aie aie,je grossis... - le 09/02/2012

bea07.
Abonné

bonjour,

je suis nouvelle, j'ai attaqué le programme il ya 1 semaine, et ma vie jusqu'a présent était de perdre les 8 kilos qu'il me restait de ma derniere grossesse, qui me tenait en surpoids, et me pourrissait la vie,mon humeur;j'en suis obsédée,je ne pense qu'a la nourriture du matin au soir, me prive,puis craque par compulsion, et culpabilise,me degoute et me prive de ma vie ou j'ai tout pout etre heureuse.

aujourd'hui, j'en ai marre, j'ai repris 7 kilos,je ne veux plus faire de regime, alors mon corp étant habitué a ce priver, j'ai essayé de manger avec faim, et ce que je voulais, sur la balance, j'ai grossi ce matin!!!!!!!

c'est dur, car je crois en ce programme, je lis des temoignages positifs, mais j'ai peur de tout laché car je n'ai pas de resultats.

au finalement, je mange plus lourd que lorsque je suis au regime,plus de feculents;meme tout en respectant ma faim...ce n'est presque plus de grignotage mais je ne mincis pas!!

aidez moi, je ne sais plus quoi faire!!

merci d'avance...

Commentaires

yayie.
Abonné

ne t'inquiète pas, c'est que le début, le programme est fait de telle sorte que tu avances à petits pas.

il est conseillé de ne pas trop changer son alimentation eu début du programme car comme tu étais en  restriction, tu vas manger tout ce que tu mangeais plus et tu ne vas pas contrôler la quantité car tu ne vas pas déguster.

donc commence par ne pas trop changer ton alimentation, c'est sur le long terme que le programme fonctionne.

et conseil : range ta balance dans un placard et ressort là dans 15 jours :) profite de ce qu'on t'apprend sans focaliser sur la balance (je sais pas facile à faire mais je te jure que ça délivre de ne plus penser à la balance)

jacquie.
Abonné

coucou et bienvenue parmi nous !

 

j'ai débuté lundi donc ça fait trois jours et quand tu lis la plupart des témoignages

on ne maigrit pas tout de suite. Déjà il est conseillé de te peser que tous les 15 jours

idéalement chaque mois mais ça c'est pas facile à faire ! je sais bien

 

pour l'instant je tiens ! et j'ai 22 kilos de trop pourtant !

 

ll faut te concentrer sur le plaisir que tu as à table et ta sassiété.

Essayer de manger uniquement par faim et t'arrêter dès que tu sens que tu n'as pas faim.

 

et suivre le programme au rythme qui te convient

 

autrement dit  pas de stress, pas de contrainte,    ZEN !

 

 

courage ça fonctionnera mais ce n'est pas un régime

c'est une façon de réapprendre à se nourrir normalement et sans culpabilité

et à vie !

 

on n'a pas pris notre poids en 2 semaines, il partira pas non plus en 2 semaines !

 

donc courage et participes au forum c'est très intéressant et il y a une super ambiance je trouve.

calico.
Abonné

Hello,

je dirais comme yayie, ne change rien à ton comportement d'avant ou pas tout d'un coup. 

Si tu a pris du poids c'est à coup sur de l'eau que ton corps utilise pour métaboliser les féculents. On est fait à 80% d'eau, il ne faut pas l'oublier. Pour prendre un kilo de gras, il faut manger l'équivalent de 8000 kcal!!!! c'est beaucoup pour une petite semaine. Non? D'ailleurs tu le dis, tu respecte ta faim. Cool! tu vas retrouver la paix plus vite que tu ne le crois et le plaisir de manger ce que tu aimes sans culpabilité. 

Je te souhaite le meilleur. 

bea07.
Abonné

merci pour vos reponses, sa me fait du bien d'etre soutenue;

le probleme c'est que je voudrais les perdre vite ces kilos,je me sens enorme, moche, je me neglige...

vous voyez, je suis toujours dans le cercle vissieux des regimes,au niveau mental!!

faut que j'arrive a decrocher, que je range cette foutue balance, vous avez raison, et que je me concentre sur le programme avec patience!!

j'ai hésité un moment avant d'écrire sur le forum, c'est tout nouveau pour moi ce programme, et je me sens un peu perdue!je ne sais pas trop par ou commencer!!

merci pour votre soutien,c'est important de se savoir pas seule!!

Clara2115.
Abonné

Coucou Béa,

Je suis un peu comme toi avec la pression de vouloir perdre vite mais j'ai commencé la méthode il y'a 9 jours et j'essaie de le prendre tranquille...

Il ne faut pas que tu te pèse car en étant au début du programme tu ne peux pas avoir perdu. En effet, tu dis respecter ta faim et ta satiété mais tu dois te tromper et tu le comprendras au fur et à mesure... Voila pourquoi tu as un peu grossi.

Il faut que tu sois patiente, que tu ranges ta balance et que tu arrêtes de te poser tant de question, au contraire: profite de cette nouvelle liberté, fais toi plaisir enfin...

Voila comment j'essaie de vivre cela! J'ai un peu grossi mais qu'est ce que c'est agréable de se dder ce qu'on va pouvoir manger pour se faire plaisir au lieu de se lever en se disant dès le matin: "bon aujourd'hui sérieux: salade soupe et fruits!" sympa la vie quoi, déja que tte la journée on travaille, ménage, course etc... Si en plus le moment de manger devient un supplice à quoi ça sert?

Enfin décroche quoi tu as tout ton temps c'est ça qui est super... Car tu sais qu'après tes problèmes seront terminés donc prends le temps!

jacquie.
Abonné

j'adore ton témoignage CLARA, tu as mille fois raison et je me retrouve à 100 % dans ce que tu dis !

 

bonne journée !

capuccino
Marraine

Bea, je crois que dans un premier temps, il va falloir que tu te dises si sur ce site on ne t'a pas promis de perdre x kilos en x semaines c'est justement parce que personne ne sait combien de kilos tu perdras et en combien de temps.

Sur LC on te donne les moyens d'apprende à écouter tes sensations, à ne plus utiliser la nourriture pour se remplir en cas de stress, d'ennui de contrariétés. On te donne les moyens de te réconcilier avec tous les aliments qui nous entourent et de comprendre qu'on peut maigrir même en mangeant des glaces du chocolat ou de la choucroute à condition de ne manger que si tu as faim et de t'arrêter quand tu n'as plus faim...Ca semble simple mais c'est pas évident. On croit qu'on mange juste à sa faim et en fait on a fini son assiette parce qu'il ne faut pas jeter la nourriture, parece qu'on est polie...mais surement plus par faim. 

Beaucoup de choses entrent en ligne de compte pour perdre du poids  : d'abord ton "set point" qui est le poids d'équilibre pour lequel tu es génétiquement programmée et qui ne correspond pas forcément au poids que toi tu voudrais faire. Ensuite si tu as pris du poids pendant ta grossesse c'est sans doute que tu as mangé au-delà de tes besoins physiologiques parceque tu n'as pas écouté les signaux (faim, sasiété) que t'envoyait ton corps. Enfin chaque personne est unique et a pris du poids depuis plus ou moins longtemps pour des raisons qui lui sont propres. Certaines ont juste un petit problème de reconnaissance des signaux mais beaucoup d'autres dont je fais partie ont détourné la nourriture de sa fonction première qui est de se nourrir. On se s'est servi de la nourriture comme d'un doudou pour soigner nos blessures de l'âme et du coeur, on s'est servi de la nourriture pour continuer à supporter des situations difficiles...et là il faut du temps pour passer à d'autres comportements. On a fait beaucoup de régimes pour perdre ce poids témoin de notre mal-être mais malheureusement ces régimes nous ont fait beaucoup, beaucoup de mal et aujourd'hui nous sommes-là bien sur pour perdre nos kilos mais surtout pour réapprendre à vivre pour autre choses que la bouffe avant de perdre nos kilos en trop.

Pour découvrir le site, fouille un peu partout il y a beaucoup de choses à lire mais pour suivre le programme laisse-toi guider, rien ne sert de courir...le corps a ses raisons que la raison ignore.
bon courage. 

jaraz.
Abonné

Bonjour,

j'ai commencé lundi. j'ai lu à la fin de l'été "maigrir sans régime", puis "manger en paix" cet automne, qui m'ont fait un bien fou, un discours totalement décomplexant. j'ai d'abord essayé seule d'être à l'écoute de ma faim, de ne plus me restreindre etc.

bon j'ai eu besoin d'une phase "je ne me restreins plus, je me fais plaisir", en arrivant à sauter des repas quelques fois quand je n'avais pas faim, mais globalement j'avais une revanche à prendre sur des années de restriction et je voulais sans cesses de nouvelles sensations, de nouveau plat, de nouvelles recettes. je me suis très vite sentie libérée, quel bonheur de ne pas avoir à réfléchir à ce qu'on doit manger! j'ai laissé ma balance prendre la poussière, je remontais quelque fois dessus, et voyant mon poids plus ou moins stable, voire à la hausse, et après quelques essayages destructeurs en cabine, à plusieurs reprises j'ai renoué avec l'envie de reprendre un "vrai" régime tout en constatant qu'il suffisait que je me dise "à partir de demain je me reprends en main" pour que je mange d'autant plus pour faire des réserves de plaisir....

bref je me suis résolue à m'inscrire, après avoir franchement hésité avec ww mais l'idée de devoir compter mes points et en gros recontrôler mon alimentation...beark. j'ai pris de "l'avance" avec les bouquins et m'inscrire m'a donné une motivation supplémentaire. je suis à présent à l'écoute de mes sensations comme jamais, je me sens légère, je dors mieux, je me lève avant que le réveil sonne (ce qui est compliqué pour moi surtout en hiver!)

j'ai surtout intégré un élément que j'avais mis de côté, c'est le carnet alimentaire limité à une cinquantaine d'aliments. je n'ai pas réllement fait cette liste, mais j'ai compris l'idée, vouloir se faire plaisir tous les jours avec de nouvelles saveurs complique la reconnaissance de la satiété. un peu de routine ne fait pas de mal... je renonce plus facilement à me resservir si je sais que je retrouverai facilement ce plat!

prochaine étape en ce qui me concerne: arrêter de manger même si l'assiette n'est pas vide, en attendant j'essaye de préparer de petites portions chez moi.

voilà, j'espère que ça t'aidera, j'y crois. il faut être convaincu que les autres régimes ne sont pas une solution, et bien sûr, ne pas être trop pressée... les exercices de respiration sont une aide précieuse.

black-kam.
Abonné

Clara, très beau témoignage !

Capuccino, toujours aussi lucide :)

Jaraz, je me retrouve dans ce que tu dis, j'avais envisagé de faire WW (qui marche "fabuleusement" bien apparement), mais compter les points ça m'écoeure.

J'ai toujours été une mangeuse régulée et je souhaite retrouver mes facultés (perdu à la suite de pseudo-régime de magazine, bidon, destructeur, et grossissant !).

 

Ne t'inquiète pas si tu grossis, tu vas te réguler. J'ai mangé en quantité et pendant des mois et je m'en suis lassée. J'ai pris conscience que je pouvais en manger autant que je voulais.

 

La preuve, j'en ai chez moi, et je n'y touche pas ! Que de progrès !

 

Par contre, j'avais du passer par la case "jeter les piles de la balance" et la ranger au placard. J'avais besoin de retrouver mes sensations. Nous ne sommes pas qu'un poids sur la balance !

 

Soit rassurée, tu as fait le bon choix en choisissant LC plutot que WW. C'est un acte d'amour inconditionnel que cette méthode.

Bonne chance à toi et n'hésite pas, nous avons un très bon forum d'entraide.

 

 

 

isabellej.
Abonné

enfin ww ne marche pas fabuleusement bien,  sur le long terme, tu verras beaucoup de participantes qui ont commencé à 20 ans et qui y sont encore.... 40 ans après

ça marche bien pour pérénniser leur entreprise, ça c'est sûr

c'est le seul "régime" que j'ai réussi à suivre, j'ai perdu 15 kg, j'étais tout contente, par contre, beaucoup moins lorsque j'en ai repris 23 un an plus tard, lorsque ma vie était un peu moins calme....

c'est pernicieux ces choses là, car même si c'est le moins pire d'entre tous, on se fixe tout de même sur des critères externes qui n'ont aucune validité : la valeur des points changent chaque année au gré des méthodes (qui permettent de faire tout revendre à chaque participant, les calculettes, les livres de recettes et compagnie) et surtout le contrôle, contrôle, contrôle.....  pour des gens comme moi, c'est intenable

bref, je n'ai jamais été aussi mince qu'après WW,  et jamais aussi grosse qu'après WW  (les deux mon général)

c'était mieux quand je ne réussissais pas à faire de régime, j'avais 10 kg de moins que maintenant (poids que je reverais d'avoir aujourd'hui)

Je suis ravie du travail fait ici, je peux dire que vraiment, c'est d'une qualité exceptionnelle ce qui nous est proposé

pour moi c'est long et douloureux après des années d'évitement émotionnel, mais on se sent tellement soutenu et éclairé, c'est fabuleux, vraiment

sagattine.
Abonné

Bonjour bea07,

Comme les autres l'ont déjà souligné, il faut te donner du temps. Le chemin que nous avons tous et toutes commencé n'est pas facile, mais sur le long terme il portera ses fruits j'en suis sure.

J'ai pris 3 kg depuis le début de Linecoaching (mais je n'étais pas sure de mon poids de départ alors peut-être n'ai-je pas vraiment pris ces trois kilos!), mais je commence à redécouvrir des aliments dont je me privais inconsciemment. Par exemple, j'étais persuadée d'adorer les flocons d'avoine mélangés à un yaourt nature pour le petit déjeuner parce que c'est ce que je prenais avec WW...et bien je peux te dire que maintenant c'est céréales au chocolat et mon petit-déjeuner redevient un moment de plaisir!

Bon courage, et surtout patience, tout vient à point à qui sait attendre!

lola74.
Abonné

Moi la toute première fois que j'ai abordé la méthode (avant la mise en place du site), j'avais fait pareil, trop mangé de tout et du coup je suis retombée dans la spirale dukon puis ww. à l'apoque où je tentais d'appliquer cette super méthode, je croyais avoir faim, je croyais faire de l'hypoglycémie. en fait, malgré les consultations chez le DR Z, je n'avais pas bien trouvé ma bonne faim, et du coup je navigais à l'aveugle et ça ne marchait pas. J'ai repris la méthode en m'inscrivant sur le site début décembre, et là je ne sais pas pourquoi, mais j'ai identifié dès les premiers exercices sur la faim, la moyenne (bonne faim) et la grande faim. La petite j'avoue je patauge un peu. Mais du coup, je me suis accrochée à cette faim et même lorsque je dépasse ma satiété, je sais qu'il suffit d'attendre d'avoir re-faim. Et ça marche, je ne grossis pas même quand je mange trop. Ou plutôt, oui, si je me pèse tous les jours il y a des variations, mais j'avais pris 2 kg à noël suite au gavage par mes beaux-parents, mais je les ai reperdus illico en 10 jours, juste en suivant ma faim.

Avec Dukon, j'ai perdu 6 kg en 3 mois là où plein de filles perdent au moins 10 kg. J'ai repris 3 kg sur les 6 en 6 mois, tout en faisant ww. Parce que mon corps est devenu allergique à la restriction, c'est tout !

Alors voilà, on n'a pas toutes le même métabolisme, on n'a pas toutes le même écart part rapport à son poids d'équilibre, mais cette méthode est la bonne, car c'est la seule qui respecte la physiologie humaine...

La seule difficulté c'est qu'il faut être très très très patiente !

Alors patience... accepte qu'il faille du temps à ton corps pour comprendre que tu lui veux du bien (c'est pas facile, il ne comprend pas très vite tu sais ;-)

bea07.
Abonné

Merci a toutes pour votre soutien, et je sais que vous avez entièrement raison!!

en effet, je ne reconnais pas encore ma faim et encore moins la satiété!!sous le coup de la nervosité, je mange...voyez,le midi,je mange equilibré, et aprés (comme aujourd'hui par exemple),j'ai fini par 2 tiramisus, pas 1 mais 2 pire!!je n'avais pourtant plus faim,mais j'ai une voix qui m'a pousséa les ingurgité, meme pas apprécié!!

et je fini par me maudire, je me fais honte...des jours sa va ,et d'autre pas du tout!!et meme quand je suis heureuse, je mange ...est une EME aussi?!

je ne suis qu'au debut du programme, j'y crois, car je ne veux plus avoir a me trouver devant mon assiette en me lamentant que ce n'est pas bon pour moi!!mais le pire, c'est ce foutu grignotage, qui me hante:j'avale parfois des aliments sans en avoir envie!!et je m'en veut...

j'ai trop fait le yoyo avec tous ces regimes a la noix!!je me tue a perdre 6 kilos que je reprend dans la foulée, et sa depuis 4 ans!!

j'avais hésité entre consulter un psy et ce programme dont j'ai longuement réfléchi et dont j'espere aboutira!

je suis au stade de la respiration 2 fois par jours pendant 4 jours, dois je continuer a remplir le carnet?

merci pour tout, vous m'etes d'une grande aide;et je vous promet de vous donner aussi de le bonne humeur lorsque j'irai mieux!!

courage a toutes...

lola74.
Abonné

juste une précision de taille : oublie la notion de repas équilibré, ça n'existe pas ici.

Tu manges ce dont tu as envie au moment où tu as faim, au début du programme c'est ça qui est important.

Ne change pas d'habitudes alimentaires du jour au lendemain, continue à manger ce dont tu avais l'habitude, mais laisse tomber le côté équilibré, ça donne des EME car cet "équilibre" c'est une forme de restriction...

et oui, on peut avoir des EME quand on est heureuse, parce qu'être heureuse cest une émotion, plutôt sympa comme émotion, mais c'est une émotion quand même ;-)

bea07.
Abonné

Alors que faire lorsque l'on n'a plus faim,mais par exemple j'ai quand meme envie de finir mon repas par un peu de fromage?tout en ayant plus faim,c'est donc de la gourmandise!!dois je donc me faire plaisir ou m'arreter, vu que je n'ai plus faim?

c'est facile a dire, moins a faire!!je suis un peu perdue...

calico.
Abonné

tu peux très bien te faire plaisir et savourer ton fromage. Ensuite tu attends d'avoir faim pour remanger. C'est tout. C'est ainsi que tu peux juguler les EME au début sans passer par la case RPC, ou si tu n'aimes pas faire l'EME-zen parce que tu penses être suffisamment forte pour compter avec tes envies sans te laisser trop dépasser.

Tu peux aussi t'arrêter et faire un peu de EME-zen si c'est trop dur de résister seule. (l'outil est qque part dans les outils émotion je crois).

Mais ne t'arrête pas pour jouer à la bonne élève. C'est nul et ça ne fait qu'amplifier les EME par la suite. Mieux vaut assumer ton EME et remanger quand la faim revient, tout gentiment. Le corps régule tout seul. Magique.

Noelle
Marraine

Oui, EME zen, quand j'y suis arrivee (enfin, apres des essais et des resistances) , j'ai apprecie de pouvoir  avoir un peu de distance entre moi et mon envie de manger , et si je peux te donner un conseil, c'est patience et gentillesse a ton égard, ça viendra!

isabellej.
Abonné

bea, tu vas apprendre peu à peu  à "garder de la place" pour le fromage ou le dessert.... et dans ce cas tu pourras le déguster en ayant encore faim, ce qui amplifiera son goût....

capuccino
Marraine

Bea, ce que tu apprendras aussi c'est de ne pas forcément prendre une entrée, un plat, du fromage et un dessert pour tes repas si tes besoins ne correspondent pas à cela. Tu apprendras à ne prendre que quelques bouchées de chaque plat si le coeur t'en dit ou à ne pas prendre d'entrée ou de plat principal si tu souhaites prendre un dessert et que tu sais que cela sera trop pour la faim que tu as à ce moment-là. Lorsque que tu auras assimilé que tout ce que tu aimes sera encore au rendez-vous le lendemain et ls jours d'après, il n'y aura plus d'urgence à tout manger au même repas. Tu apprendras même à faire des repas purement nourrissant parce que pas le choix des plats et faire attendre ton plaisir pour le repas suivant.

C'est pourquoi il faut du temps, nous avons tellemnt de choses à réapprendre.

Noelle
Marraine

J'aime bien cette phrase : tout ce que tu aimes sera encore au rendez vous!  pas la peine de tout manger si tu n as plus faim, parce que cen'est pas interdit de le manger, juste quand  tu nas plus faim, c'est comme lorsque tu n as plus soif

G.Apfeldorfer
Votre coach

 

 

 

Bonjour bea07, c’est vraiment bien, ce forum ! Je n’ai même pas besoin de répondre, puisqu'il y a plein de personnes qui donnent les bons conseils ! Bravo et merci, vous êtes épatantes !

Je n’ai donc pas grand chose à rajouter à ce qui a été dit.

Deux situations peuvent se présenter qui conduisent à prendre du poids en début de programme :

  • On sort d’un régime et on vient de perdre plein de poids. Lorsqu’on a perdu vite avec un régime, il est extrêmement difficile de ne pas reprendre le poids perdu. 90 à 95% des personnes ayant par exemple fait un régime protéiné reprennent après avoir maigri. Je suis désolé pour ces personnes.

Mais cela répond à cette question qu’on me pose souvent : et pourquoi pas perdre par un régime dur, puis faire LineCoaching pour se stabiliser ? Ce n’est pas une bonne idée !

  • On a lu sur LineCoaching "qu’on pouvait manger tout ce qu’on voulait", qu’aucun aliment n’était mauvais en soi. Or ce que nous disons vraiment, c’est : LORSQUE VOUS AUREZ FAIT LE PARCOURS, vous mangerez sans interdit ce que vous aimez, EN TENANT COMPTE DE VOS SENSATIONS ALIMENTAIRES. On peut manger effectivement tout ce qu'on aime, mais pas n'importe comment!

 

Donc en conclusion, LineCoaching vous propose un chemin sinueux, difficile. Mais c’est comme un trek en montagne, le chemin en vaut la peine, le chemin est la récompense.

bea07.
Abonné

Bonjour a toutes et Dr, merci pour vos encouragements et conseils...

je ne suis qu'au debut, alors je n'ai pas encore connaissance des EME-zen et autres, mais vous me donnez beaucoup d'espoir sur ce que peut devenir ma vie sans restriction alimentaire et paix avec celle-ci!!

j'ai tout pour etre heureuse, et tout cela me gache bien le quotidien, je n'en peut plus...

j'essaie de me familiariser avec le site et tous ces outils, je travaille la respiration et essaie bien de reconnaitre ma faim, mais pas facile!!!il faudra du temp mais j'ai confiance...

je vous ecoute et range ma balance, je dois etre patiente...

que faites vous du grignotage, du petit biscuit qui vous appelle avec le gouter des enfants, dont ce n'est pas de la faim? là, je ne suis pas encore au stade ou je dis non car je n'ai pas faim!!

vous etes vraiment extra, et je vois que la methode a des effets benefiques sur vous, j'espere pouvoir parler comme vous quand sera le moment, je sens la liberté ...

isabellej.
Abonné

bea je suis sûr que cette démarche t'apportera beaucoup, ça demande un certain investissement, une remise en question, mais les bénéfices sont tellement importants

le petit biscuit mangé sans faim, pas de problème quand on est un mangeur régulé... le corps régule et au repas suivant, on a moins faim et on mange moins, tout simplement

ensuite si c'est systématique le petit gateau, c'est plutôt une envie de manger émotionnelle, dans ce cas tu la travailleras dans ton parcours, déjà le premier pas c'est effectivement d'attendre d'avoir faim pour manger et d'apprendre à reconnaitre donc les signaux de la faim

pour ma part je ne suis pas encore "libérée", mais je sens déjà d'énormes bienfaits au bout d'un mois de programme

inouk.
Abonné

J'avais le goût d'apporter ma petite pierre à l'édifice. Bien que je débute ce programme, j'ai une bonne expérience avec les prises et pertes de poids.

Il y a 15 ans, je suis allée séjourner dans un centre de santé, où l'on mangeait de la salade. Ça tombait bien, j'aime la salade. Et à cette époque, j'avais un mince 5kg à perdre. Mais ce 5kg était une montagne pour moi, et je voulais le perdre... vite!

Alors au lieu de manger la salade proposée, je me contentais de jus, et me nourrissais ainsi. J'ai perdu tout mon 5kg en peu de jours.

Une fois à la maison, j'ai passé deux jours à manger de belles salades... Et là, que vis-je sur la balance? J'avais un peu engraissé! Alors j'en ai déduit que je ne pouvais pas me permettre de manger... Et me suis remise aux jus...

C'est triste, quand j'y pense. Je ne connaissais rien d'autre que le "maigrir maintenant".. et puis surtout, je n'avais pas d'amour pour moi-même.

Aujourd'hui je suis obèse et enfin je me traite avec bonté... je n'ai plus de dégoût de moi-même.

Moi je dirais que le meilleur truc pour sortir de cette spirale est d'aimer nos rondeurs... Se regarder soi-même avec gentillesse et respect de soi. À partir du moment où l'on peut vivre ronde et s'aimer, c'est pour moi comme mettre le pied hors de la spirale.

Merci à ceux qui ont créé ce site et qui m'ont aidée à conscientiser cela.

bea07.
Abonné

ton message aussi m'a touché inouk!!

je suis en surpoids de 6 kilos, mais je devrais en perdre 10 pour etre bien!! mais ce ne serait pas moi, vu que j'ai toujours été un peu ronde...

simplement c'est psycho, je ne suis pas bien comme sa, je n'arrive pas a m'accepter avec ces 6 kilos de plus!!je les perd, je les reprend, c'est toujours pareil avec ces regimes que je ne veut plus!!mais m'accepter avec...je ne peut pas pour le moment, je me vois dans le miroir, c'est une boule a la place du visage que je vois, et sa, sa me dechire!! c'est nul...

mais une journée comme hier, en effet, je n'ai pas grignoter, car je n'avais pas faim, j'ai mangé le soir avec les enfants car mon ventre gargouillait, mais je n'etait pas sure d'avoir faim, par contre j'ai mangé comme eux, ce que l'on avait envie, et je me suis sentie BIEN!!

je dois aller travailler, a plus tard...avec le sourire!!!

bea07.
Abonné

bonjour,

est ce que la respiration en pleine conscience vous a fait du bien et vous a aidé dans le programme?

j'arrive tres bien a me concentrer, car je travaillais apparavant la respiration ,mais j'ai l'impression de perdre mes 10 min x2 dans la journée!!(mes journées sont hyper chargées)!!

sa fait 10 jours que j'ai commencé le programme et j'ai l'impression d'etre complètement dans le flou!!je ne sais plus quoi penser, j'avais l'impression de commencer a ressentir ma faim, mais en fait pas du tout!!je me retrouve aujourd'hui a manger n'importe quoi, des choses que je mangeais tres peu, histoire de faire attention au poids;là, je mange aussi le soir avant d'aller me coucher, chose que je n'ai jamais fait!!!!

marie, la coach, doit me telephonais demain, afin de mettre tout en ordre!!!j'espere pouvoir y voir plus clair...

je ne me suis plus pesée, mais je sens la catastrophe!!!et sa ne me plait pas, j'ai le visage tout bouffi, je sais plus trop.........mais ne perd pas espoir et j'essaie d'etre patiente.............

louloute2110.
Abonné
bonjour Bea, les debuts (et même la suite) je trouve c'est destabilisant, en effet la RPC ca aide bcp bcp mais moi au tout debut que je la pratiquais ca ne me faisait rien... y a qq semaines encore j'etais sur le point de reprendre un foutu regime tellement je me sentais grosse et bouffie comme tu dis, et puis je sais pas d'ou c'est venu (si de la RPC) d'un coup pouf je me sens mieux avec mon corps et je m'ecoute plutot pas trop mal (mais pas non plus tout le temps comme je devrais) bah j'ai réussi a me delester de 2-3 kg en mangeant de tout a ma faim ! le top !!!!! courage le chemin est long (et je crois qu'il n'a pas de fin) mais il est beau, parfois sinueux, mais au lieu de te prendre la tete avec le poids maintenant, vis ta vie maintenant, pas demain...quand tu auras mincis (si mincir tu dois) tu auras perdi tout ce temps alors que tu peux profiter de maintenant !!!! et ca ca allege ! courage
bea07.
Abonné

c'est sur que depuis que j'ai décidé d'arreter les regimes, et de manger normalement et comme tout le monde, en effet, je revis, comme tu dis...

mais faudra bien que je les perdes ces kilos, car comme sa, je ne suis pas bien!!et comme toi, j'étais quand meme sur le point de reprendre un regime, dont je n'ai vraiment envie!!

je fais confiance a vous toutes, qui me disaient d'etre patiente...je veux me réconcilier avec la nourriture, arréter de pleurer et de me détester, parce que j'ai mangé une pizza!!

j'y crois, sincérement ,mais j'ai hate de voir plus loin, de travailler sur moi, sur mes EMEs; pour l'instant j'attend et je "respire"!!

isabellej.
Abonné

bea, la rpc c'est la clef de voute!  pour les eme...

bien sûr il faut quelque temps, mais si tu en fais une habitude, tu verras que c'est l'outil number one qui te permettra de sortir des EME, ou du moins qu'elles ne te bouffent plus la vie

je t'encourage à aller sur le forum, sur les tchats, pour t'imprégner de cette philosophie

moi aussi au début j'étais pressée de "voir la suite", et aujourd'hui j'essaie de me focaliser sur le présent

par exemple je n'ai pas encore beaucoup maigri, mais j'ai fait de gros progrès en comportement alimentaire (mes EME ont chuté, au bout de deux mois et pas mal de pratique de rpc)

bon courage à toi pour cette découverte et oui, je suis sûre que tu vas te réconcilier avec la nourriture!

black-kam.
Abonné

La RPC c'est important. Mais il vaut mieux l'appréhender sereinement.

 

Deux fois par jour, c'était trop pour moi. Alors c'était une fois avec l'enregistrement et une fois sans l'enregistrement.

Sans l'enregistrement, ça te permet d'être plus autonome, et d'en acquérir un réflexe.

 

Mes petites balades pour aller au travail me servent à me faire du bien. J'y apporte grand soin car j'arrive au bureau bien zen.

Et en rentrant le soir chez moi, après une bonne marche rapide, je m'assois et j'écoute la voix - ô combien chaleureuse - de G. Apfeldorfer.

 

Approprie toi la RPC. Ici personne ne te tapera sur les doigts si tu t'appropries les exercices. C'est ton parcours, ton moral, ta vie...

 

Bon courage !

bea07.
Abonné

comment peux t'on faire pour différencier une EME d'un grignotage?

cette aprés midi, j'ai fais un gateau pour les enfants, et une fois le moment de le manger, je n'avais pas faim, je ne ressentais pas d'emotions particulieres, et pourtant j'en ai mangé!!

comment qualifiez vous cette situation?

Nikaia.
Abonné

Pour moi, cela reste une EME  ... c'était "émotionnelle" au sens ou tu avais envie mais pas faim  ...

Une EME n'est pas toujours liée à des émotions négatives (celles que l'on analyse le plus facilement) certaines personnes ont des EME particulièrement fortes quand elles sont heureuses (il y a un post sur le sujet) ...

Interroge toi sur pourquoi tu as mangé ce gateau : envie de partager ce moment avec les enfants, tentation de gouter ce gateau que tu avais fait (et pas l'envie de resister)...bref il y avait surement une raison pour le manger ..

bon courage

Nikaia

isabellej.
Abonné

souvent, justement, on ne ressent pas d'émotion particulière, parce que ces émotions sont refoulées, non conscientes, et le fait de manger sans faim sert justement à "éviter de les ressentir, d'y penser"

sinon ça peut être aussi dû à une trop grande restriction cognitive qui fait qu'il y a une certaine peur de "laisser" une bonne chose sans la goûter, l'impression qu'on sera à l'écart si on goûte pas, etc...

après on peut très bien manger sans faim de temps à autre pour des obligations sociales, ce n'est pas grave, on a moins faim au repas suivant, ou alors faim plus tard

bea07.
Abonné

en effet, il est tres difficile, du moins au debut, de ressentir et de qualifié ses EMEs;  je ne ressent pas encore des emotions mais je vois plutot cela comme du grignotage pour le moment!!

et oui, je voulais gouter ce que j'avais cuisiné, et me faire plaisir avec les enfants...sa reste sans aucun doute une emotion!!

et maintenant, c'est sur que je fais trainer le diner, car je n'ai pas faim; et là, manger avec mes enfants et mon mari ou manger plus tard toute seule????dur dur, de faire la part des choses...

isabellej.
Abonné

bea, quand tu seras régulée, tu pourras sans problème manger un bout de gateau sans faim  (mais alors tu ne sentiras pas pleinement le goût!), mais pour l'instant, est-ce que tu crois que ça serait possible, dans ce genre de situation, de te dire   "j'ai bien envie de déguster ce bon gateau, je me le garde donc pour ce soir"   en gardant bien sûr une place pour le dessert......

ainsi tu auras gouté ton gateau  et tu pourras diner avec faim avec toute la famille

mais bon pas toujours facile d'attendre....

Lia.
Abonné

Le phénomène que tu décris ressemble à quelquechose dont j'avais parlé dans un tchat au dr. zermati. C'est ce qui s'appelle de l'impulsivité alimentaire. Soit un comportement de face à un aliment tendre la main et ne prendre. L'émotion là dessous peut être très différente d'une personne à l'autre. Peur de manquer? peur de ne pas faire comme les autres et être jugée différemment? anxiété sous jacente qui n'a pas eu le temps d'être vécue? restriction cognitive à un repas précédent et qui se manifeste par une prise alimentaire différée?

Il te sera possible au fil du temps d'affiner toutes ces perceptions. Et peut être de gouter au gâteau sans faim , une bouchée, et te rendre compte que plus tard dégusté avec fam il sera fabuleux. Et de t'en mettre un morceau de côté. OU d'en refaire un autre jour.

Ce sont des comportements nouveaux, enfin pour moi en tous cas et qui demandent un certain temps d'apprentissage.

Anonyme

Merci Lia pour ta réponse sur cette question.

De mon côté, retour des compulsions. En fait, je crois que je ne maitrise pas encore les différents niveaux de faim. Et au final, j'attends toujours la grande faim ce qui me pousse à manger en grandes quantités. Et vu que je ne sens pas la satiété, je mange moins que ma faim sans doute aux repas par peur de trop manger.

J'ai beaucoup à travailler sur l'impulsivité alimentaire et étant donné que je stock beaucoup de nourriture (dû aux années de restriction), quand j'ai "quelque chose qui me pousse à manger", j'ai de quoi faire! Mais bon , ces temps-ci je dérpime un peu ce qui n'arrange pas les choses !

E t le plus dur c'est que je viens de prendre 3 kilos. Méchante balance ! !

Il n'y a plus qu'à respecter la faim!

Anonyme

Mais effectivement, c'est beaucoup moins une part de gateau mangée sans faim qu'en ayant faim !

bea07.
Abonné

merci a toutes pour vos reponses qui m'aident a y voir un peu plus clair!!

maintenant tout ce que je mange, avec faim ou sans faim, mets comptabiliser dans mon poids: je ne me gave pas de cochonneries a longueur de journées, je me mange pas en enorme quantités, le simple fait de ne pas manger avec faim, s'arreter a satiété, et les EMEs bien sur!! du coup, je suis a + 6 kilos depuis l'arret des regimes...

je sais qu'il faut etre patiente, etre vigilante au debut du programme sur la nourriture, mais mon poids prend de plus en plus d'ampleur et faut que je réagisse!!au lieu que mon poids se stabilise, il encaisse tout, le moindre calorie!!

je suis désamparer, je ne peux pas continuer a grossir comme sa!!!

capuccino
Marraine

Bea,

je comprends parfaitement ton désespoir de voir ton corps "t'échapper" comme un animal que tu avais réussi à dompter mais là qui refuse de t'obéîr. J'ai vécu ça au début de la méthode et j'étais emplie de colère vis à vis de moi, des autres, du monde entier.

Les paroles rassurantes des unes et des autres, de celles des Drs A. et Z. m'ont persises d'avancer et de me recenter sur la RPC seule planche de salut. Faire et rafaire des exercices avec attention, gentillesse et douceur. Se dire que ce n'est pas du temps perdu que de s'isoler plusieurs fois par jour et s'accorder ce précieux temps pour faire ses exercices. Ce temps que l'on donne aux autres sans compter, nous pouvons nous l'accorder aussi car "nous le valons bien". C'est une preuve d'amour et de respect que l'on s'accorde.

Ce discours-là a l'air bien rodé mais j'ai mis 6 mois à l'intégrer, à arrêter de me haïr, de maltraiter mon corps, de le nier.

Aujourd'hui j'ai 15 kilos de plus qu'il y a un an et demi mais je me respecte plus qu'à ce moment-là. Je n'ai plus d'appréhension face à la nourriture, aux sorties improvisées, face à mes EME (car j'en ai encore). Avant quand je m'écartais du régime je me demandais ce qui m'arrivait encore. Aujourd'hui je me demande ce qui s'est passé pour que je recherche le réconfort de la nourriture.

J'ai encore peur d'affronter un été de plus avec mes kilos en trop mais je me répète inlassablement comme le dit G. A. dans un des exercices : "quoi que ce soit, je peux le vivre".

Mon moral a été en montagnes russes pendant des mois, maintenant les montagnes ressemblent à des collines, je ne pleure plus sur mon sort, je ne suis plus haineuse, je vis. Cela ne veut pas dire que je ne souhaite pas maigrir, bien au contraire mais mon corps en a décidé autrement car j'ai encore du boulot pour faire disparaitre plus de 30 ans de maltraitance envers moi-même. Quelquefois, je me dis que je vais reprendre un régime mais je sais que c'est au-delà de mes forces et mes convictions maintenant. Ma vie est tellement plus facile aujourd'hui. Alors je prends mon mal en patience même si c'est long et encore parfois douloureux.

Donne-toi ce temps nécessaire à la  RPC et puis ensuite donne du temps au temps et tu verras que les choses avancent même lentement.

Bon courage.

bea07.
Abonné

Merci, merci capuccino, merci de savoir que je ne suis pas seule, de savoir que la perseverence et la patience sont les clefs de la réussite!!

je ne m'accepte pas comme sa, pourtant c'est ridicule, 6 kilos,ce n'est pas grand chose, mais je ne me vois plus moi dans le miroir!!alors la spirale infernale recommence, et les EMEs n'en parlont pas!!

demain je pars en congès avec mon mari et mes 2 enfants, seuls congés de l'année avec la toussaint, alors j'aurai voulu en profiter au max,sans penser a ce que je vais manger, mais sa me bouffe, je ne pense qu'a sa...hier après midi, je n'ai penser qu'a la nourriture, si j'avais faim ou pas, quoi manger ou non!! et là, j'aurai du faire une RPC, mais ce n'est pas encore un reflexe, je n'y ai pas penser!!

j'espere qu'un jour j'arriverai a prendre soin de mon corp et vivre normalement comme tu le dis ...meme si ya des hauts et des bas, je sens une sensation d'apaisement dans tes paroles...c'est magnifique!!

bon courage a toi aussi...

black-kam.
Abonné

Lia, très bonne théorie sur l'impulsivité alimentaire... Je me suis reconnue en te lisant et je vais donc travailler sur ce comportement... Qu'as-tu fais? RPC?

 

Capuccino, j'ai toujours tant d'empathie à te lire. Tu nous apportes beaucoup sur le forum, et tu es vraiment à l'écoute. C'est important que tu en sois bien consciente car je m'oriente régulièrement grâce à tes conseils...

 

Béa, c'est normal de ne pas avoir le réflexe RPC. Peut-être pourrais-tu commencer par l'image refuge? Ca m'a permis d'apprivoiser ma peur du néant, de l'ennui, donc de la pensée que représente la RPC. Aujourd'hui je ne fais plus "consciement" de l'image refuge. Mais quand j'ai un énorme pic de stress, je me revois plonger dans ce lac magnifique, chaud et harmonieux.

capuccino
Marraine

Béa,

c'est aujourd'hui je crois que tu pars en vacances et je voulais t'envoyer ce message d'apaisement.

Pour la 1ère fois de ma vie dont je souvienne mes 1ère vacances avec LC ont été les meilleures. Abonnée depuis 15 jours, j'étais comme toi paniquée et nous sommes partis dans le Périgord, haut lieu du foie gras, du confit de canard et de toutes ses spécialités à base de noix. Ces vacances ont eu pour moi le goût de la liberté : pas de régime, pas de point à compter, pas d'interdit. J'ai encore aujourd'hui dans la bouche le goût de cette glace merveilleuse dégustée à la sortie du gouffre de Padirac en guise de repas.

Les seules questions que tu dois te poser sont : ai-je faim ? qu'ai-je envie de manger ? ai-je encore faim ?

Ce sont 3 petites questions qui tournent dans notre tête c'est vrai comme une ritournelle mais c'est tout. Et bientôt elles feront comme les "marionnettes" "3 petits tours et puis s'en vont".

Ensuite fais tes exercices de RPC, dans la voiture, la salle de bains, les remontes-fesses si tu vas à la neige, quel que soit l'endroit uses et abuses de la RPC dès que tu te sens paumée vis à vis de la nourriture.

Maintenant, pars sereine, la vie est là à portée de main, vis maintenant, ne fais pas comme toutes celles dont je fais partie, attendre d'avoir dépassé la cinquantaine pour s'en rendre compte. La vie c'est si simple parfois, il suffit de s'en rendre compte à temps.

Courage et bonne vacances.

bea07.
Abonné

bonjour,

je reviens de petites vacances et , capuccino j'ai suivi ton conseil!!   et en effet, je ne me suis pas pris la tete une seule fois sur la nourriture, en pensant a mon poids et je me suis sentie revivre!!  étonnament je n'ai eu aucune EME, j'ai mangé a ma faim, horaire tres éspacés, et j'ai beaucoup marcher!!   et surtout j'ai fais la RPC a chaque fois que je le pouvais!! metro, voiture, en attendant d'etre servie, mais c'était de la RPC sans enregistrement et de courte durée, mais plusieurs par jours!!

je me suis sentie bien, de penser a mes enfants, a moi, de passer de bons moments,de profiter, sans me pourrir mon humeur a cause du poids!!!

aujourd'hui, retour a ma vie de tous les jours et j'espere que je vais avoir la force de continuer sur cette voie...

a +, bonne journée... 

lore.
Abonné

bonjour Bea,

ton témoignage me parle et m'encourage à ne pas lâcher la rpc sous toutes ses formes et dont je découvre tout juste les effets apaisants

si tu as réussi à le faire sans enregistrement, alors bravo, tu t'es vraiment approprié cette ressource, et la force de continuer sera avec toi  je pense tant que tu continueras la rpc : j'ai l'impression que la rpc pourrait presque ne plus être un exercice mais une nouvelle façon d'être, un réflexe en quelque sorte, à moins qu'un jour on n'en ait plus besoin

mais pour le moment je trouve ces petits instants de pause très enrichissants pour mieux se connaître, se ressentir et apprendre à regarder les différents tourbillons qui nous traversent sans se laisser noyer dedans, parce que même si quelque de nous chose se noie, il reste une partie de nous, la fameuse conscience, éveillée, qui voit ça et reste tranquille...c'est comme ça que je vois les choses en ce moment

bea07.
Abonné

oui, mais cette RPC devrait devenir un automatisme, lorsque qu'une EME se fait sentir!! je ne suis pas encore là...malheureusement!!

et je n'arrete pas de penser a la nourriture; quoi manger, quand, comment!!!!j'en fais une obsession...je n'ai que cela en tete, sa me perturbe!!!

est ce que vous sa vous fait cela aussi?

Noelle
Marraine

bonjour Béa07, je crois que nous passons tous par des moments de ce genre! moi ça m arrive quand je suis stressée ou quand je pense avoir depassé la sasiete a un repas et que je me demande ce que je vais manger au repas suivant, mais ça passe, surtout si j'arrive a me concentrer sur autrechose, soit du travail, soit faire les carreaux, j'aime bien ça, ça fait de la lumière dans l'appartement; je devrais bondir sur la rpc , mais je n'y arrive pas encore systematiquement, je ne desespère pas d y arriver!

black-kam.
Abonné

En cas de gros coup de stress, je commence à avoir le réflexe "champ de coquelicot, à danser et rires avec des enfants sous un soleil orangé".

Oui c'est mon image refuge...

bea07.
Abonné

bonjour,

a chaque fois que j'ai des EMEs, je n'ai pas le truc de me poser la question si je veux vraiment manger ou pas, mais surtout si j'essaie de reflechir avant la prise alimentaire, je n'arrive pas a trouver quelles sensations je ressent, car je ne ressent rien!!!           dans le carnet, je ne peux pas préciser mon emotion, car je ne ressens ni tremblement, ni gorge sérrée, rien...c'est souvent une petite voix qui me dis que j'ai envie de sucre(en general), je le mange, et je reflechis aprés; et ça ne m'apporte rien!!

que faire?   c'est pas comme ça que je vais avancer!!

lorraine
Marraine

Bea07 : tu le dis toi même, tu ne ressens rien avant de manger par EME, normal puisque tu n'as pas faim ! Gorge serrée, salivation, bouche sèche, mal de tête etc sont ressentis qd on a faim.

Avec les EME, on mange souvent compulsivement, donc sans se poser de question, sans réléchir, "on court" direction la nourriture. On a envie de manger. Point c'est tout.

Quand j'ai une EME et que je ne veux pas la satisfaire, donc ne pas courir vers le placard à chocolats notamment le soir devant la télé,  je respire en pleine conscience, pour me calmer et guetter toutes les pensées qui me passent par la tête. Je "fais avec" mes émotions, je nes les évite pas en mangeant. Ca fonctionne.

Si je mange quand j'ai une EME, ça m'arrive régulièrement, à table par plaisir ou après le repas pour du chocolat, je le fais en pleine conscience et sans culpabiliser. Cela me permet de manger en toute petite quantité et de déguster.

Haut de page 
X