La honte - 07082013

marieods.
Abonné

Bonjour à tous et toutes,

Ce matin apres une séance de RPC je me suis apperçu d'un sentiment que j'épprouve souvent qu'est celui de la honte. J'ai honte de l'écrire, honte de mon poids, honte de beaucoup de choses. Est ce que quelqu'un connait ce sentiment qui est fort désagreable (boule à l'estomac rienq ue d'y penser)

 

Merci d'avance pour vos coments,

 

Marie

Commentaires

Bliss.
Abonné
Le mot honte me parle bien mais ce serait mieux d'ouvrir cette discussion dans un autre endroit du forum là sous "groupe de discusssions" les personnes viennent s'informer des actualité de groupes dans les tchats.
marieods.
Abonné

Merci Bliss,

 

Je ne suis pas une experte de ce forum.

Sorry for the mistake

marieods.
Abonné

Désolée mais je ne vois pas du tout ou tu souhaite que je poste mon message. Je dois être un peu "bigleuse"  Oups

Bliss.
Abonné
Par exemple dans "difficultés au quotidien"? dansl a rubrique verte tout en bas?
marieods.
Abonné

Merci c'est fait!!!

Bliss.
Abonné
La honte j'ai beaucoup connu petite (honte de certains membres de ma famille, de la pauvreté etc...) . Ensuite ado honte de mon corps trop tôt formé, trop de seins, trop de fesses. A postériori j'étais toute mimi mais de l'intérieur je me sentais vraiment gamine dans un corps de femme en quelques mois. Actuellement je n'ai pas honte de mon corps, je m'expose, je me balade nue si je veux, je ne me cache pas et assume. Par contre là ou j'ai très honte encore et toujours c'est de mon parcours professionnel. Là ça me touche fort. Comme si j'avais commis quelque faute , alors que ma principale responsabilité est d'avoir laissé dire et faire des personnes qui ont dépassé les limites. Je crois qu'avec une bonne estime de soi et du respect ces sentiments ne nous gâchent plus trop la vie. Et là pour moi avoir posé des actions positives dans mon travail (écrire des lettres, décrire des faits, me faire aider par un médecin) me permet de me faire plus respecter. Enfin en tous cas d'aller dans ce sens. Sinon pour ce qui est de la pleine conscience effectivement des émotions ou sensations oubliées ou cachées refont surface. C'est en cela que ca aide dans le programme, être plus attentif à nos vécus intérieur permet de réguler notre comportement alimentaire. Hier pour moi journée très très riche en émotions désagréables. Mais bon voilà elles étaient là je les ai acceptées, j'ai respiré, j'ai pleuré j'ai fait ce que je pouvais. Et je n'ai pas manger plus que ma faim, tout au plus un carré de chocolat réconfortant en fin de soirée.
marieods.
Abonné

Ton texte me touche vraiment. Je ne savais pas que la RPC faisait ressortir de vieux demons.

C'est deja tellemnt dur tout ce que j'ai à faire et à penser.

L'estime de moi c'est là la clef du mystere.

izabelle
Animatrice forum

coucou

la honte est un ressenti que je trouve très dur à supporter

je me suis aperçue peu à peu, la RPC aidant  (elle ne fait pas ressortir, mais elle permet de prendre conscience, simplement), que la honte m'était si intolérable que je faisais TOUT pour ne pas la ressentir

je pense que pour ma part, j'ai eu tellement souvent honte dans mon enfance que cela a fini par me marquer au fer rouge

 

malheureusement, lorsque l'on refuse ce ressenti, on se ferme beaucoup de portes, puisqu'on évite de faire beaucoup de choses pour ne pas la ressentir

et bien que l'on évite bcp de choses (sympas donc dommage on perd beaucoup de joie), on la ressent quand même, de façon diffuse et pas tellement consciente

 

je me sens encore très en lutte contre la honte, qui est le ressenti qui me provoque encore le plus d'EME

 

j'ai longtemps eu honte de ma carrière que je trouvais trop minable,  ce n'est plus le cas car mon travail est devenu très intéressant et utile

j'ai longtemps eu honte de ne pas être  capable de m'insérer dans la société,   je pense avoir encore un peu cette honte mais elle est beaucoup moins forte puisque finalement je me suis insérée à ma manière même si elle n'est pas conventionnelle

j'ai longtemps eu honte d'être grosse, depuis l'âge de 10 ans,  et aujourd'hui j'ai encore cette honte

 

 

après, à l'opposé, j'ai plein de fiertés, que je ne détaillerai pas ici de peur de paraitre super orgueilleuse...

mais ça n'empêche qu'une honte, même tout petite, peut me gâcher la vie un certain temps avant que je me rende compte que je suis en train de lutter contre cette honte...

 

une fois que j'ai réussi à me rendre compte que j'ai honte, j'utilise surtout des techniques de défusion, qui m'aident à supporter ce ressenti qui finalement n'est pas méchant, à ne plus lutter contre, mais l'accepter simplement

mon truc favori, pour la honte, niveau défusion, c'est d'imaginer wonderwoman qui se prend les pieds dans le tapis en tournoyant sur elle-même alors qu'elle s'apprêtait à sauver le monde....

marieods.
Abonné

Je me suis vue dans ton récit. Oui j'ai honte et je suis confrontée à cette hon te en permanance. Je n'avais jamasi pris conscience de cal jusqu'à aujourd'hui. J'ai pris à tort cette honte pour de la pudeur...Va falloir que j'accepte cela car oui comme tu dis je m'empêche de faire plein de chose d'être joyeuse etc par honte ...

C'est dur

annyline.
Abonné

Bonjour à vous tous !

Je suis tres émue par vos témoignages, car cela fait 15 ans que j'ai honte de 2 grandes cicatrices!

elles marquent la fin de ma belle vie d'avant , après ça n'a plus jamais été pareil ,

et par malchance, je dois revivre tout cela bientôt !

comme vous le constatez les mots ne viennent pas facilement,je suis tellement dans la retenue 

que j'imagine que personne ne comprend ce que je dis.

 le bodyscann m'aide infiniment à me relaxer et eviter les crises d'angoisse

alors qu'étrangement  la RPC sur les pensées négatives  me provoque des bouffées de chaleur 

et d'angoisse !

Mais aussi,le lien avec vous toutes m'aide énormement ,d'abord à réviser les grands principes

de LC car je n'ai pas le temps de faire les exercices sur les EME en ce moment (trop compliqué

et trop d'enfants autour de moi ,par chance cette fois!)

mais aussi,la délicatesse ,la chaleur humaine,la confiance,que je trouve

ici me sont un réconfort immense  en ce moment .Je me sens un peu moins "à part" ,

j'ai besoin de prendre contact avec vous  en vous lisant chaque jour et je vous remercie ô combien ! pour vos merveilleuses

lettres et vos brillantes idées

Sisyphe plus très vaillante!

 

 

 

 

 

 

marieods.
Abonné

Très touchant. Je m'en veux un peu d'avoir mis ce mot "Honte" en tête de message. Mais faut le sortir le cracher l'accepter et l'apprivoiser voilà ce qu'on va faire. Je l'imagine comme étant un pushing ball et tape dessus à chaque fois que la honte va se présenter. Je vais essayer de mettre cette idée en pratique. C'est peut être pas une bonne méthode.

izabelle
Animatrice forum

c'est important de la réapprivoiser, la honte

c'est normal de vouloir l'éviter, mais quand on apprend à l'accepter, on ne la laisse plus nous gâcher la vie

comme la plupart des sentiments désagréables, que l'on apprend à fuir comme la peste, mais qui finalement ne sont  "pas grand chose"

je crois que c'est bien d'utiliser ce mot, et le dédramatiser, lui et ce qu'il représente...

Anonyme

coucou,

Mon gros ventre, mes grosses cuisses, ma cellulite... MA HONTE !

 

Ma petite humeur du soir :

 

dommage de se gâcher la vie pour ce  que l'on pense que les gens peuvent penser...

 

être bien avec ma famille au centre aquatique.

 

 

Noelle
Marraine

Bonjour

 

je vous signale, si vous ne l'avez pas vu, la discussion prevue le mercredi 14 aout, 17h 15, avec  le Dr Zermati, dans le groupe "gerer ses eme" sur le thème de la honte d'etre gros

Bonne journée!

marieods.
Abonné

Bonjour Noelle,

Merci pour le tuyau. Mais étant au travail il me sera difficile de participer à cette discussion surtout si je suis dejà en confcall.

Je verrai bien si je peux je participerai sinon je regarderai les coments et j'espère y trouver des réponses.

Bonne journée!

Noelle
Marraine

tu peux envoyer  tes questions avant la discussion et lire apres tranquilement chez toi les reponses et les discussions, , (toujours tres interessantes, pour moi)

 

bonne journée

annyline.
Abonné

Merci Noelle,

Je serai, c'est dommage, absente également mais suivrai avidement l'entretien à mon retour !

 

Marieods on apprend ici, je trouve, à mettre de la distance avec beaucoup de choses ça commence avec la nourriture

on regarde le pot de Nutella avec détachement quand ce n'est pas le moment ,et pour tout ce qui vous a pesé jusque là

egalement  ,

Mais je comprends ce sentiment de honte que tu ressens , le mien remonte tres loin dans mon enfance,mon histoire 

familiale, mére exigeante,beau-père, belle mère ,peu aimants etc , reflexions du genre "je plains son mari plus tard !"

en bref le climat n'etait pas vraiment propice à l'épanouissement !!

Mais je trouve que les exercices ,image refuge ,respiration en PC,m'ont fait de l'effet,je domine mieux la situation

j'ai l'impression de moins subir et de m'affirmer d'avantage au risque d'avoir parfois des réactions  un peu

vives !

A bientôt !

izabelle
Animatrice forum

à propos du tchat du 14 aout, avez-vous essayé l'exo du Dc Apfeldorfer?   se balader en tenue moulante aux yeux de tous, en faisant son show???

et bien moi je l'ai fait cet été

j'ai du me forcer, bien sûr, c'était pas gagné

j'ai même porté une robe super moulante qui d'ailleurs ne m'a apporté que des tonnes de compliments (comme quoi ça vaut toujours mieux que de se cacher)

je pense que ça fait du bien pour dédramatiser la honte

on a honte au début, et puis on s'aperçoit qu'en fait, ça part très vite......

marieods.
Abonné

Merci les filles !

agnesdds.
Abonné

Le jour où je n'aurais plus honte de me mettre en maillot de bain sera une immense victoire pour moi mais ce n'est pas demain la veille mais ça pourrait être dans 2 ans, 3 ans. Il faut que j'y croie, il faut que j'agisse, il faut que je m'accroche à LC jusqu'au bout.  Cela fait au moins 2 ans que je ne suis ni allée à la piscine, ni dans l'eau à la mer ou dans un lac; je me contente de regarder les autres ou, ces vacances, de rester chez moi. sad

agnesdds.
Abonné

Je vais essayer de me la répéter en boucle cette phrase et dans 20 kg de moins, je fonce aussi au centre aquatique.wink

Anonyme

pour réussir il faut agir...wink

l'eau froide fait perdre des calories, yes

vous rencontrerez aussi d'autres personnes rondes, plus grosses ou moins grosses que vous.

J'ai honte de mon corps, 100 kg, gros ventre, grosses cuisses, cellulite et pourtant,cool

j'ai fait plaisir à mes enfants et à mon mari en allant au centre aquatique pendant les vacances.

Je sais, ce n'est pas facile, MAIS les gens ne portaient pas leur attention sur moi.blush

agnesdds.
Abonné

C'est vrai il faut agir mais pour l'instant je ne peux pas mais je me promets un été prochain enfin dans l'eau. 

Bravo à vous de votre courage. C'est super !

marieods.
Abonné

Bravo à toutes!!

PatG.
Abonné

[quote=izabelle]

une fois que j'ai réussi à me rendre compte que j'ai honte, j'utilise surtout des techniques de défusion, qui m'aident à supporter ce ressenti qui finalement n'est pas méchant, à ne plus lutter contre, mais l'accepter simplement

mon truc favori, pour la honte, niveau défusion, c'est d'imaginer wonderwoman qui se prend les pieds dans le tapis en tournoyant sur elle-même alors qu'elle s'apprêtait à sauver le monde....

[/quote]

Je ne connaissais pas cette technique, mais elle me rappelle un exercice que nous a fait faire le Dr. Apfeldorfer en juillet, lors d'une journée de groupe à Paris sur les pensées automatiques qu'il fallait chanter (genre "je suis nulle" sur l'air d'au clair de la lune) ou à coller sur une affiche de cinéma, pour les visuelles.

Mais surtout, en lisant ce que tu as écrit, Izabelle, m'est revenue cette phrase d'Épictète que j'ai souvent citée : "Ce qui tourmente les hommes, ce n'est pas la réalité, mais les opinions qu'ils s'en font". Le manuel d'Épictète, qui date du 1er siècle ap. JC (!), contient des idées intemporelles qui m'ont toujours parues en lien avec le travail thérapeutique (il y en a quelques autres vraiment sympa).

 

Pour en revenir à la honte, c'est quand même compliqué à vivre. Quand j'étais jeune, ma mère m'a dit puis écrit (au cas où j'aurais pas bien compris) que j'étais sa honte... je crois que j'ai tout fait pour lui donner raison, histoire de la débarrasser de ce poids (...). Enfant adultérine, je représentais son péché. La honte, c'est souvent lié au sexe, aussi. 

L'accepter, comme tu le préconises, ça me semble difficile. Mais je vais m'y pencher... Merci pour le partage.

izabelle
Animatrice forum

oui, chanter ses pensées, c'est bien un exercice parmi d'autre de défusion

pour moi qui suis visuelle, les affiches de ciné, ça fonctionne mieux....   sur le lien que j'ai mis, ça détaille un peu le principe de ces exercices

 

tout à fait d'accord avec Epictète   ;-)

 

 

pour ta mère, c'était sa honte, à elle,   et en fait ce n'est pas la tienne,  ce n'est pas toi qui la ressens,  donc tu n'as pas à l'accepter

 

ce que tu ressens, toi, c'est probablement un rejet, une accusation à tort,  une culpabilité

en fait je ne sais pas,  mais la honte, c'est ta mère qui l'a ressenti.  Apparemment, elle a essayé de te la faire porter, mais tu peux lui rendre, hein....

pour l'acceptation, c'est important d'accepter ce qu'on ressent soi-même...    et lacher prise totalement sur les ressentis des autres..... 

pour accepter, c'est important de savoir ce qu'on ressent vraiment....   souvent on ne sait pas parce qu'on lutte contre ça, parce qu'on pense que c'est trop douloureux

pourtant plus on lutte, plus on renforce cette souffrance

je ne pense pas que tu aies honte que ta mère ait "péché"  (mais je me trompe peut-être)   par contre  tu es sûrement blessée de son attitude envers toi,    peut-être souffres-tu également de ne pas avoir été désirée et que l'on te fasse porter le poids de choses qui ne te concernent en rien

n'essaies pas d'accepter les émotions de ta mère car c'est son histoire à elle,   focalise-toi sur ce que tu ressens toi, et accepte simplement "ce qui est"....

pardon pour le côté décousu de ce post.....   

pointvirgule.
Abonné

un fil de discussions qui m'interessent beaucoup car je me rends compte depuis mes débuts ici que c'est un sentiment que j'éprouve quotidiennement!! de là à réussi à l'écrire, le livrer ici , très difficile pour moi pr l'instant, j'ai trop honte!....

Aujourd'hui c'était après le cours d'aqua gym, j'ai bcp de difficulté a sortir de l'eau car j'ai tellemnt honte d emon corps que j'attends que tt le monde soit parti ou éloigné, et parfois je suis obligée , enfin je m'oblige a rester dix ou quinze minutes dans l'eau a guetter le moment propice pour jaillir d e l'eau et rejoindre ma serviette protectrice en dehors des regards!! c'est vraiment lamentable!! à écrire et a raconter preqsque drole , disons que ca m'a fait sourire!!

et je ne vois pas comment je vais me debarrasser de cette habitude Sauf avec DIX KILOS de MOINS!

le point positif c'est que je vais au cours d'aqua gym non?

izabelle
Animatrice forum

point virgule, n'attend pas d'avoir perdu 10 kg pour sortir de l'eau devant tout le monde

ce qu'il y a c'est que tu ressens de la honte, sentiment désagréable s'il en est

du coup, pour "éviter" de ressentir trop fortement cette honte,  tu pratiques ce comportement

mais la honte est un sentiment, certes désagréable, mais qui n'est pas dangereux, pas menaçant....

si tu en fais l'expérience, passer devant tout le monde,   certes tu ne seras pas très à l'aise, mais......  cela ne t'empêchera plus d'agir normalement

cela donnera moins d'importance à cette honte, sentiment normal, mais qui devient exacerbé car tu lui accordes beaucoup d'importance,  tu obéis à ses diktats

plus tu feras l'expérience de te balader devant les autres,   plus la honte te semblera anodine, anecdotique

et parallèmeent naitra le sentiment d'agir en fonction de tes envies,  pas de tes ressentis négatifs

 

 

 

 

moi cet été j'avais une robe bustier très moulante, et j'avais honte de la porter car je trouvais ça indécent,  je n'ai toujours pas perdu de la poitrine et je suis encore à 95G.... donc je pensais la porter à la maison, mais mon chéri s'est exclamé qu'il voulait absolument que je la porte en public car cela m'allait très bien

j'étais morte de honte à chaque fois que je l'ai mise

et je l'ai fait, quand même, pas tous les jours, mais trois-quatre fois...

au bout de la troisième fois, je ne ressentais plus la honte, car en effet rien ne s'était passé, les hommes ne s'étaient pas jetés sur moi,   des gens m'avaient fait des compliments, pas sur mon tour de poitrine   ;-)  mais sur le fait que la robe me mettait en valeur

 

ce que je veux dire, c'est que la honte, qui est de prime abord très pénible,   résiste très peu à l'expérience des choses et à la dédramatisation......

 

bref, après ce long discours, je vais me coucher

 

bravo à toi d'avoir fait de l'aqua-gym!!!!   déjà super super en effet que tu n'écoutes pas la honte  pour t'empêcher de faire cette activité sensas

yes

magdeleine.
Abonné

oui,pointvirgule,continue ton aqua-gym!

moi aussi,plus jeune ,j'ai souffert du regard des autres et j'ai eu très longtemps honte de mon corps.

et puis en prenant de l'âge,je me suis rendu compte un jour que le regard des autres m'était devenu égal.

sur ce point en tous cas.J'avais surmonter cette difficulté!

ce préocuper des autres c'est bien,mais il faut aussi vivre pour soi!

dis toi aussi,que le regard des autres n'est pas forcement malveillant.que s'ils te regardent celà peut-être aussi 

parce que tu as de jolis yeux,ou que tu as une personnalité qui leur plait,que tu es symphatique.

quant aux autres,ceux qui ne portent attention qu'à tes kilos en trop,dis toi que ce n'est que de la BETISE!

ils regarderont aussi bêtement une personne handicapée,marginale,que sais-je encore.

eux aussi ont surement un ou des défauts qui leur empoisonne la vie!

allez courage et pense aussi à toi.

magdeleine

MONTDOR.
Abonné

Point Virgule, ce que tu nous racontes la me projette plus de 30 ans en arriere:

[quote=pointvirgule]

un fil de discussions qui m'interessent beaucoup car je me rends compte depuis mes débuts ici que c'est un sentiment que j'éprouve quotidiennement!! de là à réussi à l'écrire, le livrer ici , très difficile pour moi pr l'instant, j'ai trop honte!....

Aujourd'hui c'était après le cours d'aqua gym, j'ai bcp de difficulté a sortir de l'eau car j'ai tellemnt honte d emon corps que j'attends que tt le monde soit parti ou éloigné, et parfois je suis obligée , enfin je m'oblige a rester dix ou quinze minutes dans l'eau a guetter le moment propice pour jaillir d e l'eau et rejoindre ma serviette protectrice en dehors des regards!! [/quote]

En effet tous les lundis matins entre l'age de 8 et 11 ans, avec mon ecole nous allions en bus à la piscine de la ville voisine. J'adorais nager et j'adore toujours ca mais j'etais une gamine obese et la seule de ma classe en plus, à l'epoque il y avait tres peu d'enfants obeses, nous devions etre 2 dans toute l'ecole. Le plus dur pour moi etait bien sur de me mettre en maillot et en plus nous les filles devions passer devant le groupe des garcons en sortant des vestiaires pour nous rendre au bassin. C'etait un supplice à chaque fois car personne n'avait un corps gros comme le mien et je sentais le regard curieux, moqueur ou amusé des garcons, j'entendais aussi des mechancetes. J'avais honte et hate de plonger dans l'eau pour que plus personne ne voit mon corps si different du leur. Ensuite il fallait sortir de l'eau, se doucher et se rhabiller et la c'etait le regards moqueurs des filles en me voyant me contorsionner derriere ma serviette pour que personne ne me voit nue.

Aujourd'hui je ne suis plus du tout obese, j'ai 4 ou 5 kgs de trop, je rentre à l'aise dans du 40 et je n'ai pas à rougir de ma silhouette (sans me vanter hein) mais j'ai toujours cette honte de me mettre en maillot et de me montrer à tous dans cette tenue. Tout comme toi j'attends que personne ne regarde pour sortir de l'eau, je n'oserais jamais me montrer en maillot à des collegues ou des relations pas tres proches. Je suis super mal à l'aise quand je dois marcher du bord de la piscine ou en sortant de la mer jusqu'a ma chaise longue, je cache mon ventre avec mes mains et je me sens miserable comme si j'avais fait quelque chose de honteux. Je ne parviens pas à me debarrasser de cette honte de l'ex "grosse patate" comme m'appelaient les autres enfants il y a 35 ans.

lorraine
Marraine

PointVirgule tu écris : "le point positif c'est que je vais au cours d'aqua gym non?"

OUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIII Mille fois Oui ! C'est l'essentiel Continue surtout

Et rester un peu plus longtemps dans l'eau pour nager, faire durer le plaisir,   c'est fréquent comme attitude, moi la première

Sortir de l'eau et se couvrir d'un peignoir ou d'une serviette c'est classique aussi moi la première (par froid ou par pudeur)

Observe autour de toi, tu verras que tu n'es pas la seule.....

 

et tout à fait OK avec les autres posts en réponse au tien

 

Et aussi, merci beaucoup de ton témoignage Montdor. Cette honte de "ex-grosse" que tu évoques, me fait penser au film "Mince Alors" que j'avais beaucoup aimé..(.Plein d'aspects sont abordés dans ce film)  Victoria Avril, magnifique,  tient ce rôle.......

Juste rajouter, que le regard que l'on porte sur soi n'est pas -que- en fonction de ses kilos ou de son anatomie J'ai eu des périodes dans ma vie où même avec un 38/40 pour 1m67, je me planquais dans l'eau et dans un "une pièce pas beau" Période où je ne me sentais digne de rien et surtout pas d'être aimée/appréciée Là, avec un 44 je ne m'exibe pas mais je peux mettre un deux pièces et me déplacer sans problème...Y a quelques verrous (expression de GA) qui ont sauté depuis

pointvirgule.
Abonné

merci beaucoup pour vos réponses si sympathiques et interessantes!! c'est super gentil, je vais continuer l'aqua gym (mercredi) et observer! bonne journée

magdeleine.
Abonné

BRAVO!!!!!!!!!!!!!

Continue et ne prête pas attention aux autres!

bonne journée

magdeleine

Patience
Marraine

Comme c'est douloureux, ce sentiment de honte...

Mais comme ça a déjà été très bien dit, se mettre en maillot de bain ne provoquera pas obligatoirement rires, moqueries ou insultes. Ce sera même peut-être le contraire. Ou alors juste rien...

Je comprends ton sentiment car je faisais de l'aqua-bike l'année dernière.
Je ne peux pas dire que je n'étais absolument pas gênée (tendance à rentrer le ventre quand même ! :-) ) ; mais j'ai bien remarqué que rien de terrible ne s'est passé...

Cette année j'expérimente la zumba. Je suis la seule grosse dans un groupe d'une quinzaine de filles filiformes. Je suis la seule grosse qui voit bouger ses fesses, ses bras et ses hanches dans le miroir, sur le mur d'en face.
Oh... Je n'en mène pas large...
Mais je vais continuer. Parce que chacune étant tellement concentrée sur ses mouvements, personne ne me dit rien. Parce que ça me fait du bien. Parce que ce sera mon exercice hebdomadaire pour faire s'évaporer la honte et ses souvenirs douloureux...

Alors, surtout, ne t'arrête pas ! Surtout, n'arrête pas d'enfiler ton maillot et de te faire plaisir !

Anonyme

 

Mariods, tu as honte de beaucoup de choses... tu n'es pas la seule.

 

Je ne savais pas trop ou déposer ce post, dans "se présenter" ou bien dans "la honte"... j'ai choisi la honte.

Ma vie a changé. Je souffre de céphalées migraineuses, maux de tête sévères, entre les crises je ne souffre pas. Je ne conduis plus car en cas de crise je serais obligée de m'arrêter et attendre des heures que la douleur passe, je me déplace grâce à mon mari.

Je ne peux plus avoir de job.

Le sport, j'ai recommencé après 10 ans, en juillet dans un club de fitness. Le bénévolat ne m'intéresse pas, en raison de manque de confiance en moi, je suis isolée depuis longtemps, je ressens une timidité exagérée. Mes frères et soeur ne prennent pas le temps de discuter avec moi par téléphone ou par mail. Leur vie est bien trop chargée, c'est ironique bien sûr !!!!!

Alors, c'est vrai que je compte beaucoup sur mon mari et sur mes enfants. J'ai oublié mes ami-e-s-, eux aussi !

Me juger, ce n'est pas me connaître. Je suis devenue une personne originale qui pour échapper à sa solitude c'est passionnée de cuisine.

J'ai arrêté de rêver d'une autre vie, j'existe sans exister. Médiocrité...

esméralda

noellie.
Abonné

Je trouve que c'est dur de te lire, Esméralda. Ta vie n'est peut être pas ce que tu aurais rêvé, mais tu existes, tu vis, tu es.

Un jour, quelqu'un m'a dit que j'étais précieuse. Et cette personne le dit régulièrement aux autres, car il est convaincu que chaque personne est précieuse. Et je trouve ce mot très beau, précieuse: un peut comme un trésor, une pièrre précieuse, quelque chose de rare, de cher, de beau, d'irremplaçable.

Alors, moi, je te dis que tu es précieuse, parce qu'unique.

Mais après, je le sais, il faut que ce soit toi qui le croit, et ça c'est parfois long, très long.

Un jour, j'ai lu l'art des listes" de Domnique Loreau. Et j'ai fait la liste de tout ce que j'aimerais faire (il y en avait toute une page, de tout ce que j'aurais rêvé, jamais réalisé). Et j'ai décidé d'essayer d'en réaliser quelques uns de ces désirs jamais exprimés, jamais réalisés. Et au fur et à mesure, je marquais "en cours" ou OK quand c'était fait. Et puis, certains rêves, finalement, je n'avais plus autant envie de les réaliser, alors, j'ai refait une autre liste, avec mes nouveaux rêves... Et j'ai eu l'impression de prendre ma vie en main. Je ne sais pas si ça pourra t'aider, ce que je te dis.

En tout cas, je te souhaite une belle journée, et du courage pour les suivantes. Bises, Esméralda.

Noellie

Anonyme

Noellie, 

J'ai rêvé de trouver l'amour, ce rêve s'est réalisé.
Mes enfants sont mon trésor.
 
Je vais donc faire une liste de choses comme tu le dis, je vais la garder précieusement et faire attention, car même si j'ai arrêté de rêver, je garde espoir.
 
Tu m'as fait pleurer,  de grosses larmes.
 
esméralda
noellie.
Abonné

Merci de ton retour, Esméralda. Je suis heureuse si j'ai pu te toucher, et peut être ouvrir une porte sur l'avenir.

Anonyme

 

noellie, tes mots m'ont fait du bien, merci.

magdeleine.
Abonné

Bonjour esmeralda,

je viens juste de lire ton post qui m'a émue.

Tu te trompes,tu existes esmeralda.Tu existe déjà pour ton mari,tes enfants.C'est déjà beaucoup.C'est précieux!

moi,je n'ai rien de tout ça,juste une maman(agée) dont je m'occupe et pour qui je suis le bon dieu et qui m'aime

intensement avec mes qualités et surtout mes défauts,un chat qui m'aident à me raccrocher à  la vie.Quelques amies

aussi mais qui sont mariées,ont des enfants,leurs vie quoi et pas beaucoup de temps.C'est normal.

Le reste de ma famille ont n'en parle même pas!ont n'a jamais été très proches les uns des autres ,et ils ne m'ont jamais comprises et surtout pas supporter d'avoir une soeur avec des kilos en trop!sauf peut-être deux de mes frères(sur six)qui ont toujours été gentil avec moi.

Toute ma vie ,ont m'a aussi beaucoup juger sans me connaître et prise pour une originale parce que je n'avais pas les même goùts,les mêmes centres d'interêts que mon entourage.Tout celà a fait que de plus en plus en prenant de l'age,je suis devenue de plus en plus solitaire.Je me suis écartée et préservée des autres.Et aujourd'hui,j'aime même bien celà,être seule.Lire,écouter ma musique,cuisiner,broder,aller marcher même seule,celà ne me dérange pas.Faire une sortie de temps en temps avec les amies,celà me suffit.Mais je sais aussi faire des sorties seule.C'est pas un problème et obligé vu que mes amis n'ont pas souvent les mêmes goùts que les miens!Et oui,encore et toujours!!Tant pis. 

Car,tu vois esmeralda,je pense que même si moi aussi je n'ai pas eu la vie que j'avais rêvé,et bien,j'existe oui j'existe!!!!! N'en déplaise à certains!

Alors,Médiocrité? non,je ne pense pas.Désillusion? plus sûrement.Mais qu'importe,on vit,donc on existe!

Et puis,il ne nous est pas interdit de rêver encore.C'est bon de rêver.Quelqu'un a dit un jour une phrase que j'adore et que je me répete souvent"faites que le rêve dévore vôtre vie,afin que la vie ne dévore pas vôtre rêve"!!!!Je trouve ça très beau et tellement vrai.

Alors garde courage et foi en toi.

Pour tes migraines,as-tu essayé l'accuponcture?celà soulage de beaucoup de maux auquels on ne pense pas toujours?J'en ai fait l'expérience.

Aussi,tu as bien fait de te passionner pour la cuisine(c'est pareil pour moi) car je suis tes recettes dans un autre forum et j'en profite pour te remercier pour toutes les bonnes recettes dont tu nous fait profiter.

Allez,garde le moral esmeralda.

Bonne journée

magdeleine

 

 

Anonyme

 

Merci magdeleine, ton message me touche particulièrement.

Ma liste de rêves est faite, j'ai dix rêves. J'ai placé la copie dans mon agenda et dans quelques mois, je regarderai si mes envies se sont réalisées.

Bonne journée.

magdeleine.
Abonné

De tout mon coeur,je te souhaite qu'elles se réalisent.

Bonne journée

magdeleine

marieods.
Abonné

Bonjour à vous,

De tout coeur je pense à vous et vos messages sont ....me laissent sans voix.

Je vais aussi me faire une liste de rêves.

Merci

magdeleine.
Abonné

merçi à toi marieods pour ton message.

je te souhaite également de réaliser tes rêves............

Bonne journée

marieods.
Abonné

Merci Bonne journée :-)

noellie.
Abonné

bonjour à toutes,

Je suis tellement heureuse que l'idée que j'ai donné pour Esméralda vous semble interessante. Une liste de nos désirs, de nos rêves, et pas pour la regarder, non, aussi pour essayer d'en réaliser quelques uns, ou d'aller vers eux. Parce qu'en prenant le chemin de nos envies profondes, c'est vers nous que nous allons, et ça, ça vaut le coup.

Parce que je pense que le but de toute notre vie, c'est d'apprendre à être de plus en plus nous mêmes. Et même si ce n'est pas en réalisant de grandes choses, en pulvérisant les records du monde, ou en voyageant au quatre coins de la planète, on s'en fiche. Etre de plus en plus moi, c'est être en accord avec moi, et amener ma vie à entrer dans cet accord, et là, personne ne me dira à quoi ça va ressembler, il n'y a que moi qui le sache.

Alors, allez y, les filles, posez des jalons pour aller vers vos désirs, rêvez, mais pas seulement. C'est moi qui suis au commande de ma vie, et vous l'êtes aussi, même si l'environnement, l'extérieur s'en mêle souvent.

Courage. On avance forcément vers quelque chose (le temps ne s'arrête pas), à vous de décider vers où...

Je vous embrasse bien fort, avec vos faiblesses, et vos grands courages.

Noellie

magdeleine.
Abonné

Merçi noellie,tout à fait d'accord avec toi!

Bonne journée

Clarisse_and_me.
Abonné

Bonjour,

Voici quelques lignes que j'avais écrites sous forme de billet de blog mais que j'ai retirées juste après ! Par honte...

Je me suis souvenue de ce fil de discussion, alors voilà, je viens y déposer mon anecdote. (Dans mon cas, pas besoin du regard des autres, je peux avoir honte, toute seule dans ma salle de bain... :-/ )

"J'étais satisfaite d'avoir nettoyé ma salle de bain de fond en comble et surtout de l'avoir réagencée.  Elle sentait bon, elle semblait plus grande et plus lumineuse.  je décide de prendre une douche et en me déshabillant, je suis surprise par une image de moi que seul le nouvel aménagement pouvait me montrer (et certaines cabines d'essayage...)  En effet, le déplacement d'un meuble avec un miroir me dévoile, horreur, mon dos.

Si on m'avait montré une photo, je n'aurais jamais deviné que c'était moi. Mon surpoids, ces bourrelets m'ont sauté au visage ... c'était horrible, impudique.  En plus, j'ai été surprise.  Pourquoi j'en parle ici ? Parce que c'est arrivé il y a 3 jours et que cette image de mon dos ne quitte plus mon esprit depuis (pourtant, j'ai un paquet de choses à faire !).   Etait-ce bien moi ?? J'ai beaucoup de mal à accepter ça.  Toutes mes avancées sur l'acceptation et le bien-être nouvellement acquis semblent s'être envolées en une seconde... Je ne m'en remets pas..."

Et en le relisant, je me demande encore si c'est bien qui ai écrit ça.  C'est très bizarre comme sensation...

pleinedespoir.
Abonné

Oui Clarisse_and _ me.. certains regards dans le miroir nous font du mal .. d'un autre côté.. qui porte sur toi ce regard? personne à part toi et l'expérience m'a appris que nous  sommes souvent bcp plus sévères avec nous  mêmes et nos bourrelets que nos compagnons de vie... ... mais c'est vrai c'est  dur... peut-être faut il mettre une lumière moins crue et introduire quelques  bougies.... Bon courage...

Secotyne.
Abonné

Hello Clarisse_and_me, je rejoins Pleine d'Espoir. Nous sommes parfois tellement plus dur avec nous-même que ne le serait quelqu'un d'extérieur. Je ne suis pas la reine de la RPC que je néglige la plupart du temps, mais cependant que penserais-tu de te poser un moment, seule, de respirer et de ressentir toutes les émotions engendrées lorsque tu as vu ton image ? Revivre ce moment qui te fut douloureux calmement en accueillant ce qui surgit. A bientôt.

Haut de page 
X