L'enfant à haute sensibilité - 17102013

izabelle
Animatrice forum

A force d'en parler, d'observer, je m'aperçois qu'une petite partie des enfants qui mangent plus que leur appétit, qui ont un bon coup de fourchette (comme moi enfant)   sont en fait des enfants hypersensibles qui cherchent à se calmer en permanence....

Je suis en train de lire le livre de Elaine Aron    The higly sensitive child,  et j'avais envie d'ouvrir ce fil pour en discuter

 

ensuite, un enfant peut être hypersensible et ne pas chercher à se calmer avec la nourriture, c'est le cas de ma fille, qui est très bien régulée, mince,  mais néanmoins hypersensible

 

Voici le test du bouquin  pour se faire une idée s'il y a des chances pour que votre enfant soit hypersensible

 

Voici une série d'affirmations,  il faut répondre vrai ou faux

Mon enfant......

- sursaute facilement

- se plaint des étiquettes qui grattent, des coutures de chaussettes ou autre

- n'aime généralement pas les grosses surprises

- apprend mieux d'une gentille remontrance que d'une forte punition (pardon pour la traduction c'est approximatif....)

- semble lire dans mes pensées

- utilise des mots compliqués pour son âge

-remarque la moindre odeur anormale

- a un sens de l'humour assez affiné

- semble très intuitif

- a du mal à dormir après une journée pleine d'excitation

- a du mal à gérer les gros changements

- veut changer ses vetements lorsqu'ils sont humides ou pleins de sable

- pose beaucoup de questions

- est perfectionniste

- remarque la détresse des autres

- préfère les jeux calmes

- pose des questions profondes, qui suscitent des interrogations profondes

-est très sensible à la douleur

- est gêné dans les endroits bruyants

- remarque les détails de l'environnement (que l'on a bougé un meuble, que quelqu'un a changé son look)

- vérifie que tout est sécurisé avant de grimper quelque part

- réalise de meilleures performances lorsqu'il connait tout le monde

- ressent les choses profondément

 

Si on répond  vrai à plus de 13 questions, il y a de bonnes chances que notre enfant  soit hautement sensible.....

pour la mienne, c'était 21......

 

et vous?

Commentaires

Lavienrose.
Abonné
Bon Ben bingo!!!! Fillette a 19 réponses positives!!! Et moi plus !!! Le souci c'est que je suis en train de changer mon rapport à la nourriture et que j'ai induit ce mauvais comportement chez fillette!!! Que le changement va être long! Et fillette qui est en surpoids.... Je me sens désemparée!! Merci Izabelle pour ce fil!! Merci pour cette traduction!
izabelle
Animatrice forum

courage,  tu peux enfin comprendre  pourquoi ta fille a des EME alors qu'elle est encore jeune.....

et l'aider surtout....

les enfants sont très souples pour changer leur habitude,  ça ne s'est pas "installé" comme pour nous

 

tu vas lui faire gagner des années et des années, de plus quand l'hypersensibilité est bien vécue, elle donne des capacités au dessus de la moyenne

j'essaierai de mettre ici peu à peu l'ensemble des conseils donnés par E. Aron dans son livre, mais diff, y'en a beaucoup.....

 

une qui m'a marqué dans ce que j'ai lu hier, dans le chapitre   "Vous êtes hypersensible et votre enfant aussi"

demander à son enfant d'expérimenter une chose nouvelle par semaine   (pour éviter de surprotéger l'enfant et de réduire son champ d'expérience)

moi je rajouterai : en pleine conscience, en accompagnant.....

 

pas évident parce que nous, déjà, ça nous stresse.....

mais le fait de voir tout ça écrit noir sur blanc  permet de pouvoir agir en conséquence...   rien que de me dire ça, ça me stresse, mais je me dis que je vais commencer par des choses simples  (déjà je la laisse faire du cheval, et c'était pas gagné, j'ai du lacher prise pendant des années sur mes angoisses, maintenant elle maitrise bien donc moins d'angoisses de ma part...)

de plus, comme elle a 10 ans  et qu'elle a tout capté,  je peux carrément jouer cartes sur table avec elle

 

j'aurais adoré que mes parents comprennent ce que je vivais quand j'étais enfant,  il aura fallu attendre 38 ans pour comprendre vraiment  (et voir mon rapport à l'alimentation changer totalement)

 

alors pour nos filles (ou nos fils), c'est bien qu'on le sache tôt.....

Lavienrose.
Abonné

Je n'ai pas le problème de rester chez moi car peur des autres.je suis sociable j'aime les repas entre  amis.

Fillette reclame resto sorties entres amis.

ce que je ne supporte pas c'est la foule, les imprevus, le bruit.

Fillette se plaint du bruit à la cantine et dans sa classe.

je me souviens jeune avoir demandé à ma mère de rentrer à la maison pour le déjeuner car aussi je ne supportais pas le bruit dans le réfectoire. du coup je partais en vélo pour me relaxer avant les cours et me zenifier pour le reaps....

Zhom me dit que j'éxagère pour fillette que je transpose mes névroses sur elle.

voui je dis névrose car j'étais persuadée que c'en était une, ou que c'était du à mes pbsde thyroide.

je ne supporte pas le bruit que fait fillette quand je prépare à manger quand j'ai dépassé ma bonne faim..

Je me dis souvent que je n'aurais pas pu etre instit à cause du bruit....Mais si vous saviez ou je travaille c'est pas mieux ya du monde du bruit et de la lumiere artificielle...heureusement que mon 2ieme boulot m'apporte calme paix et echange avec l'autre.

le constat de l'hyper sensibilité est difficile à digérer je me sens encore bien triste 

j'ai toujours accompagnée fillette dans le respect meme quand elle fait des colères, qui sont de plus en plus courtes, quand sa chaussette la gène ...

Mais comme moi ca a été reglé petite par des claques punitions et douches froides parfois j'avoue etre super désemparée...

De plus vis à vis de la nourriture je ne sais vraiment pas comment gérer, elle ne veut plus poser sa fourchette macher lentement...

je la vois grosse et ca me fait mal, elle se sent bien dans sa peau mais moi je voudrais cacher son bidon avec des tuniques mais elle elle met des t shirt moulants. je la conseille mais la laisse choisir quand je la vois partir des fois j'ai peur qu'on la juge et je me sens mal j'éprouve meme du dégout

comment puis etre dégoutée???? c'est ma fille!!!

houlala j'en gros sur le coeur, j'arrete la   

izabelle
Animatrice forum

moi aussi j'ai connu les douches froides!!

et j'ai supplié mes parents de rentrer le midi à partir du collège, sinon je pétais un cable

je me souviens même qu'au lycée c'était compliqué mais ma mère s'était mise en 4 pour qu'on puisse y arriver

je me prépare à éventuellement le faire pour ma fille, pour l'instant la cantine ça va, c'est bruyant mais elle tient bien une journée d'école... enfin sauf sur les nouvelles activités dues au rythmes sco modifiés,  activités qu'elle  a surnommé  "les jeux idiots"

c'est important que tu te réconcilies avec ta propre hypersenbilité pour que ta fille puisse la vivre bien

je ne dis pas que ça va se faire en un jour,  mais en lisant qq livres, je te conseille de commencer par celui d'Elaine Aron

//www.amazon.fr/Ces-gens-peur-davoir-lhypersensibilit%C3%A9/dp/2761936299/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1382204020&sr=8-1&keywords=elaine+aron

parce que c'est important de comprendre ce que c'est, de voir que l'on n'est pas seul dans ce cas et que cela n'a rien d'une névrose

mais c'est important de le savoir pour pouvoir doser

parfois je m'exerce à supporter un bruit de film criard quand je cuisine

et puis parfois je ne peux pas, parce que je suis déjà limite, alors l'autre jour, je lui ai demandé de mettre le casque,  j'ai senti que je ne pouvais pas pousser le bouchon trop loin

 

je ne sais pas si tu as écouté le podcast de l'émission sur l'hypersensbilité qu'Anne avait mis en lien sur l'autre fil sur l'hypersensbilité  (un peu plus bas)

revoici les coordonnées

//www.rtl.fr/emission/on-est-fait-pour-sentendre/billet/vendredi-25-janvier-l-hypersensibilite-avec-saverio-tomasella-psychanalyste-7757076333

 

allez courage

moi aussi des fois ça me fait suer, mais depuis que mon mari s'est montré compréhensif et qu'il a bien voulu comprendre, ça va déjà beaucoup mieux....

tu lui fais lire le livre....   ;-)

allez, courage à toi, take care....

Lotus Flower.
Abonné

Super d'avoir ouvert ce fil ici, merci Izabelle. Comme tu sais, oui oui, moi aussi fifille hypersensible. Mais ca va mieux je vois. Et je suis bien contente d'avoir perdu patience juste qqs semaines/mois, qd ma 2eme me prenait tant de temps et d'energie. Je n'avais plus de patience pour les 'crises' de la 1ere. Mais hureuseuemtn, tes fils sur l'hypersensibilite sont super bien tombes et j'ai pu me reprendre des la 1ere lecture des fils! Et j'ai achete les livres d'Elaine, a commencer le plus tot possible - mais pas encore, veux finir 2-3 livres avant!

Lotus Flower

Zab33.
Abonné

Ton message me parle beaucoup Lavieenrose... Ma grande je pense a des traits d'hypersensibilité mais elle n'a pas ce rapport douloureux au bruit... Moi si... et je suis prof ;-))... Et pourtant je ne supporte pas le silence dans mes classes ça me stresse (ça tombe bien c'est quasi impossible à obtenir) mais j'ai l'impression que j'ai développé une gigantesque faculté d'abstraction du monde autour au point par exemple que je ne travaille bien que dans du bruit (cafés...). Je ne sais pas pourquoi je me concentre plus facilement. Bref. La faculté de s'abstraire me permettait aussi de ne pas "entendre" les discours négatifs de mes parents aussi je crois... Rebref... ;-)

Lavienrose.
Abonné
Je suis ce fil , je pense que c'est lié mais je suis éfondrée! Je viens de retrouver fillette après 8 jours et 8 nuits chez ses grands parents.... Elle a grossi: ses doigts sont boudinés. Elle a déjà un pb de surpoids. Mais la c'est incroyable. Elle est grosse. J'en pleure en l'écrivant. Je suis désemparée. Elle mange pas elle avales depuis son retour!!! J'ai des peurs qui surviennent: que vont dire ses copains les adultes à l'école?.... On ne va pas arriver à restabiliser son poids avant la rentrée!! Je ressens du dégoût, j'ai envie de lui dire méchamment :" déguste tu mange pas tu avales" tellement je ne sais pas comment gérer. Personne ne l'a aidé à calmer ses eme durant les repas, qui étaient peu enclin à la sérénité ( cousins cousins très actifs comparé à fillette). Elle a passé un très bon séjour, mais elle ne sait pas encore gérer ses moments calmes... Et c'est normal elle n'a que 7 ans... Et puis cette semaine on a invité une copine à elle qui ne mange rien.... Les deux à gérer pas facile .... Je me sens seule face à cette situation qui implique la santé mentale et physique de ma fille....
izabelle
Animatrice forum

je comprends ton désespoir Lavieenrose

ce sentiment d'impuissance, pour son enfant, est particulièrement difficile à vivre

mais tu n'es pas seule, en fait.....    je ne sais pas si c'est possible pour toi d'envisager de te faire aider pour ta fille

je reçois dans mon travail tous les jours des enfants qui ont besoin d'un coup de pouce pour se positionner face à la vie, à prendre leur place, à s'affirmer, à savoir qui ils sont

parfois c'est assez rapide, pour les enfants, parce qu'ils sont souples psychologiquement

ensuite tu peux l'aider en la faisant parler énormément

moi c'est ce que je fais avec ma fille

 

il  y a des jeux de dégustation que l'on peut mettre en place aussi, certaines mamans en avaient parlé sur ce forum

 

je comprends ton ressenti d'impuissance, de dégout et aussi cette sensation d'être la seule à saisir un truc vraiment important

je l'ai déjà vécu pour ma fille, pour un autre problème

je vois des dizaines de parents vivre ça

alors j'ai envie de te dire de te faire aider....  tu n'es pas seule

 

je n'ai pas beaucoup avancé dans ma lecture du  "higly sensitive child"  parce que en anglais....

 

je vais quand même sauter qq chapitres et essayer de te mettre ici les conseils pour cet âge-là....  dès que j'ai un moment, peut-être ce soir car ma fille est partie en goguette  (première nuit chez une copine!!)

 

courage à toi...

Lavienrose.
Abonné
Merci Izabelle de ton message. Avant les vacances, j'en ai parlé avec mon doc, qui est d'accord que les régimes ne sont pas recommandés. Sa femme est Psy, il m'a conseillé d'aller la voir pour aider fillette. Je dois attendre lundi prochain pour l'appeler. Ce soir j'ai repris un peu du poil de la bête! J'ai remis les pendules à l'heure au moment du repas! Cad que je lui ai rappelé les règles de la maison. On se respecte et on respecte la nourriture. Que la dégustation est de rigueur et pour se faire poser sa fourchette entre chaque bouchée, finir tranquillement de mâcher.... Je lui ai dit que demain, elle devait impérativement respecter ces consignes!!! Rhooo c'est air insolent qu'elle a eu!!!! .... Ça me rappelle trop son cousin.... Ce faisant je viens de réaliser qu'elle grandit et qu'elle a passé 8 jours avec des grands parents, qui n'ont pas le rôle des parents et des cousins pas forcément tendre.... Je me sens mieux, car je me sens légitime dans mon intervention de ce soir. J'ai compris que je devais lui rappeler les règles non parce que je l'a trouve grosse mais parce qu'elle doit manger dans le respect de tout son être... J'ai réalisé que j'aurai fait ce rappel même si elle avait été squelettique. Je ne sais pas si je suis claire mais moi je me sens légitime et d'ailleurs je n'ai pas eu en lui parlant ce sentiment de dégoût. De plus zhom a été d'accord avec moi et l'a rappelé à l'ordre durant le repas.... Merci encore Izabelle pour ton implication.
marieal.
Inscrit

ça me fait peur ce que tu écris là lavienerose, j'ai l'impression d'entendre ma mère quand j'étais petite...un conseil, faites en sorte que sa nourriture ne soit pas votre seul sujet de préoccupation, sinon ça risque de déraper: moi pour attirer l'attention de mes parents, je mangeais plus que mes frères...mais surement que plus de calins avec ma maman et surtout mon papa auraient comblé ces envies de manger, je comblais le vide...

en relisant ces mots, je me dis que vous allez vous faire une drôle d'idée de mes parents...mais c'est vrai que les marques d'affection n'étaient pas légion chez nous, mes parents, très actifs et engagés dans la vie sociale,  nous félicitaient beaucoup pour nos résultats scolaires mais assez peu pour ce que nous étions. Je crois que je n'ai jamais entendu mon père me dire que j'étais belle ou gentille: les deux types de reflexion c'était: je suis fière de toi, tu as bien travaillé ou tu manges trop, trop vite, tu vas grossir ( donc j'ai fini par croire qu'il me trouvait grosse ce qui n'était pas le cas et ça n'a rien arrangé)... c'était mes deux façons à moi d'attirer l'attention de mes parents pendant le peu de temps qu'ils avaient à nous consacrer...

 et faites vous aider par un psychologue spécialisé dans la méthode LC pour les enfants, c'est dur de prendre du recul quand il s'agit de son enfant, non?

 

lavienerose, peut être ne reconnais tu pas du tout ton rappport avec ta fille dans ce que j'ai écrit, eh bien c'est tant mieux...

mais moi, je veux juste témoigner que il faut laisser de la place à d'autres choses que des préoccupations alimentaires dans sa relation avec son enfant...et si ça ne te concerne pas ça aidera peut être d'autres personnes.

Lavienrose.
Abonné
Marieal, je suis toute autant effrayé que toi par la situation, d'autant que zhom et moi avons un passé d'enfant traumatisé par les pb relation nourriture et parents. C'est donc super difficile d'avoir un enfant qui nous remet le nez dedans ;-( J'essaye d'appliquer LC avec fillette, mais c'est super dur quand moi même j'apprends. Je ne parle pas de nourriture avec elle.Elle mange de tout... Je dis bien de tout. Aucun aliment n'est tabou... Et encore moins depuis LC car j'ai introduit le nuttela, que je n'achetais pas car je compulsais avec. Près chez nous pas de spécialiste gros ou LC, je téléphone lundi pour faire connaissance avec la Psy à côté de chez moi. Un premier pas( encore un autre). Oui c'est effrayant de voir son ou un enfant avoir un problème qu'on connait bien et que malgré ça ça ne s'arrange pas. Mon inscription à LC est en partie du à fillette.vouloir changer, vouloir intégrer pour transmettre.....
Lavienrose.
Abonné
J'ai lu il y'a quelques années le livre de Boris Cyrulnik " de chair et d'âme" Il met en lumière un gène synthétisant plus ou moins de sérotonine suivant que ce gêne est long ou court suivant les individus. Serait-ce lié à l'hypersensibilité?
Pattie.
Ancien abonné

Tu peux peut-être cuisiner avec elle ? Ca donne davantage de valeur à ce qu'on mange quand on l'a mitonné avec maman (ou avec papa !), ça introduit, au milieu des calories, de l'amour, de la complicité, de la transmission de savoir-faire, du rire. Et ce qu'on a préparé comme ça, on le respecte davantage, on le mange avec davantage de délice, on le partage volontiers avec les autres, en le mangeant et en en parlant.

Tu dis que tu ne parles pas de nourriture avec elle. Cuisiner peut être un bon moyen d'en parler sans en voir le côté négatif. En parler avant, pour les ingrédients, les gestes, et en parler après, pour voir ce qu'on pourrait améliorer et ce qui est à garder. Les mots développent le plaisir, et le plaisir remplace l'envie de se remplir (puisqu'on se remplit de plaisir).

Bon courage à toi.

izabelle
Animatrice forum

sans doute que la sérotonine joue un rôle

je me rappelle que mon médecin m'avait donné un médicament pour me faire "remonter" la sérotonine

ensuite il voulait que je mange un oeuf le matin,  pour encore la faire "remonter"......   smiley

il ne connaissait pas la pleine conscience, à mon avis plus efficace!

 

Lavieenrose,  je crois qu'en disant à ta fille ces choses-là,  tu a réaffirmé une "valeur" qui te tient à coeur

une valeur éducative..... que tu veux lui transmettre

c'est donc très important

ensuite, bien sûr, pour qu'elle intègre véritablement cette valeur-là,  il ne faut pas qu'elle ne soit que contrainte.....

par exemple ne la force pas à poser sa fourchette,   mais essaie plutôt des jeux avec l'ingrédient mystère

ou le jeu de l'escargot : c'est celui qui a finit son assiette en dernier qui a gagné....

par la cuisine, faire le marché avec elle,   lui faire passer ton goût du  "goût"

en fait, pour qu'elle intègre véritablement cette valeur,   il faut qu'elle y "adhère"  peu à peu,  que ça ne soit pas une punition,   donc que ça soit agréable

je sens que tu vas déployer des trésors de créativité!

ça tombe bien, c'est justmeent  le POINT fort des personnes sensibles!!!

tu es créative.....

tu veux lui transmettre cette valeur,  et tu veux qu'elle y adhère,  donc il faut lui donner envie d'y adhérer,  en la réaffirmant au quotidien dans ton comportement,  en y mettant de l'amour et de l'attrait.......

 

et oublier, en effet, les inquiétudes liés au poids ou à elle,   en la confiant pour ça à la psy

 

je crois que c'est ça que tu as ressenti de positif dans ton intervention auprès d'elle   :   c'est de lâcher  "l'inquiétude"  et te recentrer sur le fait que tu voulais l'éduquer selon une valeur qui t'es chère

 

et donc maintenant, reste focalisée sur ça, cette valeur là  : respect du corps et de la nourriture

mais rend-là attrayante

 

par exemple, moi en ce moment,  je m'amuse avec des instruments  de "dressage" d'assiette, alors l'autre jour, j'ai fait un dressage à l'assiette pour ma fille,  en écrivant  "miam" avec de la sauce  (elle qui n'aime pas la sauce!!)

c'était rigolo,   elle a apprécié de manger cette sauce rigolote.....

 

je reviens pour mettre des extraits du bouquin

izabelle
Animatrice forum

un premier petit extrait,  le début du chapitre sur les 5-12 ans

pour ma part, à part le deuxième (ma fille est fille unique), c'est tout à fait vrai pour ma fille.....    je n'avais pas pensé à la check-list, et je vais le mettre en place dès demain....

ça reste des conseils pratiques, à doser selon sa propre envie éducative,  mais qui nous aide à prendre en compte la particularité des enfants hautement sensibles :

ils agissent mieux avec un niveau d'excitation adéquat....  ni trop, ni trop peu....   donc mieux vaut pas, avec eux,  aller trop loin dans l'excitation  et leur permettre de décompresser  et de pouvoir  PREVOIR   (d'ailleurs je me rappelle que ma fille adooorait que je prévois les repas une semaine à l'avance et que ça soit affiché....  et mon neveu, lui,   tout est prévu au niveau des desserts qu'il doit avoir, chaque jour..... cela l'a beaucoup pacifié)

 

Extrait de Elaine Aron  « the highly sensitive child »

L’enfant hautement sensible d’âge scolaire   (5-12 ans)

-          Habillage, coucher, corvées, et autres routines quotidiennes

Le calme et l’ordre réussit généralement aux enfants hautement sensibles.    Avec les plus jeunes, mettre en place des routines quotidiennes est assez efficace.
Il s’agit d’afficher sur une sorte de « check-list » l’ensemble des choses qui doivent être faites avant de partir à l’école  ou avant se coucher, pour que l’enfant puisse s’y référer.   Après qq semaines, il suffit de dire à l’enfant  « comment ça se passe avec la check-list ? »  et ne pas vérifier chaque chose avec lui.
L’enfant sait que dès qu’il  a fini sa check-list, il peut faire  ce qu’il veut avant l’heure de partir ou de se coucher.
Pour motiver les plus jeunes, on peut faire un tableau de comportements  (on note un petit soleil à chaque fois qu’il a tout fait tout seul,   et  s’il y a bcp de soleils dans la semaine, on fait une sortie sympa le week-end)

Dès que les habitudes sont en place,  laissez votre enfant faire ses propres choix au maximum pour l’encourager vers l’autonomie   (que porter, que manger, à quelle heure se coucher).   A doser en fonction de la maturité de l’enfant et ses propres valeurs éducatives.

-          Disputes

Tout d’abord, demandez à chacun un temps d’isolement  (down time, sans stimulation donc) d’au moins 20 minutes, puis amenez-les à discuter du sujet de la dispute, avec des règles claires de débat, respectueuses, en se centrant sur le problème de fond et en leur apprenant à négocier des solutions.   Ne pas laisser un enfant hautement sensible sans accompagnement à ce niveau-là tant qu’il n’a pas développé ces compétences
Eviter de dire que c’est la « faute des deux », car les enfants hautement sensibles  ont beaucoup de mal à se sentir traités de façon injuste de la part des parents, cela peut renforcer un sentiment de désespoir

-          Fêtes

Faites-en sorte qu’elles soient simples et chargées de sens.   N’invitez pas trop de monde, et ne demandez pas à votre enfant d’embrasser tout le monde, mais simplement de dire poliment bonjour à chacun.  Mais encouragez votre enfant à apprécier d’avoir du monde autour d’eux.
Les fêtes peuvent être très excitantes, surtout celles impliquant des cadeaux.   Les coutumes familiales pour les fêtes sont très rassurantes pour les enfants hautement sensibles, cela les aide à ne pas se sentir dépassés par leur excitation.
Votre enfant appréciera mieux les fêtes si vous pouvez le garder à un niveau d’excitation optimal en établissant des routines, des coutumes,   plutôt qu’en faisant des choses toujours nouvelles et de plus en plus excitantes, avec des cadeaux inimaginables ou autre surprises…   Si c’est trop excitant, certains enfants ne pourront carrément plus dormir et seront ensuite d’humeur massacrante…

Lavienrose.
Abonné
C'est simple et complexe en même temps! Simple car depuis très jeune, fillette fait des gâteaux avec moi. Elle participe en cuisine... complexe car elle est super mûre pour son âge, grande en plus. Elle est fondamentablement gentille( elle ne veut et peut pas rendre les coups de ses camarades, rare quand il y en a, d'ailleurs), elle est sage, en société à la maison un peu moins et heureusement qu'elle se lâche. Mais elle pète les plombs souvent ou fait une colère ( je comprends vu tout ce qu'elle gère!!!) Et complexe aussi car zhom a des comportements peu posés et un rapport à la nourriture très étrange. Et moi une mangeuse émotive, chose que j'ai apprise ici!! Et fillette et moi faisons parties de la catégorie hypersensible.... Je ne peux pas faire des jeux avec fillette, elle n'adhère pas. Elle a besoin de la/ ma vérité pour intégrer. Je dois lui parler objectivement sans mettre les craintes de mère et mes traumatismes d'enfant dans la balance.... C'est pourquoi je suis souvent désemparée....j'ai peur de la traumatiser. Et c'est pourquoi j'ai posté ;-) A midi, avant de passer à table je lui ai dit discrètement que nous allions déguster notre repas.elle a compris. Durant le repas j'ai fait un petit rappel dans la bienveillance .... Ben ça a marché.... J'ai fini la 1iere!!! Mais franchement sa copine qui passe 4 jours avec nous,c'est tombé à point!!! Car cette petite déguste... Merci Izabelle d'avoir retranscrit ce que j'ai voulu expliquer au sujet des valeurs sur la nourriture et les repas. et merci pour l'extrait du livre traduit en plus. J'ai l'impression d'agir ainsi avec fillette, mais paradoxalement elle n'aime pas les routines!!! Parfois elle se braque Ex : se laver les mains des qu'on rentre ... Ben il a fallu des années pour que cela soit un réflexe, et je précise que j'ai toujours été dans l'accompagnement ensuite dans le jeu( le premier arrivé au lavabo .....)et après dans l'explication plus poussée du pourquoi des mains propres. On a mis 3 mois pour lui trouver la paire de chaussures pour l'hiver!!! J'ai 2 avoirs dans 2 magasins. Elle avait essayé, marché, couru dans le magasin et à la maison petage de plomb car ça ne lui serre pas assez, que ça la gêne....2 fois comme ça!! Je ne vous cache pas que je m'énerve sur le moment. Mes copines me disent que je me prends la tête...qu'elles lui auraient obligée à Mettre ses chaussures... Mais non je veux pas et je ne peux pas car ça se voir c'est insurmontable pour elle. Pour son surpoids le doc m'a dit que la génétique est un facteur....je ne veux pas qu'elle ressemble aux autres, je veux juste qu'elle se respecte. Elle sait qu'il y a des grands des petits des blancs des marrons des noirs.... La différence existe, elle assume en plus très bien. Je veux l'aider à gérer sa sensibilité!!! Merci Izabelle d'avoir parlé de ça, les hypersensible!!!! Ça a mis des mots sur ce que je ressentais. J'en ai entendu: Now je sais, fillette n'est pas timide, fillette n'est pas réservée, fillette n'est super intelligente.... Fillette est hyper sensible. Désolée pour le pavé dicté par mes pensées. Ça m'a fait du bien.
izabelle
Animatrice forum

oh là là les vetements, les chaussures, tout pareil!!!    je dois avouer que c'est ce qui me fait "criser" le plus!!!!

 

je comprends tout à fait que tes inquiétudes et ta propre histoire interfère, et justement en restant branchée sur tes valeurs, tu vois, ta fille adhère....   elle comprend que c'est une valeur que tu veux lui faire passer, parce que tu comptes pour elle, et que cette valeur compte pour toi

moi ma fille a 10 ans,  hypersensible mais très régulée sur la nourriture

il faut dire que j'avais lu les bouquins Zermati-Apfeldorfer avant sa naissance, et pour le coup, moi aussi c'était une valeur fondamentale de lui transmettre ce bon rapport à la nourriture que moi je n'avais pas reçu  (mère en restriction cognitive toute notre enfance et adolescence)

je sens aujourd'hui ma fille "fière"  d'avoir intégrée cette valeur-là,  elle me dit  "tu sais, c'est grâce à toi que je sais manger à ma faim, c'est toi qui m'a appris"

par contre, elle a poussé le bouchon très loin, puisqu'à force de prêter attention au goût, qu'elle a très fin,  elle ne veut plus rien manger d'industriel, même pas du chocolat.....

 

bref, je me retrouve à parler de moi!!!  mais  c'était surtout pour dire  Lavieenrose, de continuer à ressentir ainsi   la valeur éducative que tu veux lui transmettre, ça te permettra de ne pas agir sous le coup des inquiétudes, ne pas être dans le controle

les inquiétudes nous rendent  "controlantes"

alors que les valeurs, c'est vraiment qqchse de positif que l'on veut transmettre, partager.....   l'enfant reste libre, mais il a envie d'adhérer à ces valeurs  (si on lui donne envie bien sûr)

 

bonne dégustation à toutes les deux!

zelda.
Abonné

Passionnant ce fil et ces échanges. Merci d'avoir abordé le sujet.

Ma grande fille (8 ans) aussi est une hyper-sensible; elle correspond à la plupart des traits écrits par Izabelle. Je suis moi-même hyper sensible... Comme elle ressemble plutôt à son père pour le reste, je n'y fais pas trop attention mais maintenant que je vous lis...

Le fait que je m'inscrive à Linecoaching est un sujet de discussion familiale (1 ça coûte, 2 je passe du temps sur internet, 3 les filles adorent faire la gym avec Guillaume !) On en parle et les enfants posent des questions. Je me rends compte que mes filles ont une forte tendance à grignotter et comme j'ai arrêté... je m'en rends compte.

Pour l'instant j'essaie déjà de me guérir pour leur montrer un meilleur exemple. Mais ça me fait un peu peur...

izabelle
Animatrice forum

normal que ça te fasses peur....

l'exemple est en effet l'essentiel.....   mais ne te mets pas une pression supplémentaire en voulant faire parfaitement pour leur montre l'exemple

dans ton éducation, tu peux faire passer des valeurs par rapport à l'alimentation même sans pour l'instant les respecter totalement toi-même

je l'ai fait avec ma fille depuis sa naissance,   ne la laissant jamais gacher son appétit, alors même que moi ça m'arrivait encore souvent à l'époque

pas une seule fois ma fille m'a reproché de ne pas le faire moi-même,  mais par moments, je pouvais lui dire que je m'étais gaché l'appétit et que c'était dommage, franchement.....   que j'aurais mieux fait de me garder de l'appétit

que je voulais moi-même mieux respecter cette valeur-là, et que je travaillais en ce sens

 

c'était important pour moi de lui transmettre cette façon de manger en respectant la faim et la satiété

je pense même que c'était essentiel

ensuite, cela implique que je suis là  pour la faire parler, pour la soutenir, pour lui donner qq clés pour vivre sa sensibilité sans avoir besoin de se calmer

elle a pu constaté que prendre sa douche en rentrant de l'école l'aidait à avoir une meilleure soirée

que lacher-prise à l'école l'aidait beaucoup

que dédramatiser ses ressentis permettait de ne pas se laisser envahir

 

j'en ai longtemps voulu à ma mère de me laisser manger à outrance, sans faim,  mais de ne jamais pouvoir accueillilr mes détresse d'enfant et d'adolescente, elle me répondait toujours  "que veux-tu que je te dises?"

 

du coup c'était important pour moi de faire l'inverse :   d'inscrire ma fille dans une façon de manger respectant faim, satiété, appétits spécifiques et tout ça......    même si moi je ne le maitrisais pas

 

elle, elle le maitrise totalement maintenant

cela n'empêche  qu'il faut l'aider à gérer sa sensibilité, encore pour l'instant

 

bref, tout ça pour dire que c'est normal que tu aies peur, mais   n'y accorde pas trop d'importance, à ces inquiétudes  : pratique toi-même,   envoie les bons messages  (manger c'est un plaisir, il faut se garder de l'appétit pour profiter de ce plaisir ensemble) et ne cherche pas à faire parfaitement

l'essentiel c'est d'être dans l'essentiel

 

un truc qui m'a beaucoup aidé dans le livre, je l'ai peut-être déjà dit plus haut, mais depuis j'ai oublié  (je dois beaucoup me répéter!!!!)   mais quand on est hypersensible et son enfant aussi,   on peut avoir sérieusement tendance à ne pas assez l'exposer à des expériences nouvelles

dans le livre, elle conseille  de se forcer à lui faire vivre une expérience nouvelle par semaine

et s'appuyer sur l'autre parent  si on flippe.......

 

moi je crois que je vais même me le noter sur notre petit panneau avec les checks-lists

Pomdereinette.
Abonné

Merci pour cet échange ! Comme je comprends mieux mon "grand" (8 ans) en vous lisant... Il est suivi depuis 2 ans, et moi qui me disais "qu'est-ce qu'on a fait pour qu'il soit ainsi ? " et qui me culpabilisais d'être, au choix, trop mère poule, pas assez autoritaire...

Il n'a pas de soucis niveau vêtements, comme sa cousine, et je croyais que c'était LE critère de l'hyper-sensibilité. Pour le reste... je ne compte plus les colères, son sentiment d'injustice (ne pas les revoyer dos à dos... je m'en souviendrai, pour les conflits), les crises de larmes... et les questions qui laissent sans voix...

Je retiens aussi la check-list. Je comprends mieux celle qu'il nous a concoctée de lui-même pour les repas !

Encore un grand merci. Et à Izabelle pour ses réponses et sa traduction, et à Lavienrose pour sa sincérité et clairvoyance.

izabelle
Animatrice forum

contente de retrouver Pomdereinette!

oui c'est vraiment essentiel de comprendre ce besoin des hypersensibles de pouvoir  "prévoir" un minimum les choses

moi ça m'aide pour moi aussi.....   je me rends compte qu'être à la merci de trucs non prévus me plombe, donc quand ça arrive, je ne me culpabilise plus, j'accepte de me sentir "mal"  si on m'oblige à changer de planning, ou si on me laisse dans le flou   et je m'organise au mieux pour ne pas être dans le flou, pour ne pas laisser la liberté aux autres de me mettre dans le flou....

 

ma fille était très genée par le fait qu'elle savait qu'aujourd'hui sa maitresse était absente et qu'elle aurait une remplacante (mais elle ne savait pas laquelle),  et ça l'a aidé aussi que je lui dise que c'est  "normal"  pour elle  qu'elle soit perturbée de ne pas pouvoir prévoir à l'avance,  c'est normal que ça soit inconfortable pour elle

je l'ai incité à laisser la "peur" en elle circuler librement, avec un peu d'humour  (je lui ai dit   "laisse la peur entrer et sortir, elle a peut-être envie d'aller faire des courses....")

accueillir son inconfort de l'incertitude est à mon sens une capacité à développer pour tous les hypersensibles

et quand on peut prévoir..... le faire....

Lavienrose.
Abonné
Merci Izabelle pour l'exemple que tu as donné pour que ta fille entre en contact avec sa peur. Nos hypersensibles vont devenir des maîtres Zen ;-)
marieal.
Inscrit

bon je sais pas comment faire autrement que de laisser un message pour desactiver ma participation à cette discussion, j'ai ma boite mail qui explose!

izabelle
Animatrice forum

pas sûr que ça soit suffisant pour désactiver la notification,  il faut demander à l'administateur du forum d'intervenir si tu n'arrives pas à décocher le message où tu avais coché  "notification"

Pattie.
Ancien abonné

Je poste ici une réaction au post d'Izabelle dans le fil des inconforts :

[quote=izabelle]

et que je fais la guerre aux  "empecheurs" de ressentir

encore hier mon mari à  ma fille :   tu ne DOIS pas avoir honte    ah là là, y'a du boulot.......   ;-)

[/quote]

Ben là, tu viens de gagner une bataille, dans ta guerre aux empêcheurs de ressentir. Ta phrase vient de faire un énorme TILT dans ma tête, elle n'a pas fini de rebondir, il va falloir que je revois ma manière de parler. Je suis une spécialiste des "Il ne faut pas stresser comme ça" et des "Tu ne devrais pas pleurer pour ça", dits avec la meilleure intention du monde. Je n'avais jamais observé ces mots sous cet angle-là, des émotions estampillées "Inapproprié". Je ne vais certes pas changer ma manière de parler d'un coup, mais je pense que si j'arrive à prendre conscience des moments où j'empêche un enfant de ressentir, ça devrait assainir et apaiser plusieurs petites choses.

Je le poste ici, bien que je pense que ça ne concerne pas seulement les enfants hypersensibles. Mais le fait de faire attention à ne pas marcher sur l'hypersensibilité des enfants hautement sensibles, ça peut aider à respecter la sensibilité des autres.

izabelle
Animatrice forum

tu as raison Pattie, car ma fille est hypersensible comme moi

quand on lui dit   "tu n'as aucune raison d'avoir honte,  tu ne dois pas avoir honte",   ça empire les choses

on ne peut pas s'empecher d'avoir honte, à cause de la trop grande conscience qu'on a des choses

parce que les hypersensibles ressentent la honte au quart de tour,  et si en plus on nous dit que cette émotion là est inapropriée, on se sent encore plus honteux

bref très vite, on a honte d'avoir honte,   et on finit par éviter l'expérience dans son ensemble,  et en plus on a honte de ne pas faire quelque chsoe parce qu'on a honte d'avoir honte.....wink

ce qui fonctionne beaucoup mieux, c'est de dire à l'enfant   "je comprends que tu aies honte" (ou un mot similaire un peu moins pénible : géné)    et l'aider  à dédramatiser, relativiser quand même

par exemple moi ma fille je lui fais imaginer Laurel et Hardy (on est fans)  qui sont dans la même situation,  puisque justement c'est la base de leur comique, de rire de leur propre honte

en aidant un enfant hypersensible à accepter+dédramatiser la honte,   cela permet qu'il ne se ferme pas à toutes sortes d'expériences qui lui apporteront bonheur et fierté.....

 

merci Pattie d'avoir remis ça ici, c'est important en effet

califragilisti.
Abonné

Bonsoir,

je vous rejoins dans le groupe des mères d'hypersensibles! Merci beaucoup Izabelle, cela m'a beaucoup aidée de découvrir un sens à l'arrachage systématique des étiquettes de vêtements, à la peur d'assister à une fête... Même si j'avais déjà capté que mon fils de 11 ans était un peu différent, décalé dans son intérêt très précoce pour les autres, ses raisonnements sur la mort...Il me demande aussi régulièrement de lui parler plus gentiment, alors que je suis une angoissée qui monte très vite en colère.

Je rage d'ailleurs de ne pas avoir suffisamment réfléchi par moi-même sur le pourquoi et le comment.

En 2011, j'avais demandé au dr Apfeldorfer comment aider mon fils qui commençait à grossir. Sa réponse m'avait un peu aidée, mais tes messages viennent enfin d'ouvrir une porte, et ça fait du bien.

Merci aussi pour moi d'avoir mis des mots sur ce que je ressens comme une inadéquation entre le monde et moi depuis l'enfance.

Bonne soirée à toutes,

izabelle
Animatrice forum

tel mère tel fils!!!

ça fait du bien de se sentir compris

moi aussi depuis l'enfance  le sentiment d'être incomprise et être inadaptée étaient les choses les plus dures à vivre....

maintenant que j'ai fait la part des choses, ça change tout.....

Haut de page 
X