Help ! - 27042022

Barbara2107
Abonné

Bonsoir, je viens de m'inscrire après avoir passé la barre des 80 kg et des 50 ans ! Beaucoup de poids à porter toute seule ! Je recherche un peu de soutien pour m'aider à perdre quelques années et éventuellement un peu de poids 😉

Commentaires

lougou
Abonné

Bonjour Barbara et bienvenue 🤗 

J’ai 58 ans et moi aussi j’ai pris du poids au fil des années et je n’arrive pas à m’en débarrasser (80 kg pour 1m65). Je crois beaucoup en cette méthode, j’ai commencé il y a 2 mois très motivée et appliquée mais je suis partie pendant 2 semaines en vacances, j’ai décroché du programme et au fil des jours les mauvaises habitudes sont revenues, je m’en de ne pas avoir eu la volonté de continuer et j’ai l’impression de revenir à la case départ. Quel gâchis… je m’en veux. J’ai besoin de soutien moi aussi. C’est avec grand plaisir que je partagerais avec toi si tu veux bien. Ce n’est pas facile à la cinquantaine de perdre du poids et de débarrasser de ses mauvaises habitudes 😊. Bonne route Barbara et bon courage. Au plaisir de te lire.

Barbara2107
Abonné

Merci beaucoup. Oui on va se soutenir. Un pas après l'autre, chaque jour avancer sereine sur cette longue route d'une rencontre avec soi-même. Se faire un peu plus confiance, s'aimer davantage et prendre soin de soi. Souvent plus facile à écrire qu'à mettre en pratique, quand au détour d'une émotion, se remplir devient une mission à part entière et que le plus succulent des mets se transforme en shoot dont on doit augmenter les doses pour éprouver l'apaisement. Mais je veux croire en mieux être, je veux retrouver des plaisirs oubliés et reprendre contact avec ce corps maltraité . Je place beaucoup d'espoir dans cette méthode. J'avais tout abandonné depuis des années, c'est un peu comme une dernière chance pour moi. Et oui partageons nos expériences pour rendre la route plus facile. Au plaisir. Barbara 

lougou
Abonné

Merci Barbara pour ce très beau texte plein de vérités et en qui beaucoup de personnes doivent également se reconnaître. Moi aussi j’ai beaucoup d’espoir en cette méthode qui ne peut être que la bonne à mon avis mais c’est dur de garder le cap. Tu as raison il faut être indulgent avec soi même, le chemin ne sera pas droit mais on y arrivera et notre corps nous le rendra. Belle journée. 😊

Lougou

izabelle
Animatrice forum

oui, surtout ne pas s'en vouloir car en fait on ne revient jamais à la case départ, on ne fait qu'apprendre des moments plus difficiles

apprendre à trouver du plaisir dans les aliments est essentiel, et ça prend du temps de déconditionner toutes nos habitudes pour en créer ou retrouver des plus naturelles et en accord avec notre corps

notre "cerveau", ça le rassure dès qu'il sent qu'on "y arrive" et qu'il y a un résultat chiffré, mais en fait c'est important de ressentir plus largement qu'à chaque fois qu'on fait qqchose pour soi, dans le bon sens et avec la bonne méthode même si ça prend du temps, de la conscience et que ce n'est pas évident du tout, on fait ça pour soi et apprécier ce que l'on fait pour soi

il faut se laisser beaucoup de temps et beaucoup de bienveillance envers soi-même, déjà parce que c'est la première chose qui nous guérit de notre drole de rapport à l'alimentation

Barbara2107
Abonné

Bonjour, pas très assidue ni dans mes réponses, ni dans mon parcours ! J'essaie de déguster, de manger plus lentement puis tout d'un coup j'ai envie d'engloutir, de me remplir très vite. Je crois que le travail va être long ! Je suis en vacances cette semaine et je vais tenter de me reconnecter à mon corps. Hier jardinage, aujourd'hui j'ai prévu un séance d'aqua biking, je suis en train de me motiver pour ne pas annuler ! Bonne journée, bon courage dans ton parcours et au plaisir d'avoir de tes nouvelles.

Barbara

A036.fabienbel
Abonné

C’est très compliqué pour moi aussi. De sales habitudes avec un oubli complet du corps. De la dégustation puis d’un coup une accélération jusqu’à arriver à l’overdose où c’est hélas trop tard. Bien souvent car je pense à ce que je vais faire après ou avec des inquiétudes de la vie de tous les jours cela accélère le process… 

je suis une personne cérébrale du coup c’est encore pire… 

bon courage à toutes et tous et merci pour vos commentaires qui font que nous nous sentons moins seul dans nos problématiques. Encourageons nous les uns les autres. 
 

izabelle
Animatrice forum

Barbara2107 Abonné mar 03/05/2022 - 11:47
Bonjour, pas très assidue ni dans mes réponses, ni dans mon parcours ! J'essaie de déguster, de manger plus lentement puis tout d'un coup j'ai envie d'engloutir, de me remplir très vite. Je crois que le travail va être long ! Je suis en vacances cette semaine et je vais tenter de me reconnecter à mon corps. Hier jardinage, aujourd'hui j'ai prévu un séance d'aqua biking, je suis en train de me motiver pour ne pas annuler !

bonjour Barbara, dans ces moments où tu as envie d'engloutir, de manger très vite, essaie simplement d'être à l'écoute de toi-même, peut-être la partie vulnérable de toi-même et surtout la partie protectrice qui cherche à anesthésier

ce qui est important c'est surtout l'attitude intérieure : cet amour envers toutes les parties de soi-même et non pas de vouloir absolument ne pas manger

et ça se construit sur les moments où l'on déguste, où l'on mange lentement : ne pas le faire POUR moins manger, mais plutôt pour ressentir pleinement, pour laisser de la place aux émotions et aux sensations

j'espère que l'aqua-biking s'est bien passé

dans le sport pareil, fais-le pour le plaisir, même si c'est dur de se bouger, après généralement on sent le bien être que ça engendre!

izabelle
Animatrice forum

A036.fabienbel Abonné mar 03/05/2022 - 22:21
C’est très compliqué pour moi aussi. De sales habitudes avec un oubli complet du corps. De la dégustation puis d’un coup une accélération jusqu’à arriver à l’overdose où c’est hélas trop tard. Bien souvent car je pense à ce que je vais faire après ou avec des inquiétudes de la vie de tous les jours cela accélère le process… 

je suis une personne cérébrale du coup c’est encore pire… 

bon courage à toutes et tous et merci pour vos commentaires qui font que nous nous sentons moins seul dans nos problématiques. Encourageons nous les uns les autres. 
 

oui c'est plus dur quand on est cérébral de laisser de la place aux sensations et émotions et surtout de ralentir, car le cerveau va à mille à l'heure

c'est presque une rééducation donc il faut de la patience

ce qui aide c'est vraiment se centrer sur le plaisir ressenti dans la dégustation ou dans un moment posé, en connexion avec le présent, quand le cerveau passe à l'arrière plan et que l'on goûte simplement des sensations et des émotions

A039.nadinekor
Ancien abonné

Bonjour je ne suis pas une habituée des forums mais je me lance… j’ai 68 ans et j’ai pris 10kg depuis la retraite et un changement de région. Je me rends bien compte qu’il faudrait que cela s’arrête. Au début de cette méthode ça a très bien fonctionné mais un séjour chez des amis a rompu le fil… je n’y arrive plus depuis. J’ai besoin d’aide. 

izabelle
Animatrice forum

bonjour Nadine, ne t'en fais pas c'est normal, il y a des hauts et des bas

est-ce que tu parviens à déguster ton repas? c'est le point essentiel avant tout, pour nous réconcilier avec la nourriture

X