c'est à dire seule, sans être dérangée par la télévision, des discussions qui engendreraient un stress, comme par exemple régler des problèmes familiaux à table.... donc manger dans la sérénité, en faisant un petit exercice de pleine conscience avant le repas si tu penses que cela peut t'aider.

La gourmandise n'est pas un défaut, c'est le fait d'aimer, de savourer un aliment, un plat que l'on aime. En manger de trop ou en reprendre (manque de satiété) et plutôt un acte de gloutonnerie.

Je pense que ce que tu décris ne semble pas être une EME mais un repas que tu ne prends pas dans le respect de la nourriture et de la convivialité.

Même si tu te trouves en situation de repas familial ou entre amis, tu peux te re-centrer sur ce que tu "dégustes" tout en revenant sur les discussions qui se font autour de la table.

Prends ton temps dans le déroulement du programme, écoute ton corps te parler, ta bouche, ton palais, ta langue, ton odorat, tout cela contribue à apprécier à leur juste valeur les aliments afin que ta faim puisse être comblée.

T'es-tu posé la question du pourquoi de cette prise d'aliments un peu conséquente.

Peut être es-tu, pour le moment, trop exigeante avec toi-même, tenter de réussir trop rapidement ce qui est demandé est source d'angoisse donc ça peut déclencher des réactions inverses.

Bonne continuation....

Parvenir.

lailalalou.
Ancien abonné

merci beaucoup Parvenir et Pattie pour vos eclairages très interessants.

Je ne suis pas encore dans le programme a la phase de rassiement mais mon comportement a beaucoup evolué je mange moins en quantité et plus doucement mais quand on est dans une discution active ou dans la convivialité il est parfois plus difficile de se concentrer sur son assiette donc il faut qu je travaille!! je pense qu'il faut que quand la gourmandise me tente je pense à la jolie robe que je veux pouvoir mettre dans quelques mois et ca va m'aider et comme tu dis se recentrer sur la dégustation est importante.

bonne continuation dans votre programme et merci de votre aide

Pattie
Abonné

Chacun son chemin, mais moi, je ne pense plus aux vêtements que je pourrais ou pas mettre. Ca active le stresseur poids, et ça fait grossir. C'est le stresseur "petite robe" :-) Si tu atteins ton objectif de robe, ça te fera plaisir et pour fêter ça, tu risques de manger davantage. Si tu ne l'atteins, pas tu risques de te sentir coupable, d'avoir besoin de réconfort et donc de manger davantage (et de te sentir coupable, etc.)

Donc en cas d'EME, ne te force pas à penser à ta robe. Reste dans ce que tu es en train de faire : tant qu'à manger davantage que ta faim, au moins, autant en profiter à fond, avec les papilles, la tête, les odeurs, les textures, les souvenirs que ça ravive.

lailalalou.
Ancien abonné
Bonsoir pattie Tu es vraiment juste la coach m'a dit la même chose que toi et qu'il ne fallait pas que je me focalise sur une robe car si je n'y arrive pas c'est très stressant donc pas facile pour moi d'oublier que ce que je veux c'est maigrir ! Donc me recentrer sur l'objectif de retrouver un rapport sain avec la nourriture ! Oublier ma balance déjà je suis arrivée à ne pas me peser de la semaine ! Normalement c'est demain ma pesée on va voir du j'arrive à attendre et à me peser tous les 10 jours. Je me suis tellement focalisée sur la balance ces dernières années que ça va pas être simple ! Merci en tous les cas de tes conseils
Parvenir59.
Abonné

Bonsoir Lailalalou

Penser à rentrer dans une robe plus étroite que soi revient au même que de contrôler son poids sur la balance et peut provoquer des EME.

En tout cas, pas facile de retrouver un rapport sain avec l'alimentation, j'en ai fait malheureusement l'expérience ce soir, disons après le dîner..... une EME mais suite à mon parcours alimentaire, je devais déguster un aliment riche en calories, de la glace, trois cuillères à café cet après-midi. J'étais fière de moi !

Mais ce soir, sachant qu'il y avait encore des petits pots non ouverts dans le congel, ben voilà, l'énervement devant la télé qui nous crache encore la violence gratuite de certains individus plus sauvages que les animaux, et vlan, c'est l'EME, la glace non ouverte a fait les frais et ensuite des biscuits, non c'est pas de la gourmandise me dis-je !

Bon tant pis, demain est un autre jour, demain matin, je n'aurai certainement pas faim et demain midi pas trop non plus.

Dur dur LC mais c'est logique, on est ici pour avancer pas à pas....sans culpabilité ni honte.

Bonne soirée

Pattie
Abonné

J'ai arrêté la balance. Ca m'a fait un bien fou. J'y pense encore, moins souvent. Je ne sais pas quel poids je fais. Je sais juste que j'ai mangé avec faim ce soir, alors que c'était pas gagné, je n'avais pas envie d'attendre, et finalement j'ai attendu. C'était délicieux. Je sais aussi que je n'ai plus faim. J'ai senti mon corps qui faisait non avec des grands gestes quand j'ai pensé au placard du chocolat. Le pauvre, je crois quand même qu'il va devoir le digérer, ce chocolat. C'est pas encore maintenant le moment où je ne vais pas céder à mon EME du soir.

izabelle
Animatrice forum

oui comme dit Pattie, la gourmandise c'est rechercher le maximum de plaisir gustatif

et le plaisir gustatif  est amplifié +++++   quand on a faim!!!!

 

donc la gourmandise est notre alliée pour respecter notre faim

par exemple avant un restau maintenant je me garde une bonne faim,  et ainsi le gout des aliments est encore meilleur

 

quand on a appris à manger comme ça,  manger qqchse sans faim  devient une sorte d'hérésie du gourmand!!!!

d'ailleurs tu pourras observer autour de toi des gens qui fonctionnent déjà comme ça.....

 

centre-toi sur le gout si tu es gourmande,  et profite du moment présent,  de ce gout unique que les aliments ont quand on a faim!!

et donc rechercher cette faim, en ne se coupant pas l'appétit, en créant les conditions d'une très bonne dégustation :  bonne faim, bon repas, bonne compagnie.....

lailalalou.
Ancien abonné
Bonjour les filles Je pense que vous avez raison arriver à se détacher de la balance est sûrement clé aujourd'hui j'avais décidé de le peser après une semaine et le moral eT au plus bas car j'ai repris les 700g perdu ! Alors est ce la sauce au soja mangé hier le stress de la pesée ? En général quand je sais que je dois me peser le lendemain je dors mal et la plupart du temps la pesée est haute et le lendemain la balance à redescendu dingue non? Mon souci est que ma prise de poids est récente est que je suis serrée dans les vêtements donc je suis impatiente et je suis pas sûre que ça aide. Je me dis c'est pas possible que ça marche pas car je mange moins et je refais du sport alors ! Demain ça ira peut être mieux si la balance redescend ou alors j'arrête et j'essaie de me fier à les vêtements!
ladyl56.
Abonné
Au début, alors que je faisais tout bien, je n'ai pas perdu mais j'ai interrompu le régime 5/2 sans temps de pause avec LC et je pense que c'est pour cela. Ensuite j'ai perdu, puis trop perdu de mon point de vue. Maintenant je me pèse quand LC me le demande mais ce n'est plus du tout important pour moi ce qui compte c'est de ressentir mes émotions sans que cela me fasse manger. Ce n'est gagné mais je progresse et je suis contente. Bon altruisme envers toi même
Parvenir59.
Abonné

Il ne faut surtout pas te focaliser sur ton poids, sur tes vêtements serrés, c'est là que tu culpabilises encore plus ! Tu n'es qu'au début de ton parcours, tu verras par la suite qu'il est demandé de ne pas se peser avant 15 jours et bien plus.... Si tu maigris, tu le verras bien assez vite car tu te sentiras bien plus à l'aise dans un pantatlon ou une jupe.

Il est vrai que lorsque le sommeil est mauvais, très peu réparateur, ce manque de sommeil a une incidence majeure sur le poids, il est prouvé par des études scientifiques que mal dormir fait grossir ainsi que le stress dans son ensemble et j'en suis un exemple concret, lorsque je dors mal je gonfle, je retiens l'eau.

Il faut également penser que nous les femmes avons également une vie hormonale assez fluctuante.... d'où aussi ces prises de poids, un ou deux kilos sur une balance ne signifie pas que l'on a pris de la graisse.

Au plus tu te focaliseras sur cet inconfort au plus tu le percevras.

Prends du recul, libère toi dans le moment présent, continue ton petit bonhomme de chemin dans le programme sans penser "perte de poids". Cette méthode n'est pas basée sur une perte de poids rapide, elle nous aide à faire la paix avec soi-même et avec la nourriture.

Pattie
Abonné

Les docteurs Zermati et Apfeldorfer disent qu'un poids est stable quand il ne varie pas plus d'un ou deux kilos. Mais c'est vrai que quand le stresseur poids est activé, ce que peuvent dire les docteurs, ça devient très secondaire. devil

Haut de page 
X