La dégueustation - 19082020

Vlntn
Abonné

Se réveiller et avoir envie d'un bon croissant. Acheter en même temps des aliments tabous histoire de travailler dessus avec l'eme zen. 

 

S'installer tranquillement, se préparer un bon café au lait, le croissant, du chocolat et des bonbons... 

Être un peu enrhumé mais ça va encore, un peu fatigué aussi. Un peu anxieux à l'idée d'être en compagnie de tous ces aliments ''interdits''

Déguster, prendre le temps... Et... 

 

Ben réaliser que ce qu'on mange c'est carrément pas si fou que ça!! Que l'image qu'on s'en fait dans sa tête est mille fois meilleure que le goût réel des aliments à ce moment T !! Quelle frustration.. Frustré car mes besoins au final ne sont pas de me réconforter en mangeant mais plus en prenant soin de moi à cet instant..

D'autres on fait l'expérience de la dégueustation ? Venez racontez ici, vous n'êtes pas seul !

Rhalala pas cool le palais, on veut s'oublier dans un croissant et un snickers et au final ça n'a rien de fou.. Obligé de faire autrement ^^

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

eh bien prendre soin de soi n'est-ce pas se réconforter justement?  vraiment se réconforter, ce qui est différent de l'anesthésie que procurent parfois les aliments tabous, qui ne plaisent pas au palais mais uniquement par le fait qu'ils sont "sexys" dans la tête  (mais pas en vrai, c'est à dire dans les sens)

c'est frustrant mais super aussi, non comme prise de conscience?

c'est à ce moment qu'on se rend compte qu'on ne mettait pas vraiment ses vrais goûts, ceux de son palais, à la première place

il faut dire qu'un snickers au petit dej, ça ne me tente pas

par contre le croissant.... miam mais seulement s'il est bon

moi je l'ai redécouvert récemment, mais il faut vraiment qu'il soit bon sinon c'est vrai que c'est trop frustrant

il faut que tu te trouves une boulangerie qui fasse un vrai bon croissant !

pour un réconfort total ;-)  enfin seulement si tu en as envie ce jour là

ventdautomne
Ancien abonné

Moi aussi il m'est arrivé de me dire que ce que je mangeais par frustration n'était en fait pas si bon que cela.  Ainsi de la crème dessert bon marché : en la dégustant, je me suis rendue compte que le goût était trop industriel pour moi. Et je suis épatée de ne plus avoir envie de Nutella depuis 1 mois! Savoir que j'ai le droit si j'ai envie me suffit. 

Avec Linecoaching on devient exigeant sur la qualité !

gwladg
Abonné

Justement en dégustant des plats industriels je me suis dit que c'était pas terrible en fait. Y'a du goût les premières secondes et ensuite ça se transforme juste en une pâte sans goût... Une fois tous les additifs et l'assaisonnement partis avec la salive! 

Et au contraire d'ailleurs les bons aliments (genre amandes mais aussi légumes crus) ça a du goût qu'une fois croqué, on prend du plaisir qu'en mastiquant bien.

izabelle
Animatrice forum

oh oui je suis d'accord avec vous

moi c'est ainsi que j'ai redécouvert les fruits (uniquement les bons), à quel point ils me satisfaisaient au niveau du palais, des millions de fois plus qu'un quelconque truc industriel même "tabou"   ;-)

les légumes du maraîcher sont aussi un délice à nul autre pareil

Vlntn
Abonné

J'avoue qu'une nectarine bien mûre ! Hmm !

Perso je suis toujours sur ma lancée chocolats bonbons, qui crystallisent le plus les aliments tabous chez moi de par mon éducation. Les redécouvrir via la dégustation je l'espère va me permettre petit à petit de les remettre à leu juste place en tant qu'aliment :) avec leurs qualités, mais aussi leurs défauts :) 

ventdautomne
Ancien abonné

C'est le problème avec les fruits.  Dès que j'en mange un sans goût, ça m'en éloigne.  Par contre j'ai adoré une poire bien mûre hier. Et j'ai remarqué que quand je suis un peu fatiguée j'ai envie d'une banane au goûter. 

izabelle
Animatrice forum

je me suis régalée d'une nectarine tout à l'heure

j'ai aussi une affection particulière pour le kiwi

les poires j'adore mais c'est vrai que selon la maturité ça change tout !

Melissa59155
Abonné

Bonjour !

Je suis exactement dans le même cas de figure. Le chocolat c'est mon "tabou" (je mets des guillemets car j'en mange des plaqiettes entières par compulsion, mais sans la moindre culpabulité derrière 🙄).

Lorsque j'ai débuté LC, je n'en ai pas mangé pendant quelques temps puisque je discernais que c'était des EME et que je n'avais pas compris qu'il fallait quand même y répondre (le choc quand ma coach me l'a dit!). Et finalement quand j'en ai remangé j'étais hyper déçue ! Je me suis rendue compte que j'en angeais de grandes quantités car je suis à la recherche d'un goût fantasmé. Et les bouchées ne sont pas à la hauteur de mes attentes, mais je me dis que les suivantes le seront sûrement...

Comprendre cela m'a bien aidée à avancer. Et au final je viens de faire l'exercice de dégustation (que je repousse depuis 3 semaines car je n'avais même plus de chocolat à la maison!) et c'était sympa, mais pas le nirvana...

Vlntn
Abonné

Oui je comprends tout à fait !

Et d'ailleurs, c'est là où la faim est une bonne alliée, car le même aliment tabou qui dégusté en EME n'est pas si bon, peut devenir un vrai petit plaisir en début de repas sur une bonne faim :) 

Ce qui est un peu un problème en soi pour moi, car du coup ce dernier ne me réconforte pas vraiment, et bien que je n'ai aucune culpabilité à en manger pour me réconforter via l'eme zen... Ben vu que c'est pas si bon que ça je sors de table ni coupable ni frustré mais toujours un peu triste en général ^^ il va falloir que je trouve des aliments qui me plaisent plus en cas d'EME (souvent des aliments liés à des souvenirs j'ai remarqué, type Madeleine de proust pour moi... Le souvenir étant le vrai réconfort :P) 

ventdautomne
Ancien abonné

Belle image que le goût fantasmé, Mélissa.  Je l'ai vécu aujourd'hui.  2 jours que j'avais envie de frites.  Mon mari m'en fait des " maison " ,ce midi. Je les deguste et...déception : je ne me suis pas régalé ! D'où ma résolution de ne plus manger que des bonnes frites de bon restau ou super baraque à  frites. 

GaelleB
Abonné

Melissa59155 Abonné sam 22/08/2020 - 15:00
Je me suis rendue compte que j'en mangeais de grandes quantités car je suis à la recherche d'un goût fantasmé. Et les bouchées ne sont pas à la hauteur de mes attentes, mais je me dis que les suivantes le seront sûrement...

J'ai le même fonctionnement que toi ! Quand le goût n'est pas à la hauteur de celui fantasmé, j'insiste en espérant qu'il finisse par arriver. Et bien entendu, il n'arrive jamais et je me sens frustrée de ne pas avoir vécu ce plaisir !

A vrai dire, ça fait un moment que ça n'est pas arrivé car j'ai changé de marque de chocolat pour n'avoir que le meilleur pour faire face aux EME!

ventdautomne
Ancien abonné

Idem Gaëlle, hier, j'ai insisté sur les fameuses frites mais déçue !

Vlntn
Abonné

Personnellement, ce ressenti d'être à la recherche d'un goût fantasmé a, mais alors, drastiquement réduit mes EME ces derniers jours...

Quand une envie de manger me prenait (ne marche que sur les petites par contre, les gros gros besoins de réconfort qui sont plus rares eux ça marche pas mais je crois que c'est pas grave, je mange juste plus tôt au final :p) et bien je me posais en mode "tu as envie de manger ? Quoi exactement ? L'aliment X ? Mais la dernière fois que je l'ai dégusté c'était pas si bon en fait ? Du coup si j'ai pas faim en plus ça va me faire pareil ? Donc déjà je suis un peu triste/maussade/ennuyé/ajouter l'EME concerné, et je devrais aller me rajouter de la frustration à manger un aliment dont le goût recherché ne viendra jamais ? :p"

Ben non merci ! Du coup pour la plupart de mes EME maintenant ça finit en RPC, car rien que l'idée d'aller déguster en m'asseyant à table mon aliment me coupe l'envie... Mais pas le besoin d'accueillir mon émotion :))

Cydri
Abonné

Vous mettez des mots sur mon ressenti, ça fait du bien de vous lire, et de constater que d'autres vivent et ressentent la même chose 😊Déçue par ma dégustation de glace Mag... alors que je me faisais une joie de la déguster en toute conscience et bienveillance. D'ailleurs que ce soit autorisé enlevait un peu de son intérêt il faut l'avouer 😉Bref peu de compulsions ces derniers temps et celles pour combler mon vide intérieur ou pallier l'ennui ne m'ont pas satisfaite... C'est en bonne voie non ? Bonne journée à vous tous ☺️

Solste
Abonné

Que je suis contente de lire vos témoignages. Ils me touchent personnellement, car mon métier c'est l'analyse du goût. Je suis œnologue, et je me bat régulièrement pour pratiquer l'analyse sensorielle auprès des enfants, avec des jus de fruits bien sûr; pourquoi ? Parce que je sais que c'est une clé pour sortir de la junk food ou ne pas y rentrer c'est selon ;)

Perso j'ai fait ces exercices avec de la saucisse sèche d'ardèche label rouge...Le résultat est le même, on fini pas baisser les quantités pour être satisfait.

Vous pourriez vous dire: Flûte, si elle sait déguster elle ne devrait pas avoir de problème de poids ? Et bien si, car le problème reste celui de rester en pleine conscience lors de toutes les sollicitations professionnelles et gérer ma fin de journée. Epuisée par toute l'énergie donnée aux autres (comme dans tous les métiers où l'on s'occupe des autres) le soir je cherche le réconfort. 

Mais bon, c'est top si ce programme permet aussi à ses adhérents de faire des choix plus qualitatifs. C'est tellement important, pour nous, pour les producteurs, pour nos enfants.

J'ai eu des passages vraiment bas financièrement, et avec mes enfants j'ai du faire l'expérience des resto du cœur, pour vous dire...c'était horrible, de ne plus avoir le choix de ce que nous mangions; Même les fruits et les légumes (il y en avait peu) n'étaient pas bon...Mes amis se disent toujours quand ils viennent chez moi, que même dans mes moments difficiles, on mange toujours de la qualité chez moi. Je ne vais pas être en mauvaise santé en plus d'être pauvre ;)

Aujourd'hui ça va mieux, mais encore Samedi mes invités ont été reçus avec une ratatouille faite avec de bons légumes et dans le respect de la tradition: Toutes les cuissons séparées avec de nombreuses herbes aromatiques du jardin (Menthe, Marjolaine, sauge, Origan, Basilic)...un délice. Le luxe pour moi, c'est ça. Le goût. Le respect des sols. Des produits charnus.

Bref, les compulsions peuvent aussi se faire sur des produits de qualité ;)

 

Bonne journée (automnale) à vous

Stéphanie 

"Ever try, ever fail, don't matter

Try again, fail again, fail better"

ventdautomne
Ancien abonné

Et oui, je découvre à 52 ans qu'en fait tout passe par le plaisir ! Sans plaisir ( de manger, de bouger) notre cerveau ne comprend pas les messages. 

Marie-Rose
Abonné

J’ai retenu que « c’est le plaisir qui éteint le désir » . Donc, si il n’y a pas de plaisir, le désir ne s’en va pas . La dégustation aide beaucoup à trouver ce plaisir 

Marie-Rose
Abonné

J’ai retenu que « c’est le plaisir qui éteint le désir » . Donc, si il n’y a pas de plaisir, le désir ne s’en va pas . La dégustation aide beaucoup à trouver ce plaisir 

Cydri
Abonné

Excellent, je garde ce "mantra", que de nouvelles et belles choses émergent de ce programme décidément pas comme les autres, et tant mieux !! 😁

izabelle
Animatrice forum

Vlntn Abonné sam 22/08/2020 - 15:08

Ben vu que c'est pas si bon que ça je sors de table ni coupable ni frustré mais toujours un peu triste en général ^^ il va falloir que je trouve des aliments qui me plaisent plus en cas d'EME (souvent des aliments liés à des souvenirs j'ai remarqué, type Madeleine de proust pour moi... Le souvenir étant le vrai réconfort :P) 

oui tout à fait dans ce type d'aliment le souvenir est l'essence même du réconfort

il y a aussi le fait de se cuisiner un gateau par exemple :  car l'attention que l'on y met, c'est l'amour, c'est là où l'on trouve le réconfort

ça me fait la même chose avec du très mauvais chocolat noir : en fait ça peut me réconforter occasionnellement car ça me rappelle les oeufs de paques de chez ma grand mère quand j'étais petite

le chocolat est mauvais au goût, mais le souvenir est délicieux

et ça réconforte, en fait ça réveille l'amour ressenti à ce moment là

izabelle
Animatrice forum

Cydri Abonné mar 25/08/2020 - 06:06
 D'ailleurs que ce soit autorisé enlevait un peu de son intérêt il faut l'avouer 😉

hahahaha

eh oui la transgression est une sensation forte qui entre en ligne de compte!

c'est super de revenir au goût, car le goût c'est le moment présent

izabelle
Animatrice forum

Solste Abonné mar 25/08/2020 - 08:22

Samedi mes invités ont été reçus avec une ratatouille faite avec de bons légumes et dans le respect de la tradition: Toutes les cuissons séparées avec de nombreuses herbes aromatiques du jardin (Menthe, Marjolaine, sauge, Origan, Basilic)...un délice.
 

oh là mais tu me donnes envie avec ta ratatouille

c'est un peu hors sujet mais je n'ai jamais réussi à trouver la bonne recette avec la cuisson de chaque légume, tu me donnerai un tuyau?

hier soir j'ai fait un tian c'était pas mal non plus  ;-)  plus simple par contre ;-)

izabelle
Animatrice forum

ventdautomne Abonné mar 25/08/2020 - 10:18
Et oui, je découvre à 52 ans qu'en fait tout passe par le plaisir ! Sans plaisir ( de manger, de bouger) notre cerveau ne comprend pas les messages. 

mais oui, c'est tellement ça !!!!  

izabelle
Animatrice forum

Marie-Rose Abonné mar 25/08/2020 - 22:19
J’ai retenu que « c’est le plaisir qui éteint le désir » . Donc, si il n’y a pas de plaisir, le désir ne s’en va pas . La dégustation aide beaucoup à trouver ce plaisir 

oui c'est ce que j'ai retenu de principal dans le dernier livre du Dr Zermati, ça a été une révélation pour moi

le plaisir fait partie du système de régulation du rassasiement!

X