Ces personnes qui vous font manger - 28102012

mno05.
Abonné
Et oui les EME liées à des personnes précises... Moi j'en ai de 2 sortes: - les gentilles: mes enfants qui m'apportent de la joie et qui veulent partager avec moi leur goûter ou un apéro... - les méchantes: comme cette personne que j'ai chez moi tout les week end, à qui je ne peux pas dire merde, que je ne peux pas renvoyer et qui me pourrit mes moments de bien être. Bientôt je l'aurai 10 jours à la maison et j'ai peur pour de vrai!!!! HELP

Commentaires

charlotte25.
Abonné

Bonjour ,

j'ai commencé un mois avant toi, en ce qui concerne les gentilles EME, je ne les considère plus maintenant comme des EME,

j'arrive a manger une part de gateau avec mes enfants ou une amie autour d'un café, sans culpabiliser, même si c'est sans faim,

parceque je sais que je pourrai ensuite attendre d'avoir faim pour remanger...

hier par exemple, j'ai pris une petite part de tarte vers 16h00 chez mes enfants, et le soir j'ai eu moins faim, je n'ai mangé que ce qui me faisait envie : un fromage blanc et une mangue.

Pour les "méchantes" tu me fais penser a une collègue qui a une belle mère envahissante et qu'elle ne s'autorisait pas a laisser seule quand elle vient chez elle.

Son EME a elle, s'était la tablette de chocolat après son départ...

Je lui ai parlé de LC et de ses principes. A force d'en discuter, j'essaie de lui faire comprendre, en douceur, qu'elle a " le droit " de s'isoler de temps en temps, pour une sieste, une promenade, ou même ses taches ménagères, sans toujours se sentir obligée de lui faire la conversation...

L'idée suis son chemin tranquillement...

As-tu déjà essayé de pratiquer la respiration en pleine conscience? Ca a été difficile pour moi au début, parfois même "douloureux", mais ca va mieux maintenant, je suis moins angoissée et triste devant mes pensées désagréables.

J'espère que tu pourras arriver a gérer les moments que tu redoutes, que tu pourras faire quelques poses, seule, et ainsi réduire ces vilaines EME

bon courgae a toi

Charlotte

charlotte25.
Abonné

PS : si tu ne l'as pas déjà lu, il y a une réponse très interessante du Dr Apfeldorfer au fil de discussion de Zepretender " j'ai craqué"...

celisaone.
Abonné
10 jours ?!!!! Je compatis.
mno05.
Abonné

Moi aussi c'est ma belle mère...

 

Mon mari est fils unique. On construit une maison et du coup ils nous ont donné beaucoup d'argent (j'étais contre mais bon...) et viennent tous les week end et bientôt 10 jours.

J'ai fait hier des pauses EME zen mais dès que je revenais dans la pièce... je mangeais... elle m'énerve trop!!!!!!!!!!

Sylvie75.
Abonné

mno, souvent, on fait des ellipses, et c'est toujours intéressant, ce qui se cache derrière cette ellipse.

"mais bon", mais bon quoi ?

mais bon, c'est mon mari qui décide ?

ou bien 'mais bon, c'était tellement pratique, tout cet argent qu'ils nous donnaient.'

ou bien autre chose encore, que je n'imagine même pas ?

En fonction de cela, tu as réussi à en discuter avec ton mari ? Moi je dis souvent à mon mari "Je t'ai épousé, toi, pas ta famille. Je les aime bien, mais je pourrais les détester que ça ne changerait absolument rien entre nous." Il est très famille. Aucun problème, il va souvent voir sa soeur, sa nièce et sa petite maman... sans moi et surtout, sans que je le prenne jamais mal. Moi, je lui ai dit quand je me suis sentie prête à caler les choses "Pas plus d'une fois tous les deux mois." C'est le rythme où la famille en général (la mienne comme la sienne) me va, où je suis prête à les fréquenter (6 fois par an). En dessous, ça me manque. Au dessus, ça me gave, et je ne vois pas pourquoi je me sentirais obligée. On n'est jamais obligé de rien. Alors tu, vous en tant que couple avez accepté une énorme somme d'argent ? Bien sûr, et tu l'as vu venir, ça vous lie les pattes. Mais si ce sont de braves gens, ils l'ont donné sans contrepartie, car un vrai cadeau, ce n'est pas un fil à la patte. Laisse ton mari gérer tout ça avec ses parents, mais il peut tout à fait dire "Vous savez, ça serait bien qu'on se voit chez vous, je viens avec (ou sans) les enfants (eux aussi ont voix au chapître), car mno est occupée..." Bref, toi, tu gardes ton intimité et ton indépendance. Après tout, si ta belle mère est classique, elle te reproche surtout de le priver de voir son petit poussin ? Alors metttez-vous d'accord avec ton mari pour qu'il les voit autant qu'il veut mais chez eux.

mno05.
Abonné

c'est comme cela que ça se faisait avant. Pasplus d'une fois par moi...

Et puis il y a eu la construction de la maison et mon mari a besoin d'aide et puis nous sommes dehors à Noël donc ça doit être fini. Alorsbon je subis voilà tout. Quoi faire d'autre ?Leur dire merd* et mettre mon mari dans l'embarras et nous dans le risque d'aménager dans une maison sans électricité ou sans cuisine ou sans salle de bain ???

Oui avant j'avais mis les chose au point mais cette put**in de baraque m'oblige à accepter beaucoup de choses sans pouvoir rien y faire. J'ai obtenu il y a deux semaines un week end seule avec mon mari et mes enfants... et bien cela a été merceilleux mais bien court... Voilà donc jusqu'à Noël je suis obligée de les subir... ou alors je décide de divorcer tout de suite...

viviette.
Abonné

Bonjour Mno, et Sylvie,

Vraiment, tu as résumé tout ce que je pensais. Je n'ai rien à rajouter,.

J'ai lu ce message, ce matin, et je n'ai rien trouvé à répondre,  mno, tellement çà correspondait à une situation vécue. On a chacun sa réponse sauf que dans certains moments, on est dans le flou le plus complet, quand ce sont lres sentiments, les émotions qui nous guident.

Je n'ai pas eu les mots qu'ils fallait, mais je comprends tellement bien cette situation. Le politiquement correct. Savoir mettre ses limites, surtout quand on en jamais mis, quand on est corvéable à merci.

Prendre du recul, éxaminer la situation à froid, et décider de petites choses par ton mari, choses qui seront d'autant mieux acceptées par leur fils. J'ai mis des années à comprendre celà.  C'est un combat de longue haleine que tu peux gagner avec ton mari, si tu lui explique ce que tu rescents, en douceur.

Bon, je ne suis pas experte en la matière, mais tu dois pouvoir le gérer. Il y a d'autres pistes!

Courage, le meilleur, c'est quand même d'affronter une situation que tu n'as pas choisie, mais dont tu peux trouver une sortie honorable pour tous, sans traumatisme, surtout pour l'avenir.

Franchement, c'esdt ce genre de situation que j'ai toujours eu du mal à gérer, mais la famille, c'est important. Alors, je ne t'ai pas apporté grand réconfort, mais peut-être une piste de réflexion.

Allez bon courage,

KYNA976.
Abonné

coucou tout le monde,

 

Moi c'est ma collègue qui me fait manger comme quatre, je ne sais pas lui dire non, je culpabilise énormément pour ça,

et ça va prendre du temps, le travail que je vais devoir faire sur moi, mais c'est nécessaire de le prendre son temps,

Pour mon bien être.

 

Bon courage en tout cas, ce n'est pas chose facile.

Noelle
Marraine

oui, je vous comprends, j'etais invitée chez des amies , et chez elles, le petit dejeuner est un moment agréable de partage et d'echanges. la fois precedente, je n'ai pas ose dire non, je n ai pas faim

par contre, cette fois ci, elles m'ont dit "oui, on a remarque que tu ne prenais pas grand chose au petit dej" et du coup je me suis sentie a l aise de juste prendre du thé avec elles. en contrepartie, j'ai cuisine un truc delicieux  le soir pour diner.

 

Noelle
Marraine

[quote=mno05]

c'est comme cela que ça se faisait avant. Pasplus d'une fois par moi...

Et puis il y a eu la construction de la maison et mon mari a besoin d'aide et puis nous sommes dehors à Noël donc ça doit être fini. Alorsbon je subis voilà tout. Quoi faire d'autre ?Leur dire merd* et mettre mon mari dans l'embarras et nous dans le risque d'aménager dans une maison sans électricité ou sans cuisine ou sans salle de bain ???

Oui avant j'avais mis les chose au point mais cette put**in de baraque m'oblige à accepter beaucoup de choses sans pouvoir rien y faire. J'ai obtenu il y a deux semaines un week end seule avec mon mari et mes enfants... et bien cela a été merceilleux mais bien court... Voilà donc jusqu'à Noël je suis obligée de les subir... ou alors je décide de divorcer tout de suite...

[/quote]

allez, MNO, c'est juste jusqu a Noel...peut etre peux tu proposer a tes beaux parents de garder vos enfants pendant ce temps la, ce qui te donnerait un week end avec ton mari, ou une journée, une soiree a deux, si le week end , il bosse dans la maison?

Sylvie75.
Abonné

[quote=KYNA976]

coucou tout le monde,

 

Moi c'est ma collègue qui me fait manger comme quatre, je ne sais pas lui dire non, je culpabilise énormément pour ça,

et ça va prendre du temps, le travail que je vais devoir faire sur moi, mais c'est nécessaire de le prendre son temps,

Pour mon bien être.

 

Bon courage en tout cas, ce n'est pas chose facile.

[/quote]

 

Kyna, tu as vu cette page ? Avec ta collègue, bien ou mal intentionnée, c'est toi qui sais, c'est l'occasion de la mettre en pratique. Bon courage (la technique du disque rayé me fait bien rire).

//www.linecoaching.com/prog/comportement-alimentaire/les-outils/POU/CA/PO9

KYNA976.
Abonné

Merci Sylvie75,

Pour le conseil, je pense que çava beaucoup m'aider.

c'est vrai que j'avais déjà entendu parler de ce conseil, il ne me reste plus qu'à l'appliquer.

A bientôt !

Amicalement.

Kyna976

Hachi.
Abonné

Bonjour,

Je viens de voir ce fil et honnêtement le coup de la belle-mère envahissante cela me parle... Ou plutôt me parlait... Je comprend l'urgence de ta situation mno avec la finitiion de la maison mais c'est pas parce qu'ils vous aident que toi personnellement tu dois etre là toute la journée! Je me trompe peut être mais tu peut peut-être t'aménager un peu de temps dans le weekend rien que pour toi toute seule et rien que ça tu ferais un bien fou.

Et tu sais des fois parler de ce que tu ressents à ton mari peut aider ce n'est pas facile mais il vaut mieux lui expliquer calmement que tu as besoin de te retrouver plutôt que de se disputer à cause de la tension générée!

Bon courage à toutes!

Haut de page 
X