Le contrôle - 22032017

FRED73
Marraine

Je voudrais ouvrir ce fil pour y noter chaque fois que je reconnais une tentative de contrôle de ma part. En effet, je sais que je voudrais tout contrôler et cela m'épuise... 

Donc, hier mon mari m'appelle sur le temps de midi pour me dire qu'il aimerait que l'on aille voir une de ses collègues qui fait une pièce de théâtre vendredi mais plusieurs problèmes se posent alors parce qu'il faut trouver une baby sitter, déplacer le cours de clarinette de notre fils et qu'il n'aille pas à son cours de clarinette d'ensemble. Bref, il faut tout organiser... Et là dans ma tête ça devient le cataclysme : et si on ne trouve personne pour garder les enfants, si on ne peut pas déplacer le cours de clarinette... Je veux toujours trouver un plan B au cas où c'est plus fort que moi ! 

La vie  est épuisante quand on l'imprévu est aussi stressant. 

Bref, tout est arrangé mais j'ai très mal dormi, je me sens tendue et anxieuse. Difficile de lâcher prise et de faire confiance à l'avenir. 

Ce besoin de contrôle se retrouve forcément dans mon rapport à la nourriture, le fait d'avoir du mal à faire confiance à mes sensations alimentaires aussi... 

Donc, se rendre compte que l'on est en train de contrôler puis accepter cela parce que ça rassure mais réussir à lâcher prise, tout un programme... 

Commentaires

tiralarc.
Abonné

salut Fred73

 

Comme je me retrouve dans ce que tu dis!

Hier j'étais au fond du trou à force de tout vouloir gérer, organiser,contrôler du coup crise de larmes,pétage de plombs,stress...

Mon mari m'a même traité de casse-c.... !!!!! Faut dire que j'étais tout particilèrement invivable( irrascible , susceptible et agressive, un vrai bonheur pour mon entourage! Mais bon ne dit-on pas faute avouée à moitié pardonnée?)

A tout décortiquer dans ma tête, à tout analyser, je me suis rendu compte que je voulais en fait prendre le contrôle de mes émotions,ressentis au lieu de juste les accueillir avec la fameuse bienveillance ,qui m'est totalement inconnue pour l'instant.

Gros travail sur le Lâcher-prise en vue car j'ai peur de l'imprévu et de l'inconnu

Le tout est de ne pas vouloir contrôler le contrôle!

Un aspirine et au lit!!!!

minifouine.
Inscrit

 

Belle prise de conscience tiralarc, c'est important et très positif car tu sais à présent sur quoi travailler, bravo ! Garde le cap surtout.

Bon courage et bonne continuation...

izabelle
Animatrice forum

c'est bien de pouvoir observer ses tentatives de contrôle sans les juger

mais le fait de les observer nous fait déjà prendre un sacré recul

de mon côté j'ai observé que le contrôle n'est là que pour répondre à la souffrance

on controle pour éviter tout danger, toute souffrance, pour nous ou pour les autres

 

de mon côté ma fille part en vacances sans moi, avec quelqu'un de confiance mais qui, quand on voyage ensemble, se repose sur moi pour tout ce qui est pratique

j'ai failli lui proposer de tout lui organiser d'avance : imprimer les billets, acheter les cartes de transport et tout

 

j'ai vraiment du prendre sur moi et me répéter en boucle  :  elle voyage tout le temps, elle saura se débrouiller....

mais c'était difficile

 

je sais que tout ce contrôle est simplement là pour protéger ma fille

 

la seule qui me permette de lacher prise est de me connecter à la  "compétence" de cette personne de confiance et aussi à la compétence de ma fille qui a souvent montré de bonnes ressoucrces pour se débrouiller

Haut de page 
X