Restaurant : arrivez-vous à vous stopper ? - le 29/02/2012

Louloute_15.
Abonné

Bonjour à tous,

Je démarre le programme mais je me suis heurtée à une petite question concernant le fait de dîner au restaurant.

Arrivée en milieu de repas, j'ai constaté que je n'avais plus faim.

Si j'avais été chez moi, je me serais arrêtée de manger et j'aurais sans doute mis le reste des aliments dans un petit tuperware pour un autre jour.

Mais là, je n'ai pas réussi à dépasser le fait que je payais pour cette nourriture et que la jeter, c'était comme jeter mon argent.

Mon corps n'est pas une poubelle et c'est pourtant comme cela que je l'ai traité hier soir, en continuant jusqu'à finir mon assiette parce que je n'arrivais pas à surmonter cette frustration de payer pour quelque chose que je n'aurais pas.

Je sais que la prochaine fois, je commanderais un plus petit plat.

 

Mais vous, réussissez-vous à vous arrêter lorsque vous mangez au restaurant ?

Le fait de payer constitue-t-il une barrière infranchissable, qui est plus fort que votre sentiment de satiété ?

 

Ce sujet a peut-être déjà été abordé (je débute ici) mais je voulais avoir des retours de vos expériences.

Un grand merci d'avance et une bonne journée à toutes et à tous :-)

Commentaires

tamar.
Abonné

N'oublie pas que même quand tu manges trop pour quelque raison que ce soit, il suffit d'attendre ensuite que la faim revienne, même si ça prend un peu plus de temps. Demain tu seras chez toi et tu pourras gérer, non?

Et puis pense à tout l'argent que tu as déjà claqué en régimes et produits amaigrissants divers : celui-là, c'était vraiment de l'argent jeté par la fenêtre, non ? Alors que celui que tu "perds" (mais en fait c'est un gain) en ne finissant pas ton assiète au restaurant, finira, lui, par être efficace, grosse différence !

Louloute_15.
Abonné

C'est une bonne vision Tamar, merci bien !

En effet, tout ça finit par "payer" - sans mauvais jeu de mots - donc peut-être qu'un petit sacrifice financier pour commencer peut être envisageable :)

 

Sinon, oui, aujourd'hui je me concentre à nouveau sur ma respiration, ma satiété et ma faim.

J'ai d'ailleur été étonnée de me réveiller ce matin avec la faim, je me disais qu'en ayant mangé comme ça hier soir, je pourrais tenir au moins une semaine sans manger ( je plaisante bien sûr wink )

calico.
Abonné

Hello Louloute_15,

tu peux aller voir le blog de Mllezèbre , article: "ne pas finir son assiette". On est une tripotée et demi à avoir réfléchi là autour. 

Sinon, tu peux aussi taper "laisser dans on assiette" dans l'espace recherche en haut de la page forum. et zoup, miracle, tu as la liste des posts qui traitent du sujet.

Bonne dégustation!!!

Bises

AguaMaria
Marraine

J'étais comme ça aussi. Venant d'un famille pauvre de 7 enfants. Un coup adulte, même quand les voisins de table laissaient de la nourriture au resto, je n'arrivais pas à arrêter d'y penser... à la maison nous mangions à notre faim, mais jamais de la nourriture aussi intéressante qu'au resto (riz au jus de tomate et légumes, pâtes au jus de tomate et fromage, jamais de viande ou de trucs très riches).

Je me suis donné comme objectif au début du programme de toujours laisser deux bouchées dans mon assiette. Même si elle sont mini. Je le fais comme un exercice. Puis, le programme aidant et la peur de manquer diminuant aussi avec la fin complète des restrictions, j'arrive à en laisser presque tout le temps au resto sans y penser toute la journée! À la maison c'est plus facile parce qu'on peut conserver!

isabellej.
Abonné

je te comprends louloute, mais de toute façon c'est tout à fait normal au début...

par la suite, quand on se régule, et qu'on sait qu'on doit diner au restau, on fait en sorte d'avoir bien bien faim (pas trop quand même, une vraie bonne faim) afin d'en profiter à max (les aliments ont meilleur goût)

je dois t'avouer que j'en laisse rarement même si je dois dépasser un peu ma satiété car sinon cette nourriture est jetée et c'est quelque chose qui déontologiquement me pose problème (eut égard aux millions de gens qui ne mangent pas à leur faim, pour ma part ce n'est pas vraiment par rapport au fait que j'ai payé cette nourriture)

donc je compose avec mon caractère et je commande des plats qui sont en adéquation avec mon appétit

j'évite par exemple maintenant de prendre des menus  : entrée  - plat - dessert car je sais que ça sera toujours trop de toute façon, et même si le plat à la carte coûte aussi cher que le menu avec des trucs en plus, je ne prends que le plat, ou je donne mon dessert à quelqu'un

ainsi je n'ai pas jeté de nourriture, j'ai payé aussi cher que mes voisins, mais j'ai respecté mon corps et mes envies et je me sens bien

et parfois comme j'adore leur salade (au restau ou je vais habituellement), je me fais plaisir et je prends une salade en plus par gourmandise, auquel cas je dépasse ma satiété, mais bon.... voilà ensuite ça se régule sur les repas suivant sans problème...

tout ça pour dire : peu à peu tu verras, tu choisiras à la commande ce dont ton corps a besoin car tu seras au point sur les signaux que ton corps t'envoie,  ça vient peu à peu.....

et sinon, nous à la pizzeria, maintenant on demande à emporter les restes parce que là, c'est sûr que je peux pas finir une pizza

tant pis si ça fait radin, on assume et d'ailleurs les restaurateurs sont contents, ils n'aiment pas jeter leur nourriture....  (un bon élément de la culture américaine, le " doggy bag")

yayie.
Abonné

tu en es au début, tout ça va venir se mettre en place tout seul, sans que tu finisses par y penser.

hier soir, je suis allée au resto avec mon chéri, et je n'ai mangé que le plat, pas de dessert, je n'avais plus faim et j'ai déjà laissé un quart de pizza lors d'un resto avec les copines, je n'avais plus envie de pizza mais encore un peu de place pour le dessert.

tout ça pour dire qu'en avançant dans le programme, tu vas apprendre tout ça, ne culpabilise pas, déguste, profite et si vraiment tu n'arrives pas à laisser dans ton assiette, attend d'avoir de nouveau faim :)

Louloute_15.
Abonné

Merci pour tous vos retours, effectivement je pense que déontologiquement c'est compliqué pour moi aussi de jeter de la nourriture

Je trouve que la vie est trop compliquée question argent au quotidien, pour me "permettre" de jeter quelque chose que j'ai payé. Un restau c'est un plaisir, mais aussi un luxe hélas dans le contexte actuel !

Après, j'aime l'idée de donner son dessert au voisin, de pouvoir faire un petit doggy bag (dans mon restau japonais ils le font aussi!) et en effet, j'espère avoir bientôt la capacité de savoir pour quel "volume" j'ai faim.

 

Je suppose que vous êtes déjà toutes passées par là, mais c'est une réelle découverte pour moi, la "grosse mangeuse", de voir qu'en fait, je suis quelqu'un qui arrive à satieté assez vite et que oui, je peux désormais faire partie de ces personnes que je regardais de travers qui disent "non merci, pas de dessert, je n'ai plus faim"

J'en profite pour vous dire à quel point c'est réconfortant d'échanger avec vous toutes sur ce forum, et de recevoir tout ce soutien :-)

 

Belle journée à vous !

black-kam.
Abonné

Bonjour à tous,

 

Je n'ai pas trouvé le blog de Mlle Zebre (en laisser dans son assiette) quelqu'un peut-il m'envoyer le lien?

 

C'est une discussion très intéressante, moi aussi je pensais être une grosse mangeuse, alors que la satiété arrive vite !

Donc je mange les aliments que j'apprécie en 1er (et non, je refuse le célèbre adage "garder le meilleur pour la fin", car le meilleur c'est quand j'ai faim !)

Et puis, si c'est vraiment bon, je mange au delà de ma satiété, et j'attendrais sereinement le retour de la faim.

 

Bonne journée à nous toutes !

calico.
Abonné

Aie, je ne suispas une pro de l'informatique. Pour y aller, je clique sur l'icone de MelleZebre et je cherche "blog" et ensuite je cherche "laisser dans son assiette".

Zéphyr.
Abonné

Black Kam,

Je propose donc de transformer le proverbe en "garder le meilleur pour la FAIM"! C'est mieux comme ça non? ;o)

(j'ai conscience que ce commentaire est tout à fait sans intérêt, mais je n'ai pas pu m'empêcher :o) de plus je suis en difficulté avec le programme en ce moment entre fatigue, syndrome pré-m. donc je ne donnerai aucun conseil, si ce n'est peut être de profiter du resto pour ne choisir qu'un seul mets mais un mets qu'on a rarement l'habitude de manger, ça donne un côté exceptionnel à ce moment et on perçoit encore plus l'interet de la dégustation donc ses sensations.

pour moi ça redonne du sens au fait de faire une sortie resto, de dépenser un peu de sous, et ça me frustre moins.

Voilou,

Bon LC à tou(te)s !

Louloute_15.
Abonné

Je fais les petites mains de Calico en vous postant le lien : //www.linecoaching.com/content/ne-pas-finir-son-assiette

Merci bien de nous avoir dirigées sur cette discussion du coup, ça enrichit un peu le post en plus de ce que vous avez déjà toutes dit :)

Et du coup merci à Melle Zèbre si elle passe par ici

Haut de page 
X