Je maigris... Pourquoi ai-je peur ? - 27022014

Natasha.
Abonné
Bonjour a tous, J'ai commencé il y a a peu près trois semaines même si ça fait bien quelques années que je chemine sur ce chemin de réconciliation avec mon corps. J'en suis a la phase du carnet alimentaire de la faim et après trois semaines j'ai perdu 2,5kg, Je ressens vraiment ces deux kilos en moins , ca semble assez peu et pourtant ils semblent faire toute la difference ( surement parce que j'ai egalement repris le sport et que mon corps me remercie !!)et en ce moment tout le monde me le fait remarquer alors qu'ils ne sont pas au courant de ma démarche " wouah qu'est ce que tu as minci", " tu as perdu du poids, tu fais un régime ?" Et la je traverse une phase assez intense au travail qui déclenche souvent des EME mais j'arrive a gérer plus ou moins mais je mange quand même plus que ces dernières semaines, du coup j'ai peur. La joie des kilos perdus et la peur de ne pas rester sur cette lancée. Avez vous des conseils pour poursuivre le programme sereinement et dépasser cette peur de maigrir ? Merciiii :)

Commentaires

marinebreizh.
Abonné

Hello Natasha, je n'ai pas encore vraiment maigri depuis LC (enfin si les 1 er temps et puis après réintroduction rapide d'aliments "tabous" ...) mais j'ai lu dans certains dossiers que maigrir peut malgré le souhait conscient qu'on a faire peur.

Faire peur car pour certain(e)s le surpods permettrait de se protéger de plein de choses : de séduire, d'être aimé, etc...

La peur d'être une autre en ayant maigri, la peur de devoir accomplir des choses que tu reportais à "pour qaund je serais mince" ....

Peut être est ce ce qui t'arrive ?

Je n'ai en revanche pas de solution si ce n'est peut être de te faire aider à passer ce cap avec psychologue, thérapeuthe etc...

FRED73
Marraine
Peut être as tu peur de regrossir, de ne pas perdre assez... c'est ce que les docteurs appellent le stresseur poids et il peut donner des EME. Essaye de lâcher prise avec ton poids et pour cela il est important de ne pas de peser trop souvent. Le docteur Zermati avait dit dans une interview que maigrir ne devrait pas être une victoire pour que prendre ou reprendre du poids ne soit pas un échec. L'important est d'écouter son corps peu importe le poids que l'on fait, ce qui compte c'est d'être bien dans dans son corps.
Pattie.
Ancien abonné

Un des outils que propose cette méthode, c'est la RPC (respiration de pleine conscience). Ca aide à accepter de vivre les émotions qu'on ressent, par exemple cette peur de reprendre du poids, et en les acceptant, on a moins envie de manger pour se réconforter. On apprend à utiliser cet outil pendant l'étape sur les émotions.

En fait, pour moi, c'est l'objectif : arriver à vivre cette peur et toutes les autres émotions sans avoir le réflexe de manger. Maigrir, c'est secondaire - secondaire dans le sens où ça ne viendra (durablement) qu'après.

noellie.
Abonné

Oui, c'est secondaire, enfin, c'est ce que me dit ma raison. Mais mes émotions, elles, elles vont aussi vers la peur de regrossir, l'angoisse (est ce que j'ai maigri cette semaine?), et j'ai du mal à me détacher de tout ça, tellement c'est important pour moi.

Dès que ça marche trop bien, et que je me sens fondre un peu (exemple, cette semaine), j'ai tendance à prendre peur. Alors ça fait du bien de vous lire et de voir que je ne suis pas seule à avoir des moments difficiles avec cette émotion là.

Allez, on va y arriver, à gérer...

monautrevie
Marraine

La peur de regrossir est présente parce que "les autres fois" lors des régimes précédents, c'était un peu comme ça que ça se passait non ? Une période d'amaigrissement assez facile, suivie d'une période plus compliquée parce que la faim, les tentations, les envies commençaient à se faire sentir et puis la débacle, et les kilos qui reviennent, le poids qui remonte parce qu'on perd le contrôle.

Il est important de vivre LC comme une expérience extraordianire qui te permettra de vivre l'alimentation de façon intuitive. Il est hyper important de ne pas vivre cette méthode comme un régime. Rien n'est linéaire et surtout pas la perte de poids. Cette perte tant espérée arrivera quand tu auras acquis un peu d'expertise en matière de sensations alimentaires, de gestion des émotions.

Fais confiance aux médecins qui ont créé ce site, fais-toi confiance pour faire du mieux que tu peux les exercices, remplir les carnets, être à l'écoute de tes émotions, des signaux que te lance ton corps et tout se passera bien.

Cette peur qui t'envahit en ce moment peut-être à l'origine de prises alimentaires destinées à apaiser l'inconfort qu'elle génère en toi. Mais peut-être manges-tu un peu plus parceque tu as commencé LC comme on commence un régime et en essayant d'être au plus près de tes sensations alimentaires, tu t'es mise en restriction.

Quoi qu'il en soit, soit indulgente et bineveillante avec toi-même. Les changements prennent du temps...

Ambael.
Abonné
Je suis pareil peur aussi mais je sais pas pourquoi.. Oui peur de pas tenir, peur aussi de ne toujours pas m'ai.er avec les kilos en moins... Je me dis au fil du programme on va ya rriver, le programme joue pas que sur l'alimentation mais nous aide profondement!!
izabelle
Animatrice forum

je crois que la peur de maigrir est déjà simplement ancrée dans l'être humain....   nous ne sommes pas programmés pour "aimer" maigrir, dans nos tripes....

donc déjà, elle est normale....

ensuite s'y rajoute toutes sortes de peur, différentes pour chacun :   trop plaire,   "devoir" vivre sa vie au lieu d'attendre,  avoir peur de ne pas savoir dire non ou mettre de limites, peur d'être plus jolie que sa mère, peur que nos relations avec les autres changent,  peur de "finalement"   "pas y arriver", peur de devoir  "tenir"

toutes ces peurs sont bien normales, et la bonne nouvelle, c'est que tu n'as pas à les dépasser, ni à rien faire avec  "elles"

elles seront juste là le temps que tu fasses l'expérience qu'il n'y a réellement aucun danger à maigrir, que les hommes ne vont pas se jeter sur toi, que ta famille ne va pas te rejeter,  que tu ne vas pas mourrir, etc.....

toutes ces peurs, on ne peut jamais les raisonner et les dépasser, elles ne "cèdent" que face à l'expérience des choses, ce ne sont que des protections face à l'inconnu, face au défi,  dès que l'inconnu devient connu, elles ne sont plus là.....

 

donc la seule façon qu'elles te travaillent moins, c'est simplement de continuer à maigrir sereinement, en te centrant sur ton corps, à son écoute, avec confiance

 

quand la peur est là, tu l'accueilles, tu lui mets un petit "badge"    INQUIETUDE DE MAIGRIR,  et tu te recentres sur quelque chose de réel dans le moment présent : ta respiration, un son, la vue de quelque chose.....

ces peurs diminueront avec le temps, simplement, sans que tu n'aies rien à faire

essaie de les accueillir, elles sont normales, mais d'y accorder peu à peu de moins en moins d'attention, en te centrant sur le présent

noellie.
Abonné

Merci encore Izabelle pour ce message plein d'espérance, de bon sens et d'optimisme. Ca recadre tout de suite les choses, et les remettant à leur juste place. Ce que tu dis, je le sais, mais tu sais bien... Il nous arrive à toutes de partir dans nos peurs, nos angoisses familières, elles ont du mal à nous lâcher.

Bon week end dans la conscience de ce que nous faisons! et à bientôt...

Natasha.
Abonné
Merci beaucoup a toutes, ça fait du bien de vous lire. Effectivement cette peur que j'appréhendais a pris le dessus toute la semaine accumulée a des émotions et situations pénibles a gérer. Je réalise combien j'ai du mal avec l'idée même d'avoir a accueillir toutes ces émotions et cette sensation d'être dépassée par les événements. J'ai enchaîné les EME cette semaine, certaines très grosses que je n'avais pas eu depuis un moment, et je flippe car j'ai souvent mangé sans faim en plus des EME , et j'ai peur de reprendre ces 3 kg qui avaient naturellement disparus . Du coup, j'ai une pensée automatique qui me vient et qui dit 'o bon je crois qu'il vaut mieux laisser de côté , je sors tellement du programme en n ce moment qu'il vaut peut "être mieux tout laisser tomber. Je sas sue ce programme et le bon t est juste pour moi mais dans ce moments de distorsions intenses je me sens un peu perdue. Êtes vous déjà passées par la durant e programme ? Phase 'amaigrissement et phase de grosses EME qui s'étendent sur des jours voire semaines ? Car quand il y a une EME les miennes peuvent s'étendre sur plusieurs jours ou semaines.... Merci et bisous !!!
Soleluna.
Ancien abonné

[quote=Natasha]Du coup, j'ai une pensée automatique qui me vient et qui dit 'o bon je crois qu'il vaut mieux laisser de côté , je sors tellement du programme en ce moment qu'il vaut peut "être mieux tout laisser tomber![/quote]

Tu ne seras jamais dans le programme totalement, parfaitement, complètement, en tout cas sur la durée. Parce que la vie c'est exactement ça, des phases mieux, des phases plus difficiles, avec le comportement alimentaire qui varie en fonction. Et l'idée ici c'est d'apprendre à faire avec cela, justement et sortir de ces régimes qui créent les conditions de l'échec (on ne peut pas tenir un régime toute sa vie et être en-dessous de son poids d'équilibre toute sa vie). En plus cette logique de restriction aggrave nos comportements alimentaires.

Par conséquent, dis-toi bien, que là maintenant tout de suite, avec les EME et ton envie d'envoyer tout balader, tu es pleinement et totalement dans le programme. Tu comprends?

Et oui je te rassure, on a toutes ces même phases, les EME à la pelle, la peur de regrossir etc. Moi ça fait 3 semaines qu'elles sont plus ou moins fortes et je suis montée l'autre jour sur la balance avec appréhension. Pas repris. Et même si ça avait été le cas, so what? Tu reprends le fil. Patience et persévérance.

Tu es là depuis un mois. Tu n'as pas tous les outils encore. Accroche toi et oui, patience et persévérance.

Natasha.
Abonné
Merci Soleluna, Ton message me permet de relativiser et d'accorder moins d'importance a toutes ces pensées ... Oui je vois ce ue u veux dire quand tu dis qu'avec ces EME je suis en plein dans le programme. Je suis en train de voir que j'essayais a tout prix de les éviter ce qui a pour conséquence de plonger en plein dedans alors que c'est justement dans ces moments que je dois vraiment appliquer le programme. Le premier pas c'est de le voir et maintenant tout est a expérimenter. Merci de tes conseils qui sont vraiment précieux dans ces moments ! .
izabelle
Animatrice forum

bien sûr j'ai eu plein de fois ces phases

des EME qui redébarquent  (salut les vieilles!!)

en fait c'était à chaque fois une nouvelle vague d'émotion à réintégrer, accepter...

donc ce qui semble un passage délicat est simplement un apprentissage

et ça s'espace peu à peu..... suffisament pour ne plus gener la perte de poids

bon courage à toi

odyssee.
Abonné

Merci izabelle,

Tu trouves les mots qu'ils faut pour remonter et reprendre confiance.

Moi aussi j'éprouve les mêmes peurs.

Merci à vous toutes et tous.

noellie.
Abonné

Moi aussi, ce n'est pas trop la joie en ce moment, j'ai vraiment du mal à me recentrer. Parfois, je crois y être à peu près arrivée, puis ça repart dans l'autre sens... et oui, c'est comme la vie, c'est ça! Des hauts, des bas. Mais sur la durée, j'y crois. Par contre, personne ne pourra me dire que j'ai maigri trop vite! parce que franchement, c'est vraiment à tous petits pas micronesques... mais bon, ça va dans le bon sens, quand même, alors,ça me va.

Bonne semaine à tout le monde... à petits pas, un jour après l'autre.

Soleluna.
Ancien abonné

Noellie, Natasha, dites vous bien que tout cela est parfaitement normal. Ici j'ai eu plein de phases de sabotage. Je perdais du poids et d'une certaine manière je m'appliquais à le reprendre (inconsciemment hein, parce qu'officiellement je voulais continuer à maigrir et pas gacher ce chemin). Ca m'est arrivé plein de fois et je me suis beaucoup interrogée sur mes motivations secrètes et le bénéfice caché que je tirais à grossir.
Bon j'ai pas trouvé, mais c'est pas grave.
Puisque ça veut pas venir (trouver la raison) je me concentre sur faire avec.
Y'a un truc que j'ai compris ici ces derniers temps. Tout est une question de pratique. Je suis quelqu'un de très cérébral, et comme je comprenais tout et savais tout parcoeur je pensais que c'était bon. Mais je me trompais. En chutant, en stagnant, en recommençant, encore et encore, j'étais dans l'expérience, dans la pratique et ce faisant dans l'intégration.
Et la pratique suppose du temps et donc de la patience.
Accrochez-vous. Laisser tomber vos schémas et paradigmes, ce qui est pas évident et suppose de faire confiance. A la clé des kilos en moins et tellement plus d'ailleurs, que ces kilos sembleront peut-être mêmes secondaires.
La confiance c'est la clé je crois. Et elle commence par chez nous.

Patience
Marraine

Soleluna,

Je te rejoins quand tu dis que tout est question ici de pratique.
Pratiquer, expérimenter, éprouver... pour intégrer et conquérir, si je puis dire !

Au plaisir de te lire

noellie.
Abonné

Vous avez raison, j'apprends tellement plus qu'un régime, ou une rééducation alimentaire, ou je ne sais pas quoi d'autre (on a le choix, dans tout ce qu'on a essayé avant). Savourer, vivre des moments en pleine conscience, prendre le temps de manger, me respecter dans mes sensations, ne (presque) plus avoir peur...

Ca vaut le coup, même si les pas sont petits. Je continue à avancer, avec confiance. J'ai la vie devant moi pour voir ma balance descendre petit à petit.

isisdixit.
Abonné

Bonjour à tous, 

Je fais le programme depuis 13 jours maintenant.

En réponse à Natasha :

LC est pour moi un programme qui va pouvoir me reconnecter à moi-même, à mes sensations alimentaires et AUTRES ! Et c'est pour moi le plus important : quand j'ai des EME, pour éviter de me faire du mal avec l'alimentation...Car pour ma part c'est de cela dont il s'agit...Je me dit que je préfère comprendre ce qui se passe en moi et donc comprendre QUI JE SUIS REELEMENT. Du coup, cela m'amène à faire une sécance de réspiration en pleine conscience ou autre (sensations du corps au global etc.) pendant 10 min pour avoir le temps de me décontracter, de me recentrer sur MOI. 

Quand tu as des EME, fait tout de suite l'exercice de Respiration, au moins celui de 3 min, mais fais le bien, vraiment. Accorde toi ce temps pour toi, dis toi que c'est pour ton bien et que ça va payer au fil du temps.

Quand survient l'EME, dis toi que tu pourras manger ce que tu as envie de manger (ce que tu visualises comme envie) MAIS APRES la RPC. Pour moi ça marche...En remettant mon envie à plus tard je ne me frustre pas, je me dis que j'y ai le droit. Du coup soit je mange beaucoup moins (je déguste mon envie du coup et cela devient un aliment réconfort donc pas de culpabilité, je prends vraiment plaisir à le manger), soit je ne mange rien du tout car en réalité je me rends compte que je n'ai absolument pas faim. 

J'espère avoir pu t'aider un peu...Mais comme disent les filles. Voit le programme comme une découverte de toi, une sorte de thérapie via le web mais pas comme un programme qui te fera maigrir..

Ah oui ! Autre conseil : fais les exos du coach sportif ! Le sport ça te reconnecte à toi-même et ça diminuera tes EME à long terme !

Tu vas réussir, laisse toi le temps et sois indulgente !

Isis

josepha-mtc.
Abonné

Bonjour

 

j'ai tout lu car le thème du forum m'intéressait et me concerne directement. ce post pour vous dire à toutes que j'ai été scotchée par ce que j'ai lu ! c'est passionnant et plein de bon sens et de bienveillance. carrément épatée !

Bravo et merci

isisdixit.
Abonné

oui je trouve que c'est toujours très intéressant de se donner des conseils et ça remotive !! Personne n'est seule ! On a toutes des angoisses, des facteurs de stress, des jugements négatifs sur nous-mêmes qui nous donnent l'impression de na pas avancer dans la vie en général ! Mais en faisant les exos de LC et surtout ceux de RPC, on se reconnecte à soi, à ceux qu'on ressent vraiment et surtout on RELATIVISE ! donnons nous le temps,  chacun avance à son rythme, personne n'est comparable ! Soyons indulgente et bienveillante avec nous-même comme pour une amie...!

Bonne journée et sourions à la vie !! :)

X