post pour "les expertes" à l'aide... - 12062012

Flowerbomb.
Abonné

Ce post est particulièrement adressé aux "anciennes" (Pomdeereinette, capuccino et les autres....)

dites-moi, comment avancez-vous après tant de temps ?

j'ai fêté mon 1er LCversaire le 8 juin et là je suis perdue, vraiment. Je viens sur le site tous les jours mais je n'avance plus. je n'ai plus l'énergie ni pour reprendre des exercices (genre fractionnement, dégustation, etc) et encore moins pour la PC. que faire, je me sens découragée, je n'ai pas maigri, pas grossi non plus, je ne me pèse plus depuis très longtemps et j'ai le sentiment d'un échec. ce qui me fait le plus peur c'est que je ne ressens plus tellement ma satiété (oh je ne l'ai jamais vraiment ressentie mais quand même un peu) donc du coup je commence à avoir peur et à avoir envie de me peser. c'est pas bon tout ça.

comment faites-vous ?

Commentaires

Lily.
Abonné

Bonjour Flowerbomb,

Moi non plus, je n'arrive plus à refaire les exercices... Mais je reste ici parce j'ai encore besoin de consolider un certain nombre de choses et principalement deux choses :

- La RPC : beaucoup de progrès à faire encore

- Les EME, qui sont moins fréquentes, mais avec des périodes encore difficiles... je sais que la maîtrise de la RPC et de l'EME Zen est la seule issue, donc j'essaie chaque jour d'utiliser ces outils, avec plus ou moins de succès.

Les chats et le forum m'ouvrent encore de nombreuses pistes de réflexion. Je viens ici presque quotidiennement, histoire de ne pas perdre le fil... et de continuer à avancer, petit à petit.

J'ai encore trouvé récemment des idées de lecture qui m'ont apporté beaucoup.

1 an, ce n'est pas "tant de temps". C'est une toute petite année, la première du reste de ma vie, qui fait suite à ... presque 25 ans de restriction cognitive, 40 (!) si je compte toutes les années d'enfance et de conditionnement pour "faire attention"...

Cet autre chemin que j'ai pris en arrivant sur LC, il ne fait donc que débuter...

A bientôt !

Lily

capuccino
Marraine

Flowerbomb,

Comme tu as pu le lire ici ou là, je fais partie aussi de celles qui ont du mal et je me rebelle surtout lorsque ça fait trop mal.
il y a un an, je me suis inscrite sur ce site avec l'énergie du désespoir, avec cette énergie et ce besoin de  ne "plus jamais". Plus jamais cette lutte incessante contre les kilos, plus jamais ce désespoir de ne pouvoir maîtriser ce que je mange et reprendre ces kilos si péniblement perdus, plus jamais ce corps entouré de graisse que je déteste tant, plus jamais, plus jamais... J'ai fait le sacrifice de l'été dernier espérant que cet été du 1er anniversaire me verrait  délestée de quelques kilos. Il n'en est rien. J'ai aujourd'hui 3 kilos de plus.

Aujourd'hui comme toi, je ne sais plus non plus. Est- ce que j'avance encore ,je ne sais pas. Depuis quelques jours n'en pouvant plus de voir mon poids augmenter (ho bien sur que de quelques centaines de grammes chaques quinzaine, mais quand même), j'ai repris le contôle de mon alimentation, histoire d'arrêter de paniquer, histoire de souffler, histoire de maigrir puisque je ne n'y suis pas arrivée autrement, histoire de me pauser, histoire d'arrêter de pleurer devant ce qu'a été ma garde-robe à l'époque toute proche où j'arrivais encore à me plaire.

Aujourd'hui, comme toi, j'ai laissé tomber les exercices qui ne sont plus inclus dans un programme cohérent puisque nous l'avons déjà fait et terminé mais j'essaie encore de m'écouter. D'écouter et respecter ma faim, ma sasiété même si comme tu le dis justement, ça devient parfois plus difficile. J'arrive régulièrment à déguster quelques bouchées par repas mais de manière un peu sommaire.
Aujourd'hui je fais de la PC tous les jours ou presque, je lis chaque jour quelques pages d'un bouquin sur la PC ou des drs A ou Z...J'arrive à ne pas finir mon assiette, à jeter ce que je n'ai pas fini, à ne manger que ce dont j'ai envie, à refuser de manger quand je n'ai pas faim (je deviens de moins en moins bien élevée). Et pourtant...Moi aussi je ne sais plus comment faire.

Pomdereinette.
Abonné

Ben... je fatigue un peu :-(

J'ai démarré tout feu tout flamme mon 1er carnet découverte de fin de parcours, fait conscienceusement les exercices proposés ensuite, qui mont ouvert encore des portes, tout en réveillant les compulsions, même si moins intenses et là... j'ai déjà du retard pour remplir le carnet suivant.

Si je suis honnête, j'ai beaucoup appris en quelques 9 mois : je reconnais mes émotions, je pratique la RPC (sauf que là j'ai du mal), mes compulsions sont beaucoup moins violentes et durables mais... je me sens consciemment incompétente, et ça me déprime quelque peu.

Je me disais que peut-être, comme il était proposé à Annick jadis, il faudrait accepter de faire une pause LC, prendre des vacances. Sauf que, même si j'ai du mal à remplir le carnet il me recadre un peu. Alors ?

Peut-être aller voir du côté des outils ? Perso je ne les ai quasiment pas utilisés.

Et puis, surtout, regarder le chemin parcouru. Certes je n'en suis pas là où j'avais rêvé d'arriver (au bout des six mois d'abonnement lol) mais mon poids est stabilisé (j'ai repoussé la targette de 2 kilogs vers le bas, sans plus) et même si j'ai toujours besoin de la nourriture comme réconfort ça n'a plus rien à voir avec les compulsions pleines de culpabilité de jadis.

Certes je me mets beaucoup plus en colère, et j'ai du mal à accepter les zones d'ombre qui se dévoilent sans l'écran alimentaire mais... je suis moi, je me respecte plus, et du coup je montre les crocs quand on me marche sur les pieds.

Je m'accroche aussi au forum, même si parfois je commence à me sentir un peu déphasée. Peut-être qu'ultérieurement je consulterais quelqu'un du GROS, pour parfaire et avoir une personne en chair et en os en face de moi. Peut-être. J'hésite encore.

Flowerbomb.
Abonné

Merci pour vos réponses les filles.

bon, eh bien je vais tenter un entretien téléphonique avec ma coach et on verra ce que ça donne.

j'avais aussi penser à consulter quelqu'un du GROS, il y en a un semble t'il à Genève dans ma ville.........

eh bien........... je viendrai vous redire la suite..........

Pomdereinette.
Abonné

Oui, merci de nous tenir au courant.

Prends soin de toi. LC m'aura déjà appris que c'est par là que tout commence !

capuccino
Marraine

Bon courage Flawerbomb, il faut parfois se rendre à l'évidence : LC seul ne suffit pas ou plus...et aide extérieure fera évoluer les choses. Prends soin de toi et tiens -nous au courant.

Flowerbomb.
Abonné

je reviens vous tenir au courant de l'entretien téléphonique avec ma coach.

il faut que je reprenne les exercices sur la satiété car il est effectivement peu probable que je soie à mon set-point (mon poids n'a jamais bougé depuis un an que j'ai commencé. soit il est un peu au-dessus soit il est un peu en-dessous  mais pile poil à ce poids-là ce serait une grand coïncidence). de plus, ayant fait Dukan avant LC, il se peut que j'aie déplacé mon set-point. c'est une probabilité et rien que d'y penser ça me fait frémir.

mais je sais pas pourquoi j'y crois pas. je suis persuadée que je suis "au moins" à 2-3 kg en dessus. ou alors j'ai envie de m'illusionner sur cela pour ne pas me sentir en échec.

ensuite, ayant le problème d'avoir besoin de manger sucré à la fin de mon repas de midi, il faut que je mange mon repas en anticipant la note sucrée, garder de la faim si j'ai envie d'un dessert car si je dépasse ma faim au moment du morceau de chocolat, eh bien c'est peut-être ce qui fait que l'amaigrissement ne vient pas.

bon, je vais m'y atteler.

voilà les news, rien de bien mirobolant et pas de miracle.

080413143151_Libellule2.
Abonné

va pas te stresser et te culpabiliser avec dukan et ton set point

déjà je pense que dukan a traumatiser ton corps donc il faut le temps qu'il s'appaise :)

Pour avoir un fait un grand régime il y a15 ans.. purée j'avais mis 2 ans à stabilisé après un truc type dukan.. mon corps était complètemnet déboussolé. Il suffisait que je prenne un carré de chocolat pour que je prenne 1 kilos.. il devenait zinzin le pauvre

Et puis tu peux avoir un traumatisme du plaisir gustatif frustration, compulsion :)

Merci duduche :)

 

Reprendre certains exercices peut être un point positif..

J'avoue que je trouve dommage qu'à la fin du parcours on n'ait pas un questionnaire qui permettrait de nous suggérer un nouveau parcours ou certaines parties à reprendre ;)

Tiens nous au courant et plein de bonnes choses pour toi

080413143151_Libellule2.
Abonné

ah je voulais dire je me suis inscrite il y a un peu plus d'un an..

J'étais au bord de l'accouchement...

Et j'ai eu des hauts et des bas des rechutes, mais j'ai apprécié l'apprentissage et mon expérience sur LC.

Mais à croire que mon inconscient ne voulait pas réussir ou qu'il fallait du temps pour accoucher d'une nouvelle moi avec un nouveau comportement.

Soyons patiente et bienveillante envers nous même :)

Et faisons un point sur nos progrès surtout héhé

plaisirdevivre.
Abonné

interessant ce post,etes vous encore inscrites?ou en etes vous?...

capuccino
Marraine

Coucou,

Eh oui, je suis encore sur le site mais comme tu peux le voir, j'ai un statut un peu différent.

Je n'ai pas perdu de poids, je ne pleure plus devant mon ancienne garde-robe même si quelquefois, je voudrais effacer mes erreurs passées d'un coup de baguette magique. J'ai enfin pu lâcher prise,cesser la lutte et accepter ce qui a longtemps été l'inacceptable pour moi : être mon à set point et donc ne pas pouvoir maigrir. Mais malgré tout, j'ai réussi à choisir "la vie plutôt que la lutte". Aujourd'hui, mon poids n'est plus le baromètre de mes journées et je ne m'interdis plus rien à cause de mon poids. Je vis en accord avec mes valeurs et c'est ce qui est le plus important.  

Bien sur, rien n'est parfait et il m'arrive parfois (très rarement d'ailleurs) de traverser des zones de turbulances alimentaires mais ma vie ne s'arrête pas pour autant. Mes antennes se dressent et j'essaie de savoir ce qui se passe en moi. Je ne panique plus, demain sera un autre jour avec d'autres émotions et mon corps saura me guider au mieux pour revenir à une alimentation moins cahotique. Chaque jour, il me prouve que je peux lui faire confiance, que je peux me faire conscience.

Dégustation, pleine conscience font partie de mon quotidien et c'est bien plus sympa que calories ou balance!!!

plaisirdevivre.
Abonné

la vie plutot que la lutte",c est une tres jolie formule!!Tu restes donc pour garder ta motivation?je supose nque tu as termine depuis longtemps le programme,tu as recommence un programme de zero ?le site est vaste donc je suppose que tu n en as peut etre pas fini avec les outils et exercices en tout genre...en tout cas la serenite c est deja un belle reussite!bravo

capuccino
Marraine

Cette citation n'est pas de moi, hélas (elle est dans le titre d'un livre sur l'ACT de  B. Schoendorff)) mais elle résume si bien ce que j'ai vécu et ce qui me permet aujourd'hui de vivre vraiment. Ma vie n'a été que régimes successifs avec pour baromètre mon poids du jour sur la balance.

Du jour où j'ai mis le doigt dans l'engrenage des régimes, je n'ai plus jamais eu une vie "normale'. Ma vie n'a été qu'un vaste régime où seules les calories, les points, les aliments autorisés, interdits comptaient. Je passais d'un désespoir à l'autre, d'une euphorie à une autre selon ma perte ou mon gain de poids. Je suis passée à côté de tant de choses qu'aujourd'hui encore, rien qu'en y pensant j'en ai les larmes aux yeux. J'ai pourri la vie de mes proches tant de fois, au restau,en vacances, en soirée, en famille tellement j'étais mal dans ma peau, tellement manger me faisait peur, tellement grossir me faisait peur.Mon poids était normal, aujourd'hui je suis en surpoids et mon poids d'équilibre s'est déplacé.

Très jeune je me suis rendue compte que j'avais un problème avec l'alimentation et les presque 8 années de psychanalyse n'y ont rien changé, elles m'ont juste permis de continuer à survivre du mieux que j'ai pû, de faire semblant d'être "comme tout le monde", de travailler, de gagner ma vie, d'avoir une vie heureuse avec mon mari, ma fille, ma famille. Mais au fond de moi, cette lutte perpétuelle, manger trop sans savoir pourquoi, ne pas manger malgré la faim qui me tenaillait. Me restreindre pour reperdre les quelques centaines de grammes pris lors d'un week-end, puis craquer à nouveau lorsque l'objectif était atteint...

Lorsque je suis arrivée sur LC, ma vie ne ressemblait plus à rien parceque je luttais sans cesse, j'avais perdu le contrôle de mon alimentation, donc de ma vie. J'étais vraiment dans un sale état. Mon parcours a été long, douloureux difficile mais comme je suis différente aujourd'hui.

J'ai terminé le parcours et je ne fais plus les exercices du programme, mais je reste en contact...avec moi-même. Je fais de la pleine conscience chaque jour et j'écoute mes besoins. Je suis devenue globalement "inconsciemment compétente", mais je sais également que ma fragilité vis à vis de la nourriture demeurera. Si quelquefois je suis moins à l'écoute de mes besoins pendant quelques jours, je me fais confiance et je sais que les choses vont rentrer dans l'ordre d'elles-mêmes.

J'ai acquis de la sérénité mais aussi la capacité de vivre enfin sans barrière, sans frein. J'ai tant de choses à découvrir.    

mavo.
Marraine
Très joli témoignage capuccino qui me parle beaucoup.... Je n'en suis pas là encore mais je me sens sur ce même chemin. Il y a encore quelques semaines, je ne l'aurais sans doute pas écrit, mais aujourd'hui je m'en sens capable : je pense, j'espère, arriver un jour à cette forme de sérénité.
Flowerbomb.
Abonné

Moi aussi je suis toujours là !

Je n'ai pas perdu de poids non plus. mais j'ai gagné en sérénité. Je ne me bats plus contre mon corps et j'essaie d'être gentille avec lui. Ce que je n'avais jamais fait jusqu'à présent. Qu'est-ce que j'ai été stupide....j'ai toujours été mince mais je me sentais grosse. et là, je me rend compte arrivée à mon âge (49) et avec env. 10 kg de trop, jusqu'à environ 40 ans mon corps était beau. La peau pulpeuse, les graisses bien réparties, etc. mais j'étais victime de la maigreur ambiante...

maintenant, mon corps se transforme (ménopause oblige) et j'ai de la rétention d'eau, les graisses sur le ventre, l'ovale du visage qui n'est plus si ovale que ça........ bref, maintenant que j'aurai motif à me plaindre eh bien je m'accepte. oh pas tous les jours mais je me sens mieux dans mon corps et ma bataille contre la nourriture s'est stoppée. de toute façon, dès que je perds un ou deux kilos mon visage ne me plait plus. j'ai l'impressiosn qu'il est plus vieux. alors ce que je souhaite maintenant c'est juste rester stable. je crois que c'est Coco Chanel qui a dit un jour quelque chose dans le genre "à partir d'un certain âge soit on s'occuipe de son visage soit on s'occupe de ses fesses.

je reste sur LC parce que les échanges me font du bien, même si je suis peu participante. et quand c'est trop difficile, je poste mon désarroi et j'ai toujours des retours plein d'empathie. et ma coach est toujours là pour m'aider. Voilà, LC c'est ça aussi.

Haut de page 
X