Je commence en septembre-octobre 2019 - 30082019

izabelle
Animatrice forum

Eh bien voilà c'est la rentrée!

Voici un fil dédié à ceux qui commencent le programme en septembre et octobre!

Nous vous souhaitons la bienvenue et vous pouvez ici vous présenter, partager vos premières expériences (et les suivantes) et rencontrer nouveaux et anciens

Cette entraide est précieuse et nous aide à changer plus vite, car cela nous permet de prendre du recul, faire entrer en nous de nouvelles façons de voir, de faire, d'être surtout : s'autoriser à être soi, à prendre le temps, à ralentir

donner du temps pour soi, son corps, son assiette et tout ce qui est important pour nous, qui nous fait vibrer, qui nous fait rayonner

 

A bientôt pour lire vos présentations et expériences!  N'hésitez pas à poser des questions aussi  au besoin !

Commentaires

Innalah
Abonné

Bonjour,

 

Je commence aujourd'hui ! J'ai 29 ans et souffre depuis trois ans environ de ce qui semble être de l'hyperphagie (je ne suis jamais allée voir un professionnel de la nutrition donc j'ai pas diagnostic sûr, mais ça y ressemble fortement...). J'avais déjà lu il y a un an environ le livre "Maigrir sans régime", je n'ai pas eu le déclic d'essayer la méthode à ce moment là, mais c'est resté dans un coin de ma tête...

Bref, j'ai un regain d'énergie et de motivation, j'ai vraiment envie d'être en paix avec mes émotions et j'ai l'impression d'être au bon endroit ! :) 

izabelle
Animatrice forum

Bienvenue Innalah!

Bon démarrage dans la méthode et n'hésite pas à venir ici partager tes premières expériences!

bianca
Ancien abonné

Bonjour,

je commence demain, au programme , mon carnet alimentaire , et 2 défis 

Bon week end

Innalah
Abonné

Tout avait bien commencé, le carnet alimentaire m' a permis de faire un peu attention à la façon dont je mange et l'exercice de dégustation était intéressant. J'ai malheureusement refait une crise d'hyperphagie aujourd'hui même. C'est un peu dur à assumer... mais je vais pas abandonner ! Je savais de toute façon que ça n'allait pas s'arranger en quelques jours.

joelma
Ancien abonné

Bonjour, j'ai 30 ans et toujours eu des soucis de poids en lien avec mes émotions. La vie ne m'a pas épargnée, j'ai un petit garçon handicapé et je le vis très mal. Je m'inquiète pour lui constamment, je m'en veux constamment, de ne pas pouvoir faire mieux ou plus, de ne pas lui consacrer assez de temps etc etc. Aux yeux des autres je donne l'impression de gérer ma vie d'une main de maître mais toutes mes émotions passent dans la bouffe. Je suis depuis peu maman d'un deuxième petit garçon en pleine santé. Je veux me reprendre en main pour lui surtout. Le handicap est une chose à gérer mais mes soucis alimentaires et donc de poids ne font qu'empirer mes déprimes récurrentes. Je me dis que si j'avais moins de poids, que je m'appréciais plus physiquement, si j'étais bien dans mes baskets, j'aurai sans doute plus d'energie, plus de motivations, pour pleins d'autres choses, ce qui pourrait n'avoir que du positif pour  mes 2 loulous. J'entame le carnet alimentaire demain. Je suis convaincue que cette méthode est bonne, mais va falloir s'accrocher ! bon courage à tout le monde

LiseP
Ancien abonné

Je suis LiseP, j’ai 33 ans, et suis totalement obsédée par mon poids, surtout depuis que j’ai repris en trois mois 8kg perdus après mon accouchement... Je mets beaucoup d’espoir dans ce programme et aimerait être rassurée sur les résultats, pour atteindre mon poids de forme !

mafa314
Ancien abonné

Bienvenue a toutes, ca fait du bien de vous lire!

moi aussi RE-commence le programme...ca n'a pas été facile de prendre cette decision. 

J'ai l'impression d'avoir bien compris et intégrer les principes de LC, mais je dois me rendre à l'évidence, je ne mets pas en pratique (ou peu allez soyons douce avec nous memes!) les precptes. Je mange par EME, je mange vite et beaucoup au départ pour me donner du courage,pour me reveiller ( quoi manger ne reveille pas;-))))

J'accusais la fatigue de mon état de nouvelle maman, et puis mon bébé a commencé à dormir toute la nuit, alors j'ai accusé le stress du travail, de cette nouvelle organisation de vie que j'adore pourtant. 

Bref, cela fait 15 mois et je suis plutot reposée maintenant. J'avais essayé plusieurs fois de reprendre la pleine conscience, d'attendre la faim ..mais je n'ai pas réussi. J'ai eu une psy de LC au tel et je me sens remotivée pour suivre le programme, et mettre en pratique les experiences au niveau ou je peux , comme je peux. l'important c'est de commencer ...petit pas par petit pas pour retrouver une relation apaisée avec la nourriture....enfin esperons le.

Bonne continuation à toutes

Mafa

Innalah
Abonné

Au moins ici on se sent moins seul.e.s, ça aide de discuter et de suivre les aventures de personnes concernées par ce type de problèmes, tellement plus compliqués qu'une simple histoire de volonté... Au plaisir de vous lire rapidement ! 

Votre coach
Votre coach

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue dans le programme!

A vous lire, vous avez tous une histoire de poids qui vous appartient et qui le plus souvent remonte à loin, semé d'embuches et le plus souvent emprunt de solitude fasse aux difficultés rencontrées dans votre rapport alimentaire et au manque de solutions efficaces. J'espère qu'ici, avec nous les coachs, avez Izabelle et les autres marraines et parrains du programme, vous vous sentirez moins seul(es) et vous trouverez les solutions qui vous conviennent.

Je m'appelle Anne-Lyse, j'accompagne les abonnées dans le programme depuis plus de 7 ans et je sais aujourd'hui mobiliser et remobiliser les esprits lorsqu'il le faut. N'hésitez pas à faire appel à nous pour un soutien par mail ou téléphone en cliquant sur "écrire à mon coach". 

Pour faciliter vos débuts dans le programme, je vous recommande d'assister si possible au chat "je démarre le programme" du vendredi de 12H30 à 13H30. Il y en a un prévu dès demain et chaque semaine! Pour tout le monde, je recommande, au début de la méthode, de suivre PRIORITAIREMENT le parcours alimentaire. Vous le trouvez dans "mon espace" en rectangle bleu avec le bouton "continuer". Il est LA thérapie et il est personnalisé selon VOTRE profil alimentaire. Chacun suit donc son parcours personnalisé qui se déroule en étapes et en activités. 

Seront abordés pour l'ensemble des 6 mois de parcours les notions suivantes :

- la faim

- le rassasiement gustatif / global

- la dégustation

- les envies de manger émotionnelles

- les pensées automatiques

- en étapes optionnelles : le perfectionnisme et les fins de journées. 

Je vous souhaite à tous un excellent début de programme et espère avoir le plaisir d'échanger prochainement avec vous ;-)

Anne-Lyse, coach

Erika
Ancien abonné

Bonjour, 

Je commence le programme ce dimanche. J'espère en finir avec les abus alimentaires. J'ai des compulsions depuis des années. Comme bcp de gens, j'ai fait de multiples régimes, j'ai autant pris ou repris que perdu. "Je n'ai pas faim" est une phrase que je ne prononce jamais ! Je peux manger bcp sans rien ressentir, ni satiété ni dégoût alimentaire. J'espère donc réussir à (re)trouver de réelles sensations alimentaires et être en paix avec tout ça, trouver mon poids de forme que je ne connais pas, alléger mes articulations car j'ai qq douleurs liées au surpoids.

Voilà pour moi, désolée pour le long message, je suis bavarde ! Lol je NOUS souhaite de faire la paix avec la nourriture 

cheeky  Erika


 

ventdautomne
Abonné

Bonjour,

je suis en lutte avec mon poids depuis les naissances de mes 2 enfants.(21 et 18 ans!). j'ai perdu du poids, une fois même 10 kilos toute seule. mais j'ai fini par tout reprendre et là, avec la cinquantaine, ça s'affole. je suis professeur des écoles en maternelle et j'ai eu des phases "off", surmenage et dépression. j'ai pris du poids encore cette année avec un burn out. j'ai enfin rencontré une psychothérapeute qui m'a aidée en utilisant la thérapie cognitive et la pleine conscience.Alors, je me dis :"pourquoi pas essayer aussi pour perdre du poids?". Je n'aime plus mon corps, c'est la galère pour m'habiller et je commence à craindre pour ma santé. A part du yoga, j'ai perdu le goût de l'exercice physique . je suis aussi fatiguée. Je crois qu'il y a urgence pour moi!

Sinon, j'ai un "handicap": mon conjoint, que j'adore, est également obèse, un gros mangeur, très gourmand...Qui cuisine beaucoup, stocke de la nourriture et...refuse de changer. Je sais que je ne pourrai pas le changer. mais, dur dur de maigrir avec tant de tentations sous mon nez!

alors, bon courage à nous tous!

izabelle
Animatrice forum

bianca Abonné ven 20/09/2019 - 16:16
Bonjour,

je commence demain, au programme , mon carnet alimentaire , et 2 défis 

 

Bienvenue Bianca !!!

izabelle
Animatrice forum

Innalah Abonné ven 20/09/2019 - 21:49
Tout avait bien commencé, le carnet alimentaire m' a permis de faire un peu attention à la façon dont je mange et l'exercice de dégustation était intéressant. J'ai malheureusement refait une crise d'hyperphagie aujourd'hui même. C'est un peu dur à assumer... mais je vais pas abandonner ! Je savais de toute façon que ça n'allait pas s'arranger en quelques jours.

oui il faut du temps et aussi comprendre pourquoi tu as fait cette crise

parfois on se met trop la pression, simplement

ce qui est important n'est pas de "faire attention"  mais de "porter attention", en fait c'est un détail, mais un détail où l'on évite d'être dans la volonté, le faire

car tu as pu observer que cela produit des contrecoups assez marquants

déjà  porter attention c'est ouvrir en soi un espace à ce que l'on ressent,  ne plus fonctionner en mode "automatique"

alors surtout prends le temps, c'est un temps avec toi-même, et cela peut donc être un peu difficile au début si on a pris l'habitude de se fuir soi-même, mais ça vient vite, on apprend à se poser, à se donner le temps

bonne continuation!

izabelle
Animatrice forum

joelma Abonné sam 21/09/2019 - 16:55
Bonjour, j'ai 30 ans et toujours eu des soucis de poids en lien avec mes émotions. La vie ne m'a pas épargnée, j'ai un petit garçon handicapé et je le vis très mal. Je m'inquiète pour lui constamment, je m'en veux constamment, de ne pas pouvoir faire mieux ou plus, de ne pas lui consacrer assez de temps etc etc. Aux yeux des autres je donne l'impression de gérer ma vie d'une main de maître mais toutes mes émotions passent dans la bouffe. Je suis depuis peu maman d'un deuxième petit garçon en pleine santé. Je veux me reprendre en main pour lui surtout. Le handicap est une chose à gérer mais mes soucis alimentaires et donc de poids ne font qu'empirer mes déprimes récurrentes. Je me dis que si j'avais moins de poids, que je m'appréciais plus physiquement, si j'étais bien dans mes baskets, j'aurai sans doute plus d'energie, plus de motivations, pour pleins d'autres choses, ce qui pourrait n'avoir que du positif pour  mes 2 loulous. J'entame le carnet alimentaire demain. Je suis convaincue que cette méthode est bonne, mais va falloir s'accrocher ! bon courage à tout le monde

Bienvenue Joelma

c'est une immense épreuve que d'avoir un enfant en situation de handicap, déjà qu'en tant que parents on croule sur les responsabilités et la culpabilité, c'est amplifié dans ce cas.   Je te conseille la lecture du livre de Russ Harris : le choc de la réalité, car je pense que cela pourrait t'aider,  c'est très accessible et en totale harmonie avec Linecoaching, car axé sur la pleine conscience et les valeurs de vie.
L'auteur a écrit ce livre après avoir appris que son enfant était autiste sévère, et c'est réellement très aidant pour pouvoir mener sa vie malgré les chocs de vie 

par ailleurs c'est excellent sur le plan émotionnel, enfin si le coeur t'en dit, tu peux aussi en lire un extrait sur le site de l'éditeur : les ed de l'homme

 

Sinon je te félicite d'entamer cette démarche, il est temps en effet de te réconcilier avec tes émotions, avec toi-même, ton corps

N'hésite pas à venir ici poser des questions 

izabelle
Animatrice forum

LiseP Abonné dim 22/09/2019 - 17:11
Je suis LiseP, j’ai 33 ans, et suis totalement obsédée par mon poids, surtout depuis que j’ai repris en trois mois 8kg perdus après mon accouchement... Je mets beaucoup d’espoir dans ce programme et aimerait être rassurée sur les résultats, pour atteindre mon poids de forme !

Bienvenue Lise, c'est sûr que ce n'est pas facile de reprendre du poids aussi vite, moi aussi cela m'est arrivé après mon accouchement

le premier pas c'est de sortir de cette obsession.... tu sais le cerveau se fixe sur notre poids comme un problème et après ça nous met la pression, qui est contr-productive pour simplement s'écouter

les résultats dépendront de ton poids d'équilibre, mais aussi de ta capacité à t'apaiser, te centrer, te ressentir

prendre un pas de côté face au cerveau qui speede et se poser dans le présent

tout un programme.....

c'est vraiment important de ne pas envisager ce programme comme un régime et s'inquiéter sur les résultats

les résultats dépasseront tes espérances si tu rentres totalement dans la démarche

bon démarrage!

izabelle
Animatrice forum

mafa314 Abonné lun 23/09/2019 - 15:46
J'ai l'impression d'avoir bien compris et intégrer les principes de LC, mais je dois me rendre à l'évidence, je ne mets pas en pratique (ou peu allez soyons douce avec nous memes!) les precptes. Je mange par EME, je mange vite et beaucoup au départ pour me donner du courage,pour me reveiller ( quoi manger ne reveille pas;-))))

J'accusais la fatigue de mon état de nouvelle maman, et puis mon bébé a commencé à dormir toute la nuit, alors j'ai accusé le stress du travail, de cette nouvelle organisation de vie que j'adore pourtant. 

Bref, cela fait 15 mois et je suis plutot reposée maintenant. J'avais essayé plusieurs fois de reprendre la pleine conscience, d'attendre la faim ..mais je n'ai pas réussi. J'ai eu une psy de LC au tel et je me sens remotivée pour suivre le programme, et mettre en pratique les experiences au niveau ou je peux , comme je peux. l'important c'est de commencer ...petit pas par petit pas pour retrouver une relation apaisée avec la nourriture....enfin esperons le.

Bonne continuation à toutes

Mafa

 

Bon retour ici

il me semble que le premier pas est de manger lentement.... c'est aussi ce qui aide à sortir du mode pilote automatique

on peut manger par EME, il faut même, mais.... lentement

moi ce qui m'aide c'est de faire des bouchées les plus petites possibles

j'avais aussi lu le truc d'imaginer que tu manges en état d'apesanteur, dans l'espace, ainsi le geste de porter à la bouche devient conscient au lieu d'automatique

je te confirme que manger ne réveille pas  hahaha ;-)  une bonne douche sera plus efficaces

néanmoins c'est un travail en profondeur que de ralentir, mais c'est un très bon point d'entrée

pour moi c'est mon ancre qui me ramène au port quand je dérive

izabelle
Animatrice forum

Erika Abonné ven 27/09/2019 - 22:53
Bonjour, 

Je commence le programme ce dimanche. J'espère en finir avec les abus alimentaires. J'ai des compulsions depuis des années. Comme bcp de gens, j'ai fait de multiples régimes, j'ai autant pris ou repris que perdu. "Je n'ai pas faim" est une phrase que je ne prononce jamais ! Je peux manger bcp sans rien ressentir, ni satiété ni dégoût alimentaire. J'espère donc réussir à (re)trouver de réelles sensations alimentaires et être en paix avec tout ça, trouver mon poids de forme que je ne connais pas, alléger mes articulations car j'ai qq douleurs liées au surpoids.

Voilà pour moi, désolée pour le long message, je suis bavarde ! Lol je NOUS souhaite de faire la paix avec la nourriture 

Bienvenue Erika

Je te souhaite une bonne réconciliation avec la nourriture, de pouvoir prendre ton temps, de ne plus manger sans rien ressentir

essaye de te concentrer sur le goût, le plaisir du goût

sans te mettre la pression pour arrêter à tel ou tel moment

quand on se met la pression pour manger exactement au bon moment ou finir exactement au bon moment, on est dans son cerveau et on est.... perdu....  et les compulsions arrivent assez vite derrière ça...

il faut apprendre à ressentir depuis son corps et pour cela il faut ralentir, se poser, créer de l'espace pour soi.....  ce la n'est pas évident dans nos vies débordantes, mais c 'est vraiment la seule solution pour trouver une façon de se nourrir saine et régulé

alors c'est tout un processus.... on est là pour te soutenir

izabelle
Animatrice forum

ventdautomne Abonné dim 29/09/2019 - 18:40
Bonjour,

je suis en lutte avec mon poids depuis les naissances de mes 2 enfants.(21 et 18 ans!). j'ai perdu du poids, une fois même 10 kilos toute seule. mais j'ai fini par tout reprendre et là, avec la cinquantaine, ça s'affole. je suis professeur des écoles en maternelle et j'ai eu des phases "off", surmenage et dépression. j'ai pris du poids encore cette année avec un burn out. j'ai enfin rencontré une psychothérapeute qui m'a aidée en utilisant la thérapie cognitive et la pleine conscience.Alors, je me dis :"pourquoi pas essayer aussi pour perdre du poids?". Je n'aime plus mon corps, c'est la galère pour m'habiller et je commence à craindre pour ma santé. A part du yoga, j'ai perdu le goût de l'exercice physique . je suis aussi fatiguée. Je crois qu'il y a urgence pour moi!

Sinon, j'ai un "handicap": mon conjoint, que j'adore, est également obèse, un gros mangeur, très gourmand...Qui cuisine beaucoup, stocke de la nourriture et...refuse de changer. Je sais que je ne pourrai pas le changer. mais, dur dur de maigrir avec tant de tentations sous mon nez!

alors, bon courage à nous tous!

Coucou vent d'automne..... ta description est émouvante

pour ton burn-out,  je suis en train de lire le nouveau livre de Céline Alvarez  "une année pour tout changer"  est-ce que tu connais ses travaux?  car il me semble que c'est vraiment une bonne méthode non seulement pour les enfants, mais aussi pour les enseignants qui dépensent beaucoup d'énergie dans certains cas, notamment lorsque les activités ne sont pas assez "challengeantes" (moi qui n'existe sans doute pas) pour l'intelligence des enfants...   bref.....  c'est vrai que c'est un métier qui peut vraiment mettre les nerfs à vif, alors ce type d'approche pourrait t'aider

déjà le yoga c'est super.....  bravo!  continue déjà ça c'est parfait 

et puis ensuite il y a simplement être actif : jardiner, marcher....  c'est vrai que c'est dur de mettre son corps en mouvement, surtout bien sûr dans les périodes de déprime, mais pas besoin de faire du sport intensif pour bouger

eh oui dur dur  pour ton conjoint gourmand.....  sauf si........    tu changes de système et c'est justement ce que tu vas faire avec LC

apprendre à aimer la nourriture, vraiment la déguster

manger ce que tu aimes, le déguster, le cuisiner..... profitez... sans obligatoirement prendre de grandes quantités

tout est dans la dégustation et le temps passé : temps passé à cuisiner, et à déguster

et ça c'est de la vraie et saine gourmandise

en fait il est probable que ton changement va l'impacter lui, par l'exemple, sans rien dire....

 

Je te souhaite plein de courage et à bientôt sur le forum

 

 

ventdautomne
Abonné

Oui, recommencer à marcher...car je le faisais avant...fait partie de mes projets. J'ai vu qu'il y avait des propositions dans ce sens dans l'espace forme. Côté métier, cette année, j'ai la chance d'avoir moins d'élèves. Je me dis que c'est le moment de m'occuper de moi. Et votre méthode me plait parce que je n'ai pas à me mettre en guerre contre mon mari,pour qui offrir de la nourriture est un acte d'amour. Merci pour vos encouragements. 

Julbri
Abonné

Bonjour,

J'ai commencé le programme il y a deux jours.
J'ai longtemps été en surpoids de mon adolescence jusqu'à mes 24 ans. A ce moment-là, j'ai lu Maigrir sans régime et cela a changé mes habitudes alimentaires, j'ai pris conscience de ma façon de considérer la nourriture comme un refuge et j'ai perdu du poids. Pendant des années manger n'était pas un problème.
Mais depuis quelque temps, je reprends insidieusement des kilos et surtout je n'arrive plus à écouter mes sensations. La faute au stress de la vie quotidienne entre mon travail et mes trois enfants.  Je ne me sens pas toujours bien dans mes baskets et je compense beaucoup avec la nourriture, surtout depuis la maladie et le décès de mon père.
C'est la raison pour laquelle je me suis lancée dans le programme Line Coaching. J'ai besoin d'aide pour réapprendre à repérer mes sensations et manger en pleine conscience. Prendre du temps pour moi est un véritable défi dans un emploi du temps surchargé. J'espère réussir à suivre le programme avec constance sans lâcher...
Je nous souhaite à toutes de plus considérer la nourriture comme un combat.
A bientôt

mafa314
Ancien abonné

merci pour tes mots, cela m'aide beaucoup

izabelle
Animatrice forum

ventdautomne Abonné jeu 03/10/2019 - 21:31
Oui, recommencer à marcher...car je le faisais avant...fait partie de mes projets. J'ai vu qu'il y avait des propositions dans ce sens dans l'espace forme. Côté métier, cette année, j'ai la chance d'avoir moins d'élèves. Je me dis que c'est le moment de m'occuper de moi. Et votre méthode me plait parce que je n'ai pas à me mettre en guerre contre mon mari,pour qui offrir de la nourriture est un acte d'amour. Merci pour vos encouragements. 

c'est merveilleux de pouvoir ressentir en effet cela comme un acte d'amour

cela permet de déguster l'amour, et plus on déguste, plus on est rassasié totalement avec des quantités moindres

s'il est gourmet, peut-être fait-il la cuisine?  car ça c'est mon rêve!!!  ;-)

bonne continuation

izabelle
Animatrice forum

Julbri Abonné jeu 03/10/2019 - 21:39
C'est la raison pour laquelle je me suis lancée dans le programme Line Coaching. J'ai besoin d'aide pour réapprendre à repérer mes sensations et manger en pleine conscience. Prendre du temps pour moi est un véritable défi dans un emploi du temps surchargé. J'espère réussir à suivre le programme avec constance sans lâcher...
Je nous souhaite à toutes de plus considérer la nourriture comme un combat.
A bientôt

Bienvenue Julbri,  c'est vrai que c'est un véritable challenge de prendre du temps pour soi, mais rien que déjà de l'attention : ne pas s'oublier, mais s'entendre, s'écouter

on passe 100% du temps avec soi-même mais on est parfois étranger à ce que l'on ressent  tant on est attiré par l'extérieur, et tant les autres nous sollicitent

il faut commencer doucement, porter régulièrement son attention en soi.... ensuite cela vient peu à peu, le désir de se faire de la place aussi pour soi, dans son emploi du temps

bon démarrage!

izabelle
Animatrice forum

mafa314 Abonné ven 04/10/2019 - 06:20
merci pour tes mots, cela m'aide beaucoup

ah tant mieux!!!  je t'envoie plein d'ondes positives et de joie!

joelma
Ancien abonné

Merci pour le livre je vais le lire, autisme sévère ici aussi. J'ai déjà abandonné. J'en étais à la dégustation. Je ne parviens pas à trouver le temps de m'isoler pour manger et pouvoir déguster. Les repas ici sont rapides, et stressants tous les jours et pour chaque repas. Je suis 90% du temps seule avec les enfants lors des repas. Faire manger le grand est un combat à chaque fois. Je pense que c'est un des plus gros problème pour moi, car du coup je mange sans trop penser à moi.

ventdautomne
Abonné

Oui,il cuisine et très bien en plus. Cela participe à son charme d'ailleurs!

LiseP
Ancien abonné

Merci pour vos encouragements Isabelle ! Juste pour signaler que depuis quelques jours, maintenant que je m’autorise enfin à manger de tout, je ne redoute plus les invitations à manger chez les amis ou ailleurs, qui étaient finalement des moments de gros dérapages suivis de grosses culpabilité. Je ne pensais pas éprouver un tel soulagement ! Pourvu que ça dure 😊

izabelle
Animatrice forum

joelma Abonné ven 04/10/2019 - 17:29
Merci pour le livre je vais le lire, autisme sévère ici aussi. J'ai déjà abandonné. J'en étais à la dégustation. Je ne parviens pas à trouver le temps de m'isoler pour manger et pouvoir déguster. Les repas ici sont rapides, et stressants tous les jours et pour chaque repas. Je suis 90% du temps seule avec les enfants lors des repas. Faire manger le grand est un combat à chaque fois. Je pense que c'est un des plus gros problème pour moi, car du coup je mange sans trop penser à moi.

 

eh oui c'est très difficile

le mieux serait de manger après les enfants, si tant est que vous puissiez avoir du temps pour vous, un minimum

ou bien réussir le challenge de centrer tout de même son attention sur le goût malgré le fait que ce moment est très éducatif et compliqué

manger dans le stress et surtout pris par des émotions diffiicles ne nous permet pas en effet d'avoir une bonne relation avec la nourriture

j'espère que vous allez pouvoir trouver des bulles pour vous ressourcer

izabelle
Animatrice forum

ventdautomne Abonné sam 05/10/2019 - 16:21
Oui,il cuisine et très bien en plus. Cela participe à son charme d'ailleurs!

alors profite!   et déguste

izabelle
Animatrice forum

LiseP Abonné lun 07/10/2019 - 14:37
Merci pour vos encouragements Isabelle ! Juste pour signaler que depuis quelques jours, maintenant que je m’autorise enfin à manger de tout, je ne redoute plus les invitations à manger chez les amis ou ailleurs, qui étaient finalement des moments de gros dérapages suivis de grosses culpabilité. Je ne pensais pas éprouver un tel soulagement ! Pourvu que ça dure 😊

c'est super!!! bravo

LiseP
Ancien abonné

Bonjour tout le monde ! Pas mal de baisses de moral depuis quelques temps et la nette sensation d’avoir encore grossi depuis que je mange de tout (mais de trop). Cela vous arrive aussi ? Montez vous sur la balance ? Est-ce normal de ne toujours pas se réguler après plus de trois semaines de programme ? Merci pour vos retours, cela m’aiderait bien !

Erika
Ancien abonné

Bonjour Lise,

Je suis aussi inscrite depuis 3 semaines, mon poids n'a pas bougé, j'ai aussi des baisses de moral car j'ai du mal à faire et comprendre les exercices mais je constate quand même des améliorations à mon rapport à la nourriture. Je prends + mon temps et je déguste, ce qui est difficile pour moi c'est de stopper la dégustation car c'est tellement bon de manger.

Je pense qu'il va falloir un certain temps avant de réussir à se réguler et cela dépend de chacun. Oui je monte tjs sur la balance car je ne peux pas m'en empêcher (et encore je fais des efforts depuis qq temps, même avant mon inscription, car je ne me pèse qu'une ou 2 fois/par semaine, avant c'était 3 fois par JOUR).

Peut-être que comme moi vous n'arrivez pas à repérer la vraie faim et pas non plus la satiété (ça c'est mon plus gros souci !) donc vous mangez sans doute trop par rapport à vos besoins sans vous en rendre compte ? ou comme moi vous trouvez tant de réconfort au fait de manger que vous avez du mal à vous arrêter ?

Pour ma part, j'essaie d'attendre de manger pour repérer la faim (ce qui n'est pas facile quand on n'a jamais éprouvé cette sensation). Ce matin je n'ai pas encore pris mon petit déjeuner, j'attends de ressentir qq chose sans trop savoir quoi, et j'avoue que ça génère de "l'angoisse" ou en tout cas une inquiétude et une frustration de ne pas pouvoir manger dès que j'en ai envie. Mais je sais qu'il va falloir passer par la case "faim" si je veux ressentir la satiété (que je ne connais absolument pas et depuis de si longues années). 

Au niveau émotionnel, lors des exercices, je m'aperçois que je ne sais pas répondre aux questions sur le sujet "dans quel état émotionnel êtes-vous ?" avant ou après dégustation..... enfin, tout ce qui tourne autour des ressentis me laisse perplexe car je ne sais pas répondre aux questions ?

Donc vous n'êtes pas la seule à rencontrer des difficultés  et merci à vous de l'avoir écrit car ça m'a permis d'exprimer les miennes.

Bonne journée.

Erika

cheeky  Erika


 

Innalah
Abonné

C'est vrai que tout ce travail sur le ressenti est assez déroutant... mais essentiel ! C'est moins facile que de se contenter de suivre un régime à la lettre mais tellement plus bénéfique, on apprend à mieux se connaitre (ou on ré-apprend) et à mieux connaître ses besoins. Mais ce n'est pas simple. Personnellement, j'ai continué à faire les mêmes crises d'hyperphagie les 2 premières semaines du programme, j'ai même pris 1 kg et ça m'a démoralisé...

Mais je n'ai pas abandonné. D'ailleurs depuis deux semaines j'ai l'impression d'être plus apaisée grâce aux exercices, je mange toujours trop je pense mais moins de façon compulsive, les crises sont moins fréquentes. Et cette fichue satiété est toujours parfois un peu compliquée à respecter. Mais nous sommes sur ma bonne voie ! 

jenny
Abonné

Bonjour, 

Je commence aujourd'hui le programme, après des années d'errance pour perdre du poids, y compris chirurgicale réversible. J'ai de gros problèmes de genoux et je prend peu, j'ai vraiment envie de perdre du poids mais c'est compliqué car je prend peur dès que je maigris. On va voir!

 

Erika
Ancien abonné

Bonsoir. 

Bienvenue Jenny. Si vous ressentez de la peur quand vous maigrissez c'est qu'il y a une autre crainte derrière ça. Je ne suis pas psychologue bien sûr, je peux donc me tromper mais je commence moi-même à comprendre les raisons pour lesquelles je camoufle mes émotions sous la nourriture (consultation psy + écoute de mes pensées + ce site). Ce qui nous mène au surpoids et à l'obésité est un ensemble de choses propres à chacun mais il y a souvent des similitudes (enfance, confiance en soi, peurs non identifiées). Bref je pense que sur ce site nous sommes au bon endroit pour trouver le chemin mais ça peut être complété par une aide physique en allant consulter. C'est vrai que pour ma part, je sens que j'avance mais comme Innalah j'ai encore eu qq crises de craquage depuis l'inscription.

Mais aujourd'hui j'ai réussi à attendre une vraie faim pour manger et ce soir j'ai calé sur un gâteau au chocolat, je me sentais rassasiée pour une fois, par contre je l'ai quand même fini car pour l'instant je n'arrive pas à stopper mon repas quand j'ai "planifié" le menu mais je sens que ça commence à bouger depuis ce week-end. De plus je viens de commencer une remise en forme et me sens (pour une fois encore !) motivée pour continuer malgré mes douleurs articulaires et musculaires. Donc il faut du temps et ne pas lâcher l'affaire. Je ne sais pas pour vous ? Mais moi je suis inscrite pour 6 mois donc je pense que ce n'est pas pour rien que les formules proposent 3 ou 6 mois, c'est qu'il faut qu'on se donne le temps de nous changer nous-même ! 

Désolée, je suis très bavarde !!!!!

À bientôt donc

cheeky  Erika


 

jenny
Abonné

Merci Erika pour ce beau message. Je suis inscrite pour 6 mois aussi, pour l'instant je ne sais plus trop ce qu'est une faim moyenne, je suis dans les extrêmes soit manger sans faim soit trop attendre, mais j'espère que ce programme va m'aider. Merci encore pour l'écoute, et à bientôt :-) 

 

LiseP
Ancien abonné

Merci Érika et Innhala pour vos témoignages. Pour ma part je refuse de me peser car je sais que j’ai grossi et j’ai très peur du chiffre que je vais voir. La coach m’a conseillé d’oublier la balance. Je ressens bien la faim, moins la satiété, mais mon problème est la gourmandise, et le moral en berne... De plus j’ai un IMC dans la « norme », j’ai l’habitude de manger à IG bas donc pour moi il n’y a pas de perte de poids du tout car pas de révolution alimentaire à proprement parler. Certains exercices me parlent peu, comme celui en ce moment où il est question de defusionner avec ses pensées automatiques. J’ai beau tourner en ridicule la phrase « je suis grosse », je n’arrive pas à voir en quoi cela m’aide concrètement quand je fais des compulsions. Et vous ? Merci !!

Erika
Ancien abonné

Lise,

Je dirais pour ma part que je ne comprends même pas ce qu'il faut faire avec cet exercice de défusion, enfin si, j'ai compris qu'il faut uniquement prendre une pensée automatique comme une pensée et rien d'autre et en qq sorte de ne pas y répondre par un acte de manger, comme par exemple "puisque je viens de déraper en mangeant 4 biscuits autant finir le paquet..." mais lorsque je dois répondre aux questions du test, dans quel état émotionnel avant ou après la pensée ! Ou bien qu'avez-vous fait suite à cette pensée ! Bah je n'ai rien ressenti ni rien fait. Comme les questions sur grande faim, moyenne faim ? Ou évaluer entre pas du tout ou énormément ! Je réponds au milieu car en fait je ne sais pas répondre à ces questions, ça a l'air bête mais c'est la vérité. Du coup je vais poser des questions à la coach car je ne vais pas pouvoir avancer si je ne "sais" pas répondre. 

J'ai longtemps eu le moral en berne également (plusieurs années, tjs presque en fait) mais j'ai décidé depuis peu (en espérant que ça dure) d'arrêter de me triturer le cerveau à vouloir tout comprendre, tout gérer... Je contrôle moins de choses (ménage, ne rien oublier, m'obliger à faire des choses pour faire plaisir aux autres mais pas à moi-même), je suis passée à l'action plutôt qu'à la réflexion. Depuis je me sens mieux et advienne que pourra comme on dit. Par contre certains ont des raisons importantes de ne pas avoir le moral je ne le nie pas ! 

Je sens quand même que j'avance, j'en ai marre d'être dépendante de la nourriture, je crois donc qu'enfin à 52 ans je vais me libérer de cette addiction car ma vie tourne autour de "manger, manger, comme-ci et pas comme ça..." depuis trop longtemps et je dis STOP, ce n'est plus possible. Donc on va s'en sortir !!!!! On va réussir les exercices et on va (re)trouver une relation normale avec la nourriture. Il faut juste un peu de temps pour que ça se fasse. 

À bientôt.

cheeky  Erika


 

Innalah
Abonné

Je suis en plein dans cet exercice de défusionner avec les pensées automatiques, et je le trouve aussi un peu compliqué à comprendre et à mettre en oeuvre...

Mevanwi
Ancien abonné

Bonjour, je reprends le programme linecoaching et j'espere aller jusqu'au bout cette fois.

Je sors d'un régime ou j avais perdu 11kg 

Après en avoir repris 2 à cause d'une période très stressante dans ma vie je me dis que les regimes ne sont pas la solution à mon problème de poids. Et qu une partie de mon probleme est bel et bien lié à mes émotions et non pas qu a un manque d activité physique ou du laisser aller.

Donc voila je redemarre l'aventure aujourd'hui.

Au plaisir de vous lire et d'apprendre de vos expériences. 

Praline78
Ancien abonné

Bonsoir Mevanwi,

He bien bienvenue au club! J'en ai perdu, et repris qqs uns tout de suite après! je suis là pour essayer :). Bon courage à toi !

Erika
Ancien abonné

Bonsoir à toutes, 

Je suis un peu inquiète car malgré le fait que j'arrive à attendre d'avoir faim (et là youpi car c'est très nouveau pour moi)  que je me suis mise à reprendre en mains ma forme physique, mon poids ne bouge pas d'un gramme. Evidemment je sais que je ne vais pas perdre 4 kg en 1 semaine mais quand même..... Je mange moins en quantité, bcp moins de trucs sucrés et je me suis mise au sport (cardio/muscu), j'y suis déjà allée 3 × 50 min et aucun résultat sur la balance. J'espérais au moins me délester de 500g en une semaine..... bon j'espère que c'est juste un passage, une histoire de stockage peut-être du fait de la modification alimentaire ? (comme j'attends la faim ça me fait un "repas" de moins/jour, ce n'est pas rien quand même ! ), je croise les doigts pour que ça décolle un peu  car je commence à me sentir mieux vis à vis de la nourriture donc si je n'ai pas de résultats ça va me démoraliser ! 

À bientôt.

cheeky  Erika


 

LiseP
Ancien abonné

Bonsoir Érika, pour moi il peut s’agir d’une simple période de stabilisation, couplée à une prise de muscles. Il faut savoir que le muscle est plus lourd que la graisse. Mais le plus important selon moi est de sentir dans son corps une légèreté nouvelle, une tonicité, ce qui se verra certainement à terme sur la silhouette, alors que la balance ne fait pas de différence entre muscle eau ou graisse. C’est déjà un sacré bon challenge le sport trois fois par semaine, bravo !!

Erika
Ancien abonné

Merci Lise pour ce message . Oui 3 fois par semaine, je suis contente de ma nouvelle énergie. J'espère que ça va payer sur la silhouette et/ou sur la balance.

Et le défusionnage de pensées ? Ça donne quoi ? 

À bientôt et bienvenue aux nouvelles inscrites !  

cheeky  Erika


 

izabelle
Animatrice forum

LiseP Abonné ven 18/10/2019 - 21:57
Bonjour tout le monde ! Pas mal de baisses de moral depuis quelques temps et la nette sensation d’avoir encore grossi depuis que je mange de tout (mais de trop). Cela vous arrive aussi ? Montez vous sur la balance ? Est-ce normal de ne toujours pas se réguler après plus de trois semaines de programme ? Merci pour vos retours, cela m’aiderait bien !

oui bien sûr c'est normal, trois semaines ce n'est pas beaucoup

tu peux essayer de réduire doucement tes quantités et pour cela pense à faire de plus petites bouchées qui te permettra de te sentir "satisfaite" avec une quantité moindre

izabelle
Animatrice forum

Erika Abonné dim 20/10/2019 - 10:35
 

Peut-être que comme moi vous n'arrivez pas à repérer la vraie faim et pas non plus la satiété (ça c'est mon plus gros souci !) donc vous mangez sans doute trop par rapport à vos besoins sans vous en rendre compte ? ou comme moi vous trouvez tant de réconfort au fait de manger que vous avez du mal à vous arrêter ?

Pour ma part, j'essaie d'attendre de manger pour repérer la faim (ce qui n'est pas facile quand on n'a jamais éprouvé cette sensation). Ce matin je n'ai pas encore pris mon petit déjeuner, j'attends de ressentir qq chose sans trop savoir quoi, et j'avoue que ça génère de "l'angoisse" ou en tout cas une inquiétude et une frustration de ne pas pouvoir manger dès que j'en ai envie. Mais je sais qu'il va falloir passer par la case "faim" si je veux ressentir la satiété (que je ne connais absolument pas et depuis de si longues années). 

Au niveau émotionnel, lors des exercices, je m'aperçois que je ne sais pas répondre aux questions sur le sujet "dans quel état émotionnel êtes-vous ?" avant ou après dégustation..... enfin, tout ce qui tourne autour des ressentis me laisse perplexe car je ne sais pas répondre aux questions ?

 

Bravo Erika !

c'est presque impossible de ressentir la satiété si on ne commence pas à manger avec une vraie bonne faim

le réconfort, justement, on peut apprendre à le trouver sans manger trop, c'est même essentiel

si le fait d'attendre pour le petit déjeuner génère frustration et angoisse, ce n'est pas idéal, essaie de le vivre comme une expérience et pas comme une obligation, car si tu te mets trop la pression, ça fausse énormement les ressentis

le mieux est "d'oublier" que l'on n'a pas manger  et puis soudain la faim nous surprend en milieu de matinée et soudain on se dit : ah mais oui je n'ai pas mangé ce matin, au fait....

parfois je mange deux grains de raisins avec mon café pour faire "semblant" d'avoir eu un petit dej...

et quand la faim survient, c'est une belle surprise, j'avais oublié....

 

concernant les états émotionnels, c'est déjà super de porter attention dessus, peu importe de ne pas pouvoir mettre des mots précis, l'essentiel est déjà de s'autoriser à ressentir

bonne continuation

izabelle
Animatrice forum

Innalah Abonné dim 20/10/2019 - 20:50
Mais nous sommes sur ma bonne voie ! 

Oui!!!  courage!

izabelle
Animatrice forum

jenny Abonné dim 20/10/2019 - 21:39
Bonjour, 

Je commence aujourd'hui le programme, après des années d'errance pour perdre du poids, y compris chirurgicale réversible. J'ai de gros problèmes de genoux et je prend peu, j'ai vraiment envie de perdre du poids mais c'est compliqué car je prend peur dès que je maigris. On va voir!

 

Bienvenue Jenny!

oui c'est normal d'avoir peur de maigrir, c'est souvent lié à des injonctions familiales, peur de se mettre à nu, d'être soi, etc

Essaie d'accueillir simplement cette peur lorsqu'elle se présente : la ressentir en toi, l'accepter, sans pour autant lui "obéir"

la peur est là face à l'inconnu et si elle est là, c'est qu'il y a un malaise à maigrir

le plus tu l'accueilleras, le plus tu pourras intégrer tes émotions et continuer ton amaigrissement

j'ai moi aussi ces peurs de maigrir, et c'est même limite angoisse....   alors il faut simplement les accueillir, sereinement, en pleine conscience

izabelle
Animatrice forum

LiseP Abonné lun 21/10/2019 - 22:12
Merci Érika et Innhala pour vos témoignages. Pour ma part je refuse de me peser car je sais que j’ai grossi et j’ai très peur du chiffre que je vais voir. La coach m’a conseillé d’oublier la balance. Je ressens bien la faim, moins la satiété, mais mon problème est la gourmandise, et le moral en berne... De plus j’ai un IMC dans la « norme », j’ai l’habitude de manger à IG bas donc pour moi il n’y a pas de perte de poids du tout car pas de révolution alimentaire à proprement parler. Certains exercices me parlent peu, comme celui en ce moment où il est question de defusionner avec ses pensées automatiques. J’ai beau tourner en ridicule la phrase « je suis grosse », je n’arrive pas à voir en quoi cela m’aide concrètement quand je fais des compulsions. Et vous ? Merci !!

 

parce que ce n'est pas ça qui est en jeu quand tu as des compulsions

défusionner avec l'idée d'être grosse peut agir sur l'hypercontrole

pour les compulsions, elles sont généralement dues à une restriction assortie d'une mauvaise relation à ses émotions

je dirais que le souci semble ici le moral en berne et le besoin de réconfort qui va avec

mais il faut savoir se réconforter vraiment, et surtout accepter que l'on se réconforte avec la nourriture

car si on essaie de "tenir",  alors cela s'appelle le trouble du réconfort qui entraine la compulsion

la meilleure solution ici c'est prendre soin de soi.... très important quand le moral est en berne....  être présent à soi-même.... encore plus important

se réconforter en pleine conscience en étant présent à soi-même

izabelle
Animatrice forum

Erika Abonné lun 21/10/2019 - 23:27
 

Je dirais pour ma part que je ne comprends même pas ce qu'il faut faire avec cet exercice de défusion, enfin si, j'ai compris qu'il faut uniquement prendre une pensée automatique comme une pensée et rien d'autre

les exercices de défusion permettent de prendre de la distance vis à vis de certaines pensées qui apparaissent automatiquement, comme des schémas

il y a plusieurs exercices possibles, je ne me souviens plus exactement de ceux proposés dans le programme

mais le but est de prendre du recul avec des pensées pour lesquelles on est "persuadé" qu'elles sont vraies  comme  "personne ne m'aimera jamais"   "personne ne m'aime", ou de truc comme ça

un peu comme des pubs qui sont diffusées dans notre radio intérieure : on ne peut pas forcement couper le son, mais on peut tout de même douter de leur véracité

après tout,  on doute tout de même que telle barre chocolatée nous donne l'impression d'être dans un nuage, que tel parfum les fait tous tomber comme des mouches...  on sait que c'est de la pub

nos pensées automatiques aussi, c'est de la pub

c'est des programmes enregistrés il y a longtemps et qui ne servent pas à grand chose

 

la défusion sert seulement à prendre du recul et pouvoir alors considérer une réalité plus large, sortir la tête des ornières

Haut de page 
X