les "théories alimentaires" - le 01/11/2011

Lia.
Abonné

Bonjour docteurssssss,

Je viens à la source de la méthode chercher confirmation que quand nous mangeons en suivant des théories plutôt que de suivre nos sensations nous nous trompons.

Encore trés récemment je me suis énervée intérieurement sur l'idée que quelqu'un défendait des "calories vides" et des méfaits sur l'organisme de tels ou tels aliments. Quand est il réellement? de telles idées ont elles un sens? celles des IG bas? celles du bio ? celles de l'importance de consommer assez de protéines et de légumes? Une calorie vie existe-t-elle?

POur ma part je menage en ce moment ne me fiant à mes sensations et mes envies, ca me semble le plus adéquat. Mais en même temps d'entendre à tout bout de champs toutes ces théories ca fatigue à force on se pose des questions de savoir si c'est correct de suivre ses envies et sensations surtout si comme moi on ne maigrit pas.

Merci.

Commentaires

lizzz.
Abonné

Je me pose aussi ce genre de questions, sachant que si je mange selon mes envies, il n'y a jamais (ou très peu) de légumes, de protéines etc, mais beaucoup de gras et de sucré! je ne maigris pas.......

et ça ne m'étonne pas, en fin de compte........ donc......je crois qu'au fond de moi, j'aime bien manger de tout, sans me prendre la tête, mais que je me dis, je maigrirais jamais en mangeant comme ça! et en plus, ce n'est pas bon pour ma santé!

et du coup, 'jai envie de m'obliger un peu à mettre certains aliments dans mes menus......pffff

Flowerbomb.
Abonné

ce que vous faites est juste. il faut manger en se fiant uniquement à ses sensations alimentaires et en dégustant tout ce que l'on porte à sa bouche. bien sûr, au début on mange que ce dont on a été privés durant des années de régime........ mais ensuite cela se régularise, les envies de fruits frais et légumes vapeur vienennt tout naturellement. quand vous testerez les aliment très gras et très sucrés vous verrez qu'au fond, on en mange bien peu si on prend la peine de déguster....... tout cela s'apprend au fil de l'avancement du programme. bonne continuation

Lia.
Abonné

Merci Grazia mais en fait je mange comme décrit depuis fort longtemps et je suis convaincu de ce bien fondé mais je voulais une réponse de nos chers docs par rapport à cela et surtout cette histoire de "calories vides" que j'en ai marre de voir ici ou là.

Pomdereinette.
Abonné

Ah voui. Celles-là, une nutri me les avait ressorties après lecture de mon carnet, à cause de mes biscuits-doudous. Elle ne m'a pas revue...

claire.
Abonné

Bonjour Lia,

en attendant A et Z.....

je vois tout a fait ce dont tu parles....ça tu t'en doutesangle!

Je suppose que dans le monde conso actuel - où on arrive à produire cette junk food envahissante qui exhause des gouts incroyables pour pallier à la perte de la faculté de la degustation - il est indispensable de rapeller que se nourrir passe aussi par des produits et schemas alimentaires plus ancestraux....mais cela ne traite en effet pas du fond, ce sont des gardes fous mais n'apprennent pas à marcher droit et equilibré.

Pour certains, cela devient des principes de vie ( le BIO), pour d'autres des guide du dietetiquement correct ( IGbas et autres calories vides). Je relierai cela à la queston de la bonne conscience...un espèce de guide pratique pour ne pas culpabiliser, quelle que soit la methode! et là, on se rend alors compte qu'il ne s'agit que d'un process intellectuel! Et on retombe assez rapidement sur le terrain des aliments tabous et dela restricition....

L'intellect tue la sensation une fois de plus!!!

babydols.
Abonné

j'aime bien cette question et justement je me la suis posée !

moi c'est un peu différent. Je n'ai rien contre les légumes ou les fruits et je n'ai pas spécialement envie de trucs gras et sucrés a part le chocolat et les gateaux, et les féculents , et ces 3 types d'aliments font parti de mes aliments tabous, pris uniquement en période de crise ou de compulsion, ou en cachette dans la cuisine pendant que je cuisine.

mais sinon, je mange jamais de plats en sauce, viande, poisson, etc et si il y a un truc qui m'emmerde profondément, c'est l'assiette "parfaite" : légume/proteine/féculents + laitage et fruit

je n'ai jamais réussi a manger comme ça, et ça fait 17 ans que j'essaie et 17 ans que j'échoue. Meme quand je suis hyper motivée pour avoir une alimentation saine , équilibrée et conforme aux regles dietetiques, meme sans chercher a maigrir, j'y arrive pas, ça me gonfle, ça me donne pas envie. Je prefere ne rien manger que manger comme ça.

Donc mes repas c'est soit une grosse assiette de légume et un bout de pain, soit que des fruits, soit un bol de fromage blanc avec de la compote

bref ça peut changer a chaque repas, mais le trio ideal dans l'assiette, beurk

du coup forcément je mange jamais comme les autres, je suis toujours a part et pourtant, a mes chéris, je leur fais a manger du dietetiquement correct et ils sont contents.

mais moi non, j'ai toujours mon repas perso.

 

je me dis que c'est impossible qu'un jour, il n'y ait qu'un menu au repas !!! frown

Flowerbomb.
Abonné

oui moi aussi je n'aime pas les plates légumes/féculents, prot. j'aime pas non plus les repas entrée/plat/dessert sauf au resto.

moi j'aime manger soit juste un plat de pâtes ou un bon risotto ou alors un bon steack bien tendre avec légumes ou pdt. ou alors le summum, 2-3 excellents fromages de qualité avec du pain frais et du bon vin.  mmmmm........

eh bien où est le problème en fin de compte, je vos que de toute façon, au fil des repas on mange de tout !

babydols.
Abonné

[quote=Grazia]

oui moi aussi je n'aime pas les plates légumes/féculents, prot. j'aime pas non plus les repas entrée/plat/dessert sauf au resto.

moi j'aime manger soit juste un plat de pâtes ou un bon risotto ou alors un bon steack bien tendre avec légumes ou pdt. ou alors le summum, 2-3 excellents fromages de qualité avec du pain frais et du bon vin.  mmmmm........

eh bien où est le problème en fin de compte, je vos que de toute façon, au fil des repas on mange de tout !

[/quote]

 

alors ça pour moi c'est le top du top du mégatop !!!!!! Le fromage c'est troooooop mortel !!!!!! avec un bon pain frais, miaaaaaam, on peut me proposer n'importe quel autre repas, je choisirais le fromage !!!!!!!!!

jpzermati
Votre coach

Bonjour Lia,

Comme il est difficile de s'y retrouver dans toutes ces théories nutritionnelles. Comme il est facile de s'y perdre.

Depuis que je pratique ce métier, j'en ai vu et entendu passer beaucoup. Les graisses ne font pas grossir, puis les sucres ou seulement certains. Ou alors selon les aliments avec lesquels on les associe ou selon les heures auxquelles on les consomme... Je vous conseille à ce sujet la lecture du livre de Gérard Apfeldsorfer Maigrir c'est fou qui démontre bien la vacuité de toutes ces théories qui ne font finalement que valser les unes après les autres. Tout cela généralement appuyé par de solides arguments "scientifiques". Mais au bout du compte, seul le pragmatisme compte. La théorie résiste-t-elle à l'épreuve de la réalité ?

Alors sachez qu'ajouter 500 calories de fromage fait aussi bien grossir que d'ajouter 500 calories de légumes. Et que retirer 500 calories de fromage fait tout aussi bien maigrir que de  retirer 500 calories de légumes. Là-dessus au moins les études ne se contredisent pas. En matière de poids, toutes les calories se valent. Dire que certaines calories font grossir revient à dire que d'autres ne feraient pas grossir. Ce qui est absurde.

Quand aux calories vides, voilà encore une autre absurdité de pseudo-savants qui ne connaissent que peu de chose au comportement alimentaire. On parle généralement ainsi du sucre raffiné qui n'apporte pas d'autres nutriments.

Mais c'est ignorer que manger n'a pas seulement une fonction nutritionnelle mais aussi émotionnelle. Et qu'il existe des aliments réconfortants bien nécessaires à notre équilibre psychique. Nous ne sommes pas des machines programmées à faire le plein de carburants. Nous sommes aussi des êtres d'émotions et de plaisir. Et il se trouve que dans la physiologie du comportement alimentaire, c'est le plasir qui rassasie ou qui réconforte. Alors une calorie vide de micronutriments n'est pas forcément vide de plaisir. Tous les aliments n'ont pas la même fonction. Et vouloir détourner les aliments de leur fonction revient généralement à annuler leur pouvoir rassasiant ou réconfortant. On peut aimer les radis et le chocolat, pour autant l'un ne remplace pas l'autre.

Les personnes qui souffrent de désordres alimentaires mangent généralement trop et peu varié. Après traitement, quand elles ont appris à écouter leur besoins et leurs sensations alimentaires, elles mangent moins et plus varié. Ce qui améliore leur poids et leur santé. J'entends souvent dire "si je m'écoutais je ne mangerais que du chocolat". Mais tout dépend de ce qu'on écoute. Bien souvent ceux qui s'expriment ainsi écoutent leurs frustrations de régime ou leur émotions, rarement leurs sensations alimentaires. L'écoute des sensations alimentaire conduit à la variété et non à la monotonie.

Je sais qu'il est bien difficile de résister à la pression diététiste.

C'est pourquoi dans notre programme nous ne vous demandons pas de nous croire sur parole. Mais de vous faire votre propre opinion à partir des expériences que nous vous proposons. Après cela, plus personne ne pourra vous soutenir que manger du chocolat empêche de maigrir. Même pas vous !

 

Allez, lia. Fiez-vous à vos expériences et laisser parler.

 

JPZ

 

Lia.
Abonné

Merci Docteur, je me fierai donc à mes sensations, je regrette un peu d'avoir trop écouté des "conseils" ici ou là de personnes qui se prétendent de votre méthode mais s'en éloignent en "rajoutant" à vos principes quelques pincées de théories alimentaires d'ici ou là.

Même la diététicienne qui m'a suivie dans le cadre d'une clinique qui prétend suivre vos théroies me faisait des laïus sur l'importance des protéines et que manger un fruit au goûter était plus intéressant au niveau nutritionnel qu'une tartine. Je l'ai croisée récemment et elle même reconnaissait que ca ne marche pas comme cela, ca maintient dans la restriction. Mais que sa formation en elle même va dans le sens du fameux "équilobre alimentaire". Et que c'est une énorme remise en question de pleins de thérapeutes, intervenants du monde de la santé, spécialistes en métabolisme et que sais je.

Je me sens très libre aujour'dhui de vivre ma vie comme je l'entend et de manger en me fiant à mes sensations. Je continue donc ce programme jusqu'à la fin et ensuite quoiqu'il arrive je resterai dans ce cap là . 

 

"la vacuité des théories alimentaires"  celle- là je la garde précieusemment.

lizzz.
Abonné

Ma nutritionniste aussi m'a fait la même chose! elle m'a fait perdre un temps fou d'ailleurs, elle dit pratiquait votre méthode, mais elle ajoute, il faut manger un légume avec chaque féculent pas trop de protéines, un fruit et un yaourt au gouter et le soir léger!

le matin, faites comme vous voulez, si vous n'avez pas faim, prenez une collation à 10 h ! MDR

et puis le pire, du pire, j'arrivais à maigrir, enfin! après avoir pris 15 kg! en commençant la méthode avec elle, j'arrive enfin à y arriver en mangeant de petite portion! je me faisais de la bonne cuisine, en mini cocotte, des plats cuisinés et là, elle me sort : "mais rassurez moi, vous ne mangez pas que des plats en sauces?????!!!! sinon vous n'allez jamais maigrir! " voilà, qui était dit! et j'ai arrêté de la voir, mais le mal était fait! je n'arrive plus à faire ces bons p'tits plats, qui étaient délicieux au niveau gustatif et correspondait en général à mon appétit...... donc c'était idéal pour moi cette cuisine! en plus je prenais soin de moi, en concoctant ces p'tits plats savoureux......

bref, ça craind! et puis, le pire, j'ai su après, comme elle travaille en clinique, que le midi elle ne mangeait pas, mais prenait des bouteilles de "protéines"

comme on peut donner à certains patients à la clinique, pour des raisons médicales.......

Bref, elle était maigre! mais je comprends pourquoi! comment aidez un patient à sortir de la restriction quand on y est soi même!!!!?????

Lia.
Abonné

J'ai souri intérieurement aujourd'hui. je mangeais mon repas à côté de 2 diététiciennes qui venaient à un cours. 30mn de théories alimentaires gratuites que j'ai eu!!!!!!! le truc des X produits laitiers par jour contre l'ostéoporose, les avantages de mélanger telle protéine et telle glucide, pourquoi pas de sucre en dehors du repas la totale quoi. Et même aussi cette idée que les fruits ne font pas grossir, bein moi je mande des fruits et des légumes et pour autant je n'ai pas maigri ;)

Bref un métier que je ssui bien contente de ne pas exercer.

Haut de page 
X