Je me réconforte en pleine conscience

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

Voici un fil pour rapporter nos expériences de réconfort en pleine conscience

Venez raconter ici quand vous avez pensé à faire l'EME-Zen

 

Envie de manger =>  dégustation d'un aliment réconfort en petites quantités successives jusqu'à atteindre le réconfort = >   pleine conscience du réconfort  (sans rien faire d'autre)

 

il est véritablement essentiel de lacher prise sur les pensées et les controles en faisant ce réconfort et d'être totalement dans le moment PRESENT

on travaille là sur l'essentiel : le trouble du réconfort  qui est à la base des compulsions

 

Merci de partager vos expériences, car cela donnera le courage aux autres de tester et de s'y entraîner encore et encore

Commentaires

reborn60
Abonné

Je commence cette étape aujourd'hui même.

A suivre...

Bon dimanche.

Evelyne

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

ah bravo !!!

tu verras c'est essentiel cette étape

reborn60
Abonné

Coucou Izabelle,

Tu m'as questionnée sur mon parcours dans un autre fil, mais impossible de retrouver lequel, alors me voilà ici car je vais terminer l'étape de "l'analyse des stratégies" face aux EME ce soir.

Hâte d'en voir le bilan car cette étape est plus difficile pour moi que celles de l'observation de mon comportement alimentaire, de la dégustation, de mes pensées automatiques et de mon perfectionnisme réunis, c'est dire wink.

Ensuite, dégustation de 3 aliments en pleine conscience et alors EME-Zen.

En fait, j'ai du mal à déterminer si c'est la faim ou l'envie de manger qui interviennent, alors que je ne me posais pas la question avant cette étape.

Ce doit être normal ? Encore le syndrome de la "bonne élève", une forme de contrôle ?

Ah, le lâcher-prise, toute une affaire...

Je te souhaite un bon week-end.

Evelyne

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

ah le syndrome de la bonne élève  c'est surtout le regard des autres,  donc oui une forme de contrôle

de mon côté je suis en même temps bonne élève  ET rebelle

un sacré cocktail n'est-ce pas?

de pouvoir s'en rendre compte c'est de pouvoir l'observer déjà  donc un certain recul  indispensable

reborn60
Abonné

Coucou Izabelle,

Pas faux que le regard des autres, ici le site en l'occurrence, y est pour quelque chose...

Et, comme toi, la bonne élève n'est jamais loin de la rebelle, ceci expliquant certainement cela.

Evelyne

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

eh bien pour relancer ce fil,  hier soir je me suis réconfortée en pleine conscience : un demi-verre de vin et du fromage de chèvre

dégustés.....  réconfort.....   just perfect

Milagros
Abonné

Ça été une étape compliquée pour moi.

  • Je n'ai pas trouvé MON aliment réconfortant. Il y a différents aliments dont j'ai parfois une envie irrépressible, cela varie.
  • Ces aliments ne me réconfortent pas. Je n'arrive pas à me mettre en mode "dégustation", donc je n'arrive pas à m'arrêter et j'en mange trop, càd jusqu'à finir le paquet et/ou me sentir écoeurée. Après je culpabilise et je me sens encore plus mal.
  • Comme je le mettais sur un autre fil, je n'arrive pas à vivre les exercices comme des exercices, des entrainements, des expérimentations. Moi aussi je suis en mode "bonne élève" qui n'arrive pas à faire ses devoirs. J'ai beau le savoir, je ne parviens à faire autrement.

 

arcenciel.
Inscrit

Milagros, je crois que je comprends ce que tu veux dire

Pourrais tu "echanger" cet aliment reconfortant contre un moment une action ou un objet reconfortant? ado pour moi ct m enrouler dans une couette et me coller au radiateur ^^ aussi efficace qu'une tablette de chocolat

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

pas besoin d'avoir un seul aliment c'est normal que ça soit plusieurs

si ces aliments ne te réconfortent pas, c'est justement cela qu'il faut travailler, il faut t'entraîner

 

de mon côté je viens de le faire avec pain-fromage

bien sûr au début il y a de l'appréhension, car  peur de la compulsion

mais bon......

j'ai besoin de réconfort

je me suis fait deux tartines de pain-fromage

j'ai dégusté en pleine conscience

très important : je ne me suis pas limitée dans les quantités, je m'en préparais une tranche

je m'installe

je déguste

je me réconforte en pleine conscience

 

ensuite je repars m'en préparer une autre tranche si j'en ai encore  "besoin"

 

je pense que c'est très important

car souvent ce qui nous empêche de sentir le réconfort, c'est la "peur"  et le fait d'être dans une sorte de contrôle

on est dans le mental, dans la peur, bref, pas très agréable tout ça

 

il faut s'entraîner à sentir le gout, à sentir le réconfort, à sentir comme c'est "bon"

 

pour ma part au bout de deux tranches l'envie s'est arrêtée

j'ai eu envie d'un fruit et puis..... plus rien

 

ça fera sans doute office de dîner, mais ce n'est pas grave car j'ai appris depuis longtemps à lacher prise sur le diner

et je suis contente d'avoir réussi à me réconforter en pleine conscience

et

sans compulsion!

chris212
Abonné

Bonjour Millagros smiley

Comme le dis Izabelle, tu n'es pas obligée d'avoir un seul et unique aliment réconfortant !

Milagros mar 05/09/2017 - 22:10  ....Je n'ai pas trouvé MON aliment réconfortant. Il y a différents aliments dont j'ai parfois une envie irrépressible, cela varie.

L'essentiel est que ce soit un aliment (ou des aliments) que tu aimes et qui te procures du plaisir...
Plaisir à le voir, à le sentir, à le toucher, à le déguster, à le tenir... wink

Essaye de faire ce qu'Izabelle vient de décrire avec ses tartines de fromage...

Milagros mar 05/09/2017 - 22:10  ..... Je n'arrive pas à me mettre en mode "dégustation", donc je n'arrive pas à m'arrêter et j'en mange trop, càd jusqu'à finir le paquet et/ou me sentir écoeurée. Après je culpabilise et je me sens encore plus mal.

La dégustation est essentielle... C'est pour essayer de mettre tous tes sens en éveil, puis ralentir, ralentir pour prendre le temps...

Prendre le temps d'apprécier, le temps de prendre conscience de ce que tu as entre les mains ou dans la bouche, de ce que tu manges

Et c'est l'un des éléments de l'EME-zen avec la PC. 

Et pas de culpabilisation, le but est le réconfort... Tu sais que même si tu as trop mangé, tu pourras régulariser les jours qui suivent. Ce n'est pas ce que tu viens de manger à l'instant qui compte mais ce que tu manges sur une semaine.


Je crois que pour vraiment pouvoir utiliser l'EME-zen en cas d'EME, il faut s'être entraîner sur de petites EME.
Accepter de tomber, se relever, recommencer... Comme un enfant qui fait ses premiers pas ! Il n'y arrive pas tout de suite. enlightened
Modifier son comportement alimentaire demande beaucoup de temps, de patience et de bienveillance.

Milagros mar 05/09/2017 - 22:10  ....Comme je le mettais sur un autre fil, je n'arrive pas à vivre les exercices comme des exercices, des entrainements, des expérimentations. Moi aussi je suis en mode "bonne élève" qui n'arrive pas à faire ses devoirs.

Elève Millagros, l'école est finie même si l'heure de la rentrée a sonné... Ces exercices tu les fais uniquement pour toi et toi seule...
Pas pour avoir de bonnes notes ou être la première de la classe...

Essaye de les voir sous le côté ludique ou découverte smiley
Tu pars à la découverte de toi !

"On ne voit pas bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

choucathou
Ancien abonné
Milagros mar 05/09/2017 - 22:10

Ça été une étape compliquée pour moi.

  • Je n'ai pas trouvé MON aliment réconfortant. Il y a différents aliments dont j'ai parfois une envie irrépressible, cela varie.
  • Ces aliments ne me réconfortent pas. Je n'arrive pas à me mettre en mode "dégustation", donc je n'arrive pas à m'arrêter et j'en mange trop, càd jusqu'à finir le paquet et/ou me sentir écoeurée. Après je culpabilise et je me sens encore plus mal.
  • Comme je le mettais sur un autre fil, je n'arrive pas à vivre les exercices comme des exercices, des entrainements, des expérimentations. Moi aussi je suis en mode "bonne élève" qui n'arrive pas à faire ses devoirs. J'ai beau le savoir, je ne parviens à faire autrement.

 

Milagros, je me reconnais dans ton message. je viens de commencer du chocolat blanc pour me réconforter et bardaf je l'ia mangé en entier (80gr) sans déguster et j'ia mal à la tête et au ventre maintenant gr

j'avais vraiment l'intention de le déguster et c'ets parti en vrille tellement j'ai trouvé ça bon dans un premier temsp et pusi après ça ne l'était même plsu masi pas possible de m'arrêter malgré l'inconfort occasionné.

Quant à la bonne élève, ça va mieux masi c'était très fort quand j'ia commencé LC il y a déjà un an et demi !!!!

je trouve que je fais de stout petits pas dans LC masi des grands pas dans la connaissance de moi.

Excusez-moi , je ne corrige pas toutes mes fautes de frappe. Je laisse partir comme ça une partie de mes "tortillements" de mes doigts, je suis dyspraxique et j'ai beau regarder le clavier rien n'y fait. Ou alors uen très très grande concentration masi c'est lourd et je perds le fil de mes idées. Donc,je suis uen élèv emoyenne aujourd'hui.

Boenne journée et tous et toutes.

Choucathou

choucathou
Ancien abonné

zut zut et rezut .... j'ai voulu encore une fois , cet après-midi, me réconforter en mangeant un aliment réconfort, déguster et tout et tout. c'était bien parti et puis , comme si je ne "voulais" pas faire ça en conscience, c'est parti en vrille dans l'alimentation mécanique, automatique où je ne m'arrête que quand l'emballage est vide et bien après  les signaux de mon estomac, qui tire, rempli, puis au bord de la nausée et même nauséeuse.

Le Dr Zermati parle de trouble du rassasiement quand je lui ai  parlé de ça sur le chat de mercredi passé. Son terme est "dérèglement"  du rassasiement. je suis toute perdue. comment me re connecter ou me connecter au rassasiement? je fais des indigestions depuis toute petite. C'est donc ancien de ne pas écouter mes sensations.

Entre mes 18 et 30 ans j'ai été boulimique et je me faisais vomir. J'ai 57 ans et ça fait donc des années que je " contrôle" cela mais on dirait que je ne suis pas guérie de manger sans tenir compte des signaux de mon corps. on dirait que je préfère manger "sans " conscience pour être dans un état bizarre comme engourdie de manger, rien de confortable.

mangeant sans conscience, je n'arrive pas au but de me réconforter évidemment. Je reste sur cette activité libre pour le moment  je sens que c'est hyper important pour moi et que j'ai là un gros travail à faire.

si vous avez des pistes de travail et de réflexion pour moi elles sont bienvenues.

merci d'être là.

Choucathou

arcenciel.
Inscrit

Bonsoir Choucathou

 

j'ai eu la meme experience que toi ce week end

j ai pris une super tablette de chocolat au lait. J'ai commencé par la deguster avant hier soir c etait top, et puis hier je me suis comme ruée dessus je ne sais pas trop pour quelle raison.

Ma peur de grossir remonte mais je suis contente d 'avoir reussi à deguster ce chocolat, car il est tellement bon que je n y arrivais pas du tout jusque là

C est un semi echec et une semi reussite à mon sens, et pour toi aussi, tu as essayé de deguster.

Le vide emotionnel moi c est comme ca que j appelle ce que je remplis par de la nourriture. Chez moi c est souvent l impression d etre mal aimée rejetée, alors je mincis quand mon couple et mes relations me comblent et inversement. Et toi à quel moment perds tu du poids ?

Milagros
Abonné

Merci Izabelle pour tes conseils. Je vais essayer de faire comme toi : ne pas prévoir une certaine quantité dès le départ mais prendre un peu, le manger et me demander ensuite où j'en suis, plutôt qu'évaluer avec ma tête ce qui devrait être la bonne quantité.

Promis Chris, l'élève Milagros va essayer de faire de son mieux, pas plus et travailler pour elle et rien que pour elle  :-) 

Je passe maintenant à l'étape où je dois remplacer mon déjeuner par un aliment salé très calorique. Je n'ai pas encore déterminé à quelle date je me lance. Je n'arrive pas à décider quel aliment choisir. Ça me stresse cette idée de faire un repas avec une seule chose, pas plus de 100 gr et pas de fruit pour finir. Moi qui suis "bec salé'", je déteste finir mon repas sur du salé. Mais bon, il va bien falloir que je me lance. 

Choucathou, t'en fais pas pour tes fautes de frappes, on en fait tous et c'est une excellente occasion de faire un travail sur notre foutu perfectionnisme. wink

Et puis pour le réconfort avec un aliment, accepte de prendre ton temps, de ne pas réussir à chaque fois. Petit à petit tu vas progresser et probablement plus rapidement dès que tu parviendras à ne pas trop te mettre la pression. Moi, c'est ce que je n'arrête pas de me dire : donner du temps au temps et accepter que ce soit le temps de mon corps, pas celui que moi je veux. Après, inutile de te dire que je n'y arrive pas encore vraiment, mais j'ai espoir que ça vienne.

izabelle
Animatrice forum Coach marraines
choucathou ven 08/09/2017 - 18:51

cet après-midi, me réconforter en mangeant un aliment réconfort, déguster et tout et tout. c'était bien parti et puis , comme si je ne "voulais" pas faire ça en conscience, c'est parti en vrille dans l'alimentation mécanique, automatique où je ne m'arrête que quand l'emballage est vide et bien après  les signaux de mon estomac, qui tire, rempli, puis au bord de la nausée et même nauséeuse.

tu as sans doute réveillé une émotion forte avec cette dégustation

ça fait ça au début c'est normal

il faut essayer de ressentir quelle est cette émotion  et d'aller à sa rencontre

izabelle
Animatrice forum Coach marraines
arcenciel sam 09/09/2017 - 22:35

C est un semi echec et une semi reussite à mon sens, et pour toi aussi, tu as essayé de deguster.

 

c'est une réussite puisque c'est un progrès

Rome ne s'est pas batie en un jour comme on dit

bravo d'avoir fait ta dégustation

parfois le fait de faire des progrès , ce qui correspond à un "changement"   provoque par la suite qq EMEs, par la peur que ce changement occasionne

mais si on persévère  tout ceci devient naturel et on voit bien vite qu'il n'y avait aucune raison d'avoir peur

arcenciel.
Inscrit

Merci Isabelle :) je comprends mieux

j'ai repris le meme chocolat

j'en ai mangé sans fin mais 2 par 2 avec des pauses entre donc c etait peut etre une Eme mais soft^^

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

surtout c'est important que tu sentes bien le réconfort, c'est là le point clé

c'est bien de faire des pauses car cela peut vraiment te permettre de te connecter à toi-même, et cela c'est en fait le plus grand réconfort qui soit

comme un enfant à qui l'on donne du chocolat et que l'on caline en même temps

même si le chocolat réconforte, c'est bien le câlin qui a la plus grande force de réconfort, c'est pourquoi c'est notre attitude envers nous-même qui a la plus grande force

et pour cela il faut un peu s'entraîner aussi...

bravo à toi

arcenciel.
Inscrit

Pour les calins oui je vois car souvent je vois apres coup que mon envie etait souvent un besoin affectif déguisé voir un coup de froid !

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

fait hier avec un morceau de fromage.... en pleine conscience

ça marche bien je pense que j'ai retrouvé ma capacité de réconfort

papaye971
Ancien abonné

je n'ai pas su, ce soir, me RECONFORTER avec le fromage, je l'ai avalé trop rapidement.

EME, prise alimentaire, mais un peu de culpabilité de pas avoir bien fait!!!

Par contre, lucidité et acceptation des sensations et émotions déclencheuses.

chris212
Abonné

 Papaye, ça peut arriver et ça arrivera encore !

papaye971 lun 02/10/2017 - 17:19    ...EME, prise alimentaire, mais un peu de culpabilité de pas avoir bien fait!!!

Ne sois pas dans la culpabilité, il n'y a pas de bien et pas de mal dans tout ça.  Tu as géré ton EME comme tu as pu...
Et tu as conscience des sensations et émotions liées. C'est très positif.

"On ne voit pas bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

Milagros
Abonné

Coucou Chris. Ça fait plaisir de te lire !

C'est compliqué la culpabilité et c'est difficile de l'éliminer.  

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

hier soir malgré une journée très très difficile émotionnellement, je n'ai pas eu d'EME

bon faut dire que quand c'est très fort je pratique bien sûr l'acceptation émotionnelle  donc no-EME

néanmoins le soir, après le repas, j'ai eu soudain l'envie de me réconforter (plutôt bon signe)

donc j'ai pris un carré de chocolat aux noisettes et je l'ai dégusté

j'ai très bien senti le réconfort,  loin d'anesthésier la crise et les émotions, un simple petit réconfort sympathique avec cette petite douceur

choucathou
Ancien abonné

coucou les copinautes;

Mon abonnement LC se termine demain , 5/10 . Si vous voulez qu'on se parle hors LC, laissez-moi un petit message en privé et je vous enverrai mon adresse hotmail.

Je vous souhaite le meilleur.

Je copie ce message dans plusieurs fils.

Choucathou

merci pour ce beau chemin parcouru avec vous

Fanette
Ancien abonné

Bonne route à toi!

Haut de page 
X