Les pensées automatiques - le 26/03/2012

silve.
Abonné

Bonjour à tous

Je ne sais pas si d’autres ont le meme probleme mais les pensées automatiques dont parlent nos bons docteurs m’ont longtemps laissée perplexe : jusque là elles ne m’évoquaient pas grand-chose d’autre qu’une définition un peu abstraite,mais surprise! les voilà qui prennent forme.

La première que j’ai trouvée est sous forme d’un ordre que je me donne à longueur de journée : ‘dépêche toi’

De matin au soir, cette petite phrase revient, que je sois en retard ou non d’ailleurs, ça n’a rien à voir avec les circonstances, ça commence avant même que je sois levée le matin !

Elle me pollue les journées et est source de stress continu.

Je savais depuis longtemps que je me « collais la pression » toute seule mais je pensais que ça venait de la masse de choses que j’avais à faire ou de la peur d’être en retard, en fait c’est juste cette phrase que je me répète à longueur de journée !

Une autre chose dont je me suis rendu compte c’est que cette phrase est une phrase précise : ce n’est pas « tu vas être en retard », ou bien une autre formule du genre « tu as des choses à faire » non c’est juste cette formule là « dépêche-toi ».

Maintenant je la repère de loin et elle perd toute sa force dès qu’elle est repérée.

Voilà, je ne sais pas si ça va me permettre de perdre du poids mais je suis sure que ça va alléger l’ambiance de mes journées, Merci LC !

Bonne journée à tout le monde

Commentaires

Lyphaé.
Abonné

Quelle belle prise de conscience !

J'ai mis aussi longtemps à découvrir les pensées automatiques, elles m'échappaient quand j'essaie de me pencher dessus mais ces dernières semaines je parviens à les identifier sans trop d'effort. Je suis surprise de la manière très négative dont je me considère : je n'arrête pas de penser (dire que je ne m'en rendais pas compte !) des phrases du style "t'es trop nulle", "qu'est-ce que t'es bête", "idiote"... En parlant de moi bien sûr ! Et ça me provoque des émotions très négatives... Je n'en étais pas consciente il y a deux semaines encore. Je vois un peu mieux d'où viennent toutes mes EME et mon humeur noire parfois...

Érable.
Abonné

Depuis que j'ai lu vos messages ça me travail et j'y fais attention. 

J'ai remarqué que je me disais tout le temps "ta gueule" quand il y a des conflit dans ma tête, "on s'en fou" quand je suis en EME, et, quand j'espère vraiment quelque chose, je me dit "sinon je me tue" (je me dit ça aussi pour des superstitions comme "il faut que j'arrive avant que la porte ne se ferme sinon je me tue").

Ce sont 3 expressions qui reviennent vraiment très très souvent.

Bonne soirée!

Et bravo pour vos prises de consciences!

capuccino
Marraine

Alors là les filles vous m'épatez pour votre sens de l'observation. Moi, je n'entends rien du tout...Je dois encore être un peu sourde à ce genre de choses.

silve.
Abonné

Eh bien le moins  qu'on puisse dire c'est qu'on n'est pas tres gentilles avec nous meme ...

algaso.
Abonné

[quote=silve]

La première que j’ai trouvée est sous forme d’un ordre que je me donne à longueur de journée : ‘dépêche toi’

[/quote]

 

Bonsoir,

Ta pensée automatique m'a fait penser à un petit album que j'avais acheté pour mes enfants après avoir pris conscience que je leur disais tout le temps de se dépêcher. Je note les références de ce petit livre mignon "Dépêche-toi! de Anne-Laure Witschger ". Tu pourrais te l'offrir pour t'aider à relativiser... ce serait un petit clin d'oeil à ta pensée ;)

Bon courage

algaso.
Abonné

Pour toutes celles et ceux qui ont des pensées assez négatives, je vous conseille 2 albums (pour les petits mais aussi pour les grands) de Elisabeth Brami: " Les petits riens" et "les petits délices". Ces albums mettent en avant toutes ces petites choses qui nous font tant de bien smiley

Y'a pas de mal à se faire du bien de temps en temps heart

Noelle
Marraine

bonjour, et bien, après un certain temps, je viens d'identifier un "tu n'y arriveras jamais" assorti d'un "marche ou creve " assez dur a supporter, que je relie a mon envie de depasser mes limites,  jusqu'a oublier de m'ecouter, notamment les signaux de fatigue, de ras le bol;

la ,je pense qu'il est temps de m'ecouter

 

080413143151_Libellule2.
Abonné

Je vous propose une techine sorti d'un livre de Susan albers ^^ Bon je le lis en anglais et il n'est pas traduit mais il est terrible ^^

donc quand vous vous rendez compte de ce type de pensée, Susan propose de vous lancer dans une discussion.

Exemple :)

-Dépêche toi

- tout va bien pas la peine d'en faire un drame

- mais tu es une vrai patate ma pauvre

- Tu es sûre, à mon avis tu prend trop à coeur les choses et tu mets de l'importance extrême sur quelque chose qui n'en n'a pas autant

 

... blah blah blah

bon j'ai inventé là, donc c'est pas facile, mais j'aime l'idée

 

Bonne journée à toutes :)

Lily.
Abonné

Merci pour ce fil de discussion... il permet d'avancer, et effectivement d'essayer d'identifier ces pensées automatiques...

Pour moi, il y a une phrase récurrente, que j'ai eu ce matin dès le réveil, et que je pense avoir du matin au soir. Je ne m'en étais jamais rendue compte... c'est : "c'est de ta faute"...

"Tu ne sais pas te lever... c'est de ta faute", "tu es en retard, c'est de ta faute", "tu prends du retard au boulot, c'est de ta faute", "les enfants ne sont pas sages, c'est de ta faute". Je me remets tout le temps en cause, ce qui a parfois des aspects positifs, mais qui est aussi épuisant...

"De ta faute"... ça résonne tout le temps... et ça correspond bien à une culpabilité très forte, qui m'accompagne encore aujourd'hui, malgré mon parcours ici, malgré les progrès, malgré les prises de conscience.

Même quand je n'ai plus d'EME le soir, je culpabilise encore de prendre quand même un dessert... et un bout de chocolat... alors que plein de personnes régulées le font !

Du coup, ce travail sur les pensées automatiques me renvoie aussi à toute la problématique de l'estime de soi et de la confiance en soi...

A bientôt !

Lily

printine.
Abonné

Bonjour a vous, vos pensée  vous les avez reonnue au bout de combien de temps de pratique avec LC ? 

silve.
Abonné

Bonjour Printine,

Pour moi ça a pris 2 ou 3 mois pendant lesquels j'ai tourné autour  avant de commencer à repérer vraiment mes pensées automatiques, je les ai longtemps confondues avec une opinion de moi meme  jusqu'au moment où je me suis rendu compte qu'elles n'avaient rien à voir avec moi, qu'elles venaient d'ailleurs  ... 

Par exemple j'en ai une qui vient régulièrement qui est "que vont ils penser de moi ? " en fait, je me suis rendu compte que souvent  je me fiche pas mal de la réponse à cette question ! bien sur, je préfère qu'on pense du bien mais si ce n'est pas le cas eh bien ça ne me perturbe pas plus que ça et puis surtout je prete aux autres des pensées qu'ils n'ont pas forcément. Mais la pensée elle même est extremement genante : elle m'empeche de faire ce que j'ai envie de faire parce qu'elle provoque une gène. Bon je ne sais pas si je suis claire ... c'est toute la difficulté de ces fichues pensées !

Libellule

Merci pour cette idée de dialogue ça me plait . Certaines pensées automatiques disparaissent  dès qu'elles sont repérées mais d'autres s'"accrochent, le dialogue doit pouvoir servir avec celles là ! je vais essayer

Bonne journée à tous

080413143151_Libellule2.
Abonné

sinon la technique de la concentration sur la respiration doit permettre d'arrêter de ruminer :)

Je suis une grande rumineuse, mais je me soigne :p

Noelle
Marraine

Bonjour  Il me semble avoir vu un outil special" pensées ruminantes" dans les outils

je nous souhaite  de profiter de ce long week end pour nous aerer les pensées!

Pomdereinette.
Abonné

Moi j'appelle ça "le petit vélo dans ma tête". ça débute en général par "t'es trop nulle" et après c'est parti pour les ruminations en série.

Plutôt que freiner comme je le faisais ces derniers temps je vais peut-être essayer de mieux entendre. Vous me mettez la puce à l'oreille, là. Merci :-)

JolieRonde.
Abonné

J'aime beaucoup ce topic !

Suite à la lecture de ce post, je me suis mise à + faire attention à mes pensées automatiques.

Si je fais un truc et que je le rate, si je dis un truc et que l'autre ou les autres en fassent semblent ne pas apprécier, j'ai juste "quel con" qui arrive. En + cette pensée automatique ne sait même pas mettre le terme au féminin !! Non j'ai juste droit à un "QUEL CON !' en s'adressant à moi.

Sinon régulièrement, il y a des "T'as qu'à faire ça", "Tu devrais faire ça", "Il faut", "Il faut pas"... Et ça pour le coup, je sais d'où viennent ces pensées, c'est tout à fait la façon de parler de ma mère !

D'après vos petites astuces (Merci !! ^_^), je pratique deux façons de faire, ça dépend.

Une pensée automatique arrive et je m'en aperçois :

- soit j'entame un dialogue qui répare. Après le "Quel con !", je me répare en me faisant un compliment sur moi, n'importe lequel et puis après j'interviens sur le pourquoi du "quel con", par exemple en me disant, "je n'ai pas fais exprès" (si par exemple, je fais tomber un objet), "je suis responsable de mes propos mais pas de ce que comment les autres les reçoivent" (si j'ai dis qqchose et que j'ai peur du jugement).

- soit j'entends cette pensée, je la prends en considération, je lui fais une place. Je lui dis que je l'ai bien entendu. Elle finit par passer en général, elle prend moins d'ampleur et du coup ça me sabote moins.

Je vais quand même continuer à faire attention. Comme vous, je suis certaine que ça nous pourrit le quotidien.

marinelys.
Abonné

Bonjour,

je comprend peu à peu que je désire maigrir pour obéir à mes PA,

en me disant que si je maigris, je serais enfin valable, digne d'interêt

j''identifie très clairement qu'elles remontent à l'enfance : " grosse vache, benibouffe tout, larve, bonne à rien,"

 

au final, je pourrais perdre tous les kilos du monde, ça ne modifiera pas les PA......je vais essayer vos approches !

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Dans le livre de Roger Gould, "Gérez vos émotions, perdez du poids", il propose de donner un nom à sa voix critique intérieure (lui, il l'appelle Joséphine) et d'apprendre à y répondre du tac au tac. C'est pas évident mais c'est bien de prendre un papier et un crayon de temps en temps pour créer un dialogue.

Il donne les 6 accusations principales de cette voix intérieure : "tu n'y arriveras jamais, tu devrais laisser tomber tout de suite", "tu sais bien ce que les autres vont en penser"... je me rappelle plus exactement des 6, faudrait que je le relise.

Ce livre est vraiment SUPER, je vous le recommande vivement. Il fait vraiment travailler sur les fausses idées qu'on a sur soi-même, le manque d'estime de soi, les racines émotionnelles de l'hyperphagie.

Ederl.
Ancien abonné

La découverte de mes pensées automatiques m'a énormement surprise. En fait dés que j'ouvrais la bouche pour dire quelque chose, je me suis rendu compte en prétant une oreille attentive à ce qui se passait dans ma tête que je me disais : "t'es vraiment bête et inintèressante" du coup n'aillant pas conscience de ces petits mots doux que je m'adressais !! Ben, je ne parlais pas où presque pas, "cela me clouait le bec" et du coup spirale infernale, HA ! ben tu vois tu ne parles pas c'est donc que tu es bête..etc..etc..c'était les premières et j'en ai découvert d'aures depuis. Le principal ça était pour moi de les découvrir, ensuite je les ai traitées en me rassurant, en donnant des pensées alternatives, c'est un livre qui m'a permis d'avancer, ce n'est pas ici à LC que j'ai découvert tout ça, c'est de Christophe André et Patrick Légeron, La peur des autres.
D'ailleurs j'aurais été simplement incapable de vous écrire ce post il y a de ça un petit moment, donc eux préconisaient d'adopter une défense qui parait moins passive que la pleine conscience, pour moi cela a eu pour effet de réduire considérablement mes problèmes, mais apparement les médecins disent que les pensées alternatives ne sont pas si efficaces que ça et c'est là qu'a été mis en place cette nouvelle stratégie qu'est la pleine conscience, en la testant ici, je me rends compte que je prends de la distance  avec mes émotions , la coach m'a dit que ce pouvait être deux méthodes complémentaires.

Je voulais témoigner de cette expérience et vous souhaiter une bonne journée.

printine.
Abonné

Oui , je l'est lue aussi et  il m'a beaucoup apporté, plus je lisait plus il parlait de moi,  je l'est lue en un wek end. 

lissiboa.
Abonné
exellent post, pour am part, j'appelle ça "machine dans ma tête" , en plus c'est une chanson , je ne sais pas de qui..... ca m'arrive surtout la nuit, t'es nulle, t'as mal géré ta vie, t'es pas sociable, t'as des défauts de caractère, t'es pas belle, pourquoi t'es partie vivre à l'étranger? Qu'est-ce que t'y retient? etc etc comme une longue bande magnétique, une playlist interne. Avec trop de morceaux.
marily.
Abonné

La chanson n'est pas celle Axel Bauer vidéo ou tu vois un marin sur un bateau et dans une soute ..C'est en noir et blanc datant des années 1990!¨!

 où es- tu à l'àtranger?? Salut Marily

lissiboa.
Abonné
en France p;)
lissiboa.
Abonné
en France p;)
marily.
Abonné

Moi en Suisseromande bien sur!

Érable.
Abonné

Je viens de réaliser une nouvelle pensée ou plutôt image automatique qui s'invite dans ma tête près d'une dizaine de fois par jours, quand je me reproche quelque chose, que je suis agacée contre moi même.

Je suis suspendue par les pieds dans le vide. Je ne sais pas par qui, mais je l'ai bien mérité, ils ont raison. C'est une sensation presque agréable, je suis à ma place, punie. 

En général, quand cette image prend trop de place et me torture l'esprit (insomnie par exemple), je fais une postier de yoga appelée l'équilibre sur la tête pour retrouver cette inversion, ça me calme...

Bizarre tout de même!

080413143151_Libellule2.
Abonné

A défaut de gérer mon alimentation et de maigrir :)

J'ai travaillé sur ces pensées automatiques et ce rabachage sans relache que j'entretenais dans mon ciboulot :)

J'ai découvert the work de Katie Byron, et ça m'a transformé :)

Je les ai lu en anglais, et on trouve sur youtube des vidéos de la miss, en anglais.

Mais la plupart de ses bouquins ont été traduits en français et il y a même un site officiel en francais.

Sa méthode est absolument fabuleuse.. J'y ai trouvé un apaisement que je recommande :)

Annemie.
Abonné

super ce sujet

je vais y préter plus attention mais je sais déjà que je me dis tout le temps "il faut que" comme si je ne faisais que les choses par devoir

merci

Isana.
Abonné

Helloooo smiley,

Ah oui, le "dépêche toi" est un des grands disques rayés de mon esprit mdr :-P.

"Il faut que ", "Tu dois", "Il y a encore ça, ça, ça et ça à faire", ...

Merci pour ce sujet, il est très instructif et nous inite à y faire attention smiley

Zéphyr.
Abonné

Merci pour la référence Libellule je vais aller jeter un coup d'oeil, parce que ça va au delà de l'alimentation ce pbm des pensées auto, merci!

Marie-Paule.
Abonné

bonsoir !

Pour le petit vélo dans la tête et pour ceux et celles qui ne sont pas contre les médecines alternatives,  dans la gamme des élixir floraux de Bach, "White Chesnut"  a fait merveille dans mon cas.  Je mettais le vélo en marche en me couchant, résultat : des nuits blanches.  Cet élixir floral a stoppé net le pédalage. Effet placebo ou pas, je m'en fiche, ça a marché... Depuis, il a une place de choix dans le tiroir de ma table de nuit...  à vous de voir !

Bonne soirée !

yvette.
Abonné

je suis très intéressée par "les pensées automatiques" moi je parle quasiment seule  et à haute voix est-ce la même chose?exemple tu es nulle, tu es grosse, tu n'as aucune volonté.. tu dois faire ceci tu dois faire cela..;.bon je dois dire que depuis une semaine je commence à aller mieux  :  je commence à apprécier :le programme  moins d'envies de manger incontrôlées et j'ai découvert  le body scan que j'apprécie de plus en plus sans vrailment savoir pourquoi  car toujours imcapable de dite si je ressens des sensations( agréables, désagréable ...je le pratique tous les matins)côté perte de poids j'avais plutôt grossi surtout au début car je me suis vraiment lâchée sur la nourriture,et  "le cadre diététique" m'a beaucou fait défaut..j'ai toujours du mal à sentir la faim même en supprilant le petit déjeuner..aujourd'hui ou demain je vais expérimenter la grande failm en mangeant le même aliment à midi en remplacement du repas et le soir

 

voilà, assez bavardé je vous souhaite à toutes une bonne journée

 

yvette

Marjoline.
Abonné

Merci Libellule2 pour ce conseil... je suis allée voir hier et ça m'a intéressé... comment procèdes-tu ? tu travailles seule à partir de la méthode ou tu as trouvé un coach qui t'accompagne ?

J'ai envie de m'acheter un cahier d'exercices et d'essayer mais je crains que tout seul ce soit plus compliqué qu'en face à face avec un coach... surement une pensée automatique derrière tout ça ! Qu'en penses-tu ?

catherine55.
Abonné

Dans quelle étape du programme travaille-t-on les pensées automatiques? Cela semble intéressant ....

 

Catherine

emy3443.
Abonné
Alors là, je viens de découvrir ce sujet vraiment intéressant ! Je ne suis donc pas folle...... Je viens de mettre un mot su les longs discours que je me fais à moi tout au long de la journée et plus particulièrement le matin devant la glace. C'est du style"'regarde toi, mais t'es vraiment une grosse vache, regarde tes gros bras, mais ils sont vraiment énormes et tes cuisses....burk !" Ou bien encore: " de toute façon c'est de ta faute tu ne fais que bouffer" Le "quelle con" et les "je dois faire ci, je dois faire ça" reviennent régulièrement eux aussi. Je vais essayer de faire beaucoup plus attention a tout ça maintenant, quitte à noter ces pensée sur un carnet pour voir ce qui revient le plus souvent. Mais en tous cas, ce que je sais c'est que c'est toujours du négatif. Jamais je ne me dis "Tu es géniale "" .........à méditer.....
sev1972.
Abonné

Cette discussion est très instructive!

Je n'avais pas encore vraiment remarqué, du moins pas trop prêté attention à ça. Chez moi, c'est aussi une certaine culpabilité qui me ronge. Je reviens souvent sur ce que j'ai fait et je me dis "j'aurais dû faire ça", "j'aurais dû dire ça", "est-ce que j'ai bien agi?".

Aussi, il arrive (rarement, certes) que je fasse une journée "glandouille". Et bien, je culpabilise pendant la journée et encore plus après!!! Or, comme dit mon mari, je suppose que tout le monde peut de temps en temps souffler un peu.

Merci grâce à ce sujet de m'avoir permis d'en prendre conscience!

Sev

lorraine
Marraine

Catherine, Emy, Sev et toutes mes autres soeurs rumineuses....

J'ai comme le sentiment que c'est un aspect que l'on retrouve très souvent chez les mangeuses excessives que nous sommes...

Pour répondre à la question de Catherine sur les pensées automatiques et l'endroit où elles sont travaillées dans le programme : à travers l'nvitation à vivre les moments en  Pleine conscience, pendant les repas et aussi les séances formelles de pleine conscience (bodyscan, EME-zen, espace de respiration, étirements en pleine conscience qui sont des outils émotionnels proposés par LineCoaching avec les voix de nos chers docteurs).

 

Car les pensées automatiques quelque soient leur contenu sont des pensées qui nous entraînent hors de l'instant présent  et nous mettent

    ou en pilotage automatique, on est plus dans sur le mode être mais sur le mode faire et on fait à tort et à travers sans se rendre compte de nos actes

    ou on entretient notre anxiété qui entraînent les même attitudes compulsives dont celles de manger

 

Apprendre à vivre l'instant présent en acceuillant simplement les pensées, les accepter  éventuellement  les identifier puis les laisser partir en se concentrant sur sa respiration.

Je pratiquedes séances formelles de 15 à 30 mn de manière quotidienne depuis 7 mois avec des supports différents et ça change ma vie....Ca a l'air de rien mais on apprend énormément sur soi même et c'est un sacré truc pour faire le ménage dans sa tête et gagner en sérénité et en estime de soi......

Et y a aussi vivre les actes de la vie quotidienne en pleine conscience c'est à dire ne pas penser au boulot sous la douche, à l'engueulade avec notre mère quand on est au boulot, à nos courses quand on discute avec notre enfant......

A bientôt

Lorraine

catherine55.
Abonné

Merci beaucoup Lorraine!

Tu me motives à pratiquer plus régulièrement des séances de RPC, même si cela m'ennuie un peu car je suis très impatiente... C'est LA clé pour bien entrer dans la méthode? Je vais commencer avec des courtes séances.

Bonne journée au soleil!

Catherine

Angie.
Abonné

 

Merci pour ce sujet et ces interventions très intéressantes.

J’avais acheté également le livre du Dr Gould, Gérez vos émotions et perdez du poids, il y a qques années. Mais, je l’avais juste entamé à l’époque. Je l’ai repris il y a quelques jours, et là il résonne véritablement en moi et je me replonge avec attention dans les différents chapitres depuis.
Effectivement, il est question de Joséphine (chacun baptisera cette vilaine voix comme il le veut). Nommer ces PA c’est 1/ les identifier 2/les contrer dans le dialogue que l’on peut instaurer à chaque fois que Joséphine veut prendre le contrôle et nous dénigrer.
C’est passionnant de découvrir cela. Je n’ai pas encore repérer mes PA mais j’ai déjà pu constater en reprenant le footing que jamais je n’étais contente de moi et que je comparais mes difficultés avec les résultats des meilleurs. Ainsi, au lieu de me gratifier parce que j’ai eu le courage de m’y remettre (avec 10 kilos en trop…), de me féliciter de pouvoir courir une heure après un mois d’entraînement sans poing de côté et d’améliorer mon temps chaque semaine, je ne vois que ce que je ne sais pas faire, ne fais pas et bla bla bla et bla bla bla…
Premier déclic ! Je crois que je suis comme ça dans tous les moments de la vie… Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort… mouais… Je dois profiter du moment présent et de ce que j’ai ou je fais d’abord pour en procurer du plaisir et le savourer… premier enseignement.
Je pense que la RPC devrait m’aider à m’accrocher au présent et museler petit à petit Joséphine ou Tartenpion… je vais lui trouver un nom à celle à qui je vais tordre le cou maintenant !

Bon courage à toutes, je suis persuadée que là nous touchons quelque chose d’essentiel à notre réussite. Certaine ! Encore merci à toutes pour vos témoignages.

sev1972.
Abonné

En discutant de ça hier soir avec mon mari, je me suis souvenue d'un truc que ma psy (du temps où j'en consultais une) m'avait fait découvrir. En fait, je suis quelqu'un qui a besoin de maîtriser les choses, les situations (pas dans un but de dominance, tout simplement avoir le contrôle) et quand cette maîtrise fait défaut, je panique! Ce qui engendre par la suite un sentiment de culpabilité.

Exemple : j'aime bien boire un verre et s'il m'arrive d'être un peu "pompette" (comme on dit chez nous) et que j'ai perdu le fil du temps et des discussions, je culpabilise le lendemain!

Il va vraiment falloir que je me concentre là-dessus lors de mes séances de RPC, pour apprendre à vivre avec ça.

Sev

lorraine
Marraine

Bonsoir Catherine, Angie et Sev,

Je ne sais pas si la RPC est la clé pour entrer dans la méthode LineCoaching, ce que je sais c'est que c'est une clé pour "rentrer" dans nes émotions, émotions qui sont à l'origine de nos prises de poids quand nous mangeons sans faim (Envies de Manger Emotionnelles)

Il ne s'agit pas tant de "profiter de l'instant présent" mais de "vivre  l'instant présent". Dans "profiter de l'instant" y a une idée de plaisir car on ne sait pas de quoi demain sera fait. Dans "vivre l'instant présent", il n'y a aucune notion d'avant (passé) ou d'après (futur). Je suis là avec moi même ici et maintenant quelque soit cet ici et maintenant (moment douloureux ou de fatigue ou de stress ou de joie ou de tristesse ou d'ennui etc)

A travers la RPC on apprend la bienveillance envers soi même . On accueille la pensée qui nous traverse l'esprit sans la juger, sans nous juger ou culpabiliser. Je me suis rendue compte avec LineCoaching que je suis quelqu'un qui peut être extrêment critique, intransigeante à l'égard de moi même. Cette violence renforce les ruminations et autres pensées automatiques stériles.

Pour la RPC j'utilise -aussi- comme support le CD de méditation (autre nom de RPC) avec la voix de Christophe ANDRE , joint au livre "Méditer pour ne plus dérimer" collectif écrit par, entre autre, Jon Kabat Zin. Le livre pour qui s'initie à la RPC -comme moi y a qques mois- est pas mal...Les séances de RPC sur le CD sont coachées avec  douceur,et des rappels constants d'encouragement pour les pratiquants . A chaque écoute je refais le plein de bienveillance, et me rappelle cette absolue nécessité de ne pas me juger sans arrêt.

Y aussi "Au coeur de la tourmente, la pleine conscience" livre de JKZ. Passionnant.

Les infos que je vous livre là sont des infos que j'ai glanées de ci de là sur le forum et les tchats de LineCoaching et  nourries par la réflexion de Gérard Apfeldorfer et JPhilippe ZERMATI

Bonne nuit et à bientôt

Lorraine

arcenciel.
Inscrit

la base pour commencer à régler tout ça en douceur

l EFT

C'est difficile à expliquer mais jeter un oeil (et vos doigts) sur le net heart

etonnant mais efficace !

Isana.
Abonné

Bonjour à toutes :-) !

Ah Lorraine, ce que tu écris sur les livres et les CD de Christophe André et de Jon Kabat Zin me fait plaisir :-).  Ils sont dans ma liste d'envies sur Amazon mdr, je pense que je ne vais plus tarder à les commander ;-).

Merci pour toute cette bienveillance :-).

Moi aussi, j'étais "toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort, toujours plus grand, toujours à la recherche du mieux, ...".  Cette éternelle insatisfaction personnelle me bouffait de l'intérieur ... pas étonnant après, que je ressentais un énorme vide quand j'essayais de me poser 5 minutes à ne rien faire :-P ! 

Depuis la RPC ici, et avant ça, mon initiation à la sophrologie, j'ai de plus en plus la sensation de me "remplir de l'interieur", de me "remplir de moi" ... ça fait bizarre dit comme ça mdr.  C'est se nourrir de bienveillance envers soi, de tendresse envers soi.  Et ça fait un bien fou !

Courage à toutes sur cette belle voie de la sagesse ;-).

Marie-Paule.
Abonné

Isana, du côté de LLN, il y a des groupes qui pratiquent la pleine conscience, tu trouveras en tapant sur le net (mindfullnes).  C'est peut-être intéressant d'avoir une initiation "en direct", si c'était plus près de chez moi je crois que j'irai...

Bonne journée ensoleillée à tutti !

sev1972.
Abonné

Merci Lorraine pour ce beau témoignage et ces conseils précieux.

Je suis aussi quelqu'un qui recherche toujours plus et qui finit régulièrement dans un sentiment d'insatisfaction et de culpabilité. Mais je sais maintenant que je pourrai dorénavant mieux accueillir ces pensées "parasites" grâce à la RPC!

Bonne journée.

Sev

Isana.
Abonné

Merci Marie-Paule :-).  J'étais allée voir sur le site //www.cps-emotions.be/mindfulness/ et j'avais effectivement trouvé la page sur les groupes pour adultes.  Seul hic, c'est que les dates et les horaires ne sont pas compatibles avec mon emploi du temps actuel.  L'aspect budget me bloque un petit peu aussi :-P.  Mais je garde le lien sous le bras dans ma besace de pistes mdr, car je sais que j'y reviendrai tôt ou tard ;-).

Je pense que quelqu'un y avait déjà fait allusion dans un autre post sur le forum (je ne sais plus où), mais il y a de chouettes outils en ligne sur ce site : //www.cps-emotions.be/mindfulness/materiel-mindfulness.php.

Bonne journée à toutes et tous :-).

Haut de page 
X