mon chat est en surpoids... - 20052012

entredeux.
Abonné

Bonsoir,

je n'avais jamais fait le raprochement, mais depuis que je me suis inscrite sur LC, les miaulements intempestifs de mon chat devant sa boîte de croquettes m'interpellent. Il est castré (il se battait souvent et rentrait blessé) et agé de dix ans. Ce qui m'interroge, c'est qu'il ne cesse de réclamer à manger, quand il a faim, mais aussi quand il n'a pas faim. Il en veut toujours plus. Si je ne lui donne pas, il se résigne et va se coucher, jusqu'à la prochaine fois. C'est un chat heureux autant qu'un chat peut l'être et il ne semble pas tourmenté par quoi que ce soit.

Bref, malgré tous ces exercices de pleine conscience, de conscience, d'observation, de réflexion, je me demande si je ne suis tout simplement pas comme mon chat, j'en veux toujours plus. Je crois bien volontiers que la nourriture soit un moyen de réguler mes émotions et je travaille à faire évoluer ce réflexe, mais je me demande aussi s'il n'y a pas chez moi quelque chose de plus archaïque, qui pousse à manger tant qu'il y a de la nourriture. C'est un question sérieuse, même si elle parait louffoque comme ça. Qu'en pensez-vous?

Commentaires

Heliade.
Abonné

Bonjour entredeux

Je vais te donner mon point de vue, même si je suis moi aussi curieuse de connaître l'avis des docteurs sur la question... 

Notre société nous impose la minceur.

La société du 19ème siècle préférait les rondeurs.

Le Ventre de Paris d'Emile Zola, est à cet égard très intéressant... Le roman décrit la lutte des "gras" et des "maigres"... Les "gras" l'emportent !

Je crois qu'on se pose beaucoup de question. On voudrait tous entrer dans un moule... Mais derrière il y a une réalité : on est tous différents et ça se voit chez nos animaux.

Certains aiment plus manger que d'autres, certains son bruns, certains plus clairs, certains plus grands...

Il paraît qu'on est inégaux face au poids pour des questions hormonales ! 

Le chat, en surpoids, ça ne lui pose pas de problème psychologique d'avoir des bourrelets.

Donc, je ne sais pas s'il y a chez toi quelque chose de plus archaïques qui te pousse à manger mais je suis sûre qu'on est quelque part comme nos animaux et qu'il faut l'accepter.

Même si c'est dur... 

Et la question est loin d'être louffoque ! ;)

 

Petite anecdote personnelle :

Quand j'étais gamine, j'avais une petite chienne qui comme ton chat passait son temps à manger. Elle était énorme pour sa taille. Une grosse boule de poils et de graisse !

Un jour, on m'a dit : arrête de manger, tu vas devenir énorme et tu ne seras plus séduisante. J'ai répondu : mais pourquoi ? la chienne, elle est énorme et on l'aime comme elle est ! et on m'a répondu : oui mais c'est un animal et toi t'es une femme donc il faut que tu sois mince...

Noelle
Marraine

bonjour entredeux 

pour ton chat, une collègue m 'avait parle d'un jeu distributeur de croquettes , qui roule (pipolino) et qui a ete conçu pour que les chats retrouvent leur habitudes de chasse et de jeu

pour toi, peut etre que ce plus archaique, comme tu dis, c'est la peur de manquer, surtout si tu t'es souvent affamée regulièrement avec des regimes?

d'ailleurs, ce que j aime beaucoup acec LC c'est que je n ai jamais eu faim en me disant  non c'est interdit, a mon grand etonnement,

par faim, je veux dire faim et pas EME....

il y a de nombreux post sur la peur de manquer

a+!

 

entredeux.
Abonné

bonjour Héliade,

Ta réponse précise ce que je voulais dire, c'est bien. Oui, je me sens comme mon chat, avec un instinct qui me pousse à manger et une pression sociale qui me dit que que la minceur est le passage obligé pour exister en tant que femme accomplie. Injonction paradoxale que mon bienheureux chat ne subit pas...

Heliade.
Abonné

Il faut apprendre à s'accepter comme on est. C'est ça le plus dur, je pense.

Après, peut-être que ton chat est déréglé pour une raison ou un autre, mais ce n'était pas le cas de ma chienne, qui était juste un ventre sur pattes...

Maintenant, je ne suis pas sûre que chez nous ce soit aussi simple. Je te conseille de lire Le Ventre de Paris. C'est agréable (du Zola) et instructif.

Concernant nos amis les bêtes, j'aimerais bien avoir l'avis de nos docteurs sur la question...

entredeux.
Abonné

bonjour Noelle,

Je n'ai pas suivi de régimes mais j'ai parfois arrêté de manger de façon significative pour perdre du poids et ressembler à ce que je pensais être une norme acceptable. Ce qui finalement ressemble à un "auto régime"! La peur de manquer est inscrite en moi bien sûr et elle me parait légitime. Une peur vieille comme le monde qui peut aussi être salvatrice.

Pour le distributeur qui roule, merci du conseil. Cela dit mon chat est très ingénieux pour se dégoter lui même de la nourriture, prêt à n'importe qu'elle acrobatie pour voler ce qui est à sa portée ou éventrer la boite de croquettes (même celle en plastique)!

a+

entredeux.
Abonné

Oh! Mon chat n'est "déréglé" d'aucune façon!  Il est juste très porté sur la nourriture... bon je plaisante!

Cela dit, c'était bien ma question, est-ce qu'être très porté sur la nourriture est un dérèglement?

Je relirai le ventre de Paris, je crois que j'avais douze ans quand je l'avais lu. Ca fait quelques années...

mamzelzoï.
Abonné

Bonsoir,

Un chat "obsédé par la nourriture" n'a pas un comportement anormal, mais c'est nous qui le faisons vivre dans des conditions qui ne respectent pas sa physiologie...

Dans une vie de chat normale, la nourriture n'est pas disponible à volonté et sans effort sous forme de croquettes, mais il faut la chasser...d'où de longues périodes d'affût et des dépenses physiques que n'a pas un chat d'intérieur. D'autre part le chat est un grignoteur qui mange en 10 à 12 prises alimentaires par 24h. Un minou que l'on restreint trop en nourriture peut devenir agressif et anxieux chronique.

Le pipolino est une bonne idée, mais dans ce cas il ne faut pas de nourriture dans la gamelle, tout doit être dans le rouleau! L'idée est que le chat "chasse" ses croquettes (fallait  y penser!). Ca marche très bien sur certains chats.

Sinon, le chien a lui une physiologie toute différente et il n'est pas forcément recommandé qu'il mange toute la journée.

Après, il semblerait que certains individus se régulent beaucoup mieux que d'autres, chiens ou chats : y aurait-il parmi eux des mangeurs émotionnels ;-) ?? Ou des différences de perception de la satiété, de métabolisme? Là je donne ma langue... au chat!! LOL

Lily.
Abonné

Houaaa... cet échange m'a bien fait sourire !!

Heu... quand même, je ne suis pas sûre que les comparaisons animaux / humains soient bien raisonnables... Avec un peu de chance, le chat même un peu gros échappe à la culpabilité... hein... non ? ;-)

Et en plus, un chat castré qui mange des croquettes est tout sauf un chat "normal" ... Pardon, Entredeux, je ne voudrais pas te vexer, mais je veux dire que ton chat n'a rien à voir avec un chat vivant dans des conditions "normales" sans intervention humaine : donc en liberté, à la recherche de nourriture, et bien sûr, pas castré... !

Alors non, non, non, tu n'es pas comme ton chat !! Rien d'archaïque dans le besoin de manger toujours plus, rien de naturel. Nos dérèglements alimentaires sont construits à partir de nos expériences de vie (éducation en mode restriction, régimes, culpabilité, etc, etc...)

J'ai plein de doutes sur plein de choses, mais là, j'en suis sûre : nous ne sommes pas des chats, et surtout pas des chats castrés !! ;-))

Bon courage quand même dans cette quête difficile...

Et à bientôt !

Lily

mavo.
Marraine

Bonjour bonjour,

Toute nouvelle ici, ce post a attiré mon regard, parce que je me pose +/- la même question ! Chez moi, les chats (tous stérilisés) sont rondouilles ou carrément trop gros pour l'un d'eux.

Les deux rondouilles : OK, stérilisées et en appart, elles n'ont pas des dépenses énergétiques qu'elles devraient avoir, c'est assez normal qu'elles ne soient pas sveltes et musclées.

Mais le gros pépère ?? Effectivement, c'est un "mangeur compulsif" version félin. Dès qu'il est question de manger, il est le tout premier, et il mange clairement plus que les autres, et trop, vu son poids. Commetn expliquer ça ? Comment un chat peut-il ne pas "manger quand il a faim / arrêter quand il n'a plus faim" ??? Dans le cas d'un chat, qu'est-ce qui interfère avec ses signaux, ses sensations ?

Parce que si même les chats (qui ne sont quand même pas des stressés, il faut le dire...) n'y arrivent pas, ça décourage un peu...

NB : pipolino et autres distributeurs "corsés" ont été essayés... Ca lui prend plus de temps, mais il mange quand même plus que les autres !

lola74.
Abonné

Bonjour,

la castration provoque en effet des modifications chez certains chats qui perdent le comportement de jeu, de chasse et qui compensent. Mais cela peut être aussi un pb comportemental autre. Certains chats se réfuguient dans la nourriture parce qu'ils n'ont pas exactement tout ce qui est nécessaire à leur comportement de félin : pas assez de stimulation de jeu, pas assez d'espace, etc. Mais pour certains on ne trouve jamais... En tout cas, le mieux c'est d'en parler à son véto, ça n'est pas une fatalité et si le véto est bon en comportement, il peut aider à trouver une solution. tout dépend de l'embonpoint et de l'obsession du chat pour la nourriture. Si ça reste raisonnable autant le laisser tranquille !

Il me semble que les êtres humains opérés ont tendance à grossir aussi, mais ça c'est à vérifier auprès des Doc. L'être humain est bien plus complexe et la comparaison s'arrête assez vite je pense...

Moi j'aimerais bien être comme ma chatte, elle mange trois croquettes et s'en va. Quand sa gamelle est vide (ce qui est très rare en fait), elle miaule une fois, mais après elle oublie, et moi aussi du coup ! Elle a 14 ans et ça fait 11 ans qu'elle fait rigoureusement le même poids (elle a perdu du muscle et fait un peu de graisse a la place en vieillissant). Si je lui mets des croquettes allégées elle en mange plus, sinon elle en mange moins. Et une seule fois j'ai pris une autre marque, soi-disant plus adaptée, et là elle s'est mise à se gaver comme une goinfre et a pris un kilo en un mois. Alors je ne sais pas ce qu'il y avait dans ces croquettes, mais j'ai arrêté de suite ! et elle est revenue d'un coup à son comportement normal...

Voilà, c'était juste pour dire qu'il existe des chats parfaitement régulés question nourriture...

 

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

 

Pourquoi les chats et les chiens contemporains sont-ils de plus en plus obèses ? Au point que plusieurs marques de produits alimentaires pour animaux ont sorti de produits minceur pour les animaux domestiques. En voilà une question, qu’elle est bonne !

On a cherché à expliquer cet état de fait par de nombreuses hypothèses : la nourriture trop riche, trop grasse ou trop sucrée, le manque d’activité physique (plus de souris, des croquettes trop faciles à attraper…)  le désœuvrement, des horaires de repas qui ont disparu, et ainsi de suite. Même genre d’explication que pour les Homo sapiens, en somme.

Et si le problème n’était pas là ? Et si nos animaux avaient eux aussi des EME ? Le stress de leur maître ou de leur maîtresse est contagieux, et les animaux sont très sensibles aux émotions humaines.

Vous avez raison de parler de quelque chose d’archaïque, entredeux, car quoi de plus archaïque que nos émotions ?

Et aussi, comme le dit avec juste raison mamzelzoï, le chat est un grignoteur, et lorsqu’il est restreint, rationné, il fait comme nous et mange trop quand l’occasion (de manger de bonnes choses) se présente.

Quant aux chats castrés, ils grossissent pour des raisons hormonales, comme les êtres humains : leur poids d’équilibre se déplace. Merci lola74 pour votre réponse détaillée et pertinente.

mamzelzoï.
Abonné

Ca me fait penser que je constate que les animaux (chiens chats) qui mangent des croquettes light ne maigrissent pas forcément! En effet, les propriétaires en donnent plus, voire en donnent à volonté... ce qui rappelle les expériences décrites dans vos livres, Drs A et Z, sur les soupes à plus ou moins fortes densité calorique. Les participants aux expérience mangent plus de soupe au coup suivant lorsqu'elle était allégée en calorie lors de leur première expérience, ce qui montrait que leur organisme avait "enregistré" la densité calorique de la soupe et s'adaptait en augmentant les quantités. (enfin je ne sais pas si je retranscris fidèlement mais l'esprit est là de ce que je me souviens). Donc ça démontrait l'inefficacité des produits allégés!! Et nos animaux domestiques en sont semble-til une preuve vivante!

Marie-Paule.
Abonné

Voilà la solution à nos problèmes : un pipolino pour humain.  On devrait nous aussi "chasser" notre nourriture ! Courir après les steaks, cultiver notre purée, faire pousser nos tomates pour les pâtes... mais au fait.... on ne faisait pas comme ça, il y a longtemps ?

N'empêche, je me vois bien me rouler par terre avec ce truc rempli de M&Ms... trop rigolo !

Ma chienne est régulée naturellement. Je lui donne ses croquettes le matin et elle gère. Quand elle a pris un peu de poids, elle demande plus à sortir et elle fait des sprints dans le jardin. Si je lui donne du pain (sa gourmandise), elle mange moins de croquettes.  Elle attend pour voir si elle aura du pain avant de manger ses croquettes.

Et son pain, elle le prend et va le déguster tranquille sous la table du salon.  Elle le prend dans ses pattes et en prend des tout petits morceaux.

Je fais comme elle quand je mange un truc en-dehors des repas.  Je m'installe bien dans le canapé et je déguste. Et gare à celui qui me dérange : je grogne ! 

Je suis d'accord avec le doc pour dire que les animaux pourraient avoir des EME.  Mon chien précédent était très nerveux et boulottait sa nourriture, n'en avait jamais assez... Dès qu'il était moins angoissé, il mangeait plus calmement.

Il y a encore beaucoup à apprendre là-dessus.  En attendant que les scientifiques avancent, il ne nous reste qu'à faire nos propres expériences et à remplir nos carnets sur LC.  J'espère que ça fera avancer le schmilblik !

Mimi92.
Abonné
Les chats sont des animaux régulés naturellement. Dans la nature, dès qu'ils ont faim, ils chassent un oiseau, un insecte, une souris. Ils arrêtent quand ils n'ont plus faim. Mais s'ils ne trouvent pas de nourriture, ils se savent en danger.Un chat domestiqué, qui ne sort pas et que l'on rationne( un peu le matin et un peu le soir) angoisse de voir sa gamelle vide dans la journée. Il n'a pas faim mais ressent ce que son collègue sauvage ressentirait': de l'angoisse. Et quand la gamelle est remplie le soir,,il se jette dessus et finit tout voracement car il sait qu'il va manquer aussitôt après. Alors qu'un chat qui mange à volonté depuis qu'il est chaton ( distributeur ludique type pipolino ou labyrinthe à croquettes) ne mange que par faim, jamais au-delà (c'est une véto comportementalisme qui vous parle). Ça nous ressemble quand même un peu, non? Si on se prive, on angoisse et on fait de belles compulsions ensuite, alors que si on sait que tous les aliments sont autorisés , les angoisses disparaissent ( en tout cas celles liées à la restriction cognitive) et les EME avec.
entredeux.
Abonné

Bonjour,

Finalement, c'est exactement ce que je voulais dire. Ce que je qualifiais d'"archaïque", c'est cette peur de manquer. Moi aussi, j'ai peur de manquer. C'est ancré chez moi, incrit dans mon disque dur interne, ce n'est ni bien ni mal, c'est comme ça. Le contrôle, la volonté de contrôle de mon alimentation aboutit imanquablement à des compulsions, parfois décalées dans le temps.Donc, ce que m'apporte ce programme, c'est un enrichissement de mon disque dur. La peur de manquer est toujours là, mais elle se combine avec la sensation de faim, la sensation de satiété, le goût... qui sont eux aussi incrits en moi. Je ressent ce programme comme un "re-programme"!

Merci pour vos éclairages à tous.

clementine77.old.
Abonné

Merci Mimi pour cette réponse professionnelle ! Je comprends mieux maintenant que mon lapin se jette sur ses granules à chaque fois que je lui en donne comme s'il mourrait de faim, alors qu'il est nourri tous les jours. Comme moi dans mes compulsions alimentaies. Merci Entredeux d'avoir permis cette réflexion !

Haut de page 
X