Toute nouvelle - 12072012

shackleton.
Abonné

Bonsoir à tous,

Je me présente : Shackleton.

Ouais, je sais, un pseudo bizarre. Mais j'aime bien les régions polaires, et Shackleton est un héros des expéditions polaires.

Ceux qui veulent connaître mon parcours peuvent aller sur mon profil, je n'ai pas envie de vous soûler d'entrée avec ça (même si je n'ai rien contre ceux qui racontent le leur).

Je dirai juste que je commence le LC parce que j'en ai marre de traîner mon corps comme un boulet douloureux et que j'ai envie d'en faire un ami. Pas question pour moi de faire des régimes parce qu'ils passent à côté du sujet, qu'ils ajoutent des contraintes à quelque chose de déjà très contraignant, parce qu'ils font de notre alimentation un problème au lieu d'une alliée.

LC est pour moi le bon sens stricto sensu. L'approche est d'autant plus intéressante que j'ai tendance à occulter mes sensations physiques, un peu comme si je devais avoir honte de ce corps imparfait et en oublier les manifestations les plus sonores.

Ecouter mes sensations alimentaires est quelque chose de totalement inconnu pour moi et j'aime l'idée de partager cette découverte, de confronter les points de vue, les expériences.

Finalement, nous sommes une communaté de personnes qui veulent tout simplement retrouver la sensation d'un corps ami plutôt qu'ennemi, la sensation de faim non plus comme une insulte mais comme un simple signal. Mais je peux me tromper, n'hésitez pas à me corriger.

Bref, je vous dis tout ça, jeté sur le clavier, peut-être que c'est décousu mais c'est ce qui me vient au bout des doigts.

Salut à tous

Shackleton qui est drôlement contente d'arriver au milieu de personnes qui peuvent comprendre ce qu'elle ressent

Commentaires

080413075303_Rikki.
Abonné

Bienvenue Schackleton. 

 

Oui, tu es au milieu de personnes qui comprennent ce que tu ressens, c'est vrai que ça repose. 


Personnellement, j'ai mis longtemps à trouver une "communauté virtuelle" qui me convienne sur ce terrain : j'ai vu des forums de régimeuses, c'est déprimant à souhait, c'est une succession de dialogues du type :

- Ouille ouille ouille, j'ai fauté, j'ai mangé deux carrés de chocolat !

- Pas grave ma belle, courage, remets-toi en selle, aujourd'hui, prive-toi de pain...

Ca me déprime complètement. 

 

Après, j'ai fréquenté Allegro Fortissimo — qui a fermé depuis suite à une crise interne — où la doxa était rigoureusement inverse, par réaction : toute tentative de perdre quelques kilos était sévèrement jugée, au nom de la non-discrimination et de l'acceptation de soi. Sauf que rares étaient les membres qui s'acceptaient réellement, et l'impression générale était celle d'une grande souffrance...

 

J'ai mis longtemp à trouver un lieu où je sois légitime à la fois avec mes kilos et avec mon envie de les voir diminuer un peu. 

 

Haut de page 
X