Perdue avec l'exercice aliment calorique salé - 28062013

mavo.
Marraine

Bon, voilà, l'étape que j'appréhendais depuis des semaines, j'y suis. Et je n'y comprends rien. Déjà, je ne comprends pas bien l'utilité. Ensuite j'ai eu un mal de chien à choisir un aliment (finalement du fromage, après longue hésitation cacahuètes). Je pense que je voulais peut-être juste repousser de quelques jours, donc j'ai arrêté de tergiverser et j'ai commencé avec du fromage.

 

Bon. Donc j'aime beaucoup le fromage. Avec un peu de pain et un petit verre de bon vin et quelques copines autour. Seule face à mon morceau de fromage et des questions plein la tête, c'est déjà moins sexy.

Donc j'ai vraiment respecté la règle du jeu (bah oui, bonne élève...) et j'ai mangé seule, sans rien faire d'autre, après un peu de PC, en essayant de ressentir quelque chose. Et donc, c'est confirmé, je ne ressens rien.

Ni satiété, ni rassassiemnt, ni arrêt de l'envie, ni envie. Je mange avec ma tête, et puis c'est tout. Alors, des trucs dans ma tête, ça, j'en repère des tas (pensées pour arrêter et pensées pour continuer, agacement de manger avec ma tête, etc, etc...). Mais des sensations physiques ?? Où es-tu, mon corps ???

J'ai finalement commencé à sentir un goût un peu ammoniaqué que je ne sentais pas au départ, je me suis dit que c'était donc moins agréable et j'ai arrêté. N'empêche que je ne comprends toujours rien à cet exercice.

Je me demande si les cacahuètes n'auraient pas été plus adaptées, pour sentir quelque chose ? Je vais peut-être essayer ça demain. Quitte à transiger avec la Règle !!! Rien que d'y penser (ne pas respecter la règle), ça me donne envie de manger le paquet de cacahuètes ! smiley

Pas simple...

Commentaires

mavo.
Marraine

Accessoirement je note aussi que la faim disparaît au bout de 50/60 g de fromage, soit sans doute la moitié de la quantité de fromage que je mangerais en temps normal à un dîner, après un plat et avant un desert.

J'en ai encore pas mal sous le pied en terme de réduction des quantités !! Mais qu'est-ce que ça me fait flipper, quand je pense aux quantités microscopiques dont je devrais arriver à me contenter si je respectais la fin de la faim !...

izabelle
Animatrice forum

le mieux c'est quand même d'avoir envie ET faim avant de commencer à manger

si tu n'as pas envie, je ne vois pas comment tu pourrais ressentir l'arrêt de cette envie

 

ceci dit quand tu décris, on dirait qd même que tu as repéré un truc, non?

 

pour cet exo,  la sensation physique sur laquelle tu dois te concentrer, c'est au niveau du goût dans la bouche (enfin je crois!)  mais pas que,  il y a aussi cette fameuse  'fin de l'envie de manger cet aliment'

 

je pense que tu fais très bien cet exo, et si j'en crois ceux qui ont relaté l'expérience, cela se précise mieux les jours suivants...

mavo.
Marraine
Disons que j'ai du mal à avoir vraiment envie d'un truc salé tout seul... Bon, j'ai déjà un autre enseignement, qui ne me réjouit pas : j'ai mangé mes 70g de fromage à 14h (après un petit-dej light) et 6h après, je commence à avoir de nouveau faim. J'ai vraiment un appétit d'oiseau. Je mange trop tout le temps, voilà. C'est vraiment une étape qui est difficile à franchir dans ma tête, me dire que je dois manger si peu si peu... Bon on verra demain. J'essaierai les caouètes !
Totom.
Abonné

Je te comprends Mavo, je ne vois pas l'intérêt non plus de manger un truc qui ne fait pas  VRAIMENT envie ...

Par contre je sais que 60gr de fromage ne me suffiraient pas ...ni même 100gr ... c'est bizarre que tu aies si peu faim : peut etre aussi qu'au bout de plusieurs jours à ce rythme tu finirais par plus ressentir la faim ?

J'ai remarqué que parfois l'apétit est moins fort certains jours que d'autres ..surtout si pendant 2 ou 3 jurs je mange peu, le 4ème j'ai une faim qui ne s'assouvie que très difficilement (en règle générale)

 

Bon courage pour la suite 

Bliss.
Abonné
J'ai eu aussi beaucoup de mal avec cet exercice que j'ai fait plusieurs fois avec différents aliments. Je l ai fait une fois en mangeant d'autres trucs avec mon fromage: rien appris. Puis avec des quiches bien grasses de boulangerie....beurk. bref plusieurs essais. Au final ca m'a quand même apporté. L'idée que j'en ai retenu c'est que les aliments gras et salés (puis exp sur le gras sucré) peuvent être consommés sans soucis si on sait les manger, les déguster et sentir quand c'est "assez". Typiquement la raclette il y a des années j'en mangeais en non stop en suivant tout le monde jusqu'à ce que le plat soit vide quoi! Et maintenant tout ce qui est fromage je savoure, je laisse fondre dans la bouche, j'apprécie les arômes, textures trop de sel ou pas assez. Et je m'arrête quand le gout change. C'est subtil mais ca s'apprend. Pour moi un autre indice qui m'aide avec ce genre de plat c'est l'odeur et la chaleur. J l'ai fait avec des frites, chaudes et croustillantes je les aime, puis molles je sens trop le gras, et enfin il y a à un moment donné une sensation de "gras qui colle au palais un peu pâteux" (désolé c'est pas glamour). Bref j'ai fait 4 jours de frites. Et ce soir à la fête de l'école frites et kebab. J'ai dégusté un tiers du kebab, et quelques frites. Mais vraiment en me concentrant sur le goût elles n'étaient plus bonnes .....donc j'ai arrêté. C'est un exercice important mais 4 jours comme ca ca tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Si tu fais l'exercice sur du fromage ca peut être intéressant les jours suivant d'observer comment tu vas manger ton fromage au cours d'un repas.
liegama.
Ancien abonné

Mavo je te soutiens car je suis passée par là avec l'aliment sucré. Le premier jour j'ai vraiment pas compris, je ressentais rien, j'ai mangé beaucoup de glace, c'est le 3ème jour qu'il a commencé à se passer des choses. 

Je ne sais pas si tu te souviens, mais Z avait dit le 20 juin que cet exo servait à se déculpabiliser de manger des aliments tabous, à leurs faire retrouver leur place de simple aliment. 

J'avoue que j'y croyais pas trop mais depuis l'exo avec la glace j'ai pas eu d'EME dessus et je n'y pense plus de la même manière, je n'ai plus peur d'en manquer, je n'ai plus peur non plus de trop en manger, c'est comme si il y avait moins de tension vis à vis de cet aliment (qui était très tabou pour moi et sur lequel je compulsais énormément). 

Ne t'inquiète pas non plus de la faim. Avec les chips (aliment salé avec lequel j'ai fait l'exo), j'étais sidérée de voir que 30g de chips m'ont tenu près de 7h!!!! Mais j'avais un peu oublié qu'à l'époque je faisais beaucoup d'EME et qu'en fait mon corps essayé simplement de réguler sûrement. 

Essaye, dans la mesure du possible, de jouer le jeu jusqu'au bout, de ne pas suranalyser la chose, ne te demande pas si tu ressens quelque chose ou non ça viendra tout seul. Est-ce que tu dois te demander si tu ressens l'envie d'aller aux toilettes? Ou si tu ressens que tu as froid? Non ça vient tout seul. Fait confiance à ton corps, ça viendra. Essaye juste d'appliquer l'exo sur les 4 jours (ça joue un grand rôle ces 4 jours). Tu n'as rien à perdre. 

Moi ça m'a fait peur de manger que de la glace pendant 4 jours, j'ai eu peur d'être en "mauvaise santé" à cause de ça. J'oubliais facilement toutes les autres fois où je m'empiffrais de glace après un repas complet, et en terminant tout le pot, soit beaucoup moins sain que l'exercice. 

Courage, plus que 3 jours! On est avec toi.

izabelle
Animatrice forum

ah oui, mais 70g de fromage,  ça fait quand même dans les 300 kcal

non pas que je veuille introduire la folie du comptage, mais simplement pour noter  que cela apporte une certaine quantité d'énergie, proche de celle d'un repas pour certaines personnes

celles qui n'ont pas besoin de beaucoup d'énergie, et aussi celles dont le poids se régule, en effet.....

c'est très encourgeant pour toi mavo de voir qu'en général tu manges en fait beaucoup plus que ta faim

ça veut dire une très bonne nouvelle : tu es au-dessus de ton set-point!

ensuite s'habituer à manger les justes quantités qui nous conviennent, tu verras, ça se fait....

dans le quotidien, on ne mange pas non plus comme ça

quand on a un petit appétit, on n'est pas forcément attiré, justement, comme tu le notes, par des trucs très condensés en énergie....     donc en suivant tes envies, tu vas prendre plaisir à manger à ta faim...   peu à peu, bien sûr...

Totom.
Abonné

Ca dépend quel fromage on prend : le camembert ? le gruyère ? le comté ? la raclette ?? 400cal maxi pour 100gr (280 en moyenne pour 100gr de camembert) ...ça ne fait quand même pas beaucoup de calories ingurgitées pour un repas, et je suis super étonnée qu'on puisse tenir 6h avec si peu...

Dans mon idée, un aliment calorique c'est 5 à 600 cal les 100 gr, comme les chips par ex ou les noix de cajoux ...Mais ne manger que ça BEURK  ... je me demande bien ce que je vais pouvoir trouver.. Mais bon je n'en suis pas là ...

 

Mavo je te felicite en tous cas d'essayer de faire cette expèrience, je ne sais pas si j'aurai ton courage ...

mavo.
Marraine
Hello les copines ! Merci beaucoup pour vos réponses, ça me fait beaucoup de bien de vous lire ! Aujourd'hui j'ai essayé avec des cacahuètes. Je pense que le fond du problème est un peu le même : autant à un apéro je peux plonger le nez dedans sans rien maîtriser, autant seule face à mon bol, l'envie n'est pas la même ! Bon, bref, c'est quand même vrai qu'au bout d'un moment (à un tiers à peu près, donc assez vite), les cacahuètes n'ont plus le même goût. C'est comme quand on essaye plusieurs parfums à la suite dans un magasin. Au bout de 4 à 5 essais, on ne sent plus rien du tout. Le goût sur un aliment assez puissant en goût, ça m'a fait un peu le même effet. Liegama je me souviens bien effet de ce que le Dr Z nous avait expliqué à ce sujet. Le truc, c'est que je n'ai as vraiment d'aliment très tabou. Il n'y a rien qui soit interdit dans mes achats, je me suis même réconciliée avec le nutella... Mon souci est plus de trop manger un peu tout le temps... Bon, plus que deux jours ! Quelle galère ! Mais c'est vrai que j'apprends des choses en chemin. Et les cacahuètes, pourtant certainement plus caloriques que le fromage, me laissent avec un sentiment de manque plus fort... Je me suis arrêtée quand j'ai senti le goût changer, donc avec 50g dans le ventre. La faim n'est as encor revenue, mais je doute de passer l'aprem sans collation, quand même ! À bientôt pour le prochain épisode !
izabelle
Animatrice forum

eh bien voilà, tu apprends exactement ce que tu dois apprendre

le changement de goût je n'ai jamais vraiment réussi à le sentir

mais je n'aime vraiment pas les aliments denses en calories, au goût, dès le début  (ou alors il faut que j'ai vraiment très très faim, cela m'est arrivé une fois pour des frites..... mais juste une fois dans ma vie j'ai aimé des frites)

le fromage c'est mon maximum  (j'ai regardé sur mon parmesan, il est à plus de 400!!!)

 

je pense mavo que tu apprends ce que tu dois apprendre sur cet exo...

peut-être ce n'est pas grand chose car ce n'était pas une difficulté à la base

pour moi c'était mon cas, tous les exos de rassasiement n'ont pas changé ma vie, mon hic c'était les EME

 

si tu manges un peu trop tout le temps, c'est peut-être l'étape de la satiété qui sera déterminante pour toi

Lyphaé.
Abonné

Le changement de goût pour les aliments salés, je le ressens très fort avec les chips au sel. Les trois premiers sont délicieux. Les suivants sont en carton, sans aucun goût.
Faut dire que j'ai plus de mal avec les aliments sucrés que je mange en cas d'EME. Le salé, je n'en mange que quand je n'ai vraiment rien d'autre... Donc plus facile à gérer. Pour le sucré, je ressens moins le changement de goût. Parfois, ça me fait "mal" dans le fond de la gorge, ça devient âcre (pas sûre que ce soit le bon mot).

mavo.
Marraine

J3, je reste sur les cacahuètes (ma tête insistait pour repasser au fromage, j'en ai déduit que les cacahuètes avaient plus à m'apprendre !).

Incontestablement, je sens un changement de goût.

Mais ça ne fait pas diminuer l'envie de manger.

Alors pourquoi je continue de piocher dans le bol, une fois que j'ai clairement établi que ça me plaisait moins ?

Parce que je me sens "vide" (30 g de cacahuètes, ça ne remplit pas).

Parce que c'est devant moi. Allez, encore une, une de plus, encore une... Je n'ai pas réussi à repérer les pensées associées (alors que 'jétais vraiment tranquille et concentrée). C'est presque un automatisme : il y a à manger devant moi, je mange...

Et c'est bien la tête / la raison, qui fait que j'arrête, et non pas l'écoute de la sensation "moins bon".

Intéressant, mais pas éclairant... indecision

Et hier, j'ai traversé tout l'aprem avec une sensation de vide, de manque, mais pas de faim avant 19h, en fait...

mavo.
Marraine

Je le réalise seulement maintenant, mais encore une chose que cet exercice m'apprend : si 40g de cacahuètes me font un repas, ça veut dire que d'habitude, après un apéro, ben j'ai déjà mangé largement l'équivalent d'un repas... sad

Totom.
Abonné

MAVO : je n'ai pas encore fait cet exercice, mais voilà plusieurs fois que je réalise la même chose que toi : après l'apéro, je pourrai déjà m'arrêter de manger ....

mavo.
Marraine

Han, c'est la quille !

J'ai attendu 15h avant de manger ces foutues cacahuètes tellement elles ne me faisaient plus envie, et là, j'ai lâché l'affaire, au bout de deux ou trois bouchées, j'en pouvais vraiment plus, des caouètes, et j'ai arrêté.

Et sans frustration, ni manque, ça c'est sûr ! smiley

Guérie des cacahuètes je suis !!

Bon, donc, mine de rien, cet exercice redouté et franchement pas très rigolo m'a appris pas mal de choses...

- d'abord, une poignée de cacahuètes me suffisent pour faire un repas, donc c'est vraiment idiot d'en manger à l'apéro, parce que évidemment, la suite est en trop, et si c'est en trop, je ne déguste pas ou moins bien, et donc je mange trop, etc... Conclusion : je crois que je vais éviter ou limiter sérieusement à l'avenir ce genre de chose.

Evidemment ça fait un peu restricition. Sauf que c'est une décision après expérience, je l'ai bien vécu dans mes sensations, et puis là, franchement, après 3 jours à ce régime, j'en ai plus envie pour 10 ans, à mon avis.

- ensuite : c'est vrai que les aliments changent de goût en cours de dégustation. Ensuite, c'est vraiment subtil, je doute de pouvoir appliquer cela au quotidien.

- confirmation du fait que j'ai un tout petit appétit, rien de neuf mais à chaque fois, j'ai du mal à "l'avaler" !

Pourquoi ai-je eu plus de mal à m'arrêter hier qu'aujourd'hui ? Aujourd'hui, le raz-le-bol de l'aliment a été plus fort que l'envie de continuer à picorer, juste parce que c'était devant moi.

Comme si les signaux alimentaires existaient bien, mais très faibles... et il faut qu'ils deviennent vraiment très forts pour passer au-dessus des habitudes / des pensées automatiques. Je ne suis pas sûre d'être très claire, mais ce n'est pas super clair dans ma tête non plus !

 

Totom.
Abonné

Bravo MAVO !! tu as réussi l'exercice et su en tirer les conclusions : tout est donc bénéfique pour toi !! BRAVO encore.

Au final tu as mangé autre chose , ou bien tu n'as toujours pas faim ??

izabelle
Animatrice forum

bravo mavo

ce n'est pas de la restriction, ce sont des choix

franchement je préfère me passer des cacachouetes et déguster le bon repas qui suit.....

 

bravo pour cette expérience, et aussi pour nous l'avoir fait partagé!!

 

de quoi encourager les réticents....

mavo.
Marraine
Merci, j'accepte vos gentils mots ! J'ai pris une mini-collation en fin d'aprem aujourd'hui, pour ne pas arriver avec une trop grosse faim ce soir. Quelques EME qui traînent ce soir... Rien de bien méchant, sans doute liée au melon pas très bon et à l'impression du coup de ne pas avoir eu de dessert !
maggy.
Abonné

Mavo, merci beaucoup d'avoir partagé ton expérience. Je piétine à la porte de cet exercice depuis plus de 2 mois!! Je pense l'attaquer la semaine prochaine, avec des pringles ou des gateaux apéro. 

j'espère arriver aux mêmes découvertes que toi, c'est très encourageant (même si tu ne vois pas forcément le bénéfice, je suis sûre qu'il y a du bon caché derrière.. il faut que ça décante, ça, je l'ai bien compris avec LC!)

 

courage pour suite!!

mavo.
Marraine
Maggy viens nous raconter ton expérience ici ! Je l'ai fait parce que j'avais vu d'autres linecoachées le faire, liegama par exemple, et ça m'a beaucoup aidé et apporté ! Bon courage en tout cas !
liegama.
Ancien abonné

Bravo Mavo, je suis super contente pour toi, tu vois qu'il est nécessaire de faire les 4 jours et non pas 1 ou 2 ou même 3. Les docteurs savent ce qu'ils font et s'ils ont mis 4 jour c'est pour une raison, c'est vraiment le temps nécessaire pour intégrer cette nouvelle expérience. 

Tu as appris pleins de choses comme moi je vois. C'est incroyable tu ne trouves pas d'apprendre tout ça en 4 petits jours, après des semaines de résistance pour un exo? 

Et non ce n'est pas de la restriction que de décicer en conscience de ne pas manger de cacahuètes pour mieux profiter d'autres chose. 

J'ai posé la question à quelques amies naturellement mince sur ce qu'elles se disaient avant de manger. Et bien, elles se demandent toutes, sans exception, ce dont elles ont envie de manger, et ensuite elles se visualisent brièvement plus tard avec comment elles se sentiront et elles font des choix!!!! Elles ne mangent pas tout, elles savent qu'il y aura d'autres possibilités dans le futur et du coup elles choisissent en étant sereines (contrairement à moi qui, subissant une grosse EME de peur de manquer, me jette sur tout un buffet). Elles ne sont pas en restriction quand elles décident de privilégier leur plaisir en ne prenant pas d'apéro par exemple pour profiter du plat, ou en prenant pas de fromage pour profiter du dessert. 

J'ai bien aimé également la visualisation qu'elles font de l'état potentiel futur qu'un aliment leur ferait ressentir. J'ai noté qu'elles ne veulent pas se mettre dans un état physique inconfortable, donc elles savent quels aliments leurs conviennent plus que d'autres et choisissent en fonction.

mavo.
Marraine
C'est une super idée, liegama... Je vais essayer moi aussi d'interroger des mangeuses régulées. À vrai dire, j'en ai très peu autour de moi, la plupart de mes copines sont au régime la moitié du temps. Mais j'en ai au moins deux qui échappent à ce cercle infernal, je vais aller enquêter ! En attendant, l'apéro m'appelle, on verra comment je gère les noix de cajou !
maggy.
Abonné

Exercice repoussé d'une journée, pas eu le temps de faire les courses! j'y vais ce soir.

 

liegama, tu me fais bien plaisir, parce que je réalise que je commence à tenir ce genre de raisonnement, à la cantine .. je me sens sur la bonne voie, du coup!

maggy.
Abonné

Bon.. mon premier jour avec pour déjeuner 100g de gateaux apéritif.

J'avais très très faim, et pas du tout envie de manger des gateaux apéro. Mais il fallait bien faire le test. Donc j'ai mangé la boîte complète. Sans réel plaisir ni dégout. J'ai taché de déguster, de trouver ce que j'aime en mangeant ces gateaux. Le bilan est mitigé. J'avais très faim, donc je n'ai pas vraiment senti la fin de l'envie de manger.. mais comme je n'avais pas envie de manger ça au départ, j'étais de toute façon incapable de percevoir la satiété spécifique.

Maintenant, je meurs de soif!!!!! et j'ai très envie de manger quelque chose de frais et léger, de la salade ou tomate ou concombre!!!

J'attends au moins une heure pour satisfaire cette envie, en espérant que j'aurai un peu faim!!! :)

 

voilà pour ce premier jour franchement bof bof!

MONTDOR.
Abonné

Merci Mavo et Maggy de nous faire un reportage en direct sur votre experimentation de l'etape "je deguste un aliment tres calorique". Cela m'aidera quand viendra mon tour d'autant plus que moi aussi je craque toujours pendant mes EME sur le fromage et les cacahuetes....le choix va etre difficile, tiens je panerai bien un gros morceau de camembert de cacahuetes concassées..Mmmm en voila une idée qu'elle est bonne...gras sur gras

Liegama tu dis:J'ai posé la question à quelques amies naturellement mince sur ce qu'elles se disaient avant de manger. Et bien, elles se demandent toutes, sans exception, ce dont elles ont envie de manger, et ensuite elles se visualisent brièvement plus tard avec comment elles se sentiront et elles font des choix!!!! Elles ne sont pas en restriction quand elles décident de privilégier leur plaisir en ne prenant pas d'apéro par exemple pour profiter du plat, ou en prenant pas de fromage pour profiter du dessert. 

J'ai bien aimé également la visualisation qu'elles font de l'état potentiel futur qu'un aliment leur ferait ressentir. J'ai noté qu'elles ne veulent pas se mettre dans un état physique inconfortable, donc elles savent quels aliments leurs conviennent plus que d'autres et choisissent en fonction.

 Alors ça cela m'a interpellé... Demain soir pour feter le debut de nos vacances, j'ai réservé apres le boulot dans un chouette resto/bar à vins, une table sur leur belle terrase avec barbecue et bassin à poissons ou nous aimons aller avec mon mari et mes deux petits. Cela fait tres longtemps que nous n'y sommes pas allés et je me réjouis de commencer nos vacances par un diner la-bas et de manger enfin sur la terrasse (tres dur d'avoir une reservation quand il fait beau) et non enfermes à cause du mauvais temps. Je me dis tiens je vais regarder leur carte sur internet pour voir ce qui a changé et ce qu'il y a de bon. Peu de changements à vrai dire et je me dis que comme d'habitude je vais prendre la brochette de volaille grillée avec ratatouille que j'aime bien et qui bien sur est dietetiquement correcte.... Et puis tout à coup je me dis : mais pourquoi tu prends çà  Bourrique?! !  Tu peux choisir ce qui te fait envie et ce qui te ferait vraiment plaisir au lieu de choisir le plat light comme d'hab en disant:  "sans frites svp mais avec des légumes à la place et sans sauce" et puis te sentir frustrée comme d'hab en regardant leurs délicieuses grosses frites au couteau maison dont tu te "contenteras" d'en chiper 2 ou 3 dans l'assiette de tes enfants...et en rentrant tu grignoteras une cochonerie parce que tu n'auras pas eu ta ration de satisfaction des papilles et tu auras gaché ta joie 

Alors là c'est le déclic et la fete, vite je survole la carte à nouveau et je vois un truc simplissime, plus classique tu meurs mais que je n'ai pas osé prendre depuis que j'étais gamine et çà remonte à loin!!! car évidement beaucoup trop gras : une entrecote-frites-salade....J'hallucine, je me vois déjà commander ce plat un sourire aux levres et surtout avoir pour la première fois depuis 30 ans environ, une ration de frites à moi....toute à moi..ce sont mes frites à moi, j'ai commandé des frites pour moi et je n'aurais pas besoin d'en chiper dans les assiettes des autres...avec une bonne grosse entrecote persillée de gras et bien juteuse.... Bon OK je deviens un peu lourde mais c'est juste impensable... Bon j'espere que le gout sera à la hauteur de mes attentes et surtout que mes gamins me laisseront manger en paix, ce qui est rare, remarque je peux toujours les pousser dans le bassin à poissons...Vivement demain!

mavo.
Marraine
Quelle belle découverte montdor ! J'ai exactement le même réflexe au restau : choisir les plats diététiquement corrects. Et ça, c'est un automatisme tellement ancré que j'ai du mal à même le voir en action. C'est une riche idée que tu as eu de regarder le menu un peu avant, en prenant ton temps et en pouvant y réfléchir, du coup ! Maggy ces 4 jours ne sont pas simples, je pense fort à toi. Moi, ce que j'ai senti, ce n'est pas tellement la fin de l'envie (en tout cas pas le 1er jour) mais un changement dans le goût. À un moment c'était moins bon. J'avais toujours envie de manger... mais le goût me plaisait moins. J'imagine qu'à ce stade, un mangeur régulé n'a juste plus envie de continuer, puisque c'est moins bon. Pour moi, je pense que c'est le moment où je passe de la faim à l'EME, très subtilement...
maggy.
Abonné

oui Mavo, je vois bien la nuance dans ce que tu décris. J'attends demain.. je verrai bien si j'ai un peu plus envie de manger des gateaux apéro. J'ai peur d'avoir un peu râté l'essence de l'expérience, aujourd'hui, en sachant dés le départ que je n'avais pas envie de manger ça!!

 

Montdor, j'espère que tu savoureras bien tes frites!!

maggy.
Abonné

 

Bon, voilà le 2e jour.. ben j'ai mangé mon paquet de gâteaux apéro.. sans grande envie au départ, mais avec une bonne faim. Comme hier.

j'ai dégusté, cherché le gout, tout ça... peut-être ai-je biaisé un peu le truc car je n'étais pas seule?

mais pour le moment, j'en tire juste un non-intérêt pour les gateaux apéro.

Et puis presque 1h après, surtout, j'ai le ventre en vrac, comme hier.. ça vient vraiment vraiment longtemps après avoir avalé ces trucs, les sensations physiques.

maintenant je ne peux pas résister à boire mon café, donc j'espère que je ne bousille pas l'expérience.

ce que je retiens principalement, c'est qu'autant j'adore manger ces gateaux à l'apéro avec un verre de rouge, autant là, franchement ça me fait pas envie.

bon.. à suivre!

MONTDOR.
Abonné
Merci Mavo et Maggy. Vous allez pas le croire : le serveur avait oublié mes frites!! Il a fallu redemander 2 fois pour finalement voir arriver ma portion de frites bien chaudes. Du coup ça m'a fait rire l'ironie de cette situation....mon royaume pour une portion de frites que je m'interdis depuis plus de 30 ans et j'avais un peu moins faim aussi à cause de l'attente donc je n'ai pas tout mangé (j'en reviens pas). Mais je vous assure que ma dégustation était à la hauteur....à tel point que ma fille de 8 ans qui avait fini son repas depuis un bon moment, à piochė dans mon bol de frites pour voir ce qu'elles avaient de plus que celles qu'elle avait mangées, tant je dégustais cela comme si c.etait de l'or. J'en ai profité pour lui donner une petite leçon version LC sur les techniques de dégustation et pour lui dire de ne jamais commencer de régime!
maggy.
Abonné

génial :)

maggy.
Abonné

Je ne sais pas bien si ça intéresse quelqu'un, et comme je copie/colle mon blog, c'est redondant, mais je continue mon compte-rendu..

 

3eme jour.

j'ai mangé après avoir couru 45min sous la chaleur. Autant dire que j'aurais préféré manger du frais, du léger, du liquide! Pas des gâteaux apéro!!! bref. j'ai du prendre 5 ou 6 bouchées et j'ai jeté la boîte à la poubelle!

Clairement et définitivement, j'ai identifié le rassasiement gustatif. Parce que j'avais faim (bon j'ai jamais très faim juste après avoir couru, mais j'avais quand même faim), mais je n'ai vraiment pas réussi à manger d'avantage.

Je me suis achetée une pomme pour ma collation. Ca va être du pur plaisir.

izabelle
Animatrice forum

moi aussi je m'imagine "après",  et faire des choix en fonction de ce qui me plait le plus

en revanche je n'ai jamais commandé le plat le plus light du menu, ça je ne connais pas!!!!!   j'aurais plutôt tendance à prendre le plus riche,   et puis m'apercevoir que je n'aime pas ça, en fait

me priver d'un bon carpaccio d'ananas, parce que ça fait trop "régime" comme dessert......

 

bon maintenant j'ai plutôt tendance à ne pas prendre de dessert car ils sont rarement à la hauteur, et tant qu'à se faire plaisir, autant se faire vraiment plaisir, c'est ma devise....   remballez vos desserts médiocres et souvent pas fait maison, ô restaurateurs....

 

pour revenir à ton exercice Maggy, c'est sûr que manger un truc apéro pour repas, c'est jamais marrant......   je crois que ça doit être pour ça que l'on rechigne tant à le faire cet exo

ceci dit pour le sucré c'est encore pire......

mais bon, on est là pour apprendre......   et on apprend en faisant......

je crois en effet qu'il faut bien 4 jours pour intégrer un peu les choses,   et même refaire une session qq mois après, je dirais....

 

bon je dis ça je suis une lâche totale, je  n'ai pas vraiment fait bien l'exo comme vous.....

shame on me.....

mais bon ce n'est pas qqchse qui me pose problème.....

mais faudra quand même que j'essaie un jour, ne serait-ce que par solidarité.....   ;-)

maggy.
Abonné

J'apprends énormément, hein! j'ai pas l'air, dans mes comptes-rendus, peut-être un peu trop succincts, mais je réalise très concrètement et sans aucun doute possible, que je connais le rassasiement gustatif, et que je suis capable de me comporter en fonction de ce rassasiement.

En dehors de l'exercice, je n'ai aucun mal à avaler 100g de gâteaux apéro et d'enchaîner sur un repas.

Aujourd'hui, je me rends bien compte que c'est une insulte à mon gout, à mes sensations et à mon plaisir, de faire ça. Et je vois bien que quand je prends le temps de me connecter à moi-même, je n'ai aucune envie de m'enfiler un paquet de ces gâteaux. Donc à moi, maintenant, de m'écouter d'avantage pendant les apéros et d'anticiper le plaisir que j'aurai à manger le bon repas qui va suivre, en limitant ma conso.

bref...

(je suis comme toi Izabelle, je boude de plus en plus souvent les desserts au resto, trop souvent décevants...)

Clairette287.
Ancien abonné

C'est vrai que les desserts sont souvent decevants mais quand ils ne le sont pas c'est parfois des tueries! (comme les gateaux aux chocolats, je n'aime pas ça car en amatrice de chocolat je ne supporte pas la médiocrité trop souvent présente!).

Je me demandais comme tu as fait l'exo Izabelle? Tu l'as surement expliqué quelque part mais je ne l'ai pas vu!

mavo.
Marraine
Bravo montdor, pour cette super dégustation !!! Et bravo Maggy ! C'est génial de voir tout ce qu'on peut apprendre au travers de cet exercice. Déjà c'est un apprentissage de l'inconfort... Et de la persévérance. Parce que chaque jour apporte son morceau de leçon, je trouve !
maggy.
Abonné

 :)

bon l'expérience va s'arrêter là pour moi, parce que je dois aller au resto avec mon chef à midi! Difficile de m'assoir en face de lui et de sortir mon paquet de gateaux!!!! Et ce we, je suis en famille.

mais de toute façon, je sais déjà que j'en aurais mangé un ou 2, pas plus. Je n'ai vraiment pas envie de ça en ce moment!!

 

mais j'ai appris beaucoup, et surtout, ce qui me fait le plus marrer, c'est que j'ai perdu du poids en 3 jours! Ma balance qui m'avait fait un sale coup lundi s'est mise en pente descendante. Mais maintenant que l'expérience est terminée, je vais la refourguer à sa place = le placard!!!!! :p

Ce que je retiens très concrètement de l'exercice, c'est la découverte de la sensation de "j'ai pas envie de manger ça". C'est hyper nouveau, pour un aliment que j'aime. Et je suis sûre que ça va beaucoup me servir.

ghighi.
Ancien abonné

[quote=mavo]

Je le réalise seulement maintenant, mais encore une chose que cet exercice m'apprend : si 40g de cacahuètes me font un repas, ça veut dire que d'habitude, après un apéro, ben j'ai déjà mangé largement l'équivalent d'un repas... sad

[/quote]

 

Bonjour Mavo,

Je m'incruste dans ce fil , parce que ta remarque est identique à celle que je me suis faite lorsque j'ai fait cet exercice il y a environ 15 jours, sauf que c'était avec les petits saucissons secs.

Et le week end dernier, lors d'un apéro, je me suis vue mangé ces mêmes petits saucissons différemment, en pleine conscience (malgré le monde à table)  et en fait, après cet apéro, c'était barbecue, et bien j'ai presque pas mangé, parce que je n'en ressentais plus le besoin... j'ai pris un peu de tout dans mon assiette, et presque rien mangé... et sans frustration... smiley

mavo.
Marraine
Merci ghighi c'est très encourageant ton témoignage ! Je n'ai pas été confrontée aux cacahuètes depuis cet exercice mais à leur cousine les noix de cajou et ça s'est plutôt bien passé. J'espère que cet apprentissage s'inscrira dans la durée.
MONTDOR.
Abonné

Merci Mavo Maggy et Ghighi, c'etait tres interessant de vous suivre dans cette experience et d'avoir vos conclusions, j'ai hate d'y etre à cette étape. Je fais en ce moment des exercices de degustation et c'est vrai, incroyable, presque magique quand on a l'habitude de manger trop et souvent sans faim, que à partir du moment ou on deguste bien chaque bouchée en ce concentrant sur le gout et bien c'est souvent moins bon que ce que l'on imaginait et oh joie on mange beaucoup moins voir pas du tout....  Ca me scotche. De meme quand on mange sans culpabilité des aliments gras et sucré, on en a moins envie. C"est bete car c'est evident mais quand on a été détraqué par des regimes depuis des années on en revient pas de cette évidence

Totom.
Abonné

j'ai lu avec interet ce partage d'expèrience et je vous remercie de faire l'effort de venir nous raconter !! c'est très enrichissant

Je me demande : comment faîtes vous pour ne pas manger quand vous avez faim ?? car franchement, même si la nourriture ne me donne pas envie, si j'ai faim je mange .. .. alors le paquet de chips (que j'aime sans plus et qui va me dégouter à coup sure dès la deuxième fois), ben je le mangerai quand même .. ou alors je ne mangerai qu'une ou 2 chips, et j'attendrai une heure pour faire mon repas normal  ... 

Bref je suis super étonnée de votre aptitude à faire cet exercice et à en tirer des conclusions positives : car ce qui me fait manger avant tout c'est la faim, c'est pas l'envie de tel ou tel truc ..bien sur si je peux allier les deux, c'est 10 fois mieux :)

Donc je vous félicite pour votre courage et votre tenacité :) 

izabelle
Animatrice forum

[quote=Clairette287]

Je me demandais comme tu as fait l'exo Izabelle? Tu l'as surement expliqué quelque part mais je ne l'ai pas vu!

[/quote]

non je ne l'ai pas fait cet exo.....

à l'époque, j'avais trop d'EME toute la journée pour le faire sereinement

maintenant que je n'en ai plus trop, je me suis mise dans l'idée qu'il faudrait bien que je le fasse, quand même......

mais bon......   c'est sûr que ça n'est pas vraiment tentant, faut du courage......   faut s'qui faut.....     je me tate.....

maggy.
Abonné

[quote=Totom]

Je me demande : comment faîtes vous pour ne pas manger quand vous avez faim ?? car franchement, même si la nourriture ne me donne pas envie, si j'ai faim je mange .. .. alors le paquet de chips (que j'aime sans plus et qui va me dégouter à coup sure dès la deuxième fois), ben je le mangerai quand même .. ou alors je ne mangerai qu'une ou 2 chips, et j'attendrai une heure pour faire mon repas normal  ... 

[/quote]

et ben je crois que c'est justement la force de cet exercice: prouver que même avec la faim, si on n'a vraiment pas envie d'un aliment, on préfèrera attendre un peu de trouver quelque chose qui nous satisfait vraiment sur le plan gustatif. 

Je pense que ça permet de se détacher de la peur de manquer, ou de la peur de la faim. c'est pas si grave d'avoir faim.. par contre, si on mange un aliment qu'on n'aime pas ou dont on n'a pas envie, au moment où on a faim, il y a 9 chances sur 10, pour qu'on mange ensuite, sans faim, un aliment qui nous fait vraiment envie. Et pour moi, c'est la source de plein d'EME.

Honnêtement, l'exo est casse-pied, pas forcément simple à mettre en oeuvre, mais il ouvre des portes. Je l'ai fini depuis 4 jours et j'analyse encore, je réalise encore des choses.

Faites le!! :)

Haut de page 
X