Symbolisation des EMEs - 04122012

Ariciane.
Abonné

 

Bonjour à tous,

Pour l’instant, je me sens sous l’emprise de EMEs importantes. Je ne sais pas pourquoi je bloque comme cela dans le programme et j’ai pensé qu’à défaut de pouvoir faire quelque chose avec ma raison, j’avais envie de me mettre dans la créativité. Une manière d’exorciser « le démon » ?

Donc … si je regardais d’un peu  plus près une EME à la loupe …

J’ai l’impression que ce qui me donne envie de manger est … vivant. Qu’il est extérieur à moi. Qu’il vient me tourmenter. Parfois avec peu d’intensité, parfois avec beaucoup d’intensité.

Parfois j’ai l’impression de pouvoir l’apprivoiser. Mais à d’autres moments, je me dis qu’il est plus fort que moi. Que je n’arriverai jamais à l’éloigner / à la battre. Comme si j’étais hantée, maudite.

Parfois je l’imagine comme un fantôme, invisible mais effrayant.

Où encore prenant le contrôle de l’eau et du vent, se transformant en tempête … Je ne sais jamais comment la tempête va évoluer et je me vois accrochée à une bouée attendant que la mer se calme. Et ensuite, j’évalue les dégâts.

Où encore, je l’imagine comme une meute de loup et moi, tentant de les tenir à distance avec un flambeau.

Où encore … je l’imagine comme un personnage sadique qui me veut du mal, avec de longs doigts, un visage et un rire de sorcière.

Et … je me sens triste et impuissante face à ces tourments. J’essaie de faire des compromis, de négocier mais je me sens toujours perdante.

Et vous, comment vous représentez-vous les EMEs ?

Commentaires

-Bibi.
Abonné

Bonjour Ariciane,

Ouff,  j'ai eu la chair de poule en te lisant. C'est un vrai parcours du combattant que tu vis tous les jours pour vaincre ses multiples démons qui tentent par tous les moyens de te faire craquer.

Mais qui de David et Goliath s'en est sorti vainqueur????

Rien n'est perdu d'avance, il y a certainement une potion magique pour venir à bout de chaqu'un d'entre eux!

 

Moi, soit je ressens comme un vide,un néant à l'intérieur de moi. La nourriture me comble,elle rebouche le vide,remplit le creux. Je dois avoir des broieurs qui travaillent sans cesse parce que quoi que je mange,j'ai faim peu de temps après!

Ou alors, je la vois comme une drogue,une substance nocive qui te veut du mal. ça c'est dans les jours noirs où je suis triste et incomprise. 

Ou encore, la nourriture est le fruit défendu ,la tentation permanente d'y céder ou pas.....Je l'appelle parfois "Mon amant" , elle seule m'obsède au jour le jour pour que j'aille la rejoindre (dans une boulangerie)  pour me jeter dessus ( viennoiserie) et ressentir un énorme plaisir physique. Jusqu'à la prochaine fois!

 

Merci d'avoir poster ce fil...c'est dingue ce qu'on ose y écrire!

 

Bibi

Bliss.
Abonné
je vois plutôt mes eme déclenchées par des pensées que je ne préfère as reconnaitre. ces pensées sont comme des oiseaux qui tournent au dessus des tête des humains. je peux manger pour ne pas les voir, ressentir leurs effets. ou je peux respirer et mettre une petite distance entre elles et moi. il y a ce proverbe chinois qui propose de laisser voler les pensées au dessus de nos tête plutôt que de les laisser s'emmêler dans nos cheveux. ca me parle bien. ce matin, au chaud dans mes bains thermaux avec un rayon de soleil entre 2 chutes de neige je me suis mise à penser à mes soucis de travail et en même temps à fantasmer sur ce que je pourrai me faire de bon à manger pour me réconforter à midi , ne sachant même pas si j'aurai faim.........j'ai fait 10mn de respiration tranquille et c'est passé. et ensuite je suis venue par ici. je ne veux pas voir les eme comme des monstres et leur donner une force terrible contre laquelle lutter. elles sont là leur existence a un sens, à moi de vivre avec. et parfois sans.
FRED73
Marraine
Pour moi c'est plutôt une tentation : comme si les aliments me disaient " mange moi, je suis super bon, tu ne le regretteras pas !". Et puis si je résiste, ils ne disent : " Tu ne m'a pas goûté tu ne sais pas ce que tu rate !". Voila, je ne veux pas regretter d'avoir raté quelque chose.
Bliss.
Abonné

en parlatn de symbolisation sur le tchat de ce soir le doctur apfeldorfer suggérait pour les pensées récurrentes qui provoquent de les mettre en chanson sur un air connu et de la chanter tous les matins........

Ederl.
Ancien abonné

" T'arriveras à faire de l'ombre un monstre parfait qui viendra te dévorer la nuit" c'est un peu ça mes EME, c'est une ombre, un côté de moi qui a mal et qui transforme ce mal en quelque chose de matériel, de concret et oui cette ombre se concrétise.

puis il y a le système des boucles, ça tourne, j'ai l'impression de re-essayer toujours, indomptable petites EME !! C'est nos copines elles vivent en nous mais avant d'être EME elles sont j'y reviens l'ombre qu'il est bien d'écouter, tendre l'oreille à nos pensées, écouter ce bruissement en entier, qu'il soit beau, qu'il soit laid, de toute façon tout fait partie de la vie la laideur aussi et on a droit d'avoir des pensées laides car on est pas des dieux mais des petits humains sur une grande terre dans une société avec des règles et pleines de pièges moraux.

 

Daan.
Abonné
Pour moi, une EME serait plutôt un ravin sans fond, le VIDE. D'un coup je me rends compte du vide, de cette vie sans raison, toujours les mêmes tâches ingrates à effectuer, à l'infini. Et lorsque j'ai envie que ça s'arrête, de passer à autre chose, ça me fait aussi peur que sauter dans ce ravin, donc, je mange pour rester bien lestée à la terre ferme. Si je ne mangeais pas, je pourrais sauter et changer, je planerais et ça ne me tuerais pas. Et j'apprends ça, en ce moment, me tenir au bord du précipice, et je ne suis pas loin de sauter. J'ai encore mon parachute, manger, mais bientôt, je le sens je sauterai sans, vers ma vraie vie.
Alpha.
Abonné

Depuis que je fréquente LC assidument et que j'ai compris ce que sont les EME, je les considère comme des sortes de signaux amicaux, je les vis comme une vague, cela me signifie que quelque chose ne va pas, qu'il est temps de faire une pause.

A plusieurs époques de ma vie où un sentiment intérieur de "danger" me submergeait, j'ai été très aidée par une psychothérapie qui m'a permis d'apprivoiser ces "monstres" qui m'habitent : le simple fait d'en parler en consultation et de constater que la psy n'en était ni choquée ni même interloquée, wow c'était comme une autorisation à penser et ressentir le pire sans que cela représente le moindre danger ! Cela me permettait de cesser de me focaliser sur ces pensées culpabilisantes et de passer à autre chose de plus constructif.

C'est cela que j'avais perdu en chemin, et c'est cela que j'ai retrouvé ici avec la RPC et la voix du Dr GA qui conseille dans les enregistrements audio de contempler nos pensées avec curiosité et bienveillance puis de nous recentrer fermement mais gentiment sur notre respiration. Non seulement je me sens autorisée à penser ou ressentir le pire, mais en plus je suis encouragée à laisser le pire advenir dans mon mental, si cela se présente. Voilà, ça pour moi c'est la liberté absolue !

Alors, lorsque je zappe les séances de RPC comme cela s'est produit ces derniers jours (oups), c'est peut-être comme si je privais mes "monstres" de cet espace intérieur de liberté, en tout cas mes EME réapparaissent de façon inopinée et inopportune, et cela me dérange beaucoup de vivre à nouveau comme "téléguidée" vers des aliments que je n'ai pas choisis en conscience... 
Voilà en quoi mes EME sont un signe amical, un signal qui me rappelle à l'ordre : allez zou, va faire ta séance de pleine conscience, va te reconnecter avec toi-même - sinon tu seras esclave de tes désirs enfouis et de tes émotions refoulées !

C'est un peu comme faire le ménage au quotidien : on nettoie régulièrement pour ne pas laisser à la saleté l'occasion de s'incruster. Une question d'hygiène. enlightened

***

Hum. Eh bien, je crois j'avais surtout besoin de me le dire à moi-même ! wink Allez, je vais faire mon petit brin de toilette mentale, à plus tard les LineCoaché(e)s !

mims68.
Abonné

Belle introspection et belle analyse Alpha, j'adhère à 100% :-)

heartheartheartheart

Noelle
Marraine

J aime bien ce que tu ecris des EME ce qui permet de les considerer de façon positive , bonne idée..

lorraine
Marraine

Bonsoir,

Alpha a écrit : "Voilà en quoi mes EME sont un signe amical, un signal qui me rappelle à l'ordre : allez zou, va faire ta séance de pleine conscience, va te reconnecter avec toi-même - sinon tu seras esclave de tes désirs enfouis et de tes émotions refoulées !

C'est un peu comme faire le ménage au quotidien : on nettoie régulièrement pour ne pas laisser à la saleté l'occasion de s'incruster. Une question d'hygiène. enlightened

***"

 

Je ne l'aurai pas aussi bien dit...yes

Comme toi, cest aussi pour limiter les EME que je tiens à la RPC . En prévention aussi. Et oui, un moment d'hygiène mental.

Je me demande d'ailleurs si je ne fais pas plus de rpc que de ménage ! winkMoi, je mets la rpc au même niveau d'importance que la  douche . Vive la rpc !

 

Lorraine

izabelle
Animatrice forum

Bonjour à toutes, cette discussion est passionnante

Ariciane pour l'instant tes EME semblent être des monstres, mais du coup cela te rend triste et impuissante

dans son bouquin  "le piège du bonheur"  Russ Harris parle aussi des monstres qui se réveillent dès que l'on veut mettre le cap vers nos objectifs, mais en fait, à ce moment-là, il parle surtout des peurs, angoisses, pensées automatiques en tous genres, bref les ressentis négatifs qui se réveillent à fond les  ballons pour nous empêcher de "changer de cap" vers quelque chose qui nous convient

et il nous montre aussi que ces montres ont beau faire  "bouh" et hurler très fort, en réalité, ils n'ont aucun pouvoir réel d'action, ils ne peuvent pas nous tuer (comme ils aiment à nous le faire croire)

tout ça c'est une image, bien sûr, mais c'est assez parlant

 

Concernant les EME, en fait leur fonction est justement d'éviter ces ressentis, parce que l'on pense qu'ils sont insupportables

pour schématiser, le monstre de la peur fait  "bouh", un autre nous dit  "tu n'es qu'une pauvre incapable"  le troisième dit  "si tu t'affirmes, personne ne t'aimera et tu finiras seule....'  (enfin ça dépend des personnes et des moments...)

Si ces "monstres" nous font vraiment trop peur, alors l'EME est là = j'ai envie de manger car cette sensation agréable et rassurante me distraira un moment de ce que je ne peux pas supporter en moi-même à cet instant

 

C'est vraiment tout le but de la pleine conscience : en accueillant ces ressentis (ces monstres parfois, mais pas toujours heureusement), nous n'avons plus besoin de les fuir, et donc les EME n'ont plus raison d'être, elles n'existent plus, ou du moins elles s'arrêtent dès que l'on accueille le ressenti qui nous posait problème

Accueillir les ressentis désagréables, voire très effrayants, ce n'est vraiment pas dans notre nature, parce qu'on a tendance à croire que tout ce qui s'agite en nous-même est "vrai", mais avec la RPC, on en prend l'habitude, on casse le réflexe de l'EME en ayant l'habitude d'accueillir nos états intérieurs

ça me fait penser aussi à ce vieux film de Disney qui s'appelle   "monstres et compagnie",  où l'on voit que les monstres sont en fait payés pour faire peur mais qu'ils sont très gentils, je crois que je je vais me le revoir, celui-là...   c'est pas mal pour prendre de la distance avec ces ressentis intérieurs qui nous semblent si pénibles

 

Bon week-end à tous

Ariciane.
Abonné

Bonjour à tous et merci pour toutes vos réponses.

Je me rends compte à vous lire que je m'attendais à ce que l'on me suive dans mes images "enfantines". J'avais tout à fait conscience de ne parler qu'avec une partie de moi mais il y a des moments où j'aime faire cela pour exorciser ce qui me bloque. 

Dans ce cadre, j'ai bien aimé la réponse concernant la potion magique. Parce que, dans la partie de moi qui voit les EMEs comme des monstres, hé bien, une potion magique ... cela a du sens ! 

J'aime bien aussi l'idée des gentils monstres ...

J'ai été étonnée de voir tant de réponses très "sérieuses" et en même temps, j'ai vraiment été touchée par vos bienveillances. 

Pour l'instant, je fuis le forum car j'ai du mal à me remettre en selle. Même si depuis deux - trois jours, les EMEs semblent s'éloigner suite à une rupture temporaire avec le sucre. Le sucre (rapide, j'entends) a tendance à  me donner faim tout le temps. Je suppose que c'est aussi partiellement lié à la boucle de l'insuline et au fait que je suis prédiabétique. 

En dehors des EMEs, mon taux de sucre devenait tellement élevé qu'il fallait que j'arrête de mangé du sucré (chocolat, biscuits, etc.).

Belle journée à tous et à bien vite ! 

Alpha.
Abonné

Je suis désolée Ariciane, j'avoue que sur ce sujet je m'étais "sérieusement" emballée pour témoigner de ce que j'étais en train de découvrir de réjouissant dans la constitution de mes EME. ;)

Rien à voir donc avec ce que tu as découvert, c'est-à-dire que tes EME étaient en fait des fringales sucrées liées à ton état prédiabétique ! Ce que tu as vécu c'est certainement David contre Goliath comme le disait -Bibi plus haut.

C'est réconfortant de lire que tu as trouvé une parade pour exorciser "le démon" dont tu parlais dans ton post initial, alors de tout coeur je te souhaite de continuer de réussir à l'éradiquer ! yes

elsab.
Abonné
Je viens m'inscrire pour suivre ce post, il titille ma réflexion, je reviendrai!
Ariciane.
Abonné

 

@ Alpha ...

Ne sois pas désolée … j’ai bien aimé ta réponse, pleine de douceur. Je ne me suis peut-être pas assez étendue sur le sujet mais j’ai été très touchée par la bienveillance et la justesse des réponses qui m’emmenait ailleurs que dans la décharge.

Parfois, c'est comme si j'oubliais que dans mon moi-même, il y a des parties diverses. J'ai tendance à aimer compartimenter mais sans doute cela me ferait-il du bien de refaire du lien en moi-même entre la partie de moi "plus petite"se sent harcelée par les EMEs et la partie de moi plus "grande" qui cherche à résoudre le problème complexe des EMEs.

Je sais que le sucre qui appelle le sucre est un des problèmes et ... les EMEs qui m'invite au recentrage en est un autre. 

Et puis, si je me recentre avec de la RPC, je peux mieux vivre l'inconfort de mon désir de sucre auquel je décide de ne pas répondre pour ma santé.

Alors, je pense que je vais mettre un mot sur mon frigo avec marqué : "Zou, va te reconnecter à toi-même". Ou peut-être que je symboliserai cette phrase avec un dessin ... 

Quant à la voix de GA ... ne trouves-tu pas qu'à force de l'écouter, elle parrait de plus en plus belle cette voix ? Moi qui n'aimait pas trop son timbre de voix au départ ... je m'y suis habituée et à force de l'associer au bien être de ces escales et bien ... je me mets à l'aimer sa voix.

 

@Ederl :

Quand tu dis : "j'ai l'impression de ré-essayer toujours". Cela me parle. Le mythe de Sisyphe ... j'ai toujours eu l'impression que c'était le mythe qui représentait le mieux ma vie. Quant à transformer le mal en quelque chose de concret, cela aussi je connais bien. Quand j'avais 20 ans, je n'allais pas bien et je faisais des crises de boulimies autrement plus puissantes et destructrices que celles que je fais aujourd'hui. J'étais capable de manger 500 gr de pâtes sur la soirée. Je me souviens que "le mal être psychologique dont je ne savais rien faire" venait prendre vie dans mon corps et une fois malade physiquement, je savais quoi faire !! Je mangeais à l'époque à pleurer de mal. Heureusement, cette période est finie et quand je parle de EMEs aujourd'hui, ce n'est rien qui me rende malade. Mais cela m'empêche de perdre du poids. 

 

@ Daan

Cette vie sans raison, toutes les mêmes tâches ingrates à effectuer à l'infini ... je sauterai dans ma vraie vie ...

J'aime aussi bien ce dont tu parles parce que cela aussi je connais. Il m'a fallu des années pour découvrir qui je suis, ce dont j'ai envie, ce qui a du sens pour moi à réaliser sur cette terre. J'ai beaucoup errer et me suis beaucoup soignée. Aujourd'hui, je sais. Et ... c'est un incroyable réconfort. La RPC, cela aide à se connecter à soi et à se sentir paisible. Mais ... cela ne résoud pas la peur d'agir. Je ne sais pas d'où me vient cette peur et je suis en train de l'apprivoiser. Moi aussi je rêve de sauter dans ma vraie vie (je sors d'un burn out de deux ans) et moi aussi j'ai l'impression de toucher cette vraie vie du bout des doigts. J'espère y arriver. Et ... tous les échanges sur ce forum m'aide à le faire. Je ne me sens pas seul, enfermée dans ma tour d'yvoire à regarder les autres vivre. Pour l'instant, j'ai l'impression que la porte de ma tour est ouverte mais je n'ose pas en sortir. Même si je me prends par la main et que je sens que la sortie est pour bientôt.

Il faudrait déjà arrêter de dire : "quand j'aurai maigri ... " et le faire. 

 

@ Izabelle

Hé bien depuis le temps que j'en entends parler de ce livre ... je vais me l'acheter !! Merci de revenir avec cette référence et tous les conseils qui vont avec.

 

Je ne sais pas comment vous faite pour répondre aux fils de discussion mais personnellement, j'aimerais pouvoir voir tous le fil de discussion en écrivant !!

Alli, à plus tard.

Ariciane

 

Alpha.
Abonné

[quote=Ariciane]@ Alpha ...

Quant à la voix de GA ... ne trouves-tu pas qu'à force de l'écouter, elle parrait de plus en plus belle cette voix ? Moi qui n'aimait pas trop son timbre de voix au départ ... je m'y suis habituée et à force de l'associer au bien être de ces escales et bien ... je me mets à l'aimer sa voix.[/quote]

Bonne nouvelle, ce sera d'autant plus agréable pour toi !
Pour te répondre, j'ai toujours apprécié pour ma part les voix de GA et JPZ, je les trouve "suffisamment bonnes", à la fois neutres et bienveillantes dans les mp3, elles me conviennent.

J'ai testé aussi d'autres voix sur les CD qui sont vendus avec certains des ouvrages recommandés par les LCoaché(e)s et je les ai appréciées aussi, chacune.

Pour l'instant, ce que je préfère utiliser ce sont les enregistrements de nos docs - simplement parce que leurs enregistrements me semblent les mieux adaptés à leur méthode !
En règle générale, j'ai d'ailleurs décidé de m'en tenir à tout ce qui est proposé sur LC sans aller piocher dans d'autres théories ou applications, je m'immerge, je m'imbibe, et je trouve cette méthode passionnante, complète. Il y a plein d'outils émotionnels auxquels je n'ai pas encore touché et qui vont m'être très utiles. Ce site est une mine d'or !

 

[quote=Ariciane]Je ne sais pas comment vous faite pour répondre aux fils de discussion mais personnellement, j'aimerais pouvoir voir tous le fil de discussion en écrivant !![/quote]

Eh bien, j'ouvre plusieurs onglets en même temps en fonction de mes besoins - par exemple une fenêtre est ouverte sur mon parcours alimentaire pour relire le protocle de l'activité en cours et remplir mon carnet, une autre est ouverte sur les outils, une autre sur un tchat que je n'ai pas fini de lire, et quand je te réponds j'ai cette fenêtre ouverte dans laquelle j'écris et une autre fenêtre où il y a le fil de la discussion en entier, je passe de l'une à l'autre d'un simple clic...

Haut de page 
X