Comment déguster quand on est tout le temps malade? - le 03/02/2012

Neam.
Abonné

Bonjour,

Je suis toujours ravie de la méthode et des échanges sur ce site. Mon comportement alimentaire s'est nettement amélioré et mon poids bouge tout doucement. Par contre, j'ai un problème qui me gêne beaucoup et que je ne sais pas comment dépasser : je suis tout le temps malade, tout le temps enrhumée et je perds très souvent l'odorat, et donc une partie du plaisir à manger.

J'en ai parlé à mon médecin et j'ai un traitement de fond pour le rhume. Ca va un peu mieux, mais j'ai remarqué une chose. C'est que lorsque je suis enrhumée mais qu'il me reste un peu d'odorat, j'arrive souvent à avoir un peu de plaisir à manger en tout début de repas, et très vite, mon nez se bouche et c'est fini.

En fait, je me demande ce qui se passe. Est-ce que c'est une façon pour mon corps de me signaler que j'ai déjà atteint la satiété? Est-ce que je somatise? Est-ce qu'il y a un lien entre les aliments et le fait d'être tout le temps malade et enrhumée (allergie ou intolérance)? Ou est-ce une simple coïcidence? Et comment pratiquer la dégustation dans ces conditions?

Un grand merci d'avance pour votre aide et merci encore pour avoir créé ce site qui m'apporte tant.

Commentaires

danseuse37.
Abonné

Bonjour Neam,

Contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord, ce n'est pas le goût qui entre en jeu en première ligne lors de la dégustation d'un aliment mais bel et bien l'odorat! Ce qui se passe dans la bouche est secondaire pour exhalter les saveurs des aliments, et le goût est très étroutement lié à l'odorat. C'est pour cela que tu éprouves un peu de plaisir lorsque ton nez est légèrement bouché mais plus aucun lorsqu'il est totalement bouché. Ce n'est pas ton corps qui te dit stop mais juste ce problème "technique" qui fait obstacle à ta dégustation ;)

Du coup tu vas sûrement te retrouver dans la situation d'avoir faim mais pas envie de manger, car ton estomac réclamera du carburant mais toi tu n'auras peut-être pas envie de manger sans plaisir.

Fais plusieurs petits repas par jour pour ne pas perdre des forces, surtout si tu es malade, mais ne te force pas à manger de grosses quantités sans plaisir ;) Et tu ne vas pas être malade encore pendant des mois! Tu pourras ensuite te régaler et mieux travailler sur la faim et la satiété, quand tu iras mieux ;)

Bon rétablissement!

Nikaia.
Abonné

je confirme .. l'essentiel du gout passe par l'odorat ... et en cas de rhume on est complètement anesthésié de ce point de vue là.

donc dès petits repas plusieurs fois par jours

et par ailleurs, fait le plein de vitamines pour aider ton système immunitaire à lutter...

bon courage

Nikaia

G.Apfeldorfer
Votre coach

 

Oui, bravo pour l’étendue de vos connaissances, Nikaia et danseuse37 ! Ce qu’on appelle couramment le goût est en fait une addition de sensations complexes : il y a les sensations tactiles, permettant de repérer les textures des aliments, les températures ; il y a le « goût », avec des bourgeons sur la langue et le palais, qui permet de déterminer le sucré, le salé, l’amer, l’acide, l’umami (délicieux en japonais, et correspondant à un goût protéiné), ainsi que, comme on le sait depuis peu, le goût de gras (avec retard).

Puis on a les arômes. Les molécules aromatiques libérées montent jusqu'aux fosses nasales par l’intermédiaire du pharynx, et ces arômes sont la partie la plus discriminante et la plus importante du goût. Sans la perception des arômes, rien n’est bon, rien n’est mauvais.

Enfin, citons encore ce qu’on appelle les sensations trigéminales, comme le piquant, le brûlant, l’astringent, l’irritant, des épices ou des condiments comme la moutarde, le piment, le poivre.

Conclusion, sans le nez, rien n’est bon, rien ne devient moins bon au fur et à mesure qu’on mange, et donc pas de « rassasiement sensoriel spécifique », que j’abrège en rassasiement gustatif.

Le conseil de faire de petits repas répétés me paraît judicieux. On mange à l'aveuglette!

Neam.
Abonné

Bonsoir,

Merci beaucoup pour vos réponses.

Le problème, c'est que je suis tout le temps enrhumée. Et quand je dis "tout le temps", je n'exagère pas. Je ne respire quasiment jamais par le nez depuis l'enfance. Même quand je me sens bien, les gens me disent de soigner mon rhume! Jusqu'à présent, l'odorat était encore là (et c'est un sens que j'utilise beaucoup en temps normal) mais depuis plusieurs mois, je perds l'odorat et le goût très régulièrement (je suis plus souvent malade que pas malade). Ca a commencé en cours de parcours lc et ça ne s'arrange pas. J'ai essayé un tas de traitements, sans résultat probant. C'est handicapant.

Effectivement, cela signifie une grosse perte de plaisir gustatif et une plus grande difficulté à s'arrêter de manger au bon moment.

Fractionner les repas pourrait peut-être aider un peu, je vais essayer, mais ce n'est pas facile car je ne peux pas prendre plusieurs petites pauses au travail.

Bonne soirée

calico.
Abonné

OH, ho, Neam, ce que tu décris ressemble fortement à quelque chose de plus sérieux. Es-tu allée chez un ORL qui s'y connaisse un peu et qui pourrait investiguer cela à fond. Les cloisons nasales trop serrées (ça s'opère trsè facilement) ou un polype? D'autant que tu dis que ce n'est pas d'hier. Tu dis que tu as essayé des ttt. bien, bien et alors? S'ils ne marchent pas, c'est que tu n'as pas encore trouvé. Loin de moi l'idée de t'effrayer. Les causes de ton rhume sont peut-être banales, mais ça ne coûte pas grand chose d'aller voir un ORL. Et n'attends pas, parce qu'une fois que l'on perd l'odorat c'est irréversible. (là je te fais peur, désolée). Il n'est peut-être pas trop tard.

Je sais que tu n'es pas obligée de me croire. Je ne suis qu'un pseudo et qui te dis que j'ai les compétences pour te dire cela? Je ne suis pas ORL, mais en tant que lgopédiste, j'ai une solide formation dans le domaine. ça devrait suffire à te convaincre.

Tout bon dimanche.

lizzz.
Abonné

je dirai pareil que calico..... le premier truc qui me vient en lisant ton message, c'est "consulter un ORL"

C'est ce qu'on fait avec les enfants lorsqu'ils enchainent rhume / rhume.

Bon courage en tous cas!!!!

Neam.
Abonné

Bonsoir,

Merci pour vos réponses, Lizzz et Calico, et merci de me prendre au sérieux. Je suis enrhumée non-stop quasiment depuis 36 ans, et depuis plusieurs mois ce problème s'amplifie au point de me compliquer sérieusement l'existence (notamment au travail). Je suis persuadée que ce n'est pas normal mais ça n'a pas l'air d'inquiéter mon médecin du tout. Moi aussi je crains de perdre l'odorat, qui est un sens sur lequel je m'appuyais beaucoup. Cet après-midi, j'ai complètement oublié de changer la couche de mon fils parce que je ne sentais rien. C'est un détail mais c'est très embêtant. De la même façon, j'ai oublié une fois une casserole sur le feu.

J'en ai parlé à mon généraliste en insistant qu'il fallait absolument trouver une solution et tout ce que j'ai gagné, c'est un traitement de fond de 6 mois (qui fait très peu d'effet) après lequel, seulement, on pourra éventuellement s'adresser à un ORL. Il paraît que c'est la nouvelle procédure. Alors c'est vrai que je suis fâchée de me sentir traitée avec négligence.

Pour ce qui est du parcours lc, c'est tout aussi gênant. On a quand même des sensations sans l'odorat, mais beaucoup moins fines et le plaisir gustatif est énormément diminué.

Je crois que je vais embêter mon médecin jusqu'à ce qu'il me prenne au sérieux et m'envoie consulter un ORL...

Bonne soirée!

danseuse37.
Abonné

Bonjour Neam,

Effectivement ce dont tu souffres est bien plus qu'un simple "rhume", excuse la façon dont j'ai traité ta question.... Je pense qu'il est urgent pour toi d'aller voir un ORL! L'odorat est associé à tellement de plaisirs dans la vie, que ce soit la dégustation mais aussi une façon de profoter pleinement de son environnement avec les odeurs des fleurs en été ou juste du café qui coule le matin, qu'il est reelement handicapant de l'avoir perdu :(

Fais le forcing auprès de ton médecin, n'attends pas les 6 mois de traitement si tu ne sens aucune amélioration.

Bon courage!

Neam.
Abonné

Bonsoir,

Je donne quelques nouvelles par rapport à ce vieux post. Je suis allée chez l'ORL hier, après plusieurs mois de traitement sans grand effet. Il m'a confirmé que la muqueuse nasale était fortement inflammée en permanence et dans mon cas il y aurait plusieurs causes (rhinite allergique mais aussi polypose probable, déviation de la cloison nasale et problème de cornets). Bref, on tente un autre traitement pendant 3 mois avant de penser à l'opération.

Mon odorat disparaît toujours de plus en plus fréquemment mais il paraît que dans ce cas, ce n'est pas irréversible.

Même si ces préoccupations peuvent paraître un peu loin des questions de perte de poids, c'est en fait directement lié à linecoaching. Je suis soulagée de m'être enfin prise au sérieux et en main, ce qui, au fond, est une façon de redonner une place à mon corps et d'écouter les signaux qu'il m'envoie. Et entre temps, j'arrive quand même à sentir un rassasiement même quand l'odorat est faible, mais le plaisir gustatif est nettement moins fort, voire presque inexistant.

Ca va être une telle renaissance de respirer normalement (ce qui ne m'est quasiment jamais arrivé) que je me réjouis à l'avance de l'énergie et du bien-être que je vais en tirer, même si ça doit passer par une opération!

Jusqu'à il y a peu de temps, je pensais qu'il était normal d'être tout le temps enrhumé et tout le temps malade. Depuis linecoaching, je me couvre la gorge et je me couche plus tôt. C'est bête, mais ça fait partie du parcours!

G.Apfeldorfer
Votre coach

Merci neam de nous tenir au courant. Et merci de prendre (enfin!) soin de vous. J'espère que votre traitement sera efficace.

Anonyme

Neam, tout le temps aussi depuis des mois et je me "couvre la gorge" aussi désormais (angine à répétition). Je plaisante un peu mais il vrai que LC permet de prendre beaucoup plus soin de soi et de s'écouter. Comme quoi, LC permet de changer beaucoup de choses...

Haut de page 
X