mes progrès du moment - 26072018

izabelle
Animatrice forum

eh bien ces temps ci voilà des progrès majeurs :

- je prends enfin le temps de me cuisiner pour moi...

- aversion de plus en plus prononcée pour tout ce qui est industriel  (forcément, en comparaison...)

- être plus attirée par les salade que par les pizzas  (peut-être un effet été....  mais tout de même)

Commentaires

Maureen
Ancien abonné

Félicitations !

Comme quoi une habitude est vite passée. En plus faire la cuisine ne demande pas tant de temps que ça (même en travaillant et avec des enfants) les plats très simples étant souvent les meilleurs.

izabelle
Animatrice forum

moi je trouve que ça prend du temps les meilleurs plats faisant intervenir des légumes....  pourtant je fais "simple"  mais ça prend du temps

faut dire que quand t'es habitué à ne rien faire du tout.....

le pire c'est que j'ai une réputation de cuisinière  hahaha

chris212
Marraine

Je prends de plus en plus goût à cuisiner...
OK, la petite cuisine de tous les jours ne prend pas forcément de temps. Et encore si on veut que ce soit bon, il faut se donner un peu de peine.

Mais la préparation de bon nombre de plats peut prendre du temps. Lorsque je prépare une bonne ratatouille je mets bien 2 bonnes heures (je compte le temps passé laisser mijoter)...

Bon il est vrai qu'il y en a pour une semaine (tous les midis ratatouille pour 2, sinon congélateur de petites portions pour le futur).

Mais prendre le temps pour cuisiner fait partie du plaisir... La dégustation commence dès la préparation des légumes : le toucher, la vue, l'odeur... Ecouter chanter les légumes... Et la note finale avec le thym et l'ail ! Avant la dégustation du plat proprement dite.  smiley

 

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

chris212
Marraine

Alors oui, j'apprécie de plus en plus prendre le temps de cuisiner.

J'aime les moments de partage en famille ou entre amis autour d'un plat maison sans culpabiliser.

Je laisse ou je jette ce qui ne me plaît pas très facilement.

 

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

izabelle
Animatrice forum

c'est chouette moi j'aime prendre le temps de cuisiner un peu quand j'ai du monde c'est à dire quasiment jamais mais pour moi et ma famille... pas trop envie, tellement de trucs à faire....   et pourtant quand je le fais tout le monde est content....  mais j'ai tendance à zapper

ce qui montre déjà cette difficulté à accorder de l'attention à cette part essentielle de ses propres besoins

c'est pourquoi je travaille là-dessus

 

finalement la cuisine c'est un acte d'amour,  il faut que je répare ça j'ai trop souffert dans mon enfance que ma mère considère cela comme une corvée

reborn60
Abonné
Cet après-midi, j'ai répondu à une envie de grignoter un quelque chose de sucré. C'était assez irrépressible, j'ai donc "cédé" à mon envie, sans culpabilité et en dégustant, pour réaliser une heure après que, finalement, mon corps me réclamait un temps de sommeil. Besoin de repos que j'avais repéré mais auquel je n'ai pas répondu, bien qu'en vacances. A la place, tablette, jeu, j'ai "tué" le temps en quelque sorte. Alors que je sais d'expérience qu'un peu de repos permet de se requinquer pour la suite de la journée. Un progrès que cette prise de conscience, comme le fait de repérer plus tôt mes émotions, ce qui permet de moindres 'envies de manger émotionnelles". J'avance, doucement, mais sûrement...
"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
chris212
Marraine

Avoir accepté un chocolat noir (petite friture de pâques) sans éprouver de culpabilité et sans souffrir du regard de l'autre ! L'avoir dégusté lentement en le laissant fondre tout doucement... Et tout ça s'était impossible il y a encore quelques mois.

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

izabelle
Animatrice forum

aujourd'hui petit miracle
journée de ouf mais je ne suis pas speed, je n'ai pas envie de manger, j'enchaine tout avec calme et malgré un planning de malade encore ce soir (et lever à 6h demain), je trouve le temps de venir ici en toute sérénité (en faisant deux trois choses en même temps aussi, mais sans stress)
ce que j'apprécie c'est mon calme
c'était ma journée la plus chargée de la semaine, j'ai mal dormi la nuit dernière et pourtant….. j'ai comme trouvé un second souffle et fait un travail vraiment considérable aujourd'hui … sans me prendre la tête

Anaelle
Abonné

J'ai trop envie de partager ce qui m'est arrivé hier!

Je me suis inscrite sur LC la semaine dernière justement pour arriver à ça regulierement. Là ce n'est que la première fois mais c'était déjà énorme.

J'ai eu tres envie de commander dans un fast food. Le problème majeur pour moi c'est que les portions de ce que je prends sont énormes, que je suite vite rassasiée mais que ce soit au moment de la commande ou à table, je peux pas m'empecher et je finis tout, tout en sachant que c'est trop et que je n'ai plus faim.

Or hier soir, au moment de commander, il y a eu comme une évidence pour moi. Pourquoi prendre un menu alors que je n'aime pas plus que ça les frites et le soda? Donc cette fois j'ai juste commandé le hamburger, mais absolument sans crainte de mourir de faim derriere. Je sais pas comment l'expliquer, mais pour la première fois j'ai pas pensé à "et si j'avais encore faim après?" mais plutôt à "je vais avoir aucun plaisir à prendre des frites et une boisson donc autant ne pas les prendre".
Rien que ça c'etait déjà fou pour moi.

Mais le mieux c'est que je n'ai plus eu envie du hamburger après en avoir mangé la moitié et plutôt que de continuer quand même comme d'habitude, je l'ai remballé puis mis au frigo "au cas où " sans stress et sans panique puisqu'au pire je pouvais le ressortir plus tard.

Maintenant j'espère revivre ça régulièrement jusqu'à ce que je sois suffisamment rassurée pour que cela devienne une habitude 🙂

izabelle
Animatrice forum

bravo c'est super !!!
oui c'est bien plus efficace de se centrer sur le plaisir que l'on a
c'est tellement plus moteur
pourquoi manger des aliments qui n'apportent pas de plaisir gustatif
souvent c'est uniquement pour leur valeur symbolique
mais en revenant au gout au plaisir, à soi, on se rajuste vers ce qui est bon pour nous

bravo pour cette belle expérience

izabelle
Animatrice forum

moi aussi des progrès ces jours-ci, en changeant rien qu'une petite chose
je mange dehors sur ma terrasse, il fait beau
et même je me mets en maillot le midi et je prends le soleil en même temps

du coup c'est beaucoup plus facile de s'écouter, d'être en contact avec son corps
que lorsque je mange dedans et d'autant plus devant les écrans

plus facile d'être connecté à son intérieur dans la nature les petits oiseaux qui gazouillent et mon joli jardin dont je ne profite pas assez

du coup là j'en profite ! et ça me réussit

GaelleB
Abonné

Bravo Anaelle et Izabelle!

En vous lisant, je viens de prendre conscience du peit pas en avant que j'ai fait: j'ai reussi à acheter des m'n m's peanuts! Et le paquet est entamé et encore à moitié plein après 3 jours à la maison.

En fait, c'est un aliment tellement tabou pour moi que je n'y ai même pas pensé pendant les activités autour de l'alimentation!!

izabelle
Animatrice forum

super tabou alors!

moi je n'ai pas touché aux cookies fait par ma fille mardi…. ils ont filé et je n'ai même pas pensé à en manger
pareil pour le chocolat, sachant qu'avant j'étais accroc, super accroc, cette semaine je n'en ai mangé qu'un carré, d'un très bon chocolat et je n'en ai même pas tiré tellement de plaisir

en revanche ce midi j'ai mangé une nectarine : grosse émotion gustative!!!!

Anaelle
Abonné

Je viens partager ici quelque chose de très important pour moi, qui s'est passé hier et en lien direct avec linecoaching.

Depuis un regime très mal vécu, je souffre de TCA. Progressivement, et surtout suite à la lecture du livre "Maigrir sans regime" qui a été un déclencheur, j'ai appris à les reconnaître, à savoir à l'avance quand une crise va se produire. Depuis des années, je n'ai trouvé aucune autre réelle solution que de l'accepter sereinement et de "manger ce que ma crise demandera" sans culpabilité. Ce qui m'évite de faire une crise beaucoup plus grande si je m'en empêche.

 

Hier soir, on a commandé notre repas. J'ai eu besoin de commander plus de choses peut-être que de raison, mais j'avais très faim en passant la commande. A table, je me suis fait plaisir, j'ai mangé sereinement et arrêté quand je n'ai plus eu envie de continuer, c'est à dire au milieu de mon plat, puis au milieu de mon dessert. J'etais tranquille, ça irait juste au frigidaire, sans plus de soucis. J'etais plutôt fière de moi en fait.

 

Sauf qu'un membre de ma famille, très énervé,  m'a fait la réflexion que ça serait quand même plus intelligent de savoir AVANT de commander ce que j'allais pouvoir manger plutôt que de payer pour rien. Et là,  le drâme interieur!

J'ai senti tout mon corps vibrer, se tendre, une boule dans le ventre durcir, signe évocateur d'une crise imminente de TCA.

J'étais en panique.

Puis je me suis rappelée que j'avais commencé l'activité libre de "l'image refuge" dans l'apres-midi.

Je suis partie m'isoler et je me suis projetée dans une forêt. J'ai mis des sons de forêt aussi pour m'apaiser. Et je suis restée sur cette idée d'image refuge. Puis, je me suis rappelé que l'important c'etait plus d'accepter ses emotions plutôt que de chercher leur disparition. Alors je suis allée, en pleine conscience cette fois, à la recherche de cette tension interieur, de cette boule dans mon ventre. Je les ai accueilli avec bienveillance, je leur ai accordé du temps...

Et la tension a disparue, la boule s'est évanouie.

La crise n'a pas eu lieu.

C'est si important pour moi!

Merci de m'avoir permis de vivre ça  :-)

choucathou
Abonné

Bravo Annaelle. Beau temoignage que le tien

 Bonne soirée 

Chou

Anaelle
Abonné

Merci c'est très gentil 

Bonne soirée également 🙂

chris212
Marraine

Choucathou dit vrai, quel beau témoignage.
ça fait plaisir de te lire 

Anaelle Abonné lun 17/06/2019 - 11:57
...Sauf qu'un membre de ma famille, très énervé,  m'a fait la réflexion que ça serait quand même plus intelligent de savoir AVANT de commander ce que j'allais pouvoir manger plutôt que de payer pour rien. Et là,  le drâme interieur!

 

Ce n'est pas perdu, puisque tu le mets de côté pour plus tard. Et puis c'est super de pouvoir écouter sa faim et s'arrêter qu'en elle n'est plus là !

 

Anaelle Abonné lun 17/06/2019 - 11:57
J'ai senti tout mon corps vibrer, se tendre, une boule dans le ventre durcir, signe évocateur d'une crise imminente de TCA.

En tout cas, tu as déjà de "bonnes bases"... Tu es à l'écoute de ta faim, de tes sensations. Tu repères les EME.

 

Anaelle Abonné lun 17/06/2019 - 11:57
... Puis je me suis rappelée que j'avais commencé l'activité libre de "l'image refuge" dans l'apres-midi.

... Puis, je me suis rappelé que l'important c'etait plus d'accepter ses emotions plutôt que de chercher leur disparition. Alors je suis allée, en pleine conscience cette fois, à la recherche de cette tension interieur, de cette boule dans mon ventre. Je les ai accueilli avec bienveillance, je leur ai accordé du temps...

 

C'est bien, tu as accueilli tes émotions en PC plutôt que chercher à les apaiser en les anesthésiant avec de la "nourriture".

Tu as déjà bien amorcé le programme et ta démarche porte déjà des fruits.

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

A039.veroniquelem
Abonné

Coucou Anaëlle,

Je viens juste de lire ton beau témoignage, c'est juste super car ce n'est pas du tout facile avec les émotions. Bravo, ça donne la pêche pour continuer.

Bonne soirée

Véro

Haut de page 
X