Manger sain, ça ne serait pas la solution ? Echec du PNNS - 04032013

Lullabycrazy.
Ancien abonné

Bonjour tous (enfin, sûrement toutes :-p)

Un petit article très intéressant sur l'échec du fameux plan Nutrition Santé (malgré des budgets très à la hausse !), les raisons, avec un vrai travail de recherche, que je tenais à vous faire partager :

//www.contrepoints.org/2013/02/06/113904-manger-bouger-12-ans-dechec-constant-des-politiques-publiques-de-prevention

Commentaires

Tyssia.
Abonné

Merci pour ce lien, cet article est super intéressant .

Il est temps en effet de se poser les bonnes questions et de remettre en question le PNNS au vu des constats d'echec.

Heureusement il y a de plus en plus de prises de conscience de la pars des gens qui cherche des alternatives au régime.

Mais ce n'est encore pas des informations ouvertes à tous et en effet, avant que ça devienne une démarche politique c'est pas gagné vu tous les enjeux qu'il y a .

Ce passage m'a beaucoup touché tellement il dégouline de verité :

"Car c’est trop rassurant et trop confortable de croire que vos patients, ou plutôt devrais-je dire vos sujets, sont malades à cause d’une sorte d’insuffisance morale interne, qu’ils sont en quelque sorte coupables de leur maladie. Cela permet de les culpabiliser donc de prendre facilement l’ascendant sur eux, cela permet aussi de se poser en sauveur, mais surtout cela dédouane d’emblée l’autorité de son propre échec, puisque si les recommandations officielles ne marchent pas, c’est forcément parce que la population malade n’écoute pas, ne fait pas assez d’efforts, commet encore trop de péchés de gloutonnerie"

La nouvelle pyramide alimentaire vu par l'auteur est aussi intéressante.

Merci pour ses réflexions , bonne journée

guyloune.
Abonné

Bonjour,

cet article est trés interessant et montre bien l'échec de l'Etat à mener la moindre politique à bien et ce quelque soit la majorité en place. Ce qui est encore plus grave, c'est que bien que le constat d'échec de cette politique soit avérée, ils signent et persistent dans leur méthode, quelle bétise.

J'aime bien la conclusion de l'aticle, nous devons tous nous prendre en main individuellement et non pas attendre une réponse des autorités !

Ziguele.
Abonné

Merci pour ces références d'articles super intéressants....

Proche de chez moi il y un hôpital universitaire qui a mis au point un programme contre l'obésité et le diabète. Les patients restent tout d'abord  à l'Hôpital environ 1 semaine pour apprendre "une autre manière de manger et de bouger". Un bilan complet est réalisé. Le Professeur en charge du programme reconnaît que chaque "cas" doit être abordé spécifiquement. Pour certains manger autrement et bouger plus suffit, mais pour d'autres cela ne suffit pas à les faire maigrir. D'autres ont besoin d'un examen endocrinologique complet, d'autres doivent faire un bilan digestif etc. etc. Mais l'essentiel est de ne pas appliquer une "recette standard" à tout le monde et encore moins de limiter la recherche de la cause de l'obésité à un comprtement coupable....du patient. Il met en avant l'idée que l'obésité est une maladie et que le médecin doit trouver pourquoi le corps s'est mis à stocker trop. Le traitement, comme pour toute autre maladie, impose des contraintes, mais elles répondent spécifiquement au problème identifié chez le patient.

J'aime bien cette approche qui ne culpabilise pas la personne qui a pris du poids et qui utilise toutes les connaissances pour trouver une réponse, quelle qu'elle soit, même "non médicale" au sens strict. De plus les patients sont suivis pendant plusieurs années pour les accompagner dans leur traitement.

Comme il est dit dans les articles lus, il est plus facile de mettre en place des slogans standars et de culpabiliser les gens plutôt que de chercher vraiment pourquoi une personne devient obèse et de l'aider efficacement à perdre du poids !

Bonne chance à tous et toutes malgré tout !

Ziguele

AMRITA.
Abonné

Merci Lulla pour ce lien passionnant qui confirme encore qu'on doit absolument cesser de laisser d'autres personnes penser pour nous. Elles ne veulent en aucun cas notre bien mais le bien de leurs petits copains

Vous avez vu ces deux émissions ? Il est dit que l'homme sait se protéger en cas de manque de nourriture, il s'adapte, mais qu'en aucun cas il sait se protéger contre l'abondance de nourriture, il ne sait pas s'adapter voilà une des causes de l'obésité

Ces émissions étaient passionnantes et démontrent l'enfermement et la spirale de la prise de poids

 

//www.france2.fr/emissions/infrarouge/diffusions/02-04-2013_48554

//www.france2.fr/emissions/infrarouge/diffusions/02-04-2013_48558

Ziguele.
Abonné

Merci pour les références des émissions...Super !

Pour revenir à la comparaison avec les fumeurs, il y a une énorme différence que je ressens tous les jours. Pendant longtemps le fait de fumer était valorisant et valorisé. Tous les films, surtout américains, et les grands acteur,s montraient au public avec une quasi fierté le fait de fumer une cigarette (ou plusieurs à la suite...). Même Lucky Luke avait sa clope à la bouche... Dès que la cigarette est devenue la bête noire d'une bonne santé, cet aura a été remplacé par la fierté de pouvoir stopper de fumer. Celui qui en faisait l'effort était admiré...

Par contre pour l'obésité, jamais il y a eu de regard positif sur les personnes en surpoids ! Même quand vous essayez de mieux manger et que vous essayer d'être "raisonnable" devant un repas, on se moque facilement de vous... Allez, tu feras ton régime demain, mange, reprend encore une assiette etc etc...". L'entourage ne vous aide souvent pas et regarde de loin vos efforts avec une petite pointe d'ironie.

Ce regard critique et même parfois "méchant" n'est quasiment jamais présent pour les fumeurs....Mais si parfois un fumeur ou un non fumeur est pris à partie, il se trouve immédiatement quelqu'un pour le soutenir.

J'espère qu'un jour le soutien viendra aussi pour nous qui essayons de perdre du poids ! On peut rêver, non ?

Bonne chance à tous et toutes

Ziguele

AMRITA.
Abonné

Je t'en prie ZIGUELE c'est normal de partager les bonnes adresses

Face à l'adversité, je souris mais reste ferme. Hier mon mari me dit : tu peux qd même finir ces haricots ! ce ne sont que des haricots après tout, tu ne risques rien !

Je l'ai regardé droit dans les yeux et avec un grand sourire : peu importe ce que c'est, puisque je n'ai plus faim. Laisse moi tranquille avec ça

Il n'a rien répondu et je pense que plus jamais il tentera de me faire finir les plats

ouf.......... ça m'a aussi un peu secouée

Mais dorénavent je ne laisserai plus personne me dire ce que je dois manger

Ziguele.
Abonné

"Ma" Pharmacie édite régulièrement un petit journal "Objectif Santé"  très bien fait avec nombre de conseils dans tous les domaines. Le dernier No était consacré, en partie, à "Mincir de plaisir...." !

Un article dans le journal Page 3 explique certains problèmes que rencontrent les personnes qui veulent perdre du poids. Je le trouve super intéressant.

Si quelqu'un souhaite s'instruire sur le sujet je lui recommande vivement de le lire sur :

//www.pharmaciepopulaire.ch. Ensuite il suffit de cliquer sur l'image du petit journal et un accès à un fichier en pdf permet de lire toutes les pages et surtout la page 3.

Bonne lecture

Amitiés

Ziguele

AMRITA.
Abonné

Merci Ziguele, je cours lire ça

Isana.
Abonné

Punaise, je ne tombe sur ce post que maintenant !  Super intéressant, merci les Filles :-) !

Et qu'est-ce qu'il m'aurait servi lundi soir quand j'ai été chez la pédiatre avec mon fils de 10 ans et ma fille de 7 ans pour la visite de "contrôle annuel" !  Ca m'aurait permis de faire tomber toutes ses tentatives de me culpabiliser concernant leur alimentation, certes, grands et costauds, mais pas du tout obèses, et qui ne se goinffrent pas de "malbouffe", mais qui ont juste une bonne fourchette par paliers de croissance. 

Je suis sortie de là écoeurée par ses méthodes de "pression" sur mon gamin pour lui faire prendre conscience que "tu comprends, pour l'instant, c'est facile, tu grandis encore, donc tu dois juste réduire tes portions et ne pas manger de bonbons, mais plus tard, quand tu ne grandiras plus et que tu seras adulte, si tu continues, tu devras faire régime et ça, c'est difficile" ... le tout, saupoudré au moment de sortir de son cabinet par un tonitruant et tout aussi culpabilisateur "je compte sur vous hein Madame !" ... genre quoi, tu crois que je gave mes enfants avec du saindoux en intraveineuse ou quoi ?  Wouaaa ... punaise, j'étais estomaquée.  Comment est-ce qu'on peut tenir encore ce discours-là et de cette façon-là ??  Ca me rend hors de moi.

Bref, encore merci pour ce post, il m'a permis de relativiser après-coup et je m'en sens beaucoup mieux ;-).

Bon WE ;-).

poneyville92.
Abonné

[quote=Isana]

 "je compte sur vous hein Madame !" ... genre quoi, tu crois que je gave mes enfants avec du saindoux en intraveineuse ou quoi ?

[/quote]

:))

Ce post ne prête pas forcément à rire mais ta petite phrase m'a beaucoup fait rire (j'imaginais la scène de la mère indigne en train de coller une perf de saindoux).

J'ai de la chance, aucun médecin ne m'a pompé l'air avec ce genre de sujet, trop gros, trop mince...

Par contre ma fille de 10 ans commence à avoir des remarques (par des copines) sur le fait qu'elle serait trop mince. Il faudrait savoir ce que l'on veut ! alors que c'est comme ça, c'est son profil, elle n'est pas du tout au régime, elle mange à sa faim, elle reconnait le changement de goût des aliments, elle peut s'arrêter à 2 bouchées de la fin d'une île flottante (snif) elle mange des bonbons, du soda, des biscuits mais pas en quantité astronomique...bref, on n'a pas fini de nous casser les pieds.

Isana.
Abonné

;-).

C'est tout à fait ça Poneyville92 :-) : quand va-t'on cesser de nous casser les pieds et de nous rabâcher les oreilles avec 36.000 règles et principes ?  Laissons un peu leur place légitime au ressenti et à l'intuition que diable :-P !  Qu'on nous laisse vivre et "être" tout simplement nondidouille !

Et c'est sûr que les cours de récrés et les copains/copines sont les premiers à exercer cette forme de pression du "rentre dans le moule où tu n'es pas normal".  Ca m'horripile !!

Bon, je pense qu'après ça, j'aurai ma dose de "poussage de gueulante" pour ma journée mdr ;-).

Haut de page 
X