Pourquoi une présentation mettant l'accent sur l'amaigrissement ? - 11112011

Pomdereinette.
Abonné

Bonjour docteurs,

Pour avoir participé sur un autre forum à un échange un peu vif au sujet de ce site, et m'être moi-même posé la question (merci à Anick de m'avoir convaincue ! ) je vous la pose à mon tour :

Pourquoi, sur la présentation du site, mettre l'accent sur l'aspect amaigrissement ? Moi aussi j'ai pensé " zut, voilà que eux aussi cèdent aux sirènes de la publicité."

En même temps, j'ai bien conscience que c'est en cherchant un énième livre sur les régimes que j'ai acheté "Maigrir sans régime"...

Tout de même, le fondement du travail, c'est bien d'apprendre à se nourrir de façon régulée. L'amaigrissement vient de surcroît (bon, j'ai bien conscience du paradoxe. Tant pis, je pose la question quand même ! laugh)

Commentaires

Soledad.
Abonné

La plupart des gens viennent ici d'abord dans le but de maigrir, beaucoup moins souvent dans le but d'apprendre à se nourrir de façon régulée.

Pourquoi le cacher ou le déguiser sous du "politiquement correct", sous  prétexte qu'il existe aussi (surtout) des charlatans dans ce "secteur d'activité" ? Ce serait hypocrite et c'est certainement un reproche qui serait fait à ce site s'il ne parlait pas d'amaigrissement. Principe communément appelé "pile tu perds, face tu gagnes pas" :-)

Moi, c'est la perte de poids potentielle qui m'a conduite à m'inscrire. A la limite, si mes TCA ne me faisaient pas grossir, je ne chercherais pas à les soigner, vu leur efficacité thérapeutique sur les émotions pénibles. C'est mon poids et mon apparence physique, qui me posent problème, beaucoup plus que mes compulsions. Bien sûr, c'est une sorte de "parti statistique", parce qu'on ne peut pas être sûre d'être au-dessus de son poids d'équilibre. Mais c'est un pari raisonnable.

Par ailleurs, le seul moyen de mettre les charlatans hors d'état de nuire, c'est d'aller sur leur terrain et de rétablir les choses. Et leur terrain, c'est bien le marché de la minceur.

Ça fait deux bonnes raisons de mettre l'accent sur le thème de l'amaigrissement, non ?

 

Pomdereinette.
Abonné

Soledad, ce que tu écris,je l'ai pensé aussi. Maintenant, je trouvais intéressant d'avoir l'avis de GA et J.P. Z. Parce que malgré tout il me semble que le but 1er de ce travail est de faire la paix avec la nourriture, et que l'amaigrissement vient de surcroît. Ou pas.

Combien ici arrivent au bout du programme sans avoir réellement perdu de poids ? J'ai lu nombre d'interrogations au sujet du fameux set point, et de s'accepter avec un poids ne correspondant pas avec l'idéal.

C'est pourquoi, tout en ayant pensé les mêmes arguments que toi, un petit malaise demeure.

Trouvé ceci, dans un autre site, consacré à Zermati :

"En fait, les thérapies cognitivo-comportementales ne constituent pas une méthode amaigrissante, mais un moyen d'aborder un certain nombre de difficultés du patient en surpoids.
Les objectifs qu'il est ainsi possible d'aborder sont en premier lieu les troubles du comportement alimentaire et les troubles psychopathologiques. Le thérapeute comportementaliste honnête aide son patient à trouver un certain confort physique et mental, en cassant le cycle infernal de la restriction cognitive, en redécouvrant son corps, en cessant d’avoir des réponses alimentaires face à des problèmes non alimentaires, psychologiques et relationnels. Il arrive, à l’issue de ce travail, que cela permette au patient de perdre du poids !"

Est-ce qu'ainsi ma question est plus explicite ?

En précisant qu'elle ne se veut nullement polémique.

 

lys.
Abonné

Bonjour Pomdereinette

Ce qu 'ecris soledad et la réponse que tu lui propose, me troublent car ce matin à mon deuxieme jour d' inscription me voilà aux prises avec justement la prise légère depoids moi qui me suis inscrire pour justement arreter d en prendre et mon problème de restriction en fait je réalise que si je mange ce que je veux je vais mal car je grossis et si je me prive je vais mal car je ne mange plus ce que j aime , alors voila ce matin je réalise que je n arrive tout simplement pas à m aimer que j hesite tout le temps entre deux modes de fonctionnement qui me font souffrir car je ne crois pa soledad que tu sois heureuse avec les tca ?

IL faut que j arrive à m aimer

vais je y arriver , vais je tenir le cap je ne sais pas

dans tous les cas je vous aime alors je me dis que je dois avoir de l amour en moi il faut juste que je me le porte d abord à moi meme ce qui d ailleurs me permettra de vous aimer encore mieux

caramille.
Abonné

@ Lys

Cette méthode demande beaucoup d'apprentissage. Ce n'est pas en deux jours que tu obtiendras un résultat.

Il faut être patient. Je connais très bien cette méthode et depuis pas mal d'années et pourtant j'en découvre encore des aspects.

Des aspects que je peux travailler maintenant (relaxation, ne pas manger systématiquement lorsque j'ai faim mais attendre un niveau de faim plus élevé) parce que par rapport à mon histoire personnelle il y a des choses que je n'arrivais pas à appliquer avant tout en les connaissant.

Ce n'est pas grave si tu ne peux pas manger tout ce que tu aimes aujourd'hui tu en mangeras demain ou après demain. Est ce si grave au fond ? ce n'est que de la nourriture, et puis Dieu merci nous sommes dans une société où il y a suffisament à manger, donc tu es sûre de retrouver cet aliment à un autre moment.

C'est vrai qu'on est dérouté au début de la méthode, quand on travaille sur la faim et la satiété de découvrir que le rassasiement vient plus rapidement que la portion que l'on mangeait avant. Mais au repas suivant tu pourras remanger quelque chose que tu aimes, pas quelque chose ou une quantité imposée par un régime X.

Pour ce qui est de l'amaigrissement, c'est vrai que c'est la cerise sur le gâteau, ça vient ou ça ne vient pas. Nos organismes fatigués par de multiples régimes ne réagissent pas toujours comme on aimerait. Je n'ai pas vraiment perdu de poids avec cette méthode, mais je suis en paix chaque fois que je mange alors que la moindre sortie, la moindre fête, le moindre repas en dehors de mon propre cadre était une vraie angoisse, là il suffit de connecter le signal de satiété, et de s'arrêter quand on a plus faim. Avec la pratique on apprend à choisir ce qui nous fait le plus plaisir.

Et puis cette méthode va au delà de la nourriture, elle nous apprend à mieux nous connaitre; et à apprendre à vivre avec soi même et les autres ce qu'auparavant nous faisions en soulageant nos angoisses en mangeant. Pour ce qui me concerne je suis nettement en surpoids mais beaucoup mieux dans ma tête que quand je pesais moins de poids et que je le voyais augmenter, augmenter augmenter sans comprendre que je mangeais pour soulager un mal être au lieu de chercher pourquoi j'étais mal.

Donc je n'ai pas maigri mais je suis en paix.

Là j'essaie d'affiner des exercices que je n'arrivais pas à faire lorsque j'ai découvert cette méthode et que j'arrive  à aborder maintenant. Peut être alors que l'amaigrissement se déclenchera ....

Soledad.
Abonné

Pomdereinette, c'est juste mon avis, bien sûr, et ça m'intéresse aussi de lire ce que peuvent en dire GA et JPZ :-) Il n'y a pas de problème de polémique, j'apprécie beaucoup cet échange avec toi !

Je pense qu'il y a une différence entre le fait d'accepter un set point plus élevé que prévu et perdre du poids. A mon avis, pour peu qu'on parvienne à soigner ses TCA (et en l'absence de problème de santé spécifique), on perd du poids. La question est de savoir combien ? Si tu perds deux kilos en un an alors que tu espérais en perdre 20, tu vas estimer avoir échoué.  Pourtant tu auras perdu du poids, mais tu ne le verras pas comme ça. C'est propre à chacun de pouvoir accepter ou non son set point, ça ne remet pas en question le fait que ce qu'on vient chercher ici en majorité, c'est un poids moins élevé.

Sur le fait de ne vraiment rien perdre (ou de grossir), sans vouloir faire de mon cas une généralité, pendant quelques semaines, j'ai eu un peu de mal à gérer, je mangeais trop le soir et j'en avais conscience. Je sais aussi pourquoi, et je sais qu'à cette période de stress, la méthode ne pouvait pas vraiment m'aider (sauf qu'elle m'a aidée à ne pas regrossir, en fait). Cela dit, la méthode ne pouvait pas grand-chose à la réalité de mes problèmes. Parfois, il y a d'autres trucs à régler. Si les TCA résistent aux techniques développées ici, il faut peut-être d'abord passer par une aide psy. Au moins, on peut en prendre conscience.

Après, j'espère que je ne vais pas choquer (je ne cherche pas non plus être polémique), mais j'ai constaté, sur les forums de rondes que je lis parfois, que certaines tentent de développer une "culture ronde", comme aux EU, en revendiquant leur droit à être rondes et à vouloir le rester. Elles en ont le droit et c'est tout à fait légitime de vouloir changer l'image catastrophique des gens gros dans notre société, mais certaines voient parfois les tentatives ou les méthodes d'amaigrissement comme une remise en cause de ce choix, de leur mode de vie ou même de leur personne. Elles se méfient également des méthodes d'amaigrissement - à juste titre ! -, mais elles font un amalgame entre les régimes et cette méthode, ce qui les conduit à des critiques que je trouve injustifiées.

Ce serait dommage de se conformer à un "politiquement correct" de plus ("apprendre à manger" contre "perdre du poids"), alors que le politiquement correct des régimes nous a déjà bien assez pourri la vie...

Soledad.
Abonné

[quote=lys]

Bonjour Pomdereinette

Ce qu 'ecris soledad et la réponse que tu lui propose, me troublent car ce matin à mon deuxieme jour d' inscription me voilà aux prises avec justement la prise légère depoids moi qui me suis inscrire pour justement arreter d en prendre et mon problème de restriction en fait je réalise que si je mange ce que je veux je vais mal car je grossis et si je me prive je vais mal car je ne mange plus ce que j aime , alors voila ce matin je réalise que je n arrive tout simplement pas à m aimer que j hesite tout le temps entre deux modes de fonctionnement qui me font souffrir car je ne crois pa soledad que tu sois heureuse avec les tca ?

IL faut que j arrive à m aimer

vais je y arriver , vais je tenir le cap je ne sais pas

dans tous les cas je vous aime alors je me dis que je dois avoir de l amour en moi il faut juste que je me le porte d abord à moi meme ce qui d ailleurs me permettra de vous aimer encore mieux

[/quote]

 

Lys, une des choses que précisent souvent les docteurs Z et A, c'est qu'en tout début de méthode, il ne faut pas modifier sa façon de s'alimenter, car on n'a pas encore retrouvé les mécanisme de satiété et de faim, qui permettent à l'organisme de "gérer" les quantités de nourriture. Le but est de manger ce qu'on veut, mais dans les quantités dont l'organisme a besoin, ce qui ne fait pas grossir.

Ne t'inquiète pas, ça vient par la suite, pour l'instant tu en es au round d'observation ! Ce n'est pas un régime "perdez x kilos en une semaine", c'est une rééducation alimentaire au long cours ! Le résultat ne se mesure pas en deux jours, il faut un peu de patience.

Non, je ne suis pas heureuse avec les TCA, parce qu'ils me font grossir. Mais franchement, si je ne prenais pas de poids, les TCA ne me gêneraient pas tant que ça. Disons que ce qui est susceptible de me rendre malheureuse, ce ne sont pas les TCA, ce sont toutes les choses qui provoquent ces TCA. Mais je me soigne et au final, c'est moi qui vais gagner, ce n'est qu'une question de temps :-)

Courage à toi, ça va finir par s'arranger, laisse-toi le temps. Ce sera un début de façon de t'aimer...

lys.
Abonné

Merci Caramille de ton soutien

il est vrai queje commence à peine et que ce que je mange ou pas n' est en fait pas si important et pourtant cela est devenu le centre de mon existence , j espere qu 'avec du temps cette methode va me permettre de rendre à la nourriture sa véritable place et à mon corps l aspect qui lui convient et que ma vie sera comme je la souhaite

bises

lys.
Abonné

Soledad

merci pour ton aide

je suis impatiente j ai du mal à m accorder du temps car j ai peur mais je crois en cette methode enfin dans tous les cas ce que je decouvre pour l instant me semble juste mais je ne sais pas si je vais etre capable???

lys

Pipelette.
Abonné

Petite question HS, appelons un chat un chat, le forum, le site "culture ronde" dont il est question entre les lignes, c'est VLR, non ? Est-ce que la plupart des inscrits ici n'en sont si ce n'est issus, du moins des inscrits ? (c'est quoi vos pseudos là-bas ?) Je préusme que la conversation dont il est question au départ est celle qui m'a convaincue de m'inscrire ici et celle sur laquelle j'en ai convaincu d'autres de s'inscire.

Je trouve que la partie "publique" de LC n'a rien mais alors rien à voir avec la partie "privée" , ce n'est pas du tout le même esprit et je ne suis pas convaincue du tout de l'efficacité de cette pub archi-déplaisante et dégoulinante avec des dossiers centrés sur un message publicitaire. Qui sont les inscrits ici ? Ceux qui connaissaient déjà la méthode ou des convaincus par le bouche à oreille (clavier à oeil aussi). A regarder les posts qui "marchent" ici et sur VLR, je découvre surtout un énorme ras-le-bol des régimes, de la nutrition etc...  Alors à quoi bon multiplier des messages de pub archi-lourdingues qui ne sont pas en accord avec au final la "cible" réelle ?

Multiplier dans les dossiers des infos noyées dans la pub pour le site c'est décridibiliser le site. Quelqu'un qui s'interesse à l'orientation des infos s'interessera au site, lui forcer la main par une pub agressive et envahissante c'est risquer de l'en détourner et c'est nous faire perdre notre temps à nous, inscrits en allant à la pêche aux infos noyées dans la masse.

Bref, bravo et merci pour la partie "abonnés du site" mais pitié n'en jetez plus dans la pub de bas étage de la partie publique !

Soledad.
Abonné

Il s'agit peut-être de faire connaître la méhtode à un public plus large et moins averti que le petit monde des victimes des régimes qui fréquentent les forums en question ?

Pour le site VLR, s'il n'existe q'un site de ce type, alors oui, c'est sûrement celui-là. Je n'en suis pas sûre car je n'ai fait qu'y passer  : je n'y suis pas inscrite et je ne participe pas. Mais j'avais noté ce rejet "pour le principe", et la critique selon laquelle JPZ aurait cédé aux sirènes du marketing. Perso, je suis bien contente qu'il y ait cédé : sans lesdites sirènes, je n'aurais pas connu ce site qui est en train de me tirer d'affaire, alors même que je connaissais la méthode depuis un an.

La cible, franchement, ce ne sont pas les gens qui veulent maigrir ? Appelons un chat un chat :-)

caramille.
Abonné

Que celui ou celle qui n'est pas là avec l'arrière pensée de maigrir " jette la première pierre" ....

Cela me laisse toujours dubitative les personnes qui sont obèses, et qui le revendiquent en disant qu'elles sont très bien comme ça. Je suis obèse. Je suis bien dans ma tête parce que j'ai fait une TCC il y a quelques années sur la base de la méthode préconisée ici et par une thérapeute formée à cette méthode par les Drs A et Z.

Au bout du compte je n'ai pas maigri ou si peu que c'est inférieur à 5 kgs. Maisje suis en paix avec la nourriture et avec moi et je ne me sens plus dévalorisée parce que je suis obèse. D'ailleurs je le vois bien dans mon milieu professionnel et amical, quand la conversation vient sur le poids il m'a été dit que mon obésité n'était pas ce qu'on voit en premier chez moi. Et je sais que les personnes qui m'ont dit cela sont sincères. D'ailleurs ça ne m'a pas empêchée de me remarier il y a à peine 4 ans avec un homme charmant que bien des minces m'envient. Parce que lui ce qu'il aime en moi c'est au delà de mon physique.

Ceci dit, j'aimerais bien perdre du poids, parce qu'être grosse c'est inconfortable, on s'essouffle facilement, on a des douleurs (j'ai passé la cinquantaine ), on a des difficultés à faire des choses simples comme lacer des chaussures parce qu'il y a un ventre interposé entre soi et les chaussures et que les bras ne sont pas assez longs (Dieu s'il te plait tu pourrais pas inventer les bras télescopiques ?), pour se couper les ongles des pieds ou se passer du vernis sur les dits ongles ... ce n'est pas facile de trouver de jolis vêtements en dehors de boutiques à 150 euros le pull et 200 euros la robe. Parce que je suis une femme, que je suis coquette, cela ne me plait pas d'être obèse. Et je n'irai jamais dire "youpi tralala vive les grosses !" Je m'accepte par défaut et parce que j'ai fait un travail sur moi montrant que ce n'est pas parce qu'on a un organisme qui stocke facilement (je n'ai pas de compulsions mais un métabolisme un peu en vrac)  on est bête ou moins efficace professionnellement ou qu'on a pas d'humour et d'amour en soi.

Donc bien que connaissant cette méthode depuis longtemps, j'ai souhaité y revenir parce que mes acquis ont 7 ans, qu'à l'époque il y a des choses que je n'avais pas approfondi sur un plan "technique" parce que je n'y étais pas prête à ce moment là et que j'espère bien en réactualisant mon approche que mon corps va bien vouloir lâcher quelques centaines de grammes surtout sur mon bidou....

Je suis bien venue ici pour maigrir.....même si c'est un tout petit peu...

Pomdereinette.
Abonné

Bonsoir à tous

et merci pour cet échange. La fatigue m'empêche de répondre au mot à mot. Déjà, Lys, je plussoie totalement ce qui a été écrit par Caramille et Soledad. Pas d'inquiétudes.

Ensuite, oui, je faisais allusion à l'échange un peu vif sur VLR (perso j'ai gardé le même pseudo, justement parce que c'est à VLR que je dois d'être ici).

A vous lire me vient une autre pensée : perso mon souci majeur sont vraiment les EME, compulsions, hyperphagie and co. Bien qu'en surpoids je ne le suis pas à un point qui m'handicape et une partie du travail pour moi consiste aussi à accepter un set point 10 kilogs en deça de ce que je m'épuisais à maintenir en vain. Par contre, lutter contre les compulsions, vider les placards en cachette, me retrouver au boulot obsédée par l'envie de biscuits, en crever de honte, bien plus que le poids là est mon souci majeur.

Anick y faisait allusion sur un autre post, et je commence à penser qu'effectivement on ne se trouve pas exactement dans la même attente par-rapport au travail ici selon notre problématique de départ.

Haut de page 
X