La faim

Melhope.
Abonné
Bonsoir, ce soir j'ai besoin de vos lumières ... je sais reconnaître la faim pour ca pas de problème. Cependant ce midi j'ai manger correctement et au goûter 2 carrées de chocolat noir pour le plaisir et je dois bientôt passer à table avec ma petite famille et je ne n'ai pas assez faim à mon avis . Cela veut il dire que j'ai trop mangé ce midi ? Car ce n'est pas simple je vais certainement avoir faim vers 21h comme souvent mais je me lève à 5h50 le matin donc je me couche tôt ... Pfff pas facile de s'écouter vraiment. Merci pour vos conseils. Bonne soirée à toutes et à tous.

Commentaires

colonel27.
Abonné

je suis nouvelle aussi je penses qui faut attendre a nouveau mais je suis comme toi le matin debout 6h 15 20mn de route pour aller au boulot j ai peur d avoir une hypoglycémie au volant et comme je bosses chez des personnes a domicile a part un café je me vois mal sortir une banane comme hier

peut etre que ton gouté était de trop ou le midi tu as trop manger et du coup tu as pas faim

fripounette.
Abonné

Bonjour Melhope, colonel 27

Je suis nouvelle aussi, comme vous je me lève tôt, à 5h40, donc je me couche tôt (21h30 maxi).

Hier midi j’ai mangé chez mes parents, maintenant j’écoute de ma satiété (ce que je ne faisais pas avant), et je n’ai pas trop mangé, je n’ai même pas pris de dessert. L’après-midi, nous avions la galette en famille, j’en ai mangé une part sans avoir vraiment faim, mais en l’appréciant quand même. Par contre hier soir je n’avais pas faim. J’ai attendu jusqu’à 21h, mais non, la faim n’est pas venue. Donc je me suis couchée sans manger (pour la première fois de ma vie), avec une petite appréhension quand même, et si je me réveillais en pleine nuit avec la faim ? J’ai quand même tenté. Cette nuit, réveil « pipi » vers 2h30, j’ai ressenti un peu la faim, mais je me suis recouchée et me suis rendormie. Ce matin, j’avais faim, j’ai pris mon petit déjeuner comme d’habitude et tout va bien. Je me rends compte qu’il ne faut pas avoir peur de la faim. J’avais tendance à anticiper la faim, à vouloir me remplir pour ne pas avoir faim, et finalement ce n’est pas grave d’avoir faim, si on laisse passer un peu de temps, elle finit même par passer jusqu’au prochain repas.

Colonel27, je ne vois pas où est le problème de manger une banane si tu as faim, même chez une personne. Tu peux explique à la personne que tu as un petit creux, ou n’as-tu pas la possibilité de t’isoler 5min ? Enfin je ne connais pas les personnes chez qui tu vas, mais si tu étais chez moi, ça ne me gênerais pas que tu mange une banane si tu as faim.

Bon courage et on s’accroche

izabelle
Animatrice forum

[quote=Melhope]Cependant ce midi j'ai manger correctement et au goûter 2 carrées de chocolat noir pour le plaisir et je dois bientôt passer à table avec ma petite famille et je ne n'ai pas assez faim à mon avis . Cela veut il dire que j'ai trop mangé ce midi ?[/quote]

c surtout les deux carrés de chocolat qui t'ont coupé l'appétit pour le soir

eh oui rien d'étonnant  ça coupe très bien l'appétit le chocolat

en même temps  eh ben c'est pas grave, tu peux très bien manger à 21h30

il faut acquérir de la souplesse,  on ne fait pas tout parfaitement mais on n'est pas des machines

izabelle
Animatrice forum

[quote=colonel27]

 j ai peur d avoir une hypoglycémie au volant et comme je bosses chez des personnes a domicile a part un café je me vois mal sortir une banane comme hier

[/quote]

à moins que tu aies des problèmes médicaux de glycémie  tu ne risque absolument rien

pour ma part je me rveille  affamée à 7h  et je ne petit dej qu'à 8h30  (pour le faire dans le calme)

et je peux te dire que je n'ai aucune hypo

 

les seules fois où j'ai vu qu'il était dangereux que je conduise  c'était lors d'une baisse de tension,  et là  cela n'avait rien à voir avec l'alimentation

 

bien sûr si tu as un trouble de la glycémie médicale  c'est peut etre différent

et puis tu peux toujours aovir une banane ou autre collation, pourquoi pas?

 

de mon côté cela m'est arrivé d'avoir une barre protéiné dans le tiroir de mon bureau  et la seule et unique fois o ù j''étais vraiment morte de faim   au point de ne plus pouvoir travailler, j'ai croqué une bouchée devant le gens que j'avais dans mon bureau

au moins, ensuite j'ai pu me concentrer  wink

izabelle
Animatrice forum

[quote=fripounette]

 J’ai quand même tenté. Cette nuit, réveil « pipi » vers 2h30, j’ai ressenti un peu la faim, mais je me suis recouchée et me suis rendormie. Ce matin, j’avais faim, j’ai pris mon petit déjeuner comme d’habitude et tout va bien.

[/quote]

bravo fripounette!!!

eh oui ça demande du courage de se confronter, de "tenter"

et on s'aperçoit que c'est possible, ça fonctionne, notre corps régule

on peut avoir des petites faim sans que ça soit un problème

et des bonnes faims qui seront très agréables

 

de mon côté je dine tôt  donc j'ai presque toujours une petite faim avant de dormir  et bien c'est impeccable,  cela me donne une excellente  "bonne " faim le matin au réveil

 

il est vrai qu'avant  mon parcours j'avais peur de ses sensations, que j'assimilais à du danger

maintenant je l'assimile au bon fonctionnement de mon corps, qui est vivant, qui me prévient quand il a beosin d'énergie

et comme je l'écoute (et que j'ai la possibilité de le faire), cela devient une collaboration

mais il faut vraiment en faire souvent l'expérience   pour pouvoir changer sa façon de considérer une sensation

Melhope.
Abonné
MERCI vraiment merci à toutes vous avez éclairé ma lanterne bien plus que je n'aurai pu l'espérer. Vous avez mis le doigt dessus... la peur d'avoir faim... c'es bien ca le problème. Oui je dois expérimenter cette faim pour l'apprivoiser. C'est comme si vous aviez ouvert une porte. Encore merci à vous ... Que cette journée vous soit douce... tiens j'ai faim ! Bises à vous
Longeais.
Abonné
Merci Melhope de partager ton expérience,tu nous permet d avancer plus sereine dans le programme, mais une question à tous pourquoi avons nous peur d avoir faim ? Pour moi c est un mystère
colonel27.
Abonné

bonjour merci isa effectivement sa as été ds la journée pas de malaises ni d hypoglycémie

ce matin faim a 5h45 j ai fait la respiration pleine conscience pour voir si c était pas autre chose mais non faim

bonne journée et merci encore

Melhope.
Abonné
Longeais, peut être qu'à force de faire des régimes restrictifs nous avons privé notre organisme qui s'est mis en mode défensif ? Izabelle une idée ?
elea.
Abonné

Est-ce que la faim n'est pas tout simplement une peur primaire?

Pendant des siècles, des millénaires (et malheureusement encore aujourd'hui pour certains) avoir suffisament à manger pour survivre n'allait pas de soi. Donc avoir faim signifiait avoir peur pour sa survie. Il reste sans doute quelque chose de cette peur primaire inscrite dans nos gènes aujourd'hui...

Pour moi, l'étape "j'expérimente la faim" a été une révélation de ce point de vue-là.

Je l'ai abordée avec beaucoup de résistance, d'anxiété, j'avais l'impression d'être dans la restriction, l'injonction... il m'a fallu 2 jours entier (et une très grosse faim : le deuxième jour, je n'ai rien mangé avant 18h30) pour comprendre qu'en effet, j'avais tout simplement peur de la faim... c'est quelque chose à quoi je n'avais jamais pensé en ces termes, que je n'avais pas réalisé.

Et en même temps, j'ai pris conscience que cette peur était en partie infondée, que finalement c'est "juste" ça, un truc finalement pas très grave, pas si difficile à vivre.

Du coup, cet exercicre a été une vraie libération pour moi.

Melhope.
Abonné
Ton message est très intéressant Elea. J'ai une question pour celle qui maîtrise la méthode depuis longtemps ... est ce qu'un jour cela devient véritablement naturel de s'écouter ? Ou bien devrons nous rester vigilante à vie ? Bonne journée à tous
colonel27.
Abonné

merci de m avoir répondue tu parles d un bureau moi c est physique ce matin debout 5h15 faiml 5h45 apres je me voyais pas attendre 12h mais les gargouillis sont venu a 10h30 j ai attendu puis j ai fait une collation et a 12h45 j ai remangé la javais une fatigue qui s est effacé au fur et a mesure du repas voila je fait parfois 6h de ménage et toilette avec 1h30 de pause et de la voiture entre je fait parfois des chutes de tension mais je reconnais les symphomes et j ai du sucre avec moi depuis adulte

Melhope.
Abonné
Bonjour j'ai une question à vous soumettre ce matin les expertes ! Ce matin je me réveille avec une très bonne faim je la sens dans mon ventre qui est très creux et qui fait beaucoup de bruits. C'est normal hier soir j'ai dîné tôt. Ce qui est étonnant c'est que mon ventre à faim mais je n'ai pas envie de manger... que doit on faire dans ces cas là ? Écouter sa faim ou son cerveau qui dit non pas tout de suite ? Bonne journée à tous !
minifouine.
Inscrit

Coucou,

Moi je serais tentée de te dire d'écouter ta faim, car ton cerveau peut être dans le contrôle et dans la restriction => c'est ton corps qui sait et c'est ce que nous enseigne le programme => écouter nos sensations, pas notre raison !

Bonne fin d'aprèm'

FRED73
Marraine

Melhope, je ne comprends pas pourquoi tu n'as pas envie de manger si tu as faim. Rien ne te donnes envie ou tu ne veux pas manger par peur de prendre du poids ? 

FRED73
Marraine

Longeais, je pense que nous avons peur d'avoir faim parce que ce n'est pas une sensation très agréable et en plus on pense que si l'on mange on ne va plus pouvoir s'arrêter, ce qui va nous faire prendre du poids ! 

Melhope.
Abonné
Fred rîen à voir avec la peur de prendre du poids. En fait souvent le matin j'ai une sensation physique de faim mais une sorte de dégoût en même temps. C'est bizarre ...
FRED73
Marraine

Et bien si tu n'as pas envie de manger tout de suite, tu peux attendre un peu d'avoir vraiment envie, il n'y a pas de problème. 

Melhope.
Abonné
.
Melhope.
Abonné
Merci beaucoup pour ta réponse. Ce matin cet espèce d'ecoeurement est parti vers 10h mon estomac est peut être un lève tard !
elea.
Abonné
Je suis dans le même cas quand je me lève tôt (c'est à dire en semaine) : j'ai souvent une nette sensation de faim assez vite après mon réveil, mais j'ai du mal à manger à ce moment là malgré ma faim car je me sens un peu vaseuse. L'idéal pour moi est de manger vers 9h, ce que je fais le week end. Mais quand je travaille c'est impossible car à cette heure-là je suis devant mes élèves, donc soit je mange très léger et pas solide (le yaourt ou le fromage blanc passent bien) au lever, soit je laisse "grandir" la faim et je mange à la récréation à 10h30, mais j'aime moins car ce n'est pas vraiment un moment calme ou je peux manger en conscience. Je n'ai pas trouvé la solution idéale pour l'instant (enfin si : ne plus aller travailler pour pouvoir respecter mon rythme biologique, mais mon banquier n'est pas d'accord;-) alors je vais suivre ta progression dans ce domaine pour voir si ça me donne des idées.
Melhope.
Abonné
Merci elea tu as tout compris c'est exactement ce que je ressens. Je crois que le mieux est que je prépare un mini petit dej pout 10h que je mangerai en PC au bureau.
izabelle
Animatrice forum

eh bien moi aussi j'ai faim au réveil (7h15), mais souvent je ne petit-déjeune qu'à 9h

je crois que c'est une question d'habitude, car avant je mangeais à 7h30, avec ma fille, mais maintenant j'ai pris l'habitude d'attendre et de manger  à 9h  pour être tranquille et manger dans le calme (pas dans la précipitation)

du coup maintenant quand par hasard il faut quand même que je mange tôt (si par exemple  je dois sortir ou une réunion tôt),  eh bien je n'aime pas trop  (alors que j'ai faim)

j'ai pris l'habitude que mon estomac attende un peu avant de travailler le matin

 

en plus, il parait que c'est en fait excellent pour la santé de ne pas petit-déjeuner trop tôt  car le corps continue son nettoyage de la nuit  et   la digestion arrête ce processus

je ne sais pas si c'est vrai, mais j'ai relié cette idée au bien-être que j'ai maintenant à petit-déjeuenr à 9h  alors que j'ai faim depuis le matin (parfois depuis la veille au soir (petite))

 

bref le tout est de s'écouter, la faim nous laisse toujours  du "temps"    et quand vraiment y'a plus de temps, alors là le corps nous envoie la grande faim  illico presto

 

 

 

concernant la peur de la faim, je pense comme Elea  que c'est une peur programmée génétiquement, c'est pour notre sauvegarde, on a naturellement peur de la faim

ensuite se greffe là-dessus d'autres peurs différentes selon les expériences

pour ma part n'ayant jamais fait de régimes draconiens, ma peur de la faim  (que j'ai découverte dans un bilan  et dont je n'avais absolument pas conscience)  était liée à mon hypersensibilité

la faim est une sensation forte et ayant appris depuis mes 7 ans à étouffer toute sensation ou émotion trop forte qui pourrait faire  "désordre"   car mes parents commençaient à en avoir ras le bol de mes crises de nerfs......  eh bien la faim faisait partie du lot....     calme plat (ou pseudo)  à tous les étages

pour tout le monde j'étais la zenitude incarnée, sauf que j'étais l'étouffement émotionnel incarné

 

bref ce n'est qu'en expérimentant encore et encore que j'ai fini par apprivoiser totalement cette sensation qui ne me fait plus du tout peur,  car j'ai fait l'expérience vraiment que cela n'est pas un danger,  au contraire c'est utile

et même ça devient agréable quand on sait qu'on a de quoi manger

 

donc oui, avec le temps, mais surtout l'expérience, car le temps ne suffit pas

si on attend mille ans et qu'on ne se confronte pas à cette sensation, on n'aura pas avancé d'un iota

en revanche si on s'y confronte très régulièrement et si possible en pleine conscience  (observation de la sensation dans le moment présent),    notre psychisme finit par intégrer que la faim n'est pas un danger mais un signal

donc quand il y 'a plus de danger, il n'y a plus de peur

 

mais se rassurer ne sert à rien, ce n'est que  par l'expérience que ça marche

Longeais.
Abonné

merci izabzelle, pour tes explications.

Mais car il y a souvent un mais, je me leve à 6h30 départ 7h30 et pas très faim comme beaucoup apparement.

L'estomac dort encore .

Mais une fois arrivé au travail je ne peux pas prendre mon petit déjeuner.

Je fais comment ? je me force à déjeuner a 7h15 juste avant de partir.

chris212
Marraine

Pourquoi ne pas prévoir un en-cas ou une collation  (yaourt, fruit, barre de céréales, barre de chocolat,  morceau de pain... ) pour pouvoir petit-déjeuner plus tard dans la matinée si la faim se manisfeste !wink

"On ne voit pas bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

colonel27.
Abonné

bonsoir idem je manges légé le soir 10h de sommeil levée 6h20 j attends un peu et je déjeunes je fait 20mn de route et se serais dangereux de conduire ainsi surtout en ce moment je dois me concentrée sur le verglas si je petit dejeunes pas a 6h45 je suis pas bien, je vois bien que quand j ai déjeuné d un peu de muesli, lait de soja et un café je me sent mieux plus conscientes et je peux aller au boulot en pleine forme et pouvoir me concentrée chez mes malades qui ont besoins d abords que je soit a l écoute et que je décelles les choses et deuxio que j ai de la force pour leur toilette

la ou c est pas bien si je déjeunes pas je fait de lhypo tension j ai toujours un sucre sur moi donc c est peut etre personnel

izabelle
Animatrice forum

eh oui il  n'y a pas de solutions toutes faites quand on a des contraintes

soit renoncer à un véritable petit dej  et se nourrir de collation le matin quand la faim arrive

soit manger un petit-dej  prévisionnel

soit manger moins le soir pour avoir la dalle au réveil

on peut varier, alterner, le plus important c'est la souplesse, il faut aussi écouter ses envies, ce qu'on sent qui est bien pour soi

il n'y a pas une attitude parfaite, mais juste l'envie d'être juste avec son corps et faire au mieux

 

et si on mange sans faim pour des raison "prévisionnelles",  que ça ne soit pas une grande quantité pour se laisser la chance d'avoir bien faim à midi

Haut de page 
X