Marre ! - le 11/09/2011

Arkana.
Abonné
J'en ai MARRE.
Marre d'entendre dans la bouche d'un élève de CP que "La grosse, là, c'est la maîtresse des CM2".
Marre que mon beau père me demande de m'assoir au centre de la banquette arrière pour "équilibrer la voiture".
Marre dans le métro de culpabiliser parce que mes voisins n'ont pas assez de place.
Marre de n'aller visiter que les rayons grande taille des magasins de fringues et sans jamais rien trouver, en plus.
Marre que ma mère me demande de manger moins/autre chose/pas comme ça/pas maintenant.
Marre d'avoir mal partout à cause de mes kilos en trop, d'être inconfortable dans toutes mes fringues, de ne pas savoir comment m'installer pour dormir, de transpirer plus que la normale.
Marre que mes collègues bien foutues se taisent quand j'arrive et qu'elles parlaient de leurs formes qui ne leur plaisent pas non plus.
Marre que les efforts cosmétiques/vestimentaires/cap
illaires/what ever que je fais pour me mettre en valeur ne servent à rien
Marre qu'une connaissance croisée me félicite de ma deuxième grossesse, mais, ah bah non, je suis pas enceinte.
Marre de culpabiliser dès que je mange une viennoiserie, une pizza, du chocolat ou n'importe quoi de stigmatisant.
Marre que la première réaction de ma belle-sœur en voyant une photo de moi à 20 ans soit "T'avais combien de kilos en moins, à l'époque ?"
Marre de me sentir obligée de rire de mon surpoids pour que les autres en rient aussi.
Marre de ne voir que mon surpoids quand je me regarde dans la glace.
Marre de ne me sentir que grosse et rien d'autre.

(Merci d'avoir lu, c'était juste un besoin de hurler, ne vous sentez surtout pas obligées de me réconforter... Bisous à tou(te)s.)

Commentaires

Catcal.
Abonné

Bonjour Arkana,

Non je n'essaierai pas de te réconforter mais je voulais te remercier d'avoir écrit ce post. Lire tout ça me fait mal et me met en colère mais étrangement ça fait du bien aussi. 

J'espère qu'avoir été l'auteur de ce message de grand ras-le-bol a été au moins aussi libérateur qu'en avoir été lectrice !

Ingalill.
Abonné

Ta liste de "y'en a marre" me parle beaucoup, ta colère aussi. J'espère que tu vas pouvoir t'en servir de moteur pour faire la paix avec toi-même, avec ton corps, avec ta façon de te nourrir...  C'est ce que j'essaie de faire, c'est pas si facile... Bon courage ! 

Sciuc.
Abonné

Les gens sont odieux, c'est sûr, et en plus ils tapent là où ils sont surs de faire mal, et parfois, avec bonne foi, pourrendre service...

Le plus gros travail est de ne plus avoir mal à cause des autres, sinon, c'est pour eux qu'on va essayer de maigrir, et forcément, au bout d'un moment, "on ne va pas se donner tout ce mal pour tous ces cons", alors que c'est pour nous et pour nous seuls qu'on entrepend la démarche de maigrir, pour tout un tas de raisons, esthétiques, de santé, de santé mentale (...). Alors, abandonner à cause des autres...

D'autant que les moments où on nous dit qu'on a maigri, qu'on se sent obligé de se justifier, sont aussi très douloureux parce que finalement on ne peut pas vivre ni sans notre corps, ni sans l'avis frelaté que les autres se sentent toujours obligés de donner, et ce qu'on voudrait, c'est la paix!

Essaie dans un premier temps de suivre toutes les étapes de la méthode, déjà, on prend de la distance evec les autres et on se recentre sur soi. C'est un début essentiel, tu verras, les remarques sont moins douloureuses parce qu'on les met au niveau de ceux qui les disent.

Bon courage.

yayie.
Abonné

ça fait du bien de se libérer de tout ce poids, même si il est dans la tête et pas dans le corps, c'est toujours du poids de perdu ^^

n'écoute pas les autres, concentre toi sur toi, ton bien être et ta petite famille, c'est ça le plus important.

et après y a les copines ^^

bisous ma belle

Arkana.
Abonné

Merci les filles !

@Catcal : Oui, complètement. Tu as raison. Je crois que j'avais juste besoin que ça sorte. Ras le bol de ressasser tout ça. Ça m'a soulagée de l'écrire. Merci de ton soutien.

@Ingalill : Merci également de ton soutien, je crois que ton idée de moteur est drôlement bonne.

@Sciuc : Je sais que tu as raison et ce regard sur ma colère est très intéressant. Merci.

@Yayie : Meci d'être là, ma copine. Love sur toi. Gros bisous.

Neam.
Abonné

Bonjour,

Je tombe sur ce post un peu par hasard en me promenant sur le forum, et je voulais te dire que ça m'a touchée parce que j'ai ressenti la même chose plein de fois. Combien de fois m'a-t-on demandé de combien j'étais enceinte? Et les réflexions insidieuses de ma mère... Tout ça pour dire que je pense que tu ne devrais pas rire de ton surpoids et minimiser ta souffrance qui est vraiment très grande. Si tu étais noire, ce serait considéré comme une forme de racisme, non? Je pense qu'il y a derrière tout ça un manque d'estime de soi et de respect, et que les gens arrêteront de te faire des réflexions quand tu seras intimement convaincue que tu mérites d'être respectée.

J'ai un peu cette tendance à faire comme toi, à me moquer de moi avant que les autres n'aient le temps de le faire, mais par contre, j'ai appris (suivant les conseils de ma psy) à ne pas laisser passer les remarques désobligeantes, de ma mère notamment, et ça marche. Elle ne s'y frotte plus. C'est à dire que quand elle fait des allusions, je réponds au fond de sa pensée et non pas aux remarques apparemment innocentes. Dans l'ensemble je fais un gros travail pour apprendre à me respecter et je dois dire que j'ai de plus en plus rarement ce genre de remarques.

 

Bon courage, sois fière de toi!

 

Nathalie

edithcogny.
Abonné

J'ai vraiment adoré, au delà du fait que ton ras le bol stigmatise quelques problèmes.

Je ne sais pas si je suis "aussi" grosse que toi, mais je partage pas mal de tes propos.

Pour ma part, j'ai un mari très sympa et deux petits garçons très mignons, un bon job et suis une avocate extravertie.

Mon surpoids est un peu ma protection en public. J'adore les fringues à 300  € pièce (c'est plus pratique...), les chaussures italiennes.

Mais, qu'est-ce que tu as raison sur les proches!

ma mère qui fait 1,75 et 60kg: "il faudrait vraiment que tu fasse quelque chose".

Le coup de la photo d'il y a 10 ans aussi, pareil.

pour ma part, si je me suis lancée dans l'aventure, c'est avant tout pour moi.

Il arrive un stade (effectivement, transpiration, vêtements and co) où le surpoids est vraiment plus difficilement gérable.

Petit conseils pour se sentir autre que "grosse" : s'acheter de sublimes chaussures, aller chez le coiffeur, le massage est sympa aussi. Mettre en valeur ses atouts (seins/lingerie).

Pour ma part, je souris très souvent et vais vers les autres facilement, du coup, ça change un peu la donne.

en écoutant aussi les autres, on peut comprendre que l'estime de soit n'est vraiment pas une histoire de poids. D'ailleurs, mes collègues trouvent que mon surpoids "me va" plutôt bien et ne m'imagine pas plus mince.

Je pense que certaines idées ont la vie dure. Etre mince, c'est être, en quelque sorte, supérieure à son entourage. Le même entourage aime aussi notre condition de grosse parce que nous avons besoin d'eux pour nous réconforter. C'est une forme de domination.

Il faut donc que tu sois lucide sur toi même. C'est toi qui te détermine et pas les autres, mais tu en as besoin. Ce besoin des autres peut très bien se limiter à ceux qui t'aiement pour ce que tu es.

Bon courage.

edith

 

 

Arkana.
Abonné

Merci beaucoup Edith et Nathalie, ça me touche beaucoup. Ce cri avait besoin de sortir et je sens bien qu'il a de l'echo, non pas parce que je suis seule, mais justement parce que nous sommes beaucoup à être dans le même genre de galères.

Je vous embrasse.

Lucie

dreamscometrue.
Abonné

Pas marre de t'avoir lu au contraire! 

En lisant ton post j'avais l'impression de t'entendre hurler et c'est comme si j'hurlais aussi et dans un sens cela m'a fait du bien. (oui je sais ça peut paraître bizarre mais c'est vrai).

Je n'ai pas du affronter tout ce que tu écrit mais une bonne partie et moi aussi j'en ai marre! Mais si on se retrouve tous sur ce forum à faire cette méthode c'est qu'on sait que 'lon est entrain de changer et que bientôt tout ça on pourra le mettre derrière nous. Et j'espère sincèrement que ce sera très vite!

Merci pour ton post sincèrement ^^

dreamscometrue.
Abonné

Pas marre de t'avoir lu au contraire! 

En lisant ton post j'avais l'impression de t'entendre hurler et c'est comme si j'hurlais aussi et dans un sens cela m'a fait du bien. (oui je sais ça peut paraître bizarre mais c'est vrai).

Je n'ai pas du affronter tout ce que tu écrit mais une bonne partie et moi aussi j'en ai marre! Mais si on se retrouve tous sur ce forum à faire cette méthode c'est qu'on sait que 'lon est entrain de changer et que bientôt tout ça on pourra le mettre derrière nous. Et j'espère sincèrement que ce sera très vite!

Merci pour ton post sincèrement ^^

gardelina.
Abonné

merci d'avoir su ecrire tout ce que je ressens sans oser le dire ou l'écrire

jess.
Abonné

Arkana présidente !!!!!!!!!

"j'en ai marre" résume parfaitement mon ressenti, mais la lutte a commencé et nous allons gagner !!!!!

Courage à toutes les "MARRE WOMEN" !!

galia1313.
Abonné

Bonsoir Arkana,

J'aurais aimé moi aussi lancé ce grand cri de ras le bol !

Parfois mais pas toujours heureusement, je rentre dans une classe et j'entends quelques commentaires ou des regards ironiques mais je me fais un point

d'honneur à regarder les élèves en question avec un grand sourire ou, si je suis de plus méchante humeur, avec un coup d'oeil moins sympathique...sourire...

mais en même temps, il est important que la différence soit présente partout parce que c'est aussi la vie ! alors oui je voudrais être autrement, perdre mes kilos,

retrouver une silhouette  plus mince mais en même temps, je suis là, je travaille, je les aide jour après jour avec mes kilos, qui pour l'instant sont là !

Il est important de montrer que l'on peut travailler, être efficace, compétente avec un physique "hors norme", ce n'est pas du militantisme, c'est juste la diversité de la vie,

il n'empêche que si tu ouvres un club de "celles qui en ont marre", j'adhère aussitôt !!!!

babydols.
Abonné

galia

 

pas facile le regard des autres et encore plus celui des enfants

j'ai subit pas mal de moquerie étant jeune et c'est toujjours encré au fond de moi. Aujourd'hui je ne suis plus obese, mais j'ai tellement souffert de ça que j'ai appris a mon fils a ne jamais se moquer du physique des autres, ni faire de reflexions.

alors c'est pas facile pour un gamin car ils ont la critique facile, mais je pense que chaque parents devraient inculquer ça a son enfant : respecter l'autre et ses differences.

et ne pas nommer les gens selon leur physique : "le black, la grosse,etc...." beurk je trouve ça horrible !!!

 

Haut de page 
X