Où en êtes-vous dans la méthode ? Partagez votre expérience !

Claire de Linecoaching
Abonné

Coucou, y en a-t-il parmi vous qui étaient déjà adeptes de la méthode avant d'arriver sur ce site et qui ont lu le livre de J.P. Zermati ? Ca serait bien que l'on s'entraide et qu'on se tienne au courant de l'évolution de nos cas ! Qu'en pensez-vous ?

Alors, moi, je commence tout juste le programme. Pour le moment, mon problème, c'est de ne pas réussir à prêter attention à mes sensations parce que j'ai l'impression d'avoir faim tout le temps !!! Avec la vie que je mène, je me réfugie pas mal dans la nourriture pour me calmer et me destresser. Alors, "avoir envie de manger" ou "avoir réellement faim" : je ne sais pas faire la différence, je l'avoue. Comment faites-vous pour calmer votre stress (pour ceux qui sont stressés) autrement qu'en mangeant ? La pleine conscience, je n'ai pas encore réussi à l'intégrer. Des conseils ?

Commentaires

Audrey.
Abonné

Bonjour Marie R.!

je viens de commencer aujourd'hui aussi ^^

J'avais déjà lu le livre du docteur Zermati, mais je n'avais pas appliqué vraiment sa méthode dans ma vie quotidienne. Je pense que j'avai besoin d'un cadre plus important, et j'espère que ce site répondra à nos attentes à tous.

Je commence les séances de sport et de respiration de pleine conscience demain!

Sinon je suis plutôt une mangeuse émotionnelle, en gros tout  ce qui me fait trop manger (finir l'assiette, compulsions alimentaires etc), c'est dû à mes émotions. Mais je suis déterminée à me prendre en main, car même si j'ai une dizaine de kilos à perdre, je ne les supporte plus!!!!!!! du tout!

Je te (je me permets de te tutoyer, c'est plus convivial pour un forum^^), souhaite un bon parcours line coaching! :)

fitzie.
Abonné

Bonsoir les filles !

C'est mon 2° jour aujourd'hui, et j'avais le livre du Dr Zernati depuis 2 mois à peu près. Grace à lui, j'ai appris à manger UNIQUEMENT quand j'ai faim : par ex, exit le petit-déj' de 7h, du coup, j'ai un creux vers 10h que je comble avec un ou deux gateau(x)sec(s), et sans prendre 1 gramme !  j'ai même perdu 2kg au début !yes

Sauf que si je sais reconaitre ma faim, j'ai encore du mal à reconnaitre ma satiété ... sans parler de la pleine conscience, une épreuve pour quelqu'un d'aussi distrait que moi !!!

En tous cas, courage à toutes les 2, et on se serre les coudes, sans succomber à nos émotions et/ou nos compulsions !

Lia.
Abonné

Bonjour, pour ma part j'étais déjà adepte du "sans régime" . Je me suis inscrite parce que malgré mes lectures et tous les changements apportés dans ma vie je fais toujours 98 kilos.

Je m'habille facilement dans des boutiques grandes taille et mon poids ne me dérange pas visuellement. je fais du sport, je n'ai pas la sensation qu'on me regarde bizarrement ou autre.

Par contre j'ai peur en vieilissant que mon organisme souffre de ces kilos. Ma santé est en jeu. Et aussi j'ai un peu peur que finalement je ne perde pas de poids tellement j'ai déglingué mon organisme avec les régimes pendant des années.

J'espère secrètement que ce programme va me permettre de diminuer la quantité globale de mes apports et que mon poids continue à baisser gentiment.

Flowerbomb.
Abonné

j'ai lu une première fois le livre il y a quelque années mais je l'ai abandonné au profit d'un régime protéiné très à la mode.... grossière erreur.... j'ai repris la moitié du poids perdu et j'étais en ascension...bref, j'ai repris Zermati il y a environ 2 mois. j'ai appris à ne plu avoir d'aliments interdits et j'ai fait de grands progrès. malheureusement ce n'est visiblement pas suffisant car je stabilise......je ne perds rien et je ne prends rien. c'est déjà pas mal....mais j'ai 6 bons kilos à perdre et je n'ai pas envie de me stabiliser maintenant.

Bonsoir,

Je connais la méthode zermati depuis plus d'un an sans jamais l'avoir fait suffisamment longtemps pour changer mes habitudes. L'absence de contrôle alimentaire me faisait peur et prenant des kilos, je décidais immédiatement de reprendre un régime.

Cette fois-ci est la bonne! j'ai envie de faire confiance à mon corps et de réaliser ce changement en profondeur! la conséquence de cette belle aventure se traduira nécessairement par une perte de poids. Néanmoins, je suis arrivée à loger cet argument de perte de kilos comme secondaire pour le moment!

Je me suis lancée dans cette aventure fin février avec une prise de poids de 3,5  kg à ce jour, que je m'explique très clairement et qui correspond à la déshinibition alimentaire engagée au début!

Depuis une semaine, je vis un déclic sympa, j'arrive à sentir ma satiété qui pour moi correspond " à une faim lointaine qui traduit en même temps une envie de s'arrêter de manger". C'est un ressenti récent qui n'est pas facile à qualifier mais c'est de cette manière que je l'exprime!

 

A bientôt.

 

valou.
Abonné

bonjour,

je me suis inscrite le jour de l'ouverture du site donc il y a 4 jours et c'est la 1ière fois que je mets en pratique les conseils du dr zermzti. j'ai lu son livre, je l'ai depuis 6 ans d'ailleurs, mais je n'étais surement pas prête à entendre que les régimes sont "bidons" !!!

j'ai beaucoup de poids à perdre (plus de 50 !!) mais surtout je voudrais me sortir de mon hyperphagie. je me suis abonnée pour 6 mois et je me dis que c'est ma dernière chance...je veux retrouver mes sensations alimentaire mais surtout savoir mieux gérer mes émotions. sur mon profil, j'ai mieux détaillé mon passé des régimes.

dans le programme, je finis aujourd'hui mes 4 journées de "pleine conscience" et je suis pressé d'avoir mon bilan demain et de vraiment débuter les exercices alimentaires ! j'aime bien aussi les différents défis et outils.

pour l'instant donc, je lis beaucoup les articles (je prends meme des notes pour mieux retenir ! ) et tout va bien, je n'ai meme pas fait de crises depuis 4 jours !

et vous, où en etes vous ?

gio60.
Abonné

Alors bonjour

je me suis inscrite il ya 3 jours, avec beaucoup de doute. Je n'ai pas lu le livre, je voulais commencer un régime protéique pour perdre mes 20 kilos mais j'ai eu très peur, en effet dans ma vie j'ai fais 2 régime, une fois il y a 20 ans scarsdale pour 2 semaines, j'avais juste 3 kilos à perdre et l'autre il y a 6 ans ww mais je n'ai pas aimé vu que je ne mange ni de frites ni de chocolat ni saucisse... etc. 

Je grossis parce que je ne bouge pas assez alors je viens de m'acheter un tapir roulant afin de marcher au moins une demi heure par jour et je bouffe par stress, par ennuie, par déprime, du pain, des biscuits, nutella....!!!

Alors je veux essayer de comprendre mon corps afin de comprendre ma faim et perdre des kilos, si cela ne marche pas je pense que je vais me lancer dans un vrai régime pas du tout sain mais qui va me faire perdre des kilos et après à moi de gérer si je vais les reprendre ou non.

Melodie74.
Abonné
Bonjour à Toutes et à Tous, Je suis inscrite depuis l'ouverture du site. J'ai aussi commencé le livre du Dr Zermati... pas fini. J'en suis à mon 4ème jour de RPC mais pas facile car je n'arrive pas à me poser 10 minutes juste pour respirer... je sais c'est pour moi mais voilà. J'ai déjà mis en pratique le fait que pas faim pas de repas... et aussi ne pas me resservir si je suis rassasiée... A ce jour j'ai déjà dû perdre en poids mon poids actuel avec tous les régimes faits depuis mes 14 ans. Je veux réussir à voir la nourriture comme une alliée et non un diablotin qui me regarde sous toutes les coutures dès que je prends un carré (façon de parler car je ne m'arrête pas à ce carré là) de chocolat! Depuis deux ans j'ai réussi à aller à mon poids désiré (plusieurs fois) et à chaque fois j'ai repris à cause de la maladie et du stress. Je grignote beaucoup de choses dès que je rentre à la maison. Mes hommes sont fins comme des "limaces" et donc il y a du chocolat, biscuits, bonbons dans tous les coins... pas facile de résister à ce grignotage. Je me réjouis de découvrir le programme. J'espère qu'on se tiendra au courant les unes/uns avec les autres.
louane.
Abonné

Bonjour,

 

Je guettai l'ouverture du site depuis plusieurs jours et puis me suis absentée pour un long week-end et à mon retour hier, je découvre que le site est ouvert : Super!

Je me suis inscrite aujourd'hui et est fait les exercices demandés sans difficultés. Moi qui suis une grande grignoteuse de sucré, et bien depuis ma reprise de travail( après ce long WE à l'étranger où j'oi parfaitement su réguler mes prises alimentaires!!) je n'ai pas grignoter une seule faois. J'en suis très contente et l'engagement dans le programme me confirme dans cette voie.

J'ai environ 12 Kg à perdre.

Marie R pour calmer le stress essaie déjà de suivre les exercices proposés, comme la respiration en pleine conscience mais aussi l'image refuge, ça peut t'aider même si c'est plus long que tu le souhaites.

 

bon courage

valou.
Abonné

coucou, justement je suis en train de travailler sur mon image refuge. mais faut-il que ce soit juste un lieu, un endroit ? ou bien ça peut etre une personne ou soi meme en version plus mince ?

sinon dans le programme, j'ai terminé mes 4 jours de pleine conscience, et j'attends toujours mon bilan !

dés que je l'ai, je passe au carnet alimentaire je crois. je vous tiendrez au courant !

bon courage à toutes !!

JOEL
Abonné

Moi aussi j'ai lu JP Zermatti avant de commencer et je dois bien reconnaitre que le site internet est mille fois plus pratique et concret que les tableaux du livre "maigrir sans régime" !

Ce qui me surprend un peu et me rassure aussi c'est que nous ne commençons pas comme un régime ordinaire dans le dur en se privant de manger ou en se faisant un peu mal ... mais plutot en douceur sur un aspect plus fondamental :apprendre à respirer et écouter ses sensations...

Du coup je suis un peu décontenancé et je me suis fixé un petit challenge de ne pas finir mon assiette (ne serait ce qu'en

laissant 1 ou 2 pates ou frites, ou un derniere modeste bouchée ...) pour réduire ma prise de nourriture

Je trouve çà plaisant et je me sens dans un bon etat d'esprit

Qu'en pensez vous ?

Melodie74.
Abonné
c'est avec des petits cours d'eau que l'on peut faire de grandes rivières. Bravo Joel ! A bientôt sur le site
Melodie74.
Abonné
Bonsoir Gio60, Je pense que le message de ton dernier paragraphe est celui qui va te faire aller de l'avant. Je mange aussi à cause de mes émotions et non de la faim, l'imporant est de s'aimer ! J'ai aussi fait de nombreux régimes depuis mes 14 ans et j'en ai 49 en juillet. J'ai certainement dû perdre mon poids actuel durant ces 35 ans.... incroyable quand on y pense. Je te souhaite un bon voyage sur linecoaching. Tiens moi au courant!
Lily.
Abonné

Moi aussi j'ai attendu l'ouverture de ce site avec impatience... J'avais lu le livre, tenté de commencer seule, mais je ne suis pas encore capable de manger sereinement et sans excès des aliments interdits depuis... toujours. J'ai grandi avec une maman au régime. J'ai partagé les réunions Weigt Watchers, ses enthousiasmes en début de régime, sa difficulté à assumer son corps, et finalement ses échecs... Aujourd'hui, ma mère est toujours en surpoids. Elle a passé sa vie à espérer suivre un jour le bon régime et n'a jamais mangé la même chose que nous à table... Aujourd'hui encore, quand je passe quelques jours chez mes parents et que je la vois manger ses concombres, ça me tord le ventre...

 Et pourtant, persuadée - puisque ma mère me le disait - qu'il fallait "faire attention" pour ne pas grossir, je suis entrée, malgré tout, moi aussi dans cette spirale. Et j'ai fait attention..., j'ai culpabilisé à chaque grossesse de relâcher la pression et de prendre ses kilos, je me suis affamée dès l'accouchement pour les reperdre, j'ai moi aussi rempli ma vie de nourritures dans tous les vides qui se présentaient : les soirées seules à attendre un mari qui rentre tard, les week-ends trop longs, les journées de révision à la maison... Encore aujourd'hui, je hais les jours fériés, les RTT, les soirées trop longues, juste parce que j'ai peur de me retrouver face à moi-même, face à mon envie de manger...

J'ai commencé les séances de pleine conscience, un peu par contrainte, en me demandant bien à quoi cela allait me servir. C'est difficile pour moi. De trouver le temps, de faire face à la peur de m'ennuyer, même 10 minutes... ça peut paraître ridicule, mais 10 minutes pour moi, je ne vois pas l'utilité... J'ai envie de dire "Pauvre fille", mais j'ai bien écouté, et j'ai compris qu'il fallait aussi apprendre à être bienveillant avec soi-même...

P.S. : J'ai fait la  connaissance (virtuelle) du Dr Zermati grâce à un blog, celui de "caroline, pensées de ronde". Elle y a parle -entre autres- dela méthode  Zermati, de la vie, et de plein de choses qu'elle a le talent de rendre drôle... Je me suis sentie moins seule grâce à ce blog. J'ai re-découvert qu'on pouvait être quelqu'un de bien mais en ayant des problèmes de poids A force de se dévaloriser, on oublie...

valou.
Abonné

je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis lily. moi aussi ma mère m'a mise au régime trés jeune et elle est tout le temps au régime d'ailleurs !

du coup, à l'adolescence, je me voyais grosse alors que je ne l'étais pas ! et comme toi, je me suis relachée durant mes 2 grossesses (30 kilos à chaque fois, ça c'est du relachement !!!!) . sauf que....je les ai toujours ces 60 kilos en trop !!

je pense que tous ceux qui sont inscrits sur ce site, on déjà connu la spirale des régimes et ont compris qu'il fallait juste renouer avec ses sensations alimentaires.

mais difficile de faire admettre cette vérité à ceux qui croient encore qu'un régime peut changer leur vie ! je pense à ma jeune soeur à qui j'ai montré le site mais qui n'est pas prête à entendre tout ça je pense.....alors, je vais devoir la regarder commencer son régime dukan tout en sachant qu'elle finira par tout reprendre....et qu'elle sera encore malheureuse....

j'espère lui prouver un jour que c'est les Dr zermati et apfeldorfer qui ont raison !

Votre coach
Votre coach

Les premières séances sont à faire sur des paysages que l’on évoque un peu artificiellement, afin de s’entraîner à visualiser: par exemple une montagne imaginaire.

Par la suite, vous pouvez choisir toute image correspondant à une situation où vous vous êtes senti bien, confortable et en sécurité, une fois dans votre vie. Cela peut être un lieu de vacances, ou une chambre d’enfant, ou votre chambre actuelle. Un tel lieu existe sûrement dans votre esprit. Vous pouvez faire des essais, ou avoir plusieurs lieux sécurisants.

Ensuite, il s’agit de s’entraîner à visualiser ce lieu avec autant de détails que possible. De la sorte, on peut développer un lieu imaginaire dont l’évocation nous sécurise.

Si vous n'y arrivez pas avec les lieux, vous pouvez tenter cet exercice par l'évocation mentale d'une personne de votre entourage qui vous sécurise et vous rassure.

Soi même en version plus mince, ce n'est pas forcément une image sécurisante...

 

Bonne pratique!

Anjana.
Abonné

Bonjour à toutes

je viens de m'inscrire sur ce site, j'ai lu il y a qq années le livre de JP Zermati qui m'avait semblé un peu compliqué, j'avais beaucoup plus accroché avec les livres de G.Apfeldorfer, mais jamais mis en pratique

j'ai aussi lu le blog "pensées d'une ronde" qui raconte trés bien son experience réussie avec le dr Zermati et je dois dire que ça m'a donné envie d'essayer

pendant longtemps j'ai régimé comme une folle!!

avec comme seul résultat : la spirale infernale du yo-yo!!

je veux en finir avec les privations, les aliments tabous, les repas de fête qu'on appréhende mais je veux aussi perdre du poids : 7 kgs pour ma santé essentiellement !

c'est à dire 70 kgs pr 1m64 , je ne demande pas plus, j'ai 63 ans et et plus de 40 ans de régimes, alors...!!

j'ai commencé à faire connaissance avec le site qui est trés riche, je crois que je vais noter certaines infos sur un carnet pour bien les assimiler

je vais ecrire mon experience sur mon blog ouvert à toutes et à tous

à trés bientôt , je repars à la découverte ....

valou.
Abonné

bonjour anjana,

moi aussi j'ai un cahier où je note les conseils importants et un autre où je marque mes défis et mes bilans.

je suis en train de tenir mon carnet alimentaire depuis 2 jours et...je suis en train de réaliser que je mange pratiquement tout le temps sans faim !

bon courage à toi

Anjana.
Abonné

Merci Valou

on a toutes en effet besoin de courage, mais on va y arriver!!

je viens de faire mon premier exercice de RPC avec mon chat qui voulait absolument que je le caresse...

Pas facile à réussir , j'ai failli m'endormir!

je crois que moi aussi je mange sans faim....

Ceci expliquant beaucoup de choses!

je me suis trouvée une image refuge ;une plage ,du, soleil , personne, je fais la planche dans l'eau claire et j'ai un maillot de bain rouge (alors que je ne porte que du noir...)

bonne nuit

Melodie74.
Abonné
Pour l'heure je suis à mon 2ème jour à noter l'heure à laquelle je mange et mon appétit. Bon j'ai toujours faim toutefois c'est pour la satiété ou ça pêche un peu. J'ai ouvert un sujet à ce propos... au plaisir de vous lire....
Lia.
Abonné

POur l'image refuge j'ai pris un champ de coquelicots dans lequel je me suis allongée du pur bonheur d'être en contact avec le sol et le ciel bleu au dessus de soi.

Sinon après mes 4 jours de RPC j'ai repris un défi de 14 jours 2 fois par jour parce que je crois qu'il y a là pour moi un aspect fondamental pour mon bien être. Si j'en faisais déjà ce n'était pas avec cette régularité et j'aimerai que cela devienne un vraie habitude de vie. 

POur le journal c'est ok pour moi j'en ai déjà fait quelques milliers de page dans ma vie au fil des ans..........

Je pèche un peu je crois sur la satiété, il me semble parfois manger plus que ma faim mais c'est très flou de savoir quand cela se produit.

Lee-lix.
Abonné

Pour ce qui concerne les "défis" proposés par le site, je suis séduite d'un côté car cela permet de personnaliser un peu plus le programme, mais d'un autre côté ça me semble aussi être un risque en terme de motivation sur la durée.

Je m'explique : je pense qu'on a tous et toutes une expérience de régime, de prise de bonne résolutions au nouvel an, de tentative d'arrêt de la cigarette, de remise au sport etc. Face à tous ces "défis", nous avons bien souvent échoué car ils étaient irréalisables, trop difficiles à affronter seul (ou autre raison, il peut y en avoir mille !) : au final, on en retient toujours un sentiment d'échec, de dévalorisation, de perte d'énergie.

Du coup, le bon côté de la méthode linecoaching me semble risquer d'être atténué par cette proposition de "défis" : à trop vouloir en rajouter au début, on peut se décourager par la suite et passer à côté des essentiels de la méthode : la réconciliation avec soi même, la reprise de confiance en soi.

Perso, je pense que la méthose qui nous oblige (et nous limite) à quelques étapes quotidiennes serait suffisante et plus facile à réaliser sur la durée. Qu'en pensez vous ? Avez-vous déjà engagé beaucoup de défis ?

Anjana.
Abonné

[quote=Lee-lix]

Pour ce qui concerne les "défis" proposés par le site, je suis séduite d'un côté car cela permet de personnaliser un peu plus le programme, mais d'un autre côté ça me semble aussi être un risque en terme de motivation sur la durée.

Je m'explique : je pense qu'on a tous et toutes une expérience de régime, de prise de bonne résolutions au nouvel an, de tentative d'arrêt de la cigarette, de remise au sport etc. Face à tous ces "défis", nous avons bien souvent échoué car ils étaient irréalisables, trop difficiles à affronter seul (ou autre raison, il peut y en avoir mille !) : au final, on en retient toujours un sentiment d'échec, de dévalorisation, de perte d'énergie.

Du coup, le bon côté de la méthode linecoaching me semble risquer d'être atténué par cette proposition de "défis" : à trop vouloir en rajouter au début, on peut se décourager par la suite et passer à côté des essentiels de la méthode : la réconciliation avec soi même, la reprise de confiance en soi.

Perso, je pense que la méthose qui nous oblige (et nous limite) à quelques étapes quotidiennes serait suffisante et plus facile à réaliser sur la durée. Qu'en pensez vous ? Avez-vous déjà engagé beaucoup de défis ?

[/quote]

Je suis assez d'accord avec toi Lee-lix, les premiers jours, on veut en faire beaucoup (bien que le nombre de défis soit quand même limté) et on risque de se remettre un pression de folie comme avec les régimes + sport

moi aussi, je suis pas à pas le programme ,

c'est déjà tellement nouveau pour moi

et la régularité, en général ce n'est pas mon fort!!

Je dois d'ailleurs travailler là-dessus!

j'ai pris des défis pour des situations sur lesquelles je travaillais avant de m'inscrire (respecter sa satiété, manger seul etc)

à vouloir trop en faire, on peut vraiment faire fausse route

moi je suis maintenant dans la mouvance "slow"

nouvelle mouture

du  coup du liévre et de la tortue ....

Anjana.
Abonné

[quote=Lee-lix]

Pour ce qui concerne les "défis" proposés par le site, je suis séduite d'un côté car cela permet de personnaliser un peu plus le programme, mais d'un autre côté ça me semble aussi être un risque en terme de motivation sur la durée.

Je m'explique : je pense qu'on a tous et toutes une expérience de régime, de prise de bonne résolutions au nouvel an, de tentative d'arrêt de la cigarette, de remise au sport etc. Face à tous ces "défis", nous avons bien souvent échoué car ils étaient irréalisables, trop difficiles à affronter seul (ou autre raison, il peut y en avoir mille !) : au final, on en retient toujours un sentiment d'échec, de dévalorisation, de perte d'énergie.

Du coup, le bon côté de la méthode linecoaching me semble risquer d'être atténué par cette proposition de "défis" : à trop vouloir en rajouter au début, on peut se décourager par la suite et passer à côté des essentiels de la méthode : la réconciliation avec soi même, la reprise de confiance en soi.

Perso, je pense que la méthose qui nous oblige (et nous limite) à quelques étapes quotidiennes serait suffisante et plus facile à réaliser sur la durée. Qu'en pensez vous ? Avez-vous déjà engagé beaucoup de défis ?

[/quote]

Je suis assez d'accord avec toi Lee-lix, les premiers jours, on veut en faire beaucoup (bien que le nombre de défis soit quand même limté) et on risque de se remettre un pression de folie comme avec les régimes + sport

moi aussi, je suis pas à pas le programme ,

c'est déjà tellement nouveau pour moi

et la régularité, en général ce n'est pas mon fort!!

Je dois d'ailleurs travailler là-dessus!

j'ai pris des défis pour des situations sur lesquelles je travaillais avant de m'inscrire (respecter sa satiété, manger seul etc)

à vouloir trop en faire, on peut vraiment faire fausse route

moi je suis maintenant dans la mouvance "slow"

nouvelle mouture

du  coup du liévre et de la tortue ....

Giamilla.
Abonné

Pas trop de défis pour moi non plus, je suis le programme pas à pas, en allant étape par étape, au jour le jour. Pour le sport, ça va, je fais du fit en salle régulièrement (une heure de Body Pump ce soir). Et mon emploi du temps est trop chargé en ce moment pour encore y placer des défis et tenter de m'y tenir. 

 

J'en suis au 2ème jour de remplissage des carnets alimentaires : à quelle heure, si j'avais faim, trop ou pas assez mangé, etc. J'aime bien le concept pour le moment de ne pas renseigner des quantités, mais des sensations. Ça met bien l'accent sur COMMENT et POURQUOI on mange que plutôt CE QU'ON mange (pas de jugement de valeur sur les aliments). 

 

Du coup, avant de manger, je me demande si je veux réellement manger MAINTENANT plutôt que si je veux vraiment manger ÇA. Pas de culpabilisation. :)

fitzie.
Abonné

[quote=Giamilla]

 

Du coup, avant de manger, je me demande si je veux réellement manger MAINTENANT plutôt que si je veux vraiment manger ÇA. Pas de culpabilisation. :)

[/quote]

 

Juste ça, ça n'a pas de prix !!!

sandry.
Abonné

J'en suis au 2ème jour du carnet alimentaire. Le seul défi que j'ai fait à ce jour c'est de continuer à pratiquer la respiration.

Je préfère y aller par étape également, sur le long terme, c'est ce qui me correspond le mieux. J'ai toujours eu du mal à discerner mes sensations et j'espère vraiment y arriver afin que mes sentiments ne prennent plus le pas sur mes sensations.

Anick.
Abonné

J'ai aussi connu les livres de Zermati et d'Apfeldorfer il y a de ça quelques années. J'avais perdu 5kg, mais ça n'était pas suffisant pour moi, alors j'ai succombé aux sirènes des régimes, et j'ai finalement tout repris avec bonus de 5kg! Frustrant! C'était peut-être une étape necessaire pour comprendre vraiment que les régimes ne me servent qu'à perdre la tête et de l'argent et qu'aux final, je suis encore plus grosse et un iota plus follewink

Je reprends donc tout à petit pas. J'en suis au journal et je réalise que je mange encore la majorité du temps trop, ou sans faim. Je me dis qu'au moins, il y a beaucoup de marge pour de l'amélioration et qui dit changements dit résultats!

J'ai aujourd'hui à peu près 20 kg à perdre, et ça me semble une montagne. On a beau dire que cette méthode est pour se réconcilier avec l'alimentation et avec soi, je suis aussi ici pour perdre du poids parce que sinon, je ne serais pas hyper motivée à abandonner la consolation brève mais efficace des brownies aux pacanes caramélisées ou à la fleur de sel du chocolatier d'à coté. Que non!

(Je sais, je sais, j'y ai droit, mais ma faim est calmée avec une bouchée et ma tête en veut au moins 10 fois plus pour être satisfaite...)

Est ce qu'il y a d'autres québécois ici?

Lee-lix.
Abonné

Pas québécoise mais bienvenue :))

Anick.
Abonné

Merci Lee-lix!

fitzie.
Abonné

[quote=Anick]

[...] On a beau dire que cette méthode est pour se réconcilier avec l'alimentation et avec soi, je suis aussi ici pour perdre du poids parce que sinon, je ne serais pas hyper motivée à abandonner la consolation brève mais efficace des brownies aux pacanes caramélisées ou à la fleur de sel du chocolatier d'à coté. Que non!

(Je sais, je sais, j'y ai droit, mais ma faim est calmée avec une bouchée et ma tête en veut au moins 10 fois plus pour être satisfaite...)

Est ce qu'il y a d'autres québécois ici?

[/quote]

 

Ouf ! heureusement que je ne suis pas au Quebec, sinon nous nous serions rencontrées chez ton chocolatier Anick ! Bienvenue en tous cas !

Je connais cette sensation étrange voire irréelle d'être physiologiquement rassasiée par une seule bouchée de mon aliment favori (ou du moins de celui à qui j'ai rêvé le plus pendant mon dernier régime !) alors que mon corps, ma bouche, mes papilles gustatives, mes machoires ont envie d'en croquer encore et encore !!!

Anjana.
Abonné

[quote=fitzie]

[quote=Anick]

[...] On a beau dire que cette méthode est pour se réconcilier avec l'alimentation et avec soi, je suis aussi ici pour perdre du poids parce que sinon, je ne serais pas hyper motivée à abandonner la consolation brève mais efficace des brownies aux pacanes caramélisées ou à la fleur de sel du chocolatier d'à coté. Que non!

(Je sais, je sais, j'y ai droit, mais ma faim est calmée avec une bouchée et ma tête en veut au moins 10 fois plus pour être satisfaite...)

Est ce qu'il y a d'autres québécois ici?

[/quote]

 

Ouf ! heureusement que je ne suis pas au Quebec, sinon nous nous serions rencontrées chez ton chocolatier Anick ! Bienvenue en tous cas !

Je connais cette sensation étrange voire irréelle d'être physiologiquement rassasiée par une seule bouchée de mon aliment favori (ou du moins de celui à qui j'ai rêvé le plus pendant mon dernier régime !) alors que mon corps, ma bouche, mes papilles gustatives, mes machoires ont envie d'en croquer encore et encore !!!

[/quote]

Bienvenue aux québécoises!!

La "belle province"

comme Fitzie et Anick, quel décalage entre la tête et l'estomac

parce que c'est ça , non?

hum les brownies!! ça me fait saliver!

courage on va y arriver à se satisfaire d'un aliment soit en petites quantités, soit, en belle quantité mais de temps en temps sans que ça pose probléme

on y croit !

bises à toutes!

yelen.
Abonné

Personnellement je ne vois jamais n'en manger qu'une bouchée mais plutôt en engloutir plusieurs (beaucoup), l'engloutissement participant au plaisir ... Je me dis que le chemin est long donc la capacité de progression importante!

valou.
Abonné

coucou tout le monde !

il me reste plus que demain et j'aurais terminé mes 10 jours de carnet alimentaire découverte (déjà !! ) . donc mon bilan dimanche ou lundi et ensuite....mystère !

mais j'espère que je vais enfin entrer dans le vif du sujet ! j'ai tout rempli, sans jamais rien oublié et je pense que cette étape est importante pour se rendre compte de certaines choses.

pour ma part, je mange souvent sans faim, et en plus, je repère trés mal la satiété (voire pas du tout) donc y'a du boulot !

pour les défis, je n'en prend pas trop pour l'instant, et si je ne les tiens pas vraiment tout les jours, et bien je me dis que c'est pas grave. mieux vaut un peu que pas du tout !

annick, je ne suis pas québecoise mais mon rêve est d'y aller en vacances....un jour peut etre !

bon courage à tous !

Melodie74.
Abonné
Tiens nous au courant Valou ! J'ai encore quelques jours à faire mais je me rends déjà compte que j'attends ma faim avant de manger. Par contre je la provoque aussi rien qu'en pensant que je vais peut-être avoir faim... Vivez-vous aussi ce même type de cheminement ? Pour le parcours forme je l'ai mis en veilleuse car je pratique un sport chaque semaine et les escaliers tous les jours ! Où en êtes-vous ? A bientôt
Anjana.
Abonné

Je suis au 3 iéme jour du carnet alimentaire, et j'ai du mal, vraiment beaucoup de mal à ressentir ma satiété

du coup dés que mon ventre me semble plein, j'arrête de manger!

certes, je m'efforce de manger plus lentement et tout bétement de mastiquer plus longuement, je suis moins gloutonne!

mais j'ai l'impression que je mange en dessous de la quantité que je pourrais ingérer pr être à satiété

du coup 2 h aprés j'ai faim, et je mange un biscuit genre spéculoos qui me rassasie

dans la journée,

mais ce n'est pas le cas la nuit-j'ai l'habitude-je me reléve pr manger des biscottes, du jambon ...

Un vrai probléme ces compulsions nocturnes !

je continue en défi la RPC une fois/jour et j'y prend plaisir

je viens de prendre 2 nouveaux défis :

un facile: monter les escaliers au lieu des escalators

et un trés difficile (pour moi) manger ss regarder la télé

ça me semble impossible de manger ss rien faire d'autre!!

et il faut absolument que je me jette à l'eau

mais rien que d'y penser (pas de lecture, PC , télé) j'en ai des sueurs froides!

Bon week-end à toutes et tous

Minidou.
Abonné

Pour ma part, il me reste 2 jours de "remplissage" du carnet découverte. C'était bien parti : j'ai commencé lors d'un long week-end de 4 jours ; reprise du boulot et reprise des fringales et compulsions. Je note tout, ça fait peur !

Je pense que j'ai un gros gros travail à faire sur mes émotions. Et un long chemin qui va avec.

Quand je stresse, tout devient confus. Je ne sais plus si j'ai faim ou envie de manger ; je ne ressens pas si je suis rassasiée. Bref, mon radar interne est brouillé.

A bientôt

Anick.
Abonné

Allez, dites moi que je suis raide dingue!

Il y a un truc qui, immanquablement, me fait compulser.

Ce n'est pas une colère, une émotion forte, un aliment attirant, une situation donnée.

Non. Moi je compulse, ou du moins je suis sous forte pression de tout engloutir quand je perds du poids et que j'arrive à le constater sur la balance ou dans le miroir!

Ça vous arrive?

Anjana.
Abonné

[quote=Anick]

Allez, dites moi que je suis raide dingue!

Il y a un truc qui, immanquablement, me fait compulser.

Ce n'est pas une colère, une émotion forte, un aliment attirant, une situation donnée.

Non. Moi je compulse, ou du moins je suis sous forte pression de tout engloutir quand je perds du poids et que j'arrive à le constater sur la balance ou dans le miroir!

Ça vous arrive?

[/quote]

c'est original, comme cause de compulsion Anick!!

ça vaut le coup de l'analyser!!

Minidou.
Abonné
C'est aussi mon cas ! J'ai mis du temps à le réaliser (et pour cause, ça paraît fou). Si je constate que j'ai perdu du poids, un truc doit buggé dans mon cerveau et les compulsions arrivent. Le pire, c'est si quelqu'un me le fait remarquer. Je pense que ça doit venir réveiller une émotion que je ne veux pas ressentir. Je me croyais seule avec ce constat ... (ça paraît dingue en effet).
Votre coach
Votre coach

Bonjour,

Peut-être l'exercice des outils/ rubrique Ma motivation "écrire une lettre à ses proches dans 3 ans, pour sa version j'ai suivi le programme et atteint mes objectifs".... vous aiderait-elle à découvrir ce qui peut vous faire peur... Nous sommes plus souvent ambivalents que nous le pensons...

Bonne journée à vous,

Votre coach
Votre coach

[quote=Lee-lix]

Pour ce qui concerne les "défis" proposés par le site, je suis séduite d'un côté car cela permet de personnaliser un peu plus le programme, mais d'un autre côté ça me semble aussi être un risque en terme de motivation sur la durée.

Je m'explique : je pense qu'on a tous et toutes une expérience de régime, de prise de bonne résolutions au nouvel an, de tentative d'arrêt de la cigarette, de remise au sport etc. Face à tous ces "défis", nous avons bien souvent échoué car ils étaient irréalisables, trop difficiles à affronter seul (ou autre raison, il peut y en avoir mille !) : au final, on en retient toujours un sentiment d'échec, de dévalorisation, de perte d'énergie.

Du coup, le bon côté de la méthode linecoaching me semble risquer d'être atténué par cette proposition de "défis" : à trop vouloir en rajouter au début, on peut se décourager par la suite et passer à côté des essentiels de la méthode : la réconciliation avec soi même, la reprise de confiance en soi.

Perso, je pense que la méthose qui nous oblige (et nous limite) à quelques étapes quotidiennes serait suffisante et plus facile à réaliser sur la durée. Qu'en pensez vous ? Avez-vous déjà engagé beaucoup de défis ?

[/quote]

Bonjour,

 

En réponse à vos interrogations sur les défis

Effectivement, la partie principale du programme suffit pour avancer...ET vous avez raison, il ne faut chercher à trop en faire au début, et à démarrer tout à la fois, ce peut être contre-productif. 

Les défis sont là pour pérenniser une nouvelle habitude (comme la pleine conscience ou la dégustation...) après avoir pratiqué l'activité. Histoire que ce que l'on a appris perdure, une fois passé à l'étape suivante.

Vous pouvez tout à fait ne pas en choisir au démarrage, et les réserver pour la suite de vote programme, lorsque vous aurez déjà avancé et que vous ressentirez l'envie de pérenniser certaines activités qui vous ont apporté...

Qui va lentement va surement :-)

Bonne continuation

JOEL
Abonné

Anjana et Valou

Je fais pareil que vous avec un petit carnet pour noter aussi des points clés, des messages et des résolutions. En fait j'utilise la fonction note de mon smartphone et je relis ces messages quand j'ai un peu de temps dans les transports notamment.

Je me resserts à moi même en ce moment les conseils sur la gestion émotionnelle car je sens bien que j'ai tendance à réagir sous le coup des émotions. Une remarque qui me touche, une critique, une attitude que je juge menacante...

J'essaie de prendre un peu de distance, de m'interroger sur cette émotion, de la comprendre presque de manière analytique et médicale et du coup j'ai parfois l'impression de ne pas réagir en circonstance.

Par exemple (c'est tout bête) je regardais mon fils jouer au tennis (il a 10 ans et fait son premier tournoi) il était en train de perdre et j'ai senti nettement mon coeur palpiter, une tension forte et l'envie de croquer dans la barre énergétique que j'avais à porté de la main ... J'ai pris mon temps, je me suis interrogé sur cette émotion en relisant mon smartphone :

quelle émotion? pourquoi ? était elle agréable? est elle justifiée? est ce bien toi ?

Le fait de lire tout çà, de m'interroger m'a un peu calmé... et je n'ai pas croquer dans la barre, j'ai retrouvé mon calme

Bon mon fils a perdu mais j'étais serein et je crois le lui avoir transmis

caramille.
Abonné

Je connais cette méthode depuis 2003.

Cela fait 5 ans que je suis globalement régulée sur le plan alimentaire et pourtant je suis obèse et j'ai continué à grossir.

J'ai l'impression que la sédentarité y est pour beaucoup, et je me suis inscrite sur ce site car une amie y est , et m'a dit qu'il y avait un coaching physique.

Je suis ravie du coach sportif ; j'ai pris le niveau 1 et cela me convient parfaitement pour le moment.

J'ai l'impression aussi que je suis plus stressée que je veux bien le reconnaitre, mon sommeil de mauvaise qualité en est la preuve. Je fais tous les jours les exercices de respiration et je commence à y trouver un effet : cette nuit j'ai l'impression que j'ai mieux dormi et mon drap de dessous était resté bien en place signe d'un sommeil calme.

Donc les deux clés pour moi c'est l'activité physique et le stress, car je n'ai pas de problèmes alimentaires.

Magui.
Abonné

Bonjour,

 

Moi, je connais cette méthode depuis un peu plus de deux ans, mais je ne suis pas encore régulée. Ce site m'offre la possibilité de faire des exercices concrets, tout en me sentant encadrée et soutenue.

 

Et comme beaucoup d'autres, je réalise à quel point le stress peut me faire manger.

Tayiam.
Abonné
[quote=Anick]

Allez, dites moi que je suis raide dingue!

Il y a un truc qui, immanquablement, me fait compulser.

Ce n'est pas une colère, une émotion forte, un aliment attirant, une situation donnée.

Non. Moi je compulse, ou du moins je suis sous forte pression de tout engloutir quand je perds du poids et que j'arrive à le constater sur la balance ou dans le miroir!

Ça vous arrive?

[/quote] @ Anick et Minidou : Moi aussi, j'ai ça. Je ne l'avais jamais formulé en ces termes, mais, en y réfléchissant, c'est vrai que je fais pareil ! En fait, je me dis "Wouah, t'as perdu du poids, tu peux bien te féliciter et en profiter un peu". De là, je mange un petit truc, qui devient vite une série de petits trucs et cela s'éternise jusqu'à la reprise de mon poids. A ce moment-là, je m'en veux, je me dis que je suis trop bête, que je n'en vaux pas la peine, alors, pour digérer ces émotions, je remange et regrossis encore plus... Jusqu'à ce que le déclic se fasse et que je recommence un régime où je perds du poids. Je me dis "wouah, t'as perdu du poids", etc. C'est tellement con ! Mais, c'est surtout la preuve que le vrai problème n'est pas le simple fait de manger trop ou mal. Il y a quelque chose de bien plus profond là-dessous !
fitzie.
Abonné

  [quote=Anick]

Allez, dites moi que je suis raide dingue!

Il y a un truc qui, immanquablement, me fait compulser.

Ce n'est pas une colère, une émotion forte, un aliment attirant, une situation donnée.

Non. Moi je compulse, ou du moins je suis sous forte pression de tout engloutir quand je perds du poids et que j'arrive à le constater sur la balance ou dans le miroir!

Ça vous arrive?

[/quote]

 

[quote=Tayiam]@ Anick et Minidou : Moi aussi, j'ai ça. Je ne l'avais jamais formulé en ces termes, mais, en y réfléchissant, c'est vrai que je fais pareil ! En fait, je me dis "Wouah, t'as perdu du poids, tu peux bien te féliciter et en profiter un peu". De là, je mange un petit truc, qui devient vite une série de petits trucs et cela s'éternise jusqu'à la reprise de mon poids. A ce moment-là, je m'en veux, je me dis que je suis trop bête, que je n'en vaux pas la peine, alors, pour digérer ces émotions, je remange et regrossis encore plus... Jusqu'à ce que le déclic se fasse et que je recommence un régime où je perds du poids. Je me dis "wouah, t'as perdu du poids", etc. C'est tellement con ! Mais, c'est surtout la preuve que le vrai problème n'est pas le simple fait de manger trop ou mal. Il y a quelque chose de bien plus profond là-dessous ![/quote]

Je crois que moi aussi ! O_o

Même si je ne l'avais jamais analysé ainsi ... ce qui fait de moi une sacrée masochiste en fait, et la principale actrice ce cercle infernal !!!

Melodie74.
Abonné

En vous lisant et plus principalement Tayniam je me dis je ne suis pas seule.

Le poids que l'on pèse n'a non plus rien à voir avec ce qui se passe dans notre cerveau.

Je veux peser 58 kg pour me laisser de la marge pour manger ce que j'aime... à cause de la ménopause qui arrive gentillement je pense vraiment que je m'y prends comme un balai (excusez l'expression).

Chaque fois que je me suis approchée ou que je l'ai pesé c epoids objectif j'ai repris mes kg ensuite pour repeser entre 62 et 63 kg. 

C'est comme si j'ai un petit ange sur une épaule et un petit diable sur l'autre... un me dit allez n'hésite pas tu as bien assez fait de régime et l'autre me répond culpabilité.....

Bon maintenant que je tiens le bon bout.... je m'en vais continuer sur ma lancée. Je mange quand j'ai faim et je prends le temps de me dire as-tu encore faim ou est-ce pour terminer le plat pour ne rien jeter..... j'essaie de m'écouter très attentivement. Donc hier soir j'ai pris un bain délassant pendant que mes hommes mangeaient.... car je n'avais pas faim.

;-))))))

claudine.
Abonné

bonjour à tous

je connaissais Mr Apfeldorfer et Mr Zermati pas les médias

j'ai entendu parlé de cette méthode sur le site d'Allegro Fortissimo et je me laisse tenter par l'aventure

j'en suis au tout début et aujourd'hui j'ai pratiqué la respiration en plein conscience, c'est pas évident

j'espère que nous aurons le plaisir de dialoguer ensemble et de nous soutenir dans cette façon d'abborder cette nouvelle fmanière  de bien être qui nous permettra de mieux nous sentir et perdre quelques kilos

je trouve très bien chez les plus jeunes de ne pas laisser s'installer ces maudits kilos, car avec l'âge le poids devient pour certain, dont je fais partie, un handicap

JOEL
Abonné

Moi aussi le stress me fait manger. Pourtant je pense bien que si je prenais plus de temps pour analyser d'où vient ce stress j'arriverais mieux à me réguler. J'ai le sentiment que le stress vient d'un décalage entre la réalité telle qu'elle est et ma perception de cette réalité. Plutot que de la voir neutre (comme la pluie qui tombe) je me la représente hostile ou génératrice de danger ou alors super et bénéfique pour moi. Du coup je stresse ou je suis très euphorique...

Je me dis que je dois travailler à plus analyser la réalité telle qu'elle est, à la sentir neutre et inéluctable, à ne pas la refuser ou l'enjoliver ou l'espèrer comme je voudrais qu'elle soit et je perdrais le stress qui va avec...

C'est une dimension de la méthode que j'attends de travailler avec impatience (non , avec sérénité en son temps...)

Et vous?

Haut de page 
X