Je suis frustrée... - 17062013

Lyphaé.
Abonné

Je suis avec mon homme depuis six ans, ça n’a pas été entre nous pendant longtemps, notamment à cause de mes troubles du comportement alimentaire qu’il ne comprenait pas, qu’il n’acceptait pas, à cause de mon corps qui avait changé, changement qu’il refusait également. Ça n’allait plus entre nous également parce que je n’avais aucune confiance en moi, que je me sous-estimais, que j’étais dépendante de lui, que j’avais peur de la fin entre nous.

Aujourd’hui, mes troubles du comportement alimentaire vont beaucoup mieux, même s’il y a encore des périodes difficiles. Mon couple va très bien, c’est « le grand amour ». On parle de bébés. Je me sens bien dans ma peau, bien dans mon corps.

J’ai confiance en moi, je rayonne (paraît-il), et j’attire les regards masculins.

Et… à mon grand désarroi, j’aime ça. J’aime attirer les regards masculins. J’adore ça. Beaucoup trop. Et je me mets à détester cette vie banale qui me frustre terriblement. J’ai envie de frisson, j’ai envie d’excitation, j’ai envie de séduction, j’ai envie de ces compliments qu’on me fait de plus en plus régulièrement.

Sauf que je suis en couple, mariée, et qu’on parle de bébés.

Alors, je suis perdue. Je n’arrive pas à gérer cette frustration terrible qui me happe. J’ai l’impression de faire ma crise d’adolescence en retard. Je suis frustrée également parce que mon homme et moi sommes très différents et que parfois, j’aimerais qu’il soit plus qu’un homme amoureux de moi. J’aimerais qu’il m’apporte aussi tout ce qu’il ne m’apporte pas. J’aimerais qu’il soit autre qu’un homme droit et honnête, empêtré dans la morale judéo-chrétienne et les principes qui vont avec…

(Je me sens horrible d’écrire ça).

J’ai l’impression de faire ma crise d’adolescence en retard. C’est sans doute le cas, d’ailleurs. Mais j’ai peur de cette frustration qui me ronge, j’ai peur d’envoyer tout balader, j’ai peur de cette envie de frisson. Ma raison me dit que même si je quitte mon homme, que je plaque tout, même si je parviens à vivre l’horrible culpabilité qui ira avec, la souffrance que je provoquerai chez lui, la maison qu’il faudra vendre… Dans deux ans, ou moins, ou plus, je finirai quand même par chercher un autre homme de ma vie, quelqu’un avec qui me poser et avoir des enfants… Tout ça pour ça…

Alors voilà. Rien à voir avec la nourriture, j’en suis consciente. Tout à voir avec les émotions. J’avais besoin d’en parler et je sais qu’ici il y aura des oreilles attentives… Je n'attends rien en particulier mais j’avais terriblement besoin d’en parler !

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

besoin de frissons, d'excitation, c'est tout ce que tu dois retenir

pas besoin de plaquer ton chéri pour ça, bien heureusement

l'excitation peut se vivre dans plein de domaines

 

sois profondément toi-même,  je pense que c'est cela que je lis dans ton message, ton envie d'être en vie, ton envie d'être libre, de te sentir vivre, d'être

tu peux le faire en restant en couple, mais dans ce cas, attends peut-être un peu pour le bb, parce que là, ça  a  beau être une grande aventure, c'est quand même.....   autre chose....

en tous cas je suis vraiment ravie de lire que tu te sens bien dans ta peau et ton corps!

mavo.
Marraine
Hello Lyphae Je suis passée par là il y a presque 10 ans. Gros travail sur moi, changements notables et notamment physiques, découverte de la séduction et envie d'aller voir un peu plus loin, juste pour voir... Ce dont il faut être consciente, c'est que si tu t'engages dans cette voie, le couple est en effet en péril. Et que oui, probablement que c'est juste un passage et que sous quelques mois, c'est de nouveau à plus de stabilité que tu aspirerais. Ensuite, y aller ou pas, chacun son chemin ! Mais si tout le reste va bien entre vous, effectivement, il y a des tas de moyens de trouver des sensations fortes et du piment sans remette le couple en question ! Bon courage et bravo pour le chemin déjà parcouru !
Noelle
Marraine

Bonjour Lyphaé  je trouve super que tu abordes cette question de la seduction, parceque , chez moi, ça allait de pair avec la peur de maigrir, et, je pense que nous sommes plusieurs dans ce cas

évidemment, je n'ai aucun conseil a te donner, mais d'ailleurs, tu n'en cherches pas, c'est plutot bien, deja, d'avoir soulevé cette question!

bonne route!!

Nounette73.
Abonné

Bonjour Lyphaé,

pourquoi du désarroi ?

Ca te trouble, d'aimer séduire ? C'est ... mal ? ( impur ? péché ? superficiel  ? irrespectueux ? ... ? le côté obscur de la Force ;o) ? ... peur de rentrer dans une danse de séduction précise voire de passer à l'acte ? ... de trahir ? )

Séduire et passer à l'acte ce n'est pas la même chose remarque. Souvent le plaisir c'est de se tourner autour, le passage à l'acte peut être décevant et laisse la nostalgie de avant, quand on était encore dans la séduction.

Et, est-ce qu'aimer plaire aux hommes c'est trahir le tien ? (Il en dit quelque chose, lui ?). Est-ce qu'un flirt c'est une entorse ?

Je ne commente pas le reste car je ne suis pas sûre d'avoir compris ce qui te frustre dans l'intégrité de ton chéri (si c'est quelque chose de tourné vers toi ou si c'est plus général, si tu voudrais qu'il fasse exploser tous les cadres même si c'est pas "comme il faut", ou juste qu'il se renouvelle dans votre relation).

 

Mais il me semble qu'il y a, dans ce que tu écris, dans cette faim de regards approbateursun appétit spécifique à écouter, comprendre et satisfaire de la meilleure manière possible. Et du plaisir à savourer. Même si on ne parle pas de nourriture. Ni forcément de sexe, hein (et si sexe il y a, c'est pas forcément avec qqn d'autre que ton homme, ça peut nourrir ton couple que de te sentir plus femme).

Je te sens un peu perdue dans tes désirs et tes choix. J'ai l'impression que parfois tu imagines plus "facilement" de faire quelque chose de radical plutôt que des choix limités et sélectif. Que ça paraît plus "simple" de tout déconstruire, hop, plus de choix à faire sur ce qu'on va conserver et ce qu'on va sacrifier , pour t'autoriser à ... à quoi ? plaire ? tester ? un parcours initiatique que tu n'as pas vécu, les "frissons" de la séduction, la prise de risque dans tous les domaines ? ... Tu es entravée dans ta vie actuelle ? 

tout en sachant que tu as besoin et que tu aimes ce que tu as construit, puisque tu penses que tu vas le rechercher dans un délai assez court.

Il y a quelque chose à creuser, à comprendre. Si tu es tentée de tout détruire, mais que tu penses que tu vas culpabiliser, c'est peut-être parce que tu n'es pas sûre que ça aurait un sens. Et peut-être que tu n'as pas besoin d'en passer par là pour obtenir ce qui semble te manquer actuellement. 6 ans de couple, sans doute formé quand tu étais jeune, ça n'a pas laissé beaucoup de place à l'exploration ... qu'est-ce que tu n'as pas vécu, et que tu regretterais d'avoir vécu ? Qu'est-ce que tu n'as pas vécu, et dont tu peux faire le deuil ?

 

Bon, ce qui a été dit, et que je partage : l'aventure des bébés n'est pas forcément tout à fait conciliable avec ta "quête" actuelle, faut peut-être procéder par étape ;o)

Et je reviens à ma question : pourquoi du désarroi ?

 

et moi aussi, même si ça me peine de te lire désemparée, je suis contente de voir que tu es bien dans ta peau

bises

Lavienrose.
Abonné
Bonjour, Lyphaé Pour savoir si mon homme ( que je passerais bien à la moulinette en ce moment) est toujours celui que j'aime, je me remémore ce qui a fait que c'est devenu mon homme, ce qu'il m'a plu au début..... Et ça m'aide à grandir à obtenir dans notre relation ce qu'il pourrait me faire fuir( sa colère, manque de sexe.... ) Dans une relation on est deux. Si la colère de mon homme fait écho en moi c'est que je dois évoluer aussi sur le chemin de l'Amour inconditionnel....Côté sexe c'est pareil, je n'assume pas le côté fantasque que je devrais avoir pour que nos relations soient plus pimentées. Par contre le côté séduction des autres je n'en ai plus besoin. Mon homme m'a équilibré; pour moi séduire c'était rechercher mon père. osez osez Joséphine... Rien s'oppose à la nuit......
Troispommes.
Abonné

Bonjour Lyphaé,

J'ai lu ton post, certe cela ne parle pas de nouriture mais d'émotions, et c'est tout aussi important puisque c'est en lien.

On croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs, mais ce n'est pas toujours le cas. Si tu es depuis 6 ans avec ton homme, et, en plus vous voulez mettre un bébé en route (ce n'est pas une décision que l'on prend sur un coup de tête) ce n'est pas pour rien.

Tu dis que vos relations ont évolué dans le bon sens, c'est super positif, cela veut dire que vous vous aimez., en plus vous avez reussi à passer une pèriode difficile dans votre couple, cela veut dire qu'il est solide.

Certe tu peux tout envoyer ballader, mais tu pourras au bout d'un moment te dire, finalement c'était pas si mal, et là il sera peut être trop tard pour revenir en arrière, car quelque chose sera cassé.

Je pense que tu devrais lui en parler de cette frustration, que cette vie très pepère ne te convient pas. Essaies de le surprendre et peut être qu'il y prendra goût.

Je suis comme ton mari quelqu'un de très droit, carré, mon mari c'est tout l'inverse. D'ailleurs l'amie qui nous a fait nous rencontrer n'aurais pas parier 1 euro sur notre couple, c'est pour te dire la différence!!! Et bien le fait qu'il me surprenne régulièrement me plait. Régulièrement il me faisait des compliments, pas moi (c'est pas dans mon éducation lol), et bien je m'y suis mise, et ça nous fait plaisir à tous les deux. J'essaie de le surprendre aussi, et je me rend compte que je deviens plus souple.

Vous pouvez vivre "ta crise d'ado" tous les 2, mais je pense que c'est peut être à toi de faire le premier pas, et surtout de communiquer c'est le plus important et ça désamorce tellement de choses. En plus tu verras que tu auras beaucoup moins besoin d'attirer les regards des hommes vers toi.

Je te souhaite une bonne journée.

MONTDOR.
Abonné

Bonjour Lyphae,

Tu sais que ce soit en matiere de nourriture ou autres, c'est toujours ce qui est interdit qui nous tente le plus. Cela ne veut pas forcement dire qu'en matiere de gout ou de qualité ce soit ce qu'il y a de meilleur. Pourtant, si soudain on nous dit qu'on y a droit et qu'il ne faut pas culpabiliser en les consommant, du coup ils deviennent bien moins attirants, et meme on les trouve moins délicieux que le fantasme qu'on s'en etait fait en période de privation... Mais bien sur pour arriver à cette conclusion il faut avoir tenter l'expérience...juste pour pas avoir de regrets...

Nounette73.
Abonné

Ah oui je suis d'accord. J'avais lu qq part que même si on est certain d'adorer la glace au chocolat, si on doit se limiter à un parfum toute sa vie, au moment du choix, on aura peut-être envie de goûter rhum raisins ou praliné-noix de pécan. Juste pour être sûre, quoi.

 

Choisir c'est renoncer.

 

Je ne sais pas si la métaphore tient dans ton cas ;o) (je ne sais pas ce qu'on peut appeler "goûter" un autre parfum).

 

Si tu étais complètement libre, tu ferais quoi ?

Totom.
Abonné

Bonjour Lyphaé,

La vie à deux, fonder une famille, s'aimer au quotidien ça tue les frissons, ça tue la passion, ça tue plein de choses mais c'est tellement plus vrai que les débuts d'une histoire ...

Pour vivre continuellement dans la passion, il faut changer de partenaire sans cesse, je ne connais pas de couple qui ait encore les mains moites et le coeur qui bat la chamade lorsque l'autre rentre du boulot ;..si tu vois ce que je veux dire ...

Par contre la vie à deux, c'est du bonheur simple partagé : aimé et être aimé .. (se supporter aussi, se détester aussi  ...) c'est fonder une famille, avancer à deux, se soutenir, partager, se respecter,  ...

Bref ce sont deux univers différents ... et les deux ne peuvent cohabiter ...

En tous cas c'est ainsi que je vois les choses.

 

Petite question : tu te poses beaucoup en fautive dans les moments malheureux de votre couple ... il me semble qu'au fond de toi tu culpabilises .. n'aurais tu pas envie de lui faire payer ce sentiment ???

curuni.
Abonné

Bonjour Lyphaë,

bien difficile cette situation...

Si je comprends bien, ton homme refusait ton corps car il te trouvait trop grosse et, maintenant que tu as maigri ça va mieux de son côté mais pour toi ce n'est pas suffisant ?

As tu pendant ces années attendu passion et séduction de sa part, au point de tout miser là-dessus et aujourd'hui il n'est pas à la hauteur ?

Il y a plusieurs choses dans ton message : le désir de séduction, le désir tout court et l'amour...

Aimes tu encore ton homme ? Quand tu as envie de séduire, est ce systématiquement d'autres hommes ou as tu aussi envie encore de le séduire lui ?

Ne te sens pas coupable de ressentir ces sentiments, c'est au contraire plutôt sain.... Et honnête de ta part, vis à vis de toi mais aussi vis à vis de lui.

Visiblement ta vie ne te convient pas donc cela va au-delà de la séduction, tu sembles t'ennuyer et avoir envie d'autre chose...

En résumé : soit c'est un désir de changement de vie et là.... Il faudra savoir si tu es capable de faire bouger un peu ton couple et donc ton chéri... Et surtout si tu l'aimes encore et si tu as envie vraiment de vivre ces changements AVEC lui.

Soit c'est juste un désir de séduire et là aussi tu peux bousculer ton chéri avec des petits jeux, des tenues coquines, des surprises...

Quoiqu'il en soit, je rejoins les filles pour dire que le bébé ce n'est peut-être pas une bonne idée là tout de suite...

Parce-que le bébé ne doit pas être un moyen de compenser ton ennui....

Je me permets d'écrire ça car je l'ai vécu : un mec qui m'a draguée et qui après ne me touchait plus car je n'étais finalement pas assez mince. Je déprimais, j'avais désespérément envie d'un bébé. J'ai fait un régime, j'ai commencé à être courtisée par des collègues et là... le feu que je croyais éteint s'est réveillé assez violemment... Mais sans aucun désir pour ce mec qui de toute façon était bien incapable de répondre à mes attentes....Et j'ai compris que je voulais un bébé pour compenser ce manque d'amour, de vie, de joie, de surprises....

Et.... je suis partie..... Et mon mari me fait toujours "grimper aux rideaux" après 7 ans de mariage, que ce soit avec 0 ou 10 kilos de trop. Bien sûr pas tous les jours et bien sûr je n'ai plus tous les jours le coeur qui s'emballe quand je le vois mais n'empêche que de temps en temps je le "mate" encore avec envie et qu'il fait pareil avec moi...

J'aime aussi les regards bien sûr, ils me remontent parfois le moral mais je n'ai aucun désir d'aller plus loin avec un autre que mon homme.....

Désolée pour ce long message... J'espère qu'il répondra au moins en partie à certaines de tes questions...Comme ça j'ai juste envie de te dire que la vie est trop courte alors profites en, éclate toi...

Laisse toi le temps de la réflexion et la solution s'imposera naturellement à toi, j'en suis sûre

En attendant bon courage...

curuni.
Abonné

Ah oui au fait : j'étais mariée avec le "mec" on vivait ensemble depuis 6 ans, on venait d'acheter une maison....

Et aujourd'hui je suis mariée, posée, pas d'enfants car ça n'a pas marché même si on aurait bien aimé MAIS je vis... ON vit, on sort, on b....e et on fait aussi l'amour. On fait la cuisine les courses le ménage et on s'occupe de ses enfants... Oui les trucs chiants aussi...

Bon j'arrête là, tout ça pour dire que même si tu penses déjà que dans deux ans tu voudras à nouveau te poser... Oui peut-être ou peut-être pas et peut-être avec lui ou peut-être avec un autre qui saura allier raison et passion...

Quoi que tu décides ce ne sera pas facile, ce sera peut-être long et douloureux mais ça passera alors fais toi passer en premier, sois égoïste, pour ton bien mais aussi au final pour celui des autres car être honnête envers soi, ça laisse la possibilité aux autres de vivre aussi....

pleinedespoir.
Abonné

Hello lyphae

Pourquoi ne pas se permettere de vivre ce qeu tu as à vivre sans forcément en parler à lhom?

C'est beau d'avoir envie d 'être vue, admirée pourquoi pas un peu draguée ,c'est beau de parfois céder au désir et de vivre un truc un peu fou...( en plus  ça fait maigrir!sisi) ça dynamise même la vie de couple j'en suis sûre parce qu'on est plus frustrée, donc plus gaie  plus épanouie...c'est juste une histoire entre toi et toi et personne n'a le droit de juger . Peut-être est ce  immoral mais  il me semble que cela fait partie de la vie....

Par contre... peut-être attendre un zeste pour bb car ça c'est une autre histoire.....

MONTDOR.
Abonné

Curuni, j'adore tes messages, tu me fait toujours bien rire, merci, ca fait du bien.

Isana.
Abonné

Aaaah Lyphaé ... te voilà dans des réflexions de grande profondeur il me semble :-)

Je comprends que tu aies ressenti le besoin d'en parler, c'est lourd à porter tout ça ...

Alors pour ma part, je rejoins Curuni  : je trouve qu'il y a plusieurs choses dans ton message.

Au-delà d'un sorte de culpabilité à découvrir que tu plais, et à aimer ça, j'ai l'impression que ton questionnement ne s'arrête pas là, que tu vas plus loin, et que tu es à la recherche d'une certaine authenticité non ? 

De part LC, et si je ne me trompe, de part la thérapie personnelle que tu as entamée, tu as appris à te connaître, tu t'es découverte ... ce sont d'énormes chamboulements qui peuvent donner le vertige et bousculer toutes les limites de la vie "bien établie" qu'on avait "avant" ...  C'est en sorte remettre en question notre vie et nos choix pour voir s'ils "collent" toujours à la personne que l'on est aujourd'hui (peut-être celle que l'on est "enfin" ?) ... on "teste" notre système ... il n'y a rien de mal à celà, je pense même que c'est très sain :-). 

Le tout, je pense, est de ne pas basculer impulsivement dans le "tout ou rien" ... c'est important l'orientation que l'on donne à sa vie, l'adéquation que l'on souhaite trouver entre qui nous sommes et les chemins que nous prenons, et tout ça ne veut pas forcément dire persister dans la voie actuelle, ou carrément l'éradiquer et recommencer ailleurs ... il faut se laisser le temps de bien sentir les choses, car elles finissent par s'éclaircir d'elles-mêmes ... patience :-). 

C'est pour ça que, moi aussi, je rejoins les autres : le bébé devrait peut-être attendre l'accalmie dans tes questionnements ;-).

LA grande question exisitencielle ... y a pas plus difficile que celle-là :-).  Je suis moi aussi passée par là, et une TCC m'a été bien profitable.  Ca me fait donc rire que tu parles de "crise d'adolescence en retard" car je suis arrivée avec la même phrase chez ma psy mdr ... elle m'a dit qu'il était préférable de positiver et de se dire que c'était une "crise de la quarantaine précoce"  ... mais je suis plus vieille que toi ;-).

Sur la question du couple, il parait que ce livre-ci //www.amazon.fr/arr%C3%AAte-continue-Faire-bilan-couple/dp/2228908797/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1371640005&sr=1-1&keywords=on+arr%C3%AAte+...+on+continue+faire+son+bilan+de+couple permet de faire le point, à tous points de vue ... démarche pas évidente, mais dans la lignée de la remise en question ...

Courage Lyphaé, ce n'est pas une voie facile, mais elle est très, très constructive et épanouissante :-).  Tu as déjà fait beaucoup en découvrant qui tu étais, bravo :-) ! 

pleinedespoir.
Abonné

Salut Isana,

On se retrouve sur la question à tiroirs de Lyphae... moi avant de tout  remettre en question , j expérimenterais la  douce tentation en toute discrétion,  car peut-être que la réalité sera plus crue que  le fantasme donc, pourquoi en faire tout  un fromage ou une thérapie de couple... (suis psy mais j'ai pris mes distances avec les  thérapies de couple de tout poil où le psy a encore plus de problèmes de couple que  vous si ça se trouve.)... les réponses sont  en nous sur ces sujets intimes et l'expérience est indispensable à mon avis... ....bon, je vais me mettre à dos les épouses légitimes mais  tant pis.... J en suis une aussi et j'assume.

Courage Lyphae

Totom.
Abonné

hihi Vaste sujet  ... passer sa crise d'ado en douce, c'est une solution à double tranchant car on peut y laisser des plumes ... je suis trop entière pour pouvoir envisager cela ..si un jour je vais voir ailleurs c'est que ce sera fini avec mon mari et qu'il n'y a pas de retour possible ... et je pense que c'est ce côté entier qui nous a uni mon mari et moi ..par contre, ça met une grande pression, car on sait tous les deux que s'il doit y avoir une tierce personne c'est que la fin de notre couple est sonnée à 95 % 

Je conçois cependant que des couples ne fonctionnent pas de cette manière, mais super dangereux quand même, car rien n'empeche de tomber amoureux de l'autre  ... 

C'est clair que le décision de faire un enfant doit etre murement réfléchie, il faut etre sure de soi et de son couple avant de se lancer, car un enfant ça bouleverse tout ... l'équilbre du couple part en vrille :  un, peu, beaucoup  ...selon les cas ... bref, un enfant ça ne soude pas un couple, au contraire ....enfin, toujours selon mon opinion ...

ghighi.
Ancien abonné

Bonjour Lyphaé…

Comme je te comprends… c’est vrai que c’est toujours agréable d’attirer le regard des hommes dans la rue... Et honnêtement, en plus je pense que ça peut éventuellement nous aider à nous sentir plus sûre de nous, voire belle…smiley

Tu penses à une ‘crise d’adolescence’ à retardement, mais je pense qu’à toutes les étapes importantes de notre vie on peut avoir de crise.. toi, c’est au moment où tu envisage avec ton homme à un Bébé, c’est vrai qu’un bébé est une sacrée étape dans une vie.. !!!

Tu sais la fameuse ‘crise de la quarantaine’, ou de la cinquantaine’… c’est également une réflexions sur notre vie… que nous as-t-elle apporté ??? Avons-nous trahi nos rêves… sans parler du temps qui passe et la peur de ne plus plaire… Et les enfants qui deviennent grands, qui ont moins besoin de toi, et là, tu t’aperçois que pendant toutes ces années tu n’a vécue QUE pour eux… tu t’es complètement oubliée… et tu te sens inutile et perdue..

Si après ces reflexions tu t'aperçois que tout est conforme à tes souhaits, tes rêves, tu retournes à ta vie, comblée...smiley

Mais si c'est pas le cas... tu peux être tentée de chercher une compensation ailleurs... blush

Et puis, il ne faut pas se voiler la face, dans un couple, les deux évoluent, mais pas toujours de la même façon… mais je suis plus âgée que toi, et depuis plus longtemps mariée..

Après, il n’y a que toi pour savoir si tu veux faire évoluer ton couple comme tu l’entends, (mais il faut savoir que ces messieurs peuvent être très susceptibles quand on remet en cause leurs comportements)… surtout s’ils se sentent remis en cause..

Après tu peux aussi ne pas lui en parler, et c’est vrai qu’un petit flirt, le frisson des 1er rendez-vous peut être exaltant, mais en même temps très dangereux… dangereux parce que tu peux faire souffrir ton homme et le perdre s’il le découvre, et dangereux aussi parce que ta conscience acceptera-t-elle cette situation…

C’est très facile le fantasme… mais passer à l’acte…je ne pense pas que ça se fasse à la légère…

Je te le répète, il n’y a que toi pour répondre… mais si ça te rassure un peu, sache que ces questions existentielles, on est plein à ce les poser… et si un petit coup de canif dans le contrat te tente vraiment pour te sentir bien… et que tu as bien pesé le pour et le contre… je ne pense pas que tu serais une exception…

Bon courage à toi…

Lyphaé.
Abonné

Bonjour tout le monde,

Je remarque les réponses seulement aujourd'hui, j'ai un emploi du temps plutôt chargé ces temps-ci. Merci déjà à toutes. Je réponds post par post, je n'ai pas encore tout lu au moment où j'écris ces mots...

@ Izabelle : "ton envie d'être en vie, ton envie d'être libre, de te sentir vivre, d'être" Oui, c'est vraiment ça... Tu mets des mots sur ce que je ressens, merci :-)

En fait, je n'ai absolument aucune envie de plaquer mon homme, je l'aime, il m'aime, on se sent bien ensemble...

Le "problème" c'est que je ne lui cache pas l'intérêt de certains hommes pour moi. Et que cet intérêt le rend maladivement jaloux, au point que j'aie dormi deux nuits dans le canapé parce que je refusais de céder à un chantage style "c'est lui ou moi" (alors qu'il n'y a absolument rien entre le "lui" en question et moi, si ce n'est un jeu de séduction dans lequel je suis rentrée parce que ça me fait me sentir belle et désirable, tout en étant parfaitement conscients des deux côtés que ça n'ira jamais plus loin) (on en a en fait parlé assez librement).

Bon, depuis ça va mieux entre mon homme et moi mais c'est pour ça que j'ai parlé dans mon message de mes peurs pour mon couple. Parce que je me sens trop bien dans ces relations "de séduction" pour les abandonner parce que mon homme considère que l'amour consiste à envoyer son poing dans la figure d'un homme qui aurait l'audace de me faire un compliment... Parce qu'il s'est mis à fouiller mon portable et mes mails et mon agenda pour vérifier si je ne lui cache rien... (Ce qui n'est pas le cas, je précise, je n'ai absolument rien caché !)

Moi j'aime les compliments et je n'ai pas forcément envie qu'ils s'arrêtent, j'entre parfois dans le jeu, je n'ai aucune envie d'arrêter, ce qui ne signifie absolument pas que je veuille tromper mon homme. Simplement, le "frisson" que ça apporte fait que je me sens bien dans mon corps, bien dans ma tête et en plus, tout ça a un effet très positif parce que quelque part ça pimente notre vie de couple...

Lyphaé.
Abonné

@ Ariane Nounette: Aimer séduire ne me trouble pas... Je trouve ça plutôt naturel et sain... Par contre, ça trouble mon homme qui en effet considère ça comme "mal" (même si c'est sa peur de me perdre qui dicte tout ça). Et je suis tout à fait d'accord quand tu dis que séduire peut être plus agréable que passer à l'acte ! En effet, comme tu le dis, me sentir plus femme nourrit mon couple... Mon homme n'arrête d'ailleurs pas de me répéter que je n'ai jamais été aussi belle et aussi rayonnante, et je sais parfaitement que ça vient de là...

@ Troispomme: je ne pense pas que l'herbe soit plus verte ailleurs, si c'était le cas, il y a longtemps que je serais célibataire, c'est bien parce que j'en suis consciente que je me suis battue pour mon couple malgré les énormes difficultés qu'on a rencontrées... Simplement, je ne suis pas prête à tout abandonner pour lui et abandonner quelque chose (la séduction, les frissons) qui m'apporte tellement est quelque chose qui me pose vraiment problème. Je refuse vraiment le chantage style "lui ou moi" (surtout qu'il n'y a rien eu de mal, je me sens vraiment droite dans mes bottes!), j'ai l'impression qiuand il me menace de la sorte d'être un oiseau en cage, l'impression qu'on me prive de ma liberté, l'impression de ne pas pouvoir être moi-même et s'il y a une chose que j'ai apprise, c'est que ne pas être moi-même pour quelqu'un d'autre me fait manger...

Je lui ai en effet parlé de cette frustration, parlé de ce que la séduction m'apportait et nous apportait, aussi, d'ailleurs, ce n'est pas lui qui va se plaindre de l'effet que ça a sur notre vie de couple et notre vie sexuelle...

@ Montdor : si j'ai refusé de céder au chantage de mon homme, c'est aussi parce que j'ai fait le parallèle avec la restriction cognitive et la nourriture... Parce que ça allait tellement à l'encontre de ce que je voulais, parce que je lui en aurais tellement voulu, que c'est le genre de chose qui m'aurait au contraire poussée à le quitter, ou le tromper, parce que quand on va à l'encontre de ce qu'on ressent pour quelqu'un d'autre, ça finit toujours par nous péter à la figure...

Lyphaé.
Abonné

Je répondrai au reste des commentaires plus tard, pas encore lu et pas le temps immédiatement, sorry :-)

Lyphaé.
Abonné

@ curini : Ce n'est pas tout à fait ça, non... Je ne considère absolument pas que mon homme n'est pas à la hauteur (au contraire). J'ai encore (et même plus que jamais) envie de le séduire. Je l'aime, bien sûr, autrement on ne discuterait pas bébé !

J'ai en effet envie de vivre ces changements avec lui, c'est d'ailleurs ce qui se produit, on n'a jamais autant parlé et autant avancé dans notre relation en si peu de temps... Je ne me suis jamais autant ouverte à lui, avant je n'osais pas... Je n'osais pas lui montrer celle qui j'étais, je ne m'estimais pas assez pour ça, j'étais sûre qu'il me rejetterait... Et c'est tout le contraire qui se produit, il ne s'est jamais montré autant amoureux et attentionné... Mais avec ça, une terriblement peur de me perdre qui l'accompagne.

Et pour que ce soit clair, aussi... Non, je n'ai pas maigri, ou pas encore suffisamment pour que ça se voie. Pourtant, mon homme n'arrête pas de me dire que je suis belle alors que quand j'étais plus mince, il me trouvait trop grosse... Je suis en train de comprendre que la beauté vient de l'intérieur aussi !

curuni.
Abonné

Coucou Lyphaë,

bon j'étais complètement à côté de la plaque .... ;-)

Mais j'en suis contente pour toi.... Parce-que tout va bien finalement !

Bon chemin à vous deux (et peut-être trois dans quelques temps .. ;-)

surmonchemin.
Abonné

Hello,

Beaucoup de choses ont déjà été dites, que je partage donc je vais faire court (si si, je sais faire aussi ;-) Je trouve que ton histoire pose plusieurs questions (tu n'es pas obligée de répondre, ce sont juste des pistes qui me viennent en lisant).

As-tu parlé à ton mari de ce que tu ressens quand on te comlimente ? Que ça fait du bien à ta féminité, et que c'est aussi celà qui te rend plus rayonnante vis-à-vis de lui ?

J'imagine que tu as déjà essayé de le rassurer, pourtant il est jaloux et fouille dans tes mails, est-ce qu'il y a chez lui une blessure particulière, une peur de l'abandon ? Parce que sa réaction pourrait être tout autre : certains éprouveraient beaucoup de fierté d'avoir une femme comme toi.

Sinon, je voudrais te parler d'un roman qui m'a beaucoup touchée, sur la quète de sens, et la difficulté du quotidien, lorsqu'on se sent enfermé dans une vie de couple qu'on n'a plus l'impression d'avoir choisie : c'est "Et Nietzsche a pleuré..." d'Irvin Yalom.  (quelques longueurs, mais la conclusion est très belle et pleine de sens, je trouve)

Quoi qu'il en soit, bon courage dans tes questionnements.

V.

Haut de page 
X