Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Facebook....

Linecoaching au quotidien Se motiver au quotidien
28 Juil 2014 à 11h

Je crois avoir croisé une fois un fil sur ce sujet, mais je ne le retrouve pas....

 

En fait je voulais juste vous faire partager un ressenti que j'ai depuis quelques temps....

Je suis une grande utilisatrice de Facebok, même si j'ai un nombre très raisonnables d'amis, qui sont d'ailleurs pour la majorité des personnes de mon entourage/famille.

Mais je sais que je publie beaucoup de choses, parfois drôles qui font bien rire mes amis, d'autres fois inutiles, mais j'ai compris depuis longtemps que derrière se cache juste un grand besoin d'exister, de rechercher la reconnaissance, voire l'amour.. D'ailleurs dans les périodes où je ne vais pas bien je publie toujours plus... Depuis quelques temps j'ai également pris part à des groupes, le premier un groupe de ma ville (t'es d'Yverdon si.....) et un autre de cuisine.

Sur ces groupes j'ai été assez active, pour partager des anecdotes, commenter les autres, ou me défendre, parce que j'ai vu que très vite, dans ces groupes, les dérapages sont quotidiens.... Violence verbale, étroitesse d'esprit, racisme, atteinte à la liberté d'expression.... Des groupes censés être des espaces d'échange deviennent vite un ring de boxe virtuel.

J'ai été souvent critiquée, parce que je suis quelqu'un d'ouvert, et que j'ai souvent exprimé ce que je pensais, en restant toujours correcte et polie, mais j'ai été confrontée à des gens carrés, ne suportant pas ce genre d'ouverture sur le monde...

Ce matin j'ai compris qu'il était temps que je me retire d'abord de ces groupes, ensuite que je retire de ma liste d'amis celles et ceux qui ne m'apportent rien, et qu'il faut aussi que je publie moins...

Je ressens ce besoin de revenir au réel, de me recentrer sur moi, aussi, plutôt que de regarder la vie à travers les yeux des autres ou à travers leurs "like".... D'ailleurs facebook peut vite devenir une source de stress.... 

Je vais d'ailleurs conclure ce message en vous remerciant, toutes et tous, de votre gentillesse, entraide, douceur, bienveillance... C'est vrai qu'ici il n'y a jamais de dérapage... En deux ans je crois n'avoir lu qu'un ou deux fil qui avait dégénéré, et cela n'avait pas duré longtemps. Comme quoi on peut très bien être en groupe virtuellement, chacun avec son propre bagage de vie, et partager sans jamais juger l'autre! C'est chouette! A bientôt!

Voir le dernier message

35 commentaires

je vais ajouter deux /trois choses concernant OVS, je n'ai pas tellement rencontré des personnes en détresses ou isolées à ce point, j'ai croisé pas mal de couples ( avec ou pas l'aide de ce site ), des familles avec enfants, des pères et mères célibb, des gens seuls, bref un peu de tout, 

pour yzabelle , je ne sais pas quels sont tes goût, mais il ya vraiment de tout, culturel , sportif, dîners ; danses; initiation en tout genre, la dernière sortie que j'ai faites avec OVS, c'était une sortie marche de pleine conscience dans les bois, on était une dizaine de participants, suivis ensuite d'un pique nique,j'ai filé à l'anglaise car ce jour là je déjeunais en famille, 

et bien cette sortie était très chouette, elle a beaucoup plu aux participants, 

l'année dernière je suis allée plusieurs fois à une sortie initiation self défense( gratuite) , dans un parc, 

j'avais bien aimé, le type qui nous a fait cette découverte est un vigile assermenté diplômé , il nous a donné des info précieuse, pleines de bon sens, ce jour là , il y avait des ados , des jeunes, des personnes de mon age et une mamie , des femmes et quelques hommes, 

j'ai organisé une sortie vélo, je n'ai eu à cette sortie que des hommes, j'en connaissais 2, j'étais un peu gênée, mais cela c'est très bien passé, 

c'est évident que les célib , utilisent ce moyen pour draguer ou chercher l'âme soeur, 

je ne trouve pas ça malsain , ce qui m'a le plus dérangé ce sont les tarés qui sont inscrits, et avant d'avoir eu des soucis avec ce genre de personnage ya pas trop moyen de le savoir, sauf si une bonne âme te préviens, mais comme dans la vie de tous les jours , ce genre de révélations , les gens ne les font pas trop ...

on ne sait jamais vraiment qui est ami avec qui, donc prudence de mise.

 yzabelle , tente plusieurs sorties, et tu te feras un avis, ne reste pas sur une seule sortie, 

Ca m'est arrivé de jeter un coup d'oeil sur l'OVS de mon coin. Mais je ne sais pas, je n'ai jamais "osé" franchir le pas...
Pourtant j'ai un exemple très réussi parmi mes amis !

Peut-être aussi que je me crée de fausses excuses : j'ai 1/2h de route pour arriver dans cette ville (alors que j'y vais tous les jours pour le boulot), j'ai un petit donc il faut oublier les sorties, je vais faire "âme en peine qui cherche désespérément à se faire des copines", etc !

Ma vie sociale n'est pas bien riche depuis que nous sommes arrivés dans la région.
Je n'ai, jusqu'à présent, pas d'affinités particulières avec une/des collègue(s) et qui pourraient me donner envie de les inviter et de les voir en dehors du boulot.
Et je ne suis impliquée dans aucune activité qui me permettrait de rencontrer du monde...

Peut-être qu'il faudrait que je me bouge, que je me force...
Mais j'ai du mal...

C'est facile de se créer une vie sociale quand on est jeune étudiante ! Mais quand on arrive dans la vie professionnelle avec homme et enfant, ça me semble plus compliqué.
Cela dit, j'ai un contre-exemple. Un de mes frangins (une compagne + 2 enfants) est sur Bordeaux depuis deux ans. Il est dans un club de basket, joue dans un groupe de jazz, sa compagne fait de l'équitation ; et ils se font des amis.
Mais peut-être que le fait que ses enfants soient déjà plus autonomes que le mien pèse dans la balance ?...

En tout cas, du coup, mes amies qui sont dans d'autres régions me manquent beaucoup ici !
J'ai des envies de pouvoir prendre un café à une terrasse avec elles à la sortie du boulot, de voir nos enfants jouer ensemble, nos hommes parler sport en buvant leurs bières (c'est cliché mais ça me plaît !). J'aimerais pouvoir me faire un ciné, du shopping ou autre un soir, comme ça, un peu au dernier moment...
Bref, je rêve d'une vie à la Friends ou à la Sex in the City (sans New York) !
Et j'avoue que j'envie ces groupes de copines que je peux apercevoir aux terrasses de café...

Au plaisir de vous lire

[quote=Patience]

Ca m'est arrivé de jeter un coup d'oeil sur l'OVS de mon coin. Mais je ne sais pas, je n'ai jamais "osé" franchir le pas...
Pourtant j'ai un exemple très réussi parmi mes amis !

Peut-être aussi que je me crée de fausses excuses : j'ai 1/2h de route pour arriver dans cette ville (alors que j'y vais tous les jours pour le boulot), j'ai un petit donc il faut oublier les sorties, je vais faire "âme en peine qui cherche désespérément à se faire des copines", etc !

Ma vie sociale n'est pas bien riche depuis que nous sommes arrivés dans la région.
Je n'ai, jusqu'à présent, pas d'affinités particulières avec une/des collègue(s) et qui pourraient me donner envie de les inviter et de les voir en dehors du boulot.
Et je ne suis impliquée dans aucune activité qui me permettrait de rencontrer du monde...

Peut-être qu'il faudrait que je me bouge, que je me force...
Mais j'ai du mal...

C'est facile de se créer une vie sociale quand on est jeune étudiante ! Mais quand on arrive dans la vie professionnelle avec homme et enfant, ça me semble plus compliqué.
Cela dit, j'ai un contre-exemple. Un de mes frangins (une compagne + 2 enfants) est sur Bordeaux depuis deux ans. Il est dans un club de basket, joue dans un groupe de jazz, sa compagne fait de l'équitation ; et ils se font des amis.
Mais peut-être que le fait que ses enfants soient déjà plus autonomes que le mien pèse dans la balance ?...

En tout cas, du coup, mes amies qui sont dans d'autres régions me manquent beaucoup ici !
J'ai des envies de pouvoir prendre un café à une terrasse avec elles à la sortie du boulot, de voir nos enfants jouer ensemble, nos hommes parler sport en buvant leurs bières (c'est cliché mais ça me plaît !). J'aimerais pouvoir me faire un ciné, du shopping ou autre un soir, comme ça, un peu au dernier moment...
Bref, je rêve d'une vie à la Friends ou à la Sex in the City (sans New York) !
Et j'avoue que j'envie ces groupes de copines que je peux apercevoir aux terrasses de café...

Au plaisir de vous lire

[/quote] moi en tous cas ca me plairais d être ta copine et de faire tout ce que tu décris ,ca serait chouette:)

Patience : Allez je t'invite à boire un café...virtuel ...C'est pas pareil mais c'est déjà ça ! Comme dit la chanson cheeky

Je souhaite vraiment que tu parviennes à élargir ton réseau heart

J'ai connu ce genre de "désert" quand je me suis installée dans un autre appartement, fraîchement accouchée de ma fille aînée.

Deux mois après je recommençais le travail à plein temps (c'était en 88 et je n'étais pas fonctionnaire). Entre le travail, la nounou, les trajets etc. ma vie sociale, en dehors des amis aussi en couple et de la famille, c'était le NEANT !!! 

J'ai dû changer de nounou et le service m'a indiqué que dans mon appart ai rencontré ma voisine qui est devenue une fidèle amie pendant vingt ans puis RUPTURE d'amitié il y a 6 ans. Ca fait plus mal qu'une rupture amoureuse.

Bref, elle m'a fait connaître ses copines et quand j'ai arrêté quelques mois de travailler (j'étais enceinte de la cadette) c'était très sympa, on se retrouvait à 5-6 au café tous les matins.

Quand les petits vont à l'école. c'est aussi plus facile de rencontrer des autres parents.

Maintenant, j'habite un lotissement et on est +/- moins proches de deux couples de retraités, on se rend des services, on s'invite à boire l'apéro, on échange sur le jardinage. Ils nous donnent des adresses de commerçants ou de médecins. Les dames sont plus âgées que moi et sont aussi grand-mères blushOn fait les entremetteuses entre nos petits-enfants de 3 ans hihihi

J'ai 1-2 collègues qui sont devenues amies et j'ai gardé gardé contact avec des ex-voisines (encore des autres).

Voilà désolée c'est pas des news très fraîches mais je voulais juste te dire TU N 'EST PAS SEULE.

Bisous

isa

 

 

Je suis d'acc avec l'anti romantisme des sites de rencontres, d'ailleurs je n'arrive plus du tout à les fréquenter... Mais j'y ai rencontré deux hommes avec qui j'ai vécu quelque chose de très fort, deux très belles personnes, même si elles ont toutes les deux brisé mon pauvre petit coeur!!

Quant à OVS, oui c'est effectivement un microcosme totalemetn représentatif de la société, c'est à dire qu'on y rencontre de tout. A ce détail près que malgré tout ce site, par définition, regroupe des gens qui sont dans une période de vie difficile, chacun pour ses raisons propres (solitude affective, chômage, etc...) donc c'est un reflet de société un peu faussé quand-même... Parce que dans la vie "normale", tu vas forcément avoir une personne heureuse, une malheureuse, une tomide, une extravertie, un chômeur et un addict au travail... etc..

C?est vraiemnt ce que je n'ai pas aimé à OVS: l'impression de n'être qu'avec des gens "en détresse" et ça m'avait assez déprimée!!!

[quote=fadinarde]

Quant à OVS, oui c'est effectivement un microcosme totalemetn représentatif de la société, c'est à dire qu'on y rencontre de tout. A ce détail près que malgré tout ce site, par définition, regroupe des gens qui sont dans une période de vie difficile, chacun pour ses raisons propres (solitude affective, chômage, etc...) donc c'est un reflet de société un peu faussé quand-même... Parce que dans la vie "normale", tu vas forcément avoir une personne heureuse, une malheureuse, une tomide, une extravertie, un chômeur et un addict au travail... etc..

C?est vraiemnt ce que je n'ai pas aimé à OVS: l'impression de n'être qu'avec des gens "en détresse" et ça m'avait assez déprimée!!!

[/quote]

Ca doit dépendre des villes ; où je vis actuellement ce n'est pas un rassemblement  de blessés de la vie ; les gens ont assez la pêche et par exemple j'ai été étonnée de trouver des gens de la région depuis toujours s'inscrire en couple, récemment à plus de 50 ans, avec une activité pro et familiale assez dense.

Hé bien juste pour rencontrer d'autres gens, d'autres générations;...

Pour les sortis Izabelle ça dépend vraiment puisque les membres sont organisateurs ; moi par exemple ici ça fait bien 6 mois que je n'ai pas participé (enfin une prévuue en juin mais trop épuisée poour sortir le week end) ;pas de sortie qui me plaisait ....

Parfois j'avoue je triche, comme je suis très prise par le boulot et peu de temps pour me renseigner et un peu solitaire aussi je regarde les sorties et ne m'inscris pas mais fait ma sortie toute seule (un braderie, une expo, une manifestation de chiens de traineaux etc...) !!

Là cette rentrée envie de participer à une activité précise.

je viens de voir les sorties sur OVS Toulouse et bon.....ça ne me branche pas

je vais plutôt essayer de miser sur le coté associatif et compagnie dans mon secteur

OVS je ne connaîs pas du tout donc no comment Par contre je rejoins Fadinarde lorsqu'elle parle de recherche de reconnaissance au travers de Facebook ... Au début ou je me suis inscrite , je postais pas mal de choses , pas trop intime mais des bricoles , certains commentaires sur mes sorties ou soirée ( jamais de photos perso ) et je me suis vite rendu compte qu'à travers ces post , je cherchais moi aussi de la reconnaissance par des commentaires , des "like" . Faire voir aux autres que ma vie était remplie et agréable . Et qd aucun commentaire n'arrive , on est un peu déçue =personne ne s'intéresse à moi = pas loin du personne de m'aime . C'est très caricaturé mais c'est dans ce goût la qd même . Et puis on interprète facilement de travers des écrits , le sens de l'humour est approximatif avec des mots , ce qui peut être source de quiproquos . De même la jalousie peut être exacerbée qd on voit ce que les copines font , avec qui (...) J'ai moi aussi pris de distance avec ça , je poste beaucoup moins . Je garde tt de même FB . Je m'en sert tous les jours car c un outil formidable pour garder le lien avec des amies ou famille éloignées ( pour moi ça remplace MSN ) ça permet d'avoir des petits coucou sans passer sa soirée , déjà bien remplie , au téléphone . Finalement , je pense que les réseaux sociaux c super qd on est bien dans ses " pompes " et que l'on sait faire la part des choses ...

Moi je rejoins complètement Marinebreizh !

Je suis inscrite sur OVS depuis 5 ans . J'y vais rarement maintenant car je me suis constituée un cercle d'amis vraiment. J'ai organisé un voyage à Prague, un autre à Biarritz, je vais au ciné(V.O ) et nous passons les réveillons ensemble. Des gens avec les mêmes valeurs que moi, que je n'aurais jamais rencontrés sans OVS.

Il faut juste faire le tri...............et ne pas s'encombrer des gens qui ne nous intéressent pas ! mais depuis, ayant arrêté de travailler, mon cercle ne s'est pas restreint et j'ai toujours quelqu'un avec qui faire quelque chose !

D'ailleurs avec ces personnes, j'ai constitué un groupe que je mène : nous sommes presque toutes seules, les enfants partis, donc les chambres vides...et à CAEN, ville universitaire, il y a beaucoup d'étudiants qui recherchent à se loger.
Donc, j'ai un planning excel et nous recevons des étudiants à longueur d'année, en fonction, des désidératas de chacun (étudiants et amis ).
Actuellement, il y a une brésilienne et un chinois à la maison ! quel enrichissement !

Donc, sites de rencontres, sites de sorties, facebook, ne garder que le meilleur !

Marine tu vis à Genève?