Que m'arrive-t-il ? - 06012012

capuccino
Marraine

Bonjour,

6 mois et j'ai l'impression de revenir à la case départ. Comme à mes débuts de LC, j'ai repris 2 kilos et je sais bien que je mange trop, au-delà de ma faim, sans faim. De nouveau    je suis mal dans ma peau alors que la tempête s'était éloignée de moi et que je vivais plus  sereinement, je n'appréhendais plus les restaurants, aucun aliment ne me faisait peur, mon poids était stable, j'étais confiante même si impatiente de maigrir. Je ne sais toujours pas où se situe la satiété, je ne sais plus si j'ai faim ou pas.

De nouveaux mes nuits sont emplies de pleurs et d'angoisse. Je pleure à l'idée de devoir passer encore des mois avec mes kilos en trop. J'angoisse à l'idée de continuer à grossir sans pouvoir m'arrêter. J'ai  tout oublié de la méthode, je n'arrive plus à faire les exercices et je stagne, je n'arrive plus à faire ma RPC et je mange. De nouveau, je me sens nulle et consciemment incompétente et je m'en veux.

Je n'en suis même pas"à tomber du vélo" je ne monte même  plus  dessus.

Mais que m'arrive-t-il ? Je ne veux pas revivre l'enfer d'avant LC.

Commentaires

AguaMaria
Marraine

Chère Cappucino...

Au fil du chemin, il y aura probablement des moments difficiles pour nous toutes. Tu fais face à l'un de ceux-ci. La première chose est de faire preuve d'un peu de compassion à ton endroit. Tu as franchi des pas de géants dans les derniers mois. Je t'ai lue dans des dizaine de post sur les forums.

Il n'est pas possible de tout accomplir parfaitement, mais les étapes franchies ne sont pas perdue. Tu ne les vois pas en ce moment, mais prends un moment et respire. Regarde la belle personne courageuse que tu es. La femme sensible et inquiète peut-être aussi, ou blessée, une qui a besoin de réconfort et de bienveillance. Tu mérites de l'amour, du respect, de la compassion, comme tu en donnes aux gens que tu aimes j'en suis certaine. Pourquoi serais-tu celle qui te jette la pierre comme je le vois dans ton post....

Garde en tête que tu vas continuer de prendre soin de toi. qu'il ne peut en être autrement... à ton rythme et à ta façon, mais que si manger te fait du bien, déguste, apprécie. Chasse la culpabilité et le sentiment d'échec. Continue de garder en tête ta faim. La faim... c'est maintenant notre phare à toutes, mais rassure-toi... tu ne peux pas la perdre, c'est elle qui se rappelle à nous. On ne peut s'éloigner et la perdre complètement. Il s'agit d'y remettre notre attention pour qu'elle nous fasse signe quand nous sommes prêtes. Quand nous y mettons notre conscience.

Courage, nous sommes là, toutes, à partager des inquiétudes, des brouillards qui nous masquent la vue, des petits pas, des grandes étapes, des succès inspirants aussi parfois et quelques fois des sentiments d'échecs qui nous permettent d'en apprendre un peu plus sur nous... Je crois que c'est possible et que nous allons y arriver.

Je te demande aussi, de me dire la même chose quand ce sera moi qui irai moins bien ;-).

Chaleureusement,

AguaMaria

lys.
Abonné

Chère Cappucino

un petit message d' encouragement ,je ne sais pas si on peut revenir à la case départ (,j ai peu d experience de lc on va dire 2 mois et j ai beaucoup de mal avec la faim la satiete etc enfin avec toutes les sensations alimentaires) mais en te lisant il me semble lire mon désespoir et surtout mes peurs et non je refuse d accepter l idée que tu sois revenue à la case départ ,tu dois traverser un moment difficile et tes peurs resurgissent mais elles n ont plus du tout la meme puissance tu vas t en apercevoir ;;;; j en suis certaine ,je pense que c est quand tout va mal que tu peux voir tes progres alors meme si c est diffivile pour toi si tu doutes c est certainement le doute une de tes grandes difficultes lache prise je sais c est difficile quand ca va mal , forces toi ,parles toi ,acceptes d aller mal et de replonger un peu , si tu acceptes je suis certaine que tu vas rebondir beaucoup plus vite qu avant et c est là que tu vas t apercevoir que tu n es pas revenue à la case départ mais que tu as bien réellemnt progresser

tiens moi au courant , face à la tempete il faut que tu glisses avec le vent ,lache prise lys

isabellej.
Abonné

Bonjour Capuccino

je peux dire par expérience que l'on ne revient jamais à la case départ

on progresse en spirale, on a l'impression qu'on recule, mais au 'train' suivant, c'est à dire quand on arrive à se remettre en selle, tous les acquis sont là, on est plus loin sur le chemin

de nombreuses fois j'ai replongé dans les compulsions

et à chaque fois que je reprenais le respect de mes sensations alimentaires, je constatais que j'avais en fait progressé, que c'était beaucoup plus facile plus naturel

ces petits accidents émaillent notre parcours parce qu'on travaille sur des choses profondes

mais en aucun cas on ne revient à la case départ

c'est une illusion de le croire, une illusion qui nous fait dire que tout est redevenu comme avant

en apparence, oui.....

mais tu verras très bientôt, quand tu 'remontras à vélo", que pédaler, tu sais déjà le faire....   tu as énormément progressé

mais ça prend du temps de retrouver des réflexes alimentaires normaux

 

est-ce que tu as repéré un élement déclencheur?   est-ce que tu pratiques de la RPC quotidiennement?

PatG.
Abonné

Bonjour Capuccino,

Je suis nouvelle ici et ne peux pas te donner de conseils autres que ceux qu'on t'a donné ci-dessus. Sauf un : ne faudrait-il pas, dans ce cas, contacter un coach afin d'avoir un entretien téléphonique ?

Un deuxième, peut-être, aussi : essayer de comprendre ce qui s'est passé. Y-a-t-il eu un événement particulier qui aurait pu déclencher cette situation ? Peut-être simplement, la fin des 6 mois avec l'impression d'être lâchée dans la nature... Toi seule, avec l'aide d'un coach, peut trouver ta réponse et/ou la solution. Bon courage !

Flowerbomb.
Abonné

je suis un peu comme toi cappuccino, après cette période d'abondance je ne sais plus où se situe ma satiété (l'ai-je jamais su d'ailleurs...) et j'ai l'impression d'être à la case départ. mais cela m'est déjà arrivé après les vacances d'été. mais non, on a pas oublié ce que l'on a appris cela revient, pratiquement d'un coup. moi quand je me sens déstabilisée j'en parle à Marie, ma coach, qui sait toujours me consoler et je me remets seule dans les rails. je pense n'avoir jamais su où se situe ma satiété car je n'ai pas perdu un gramme depuis 7 mois maintenant sur LC. mais je ne désespère pas car je ne m'accepte pas tellement comme je suis mais je me demande aussi si je m'accepterai mieux avec mes 7 kilos de moins, j'en suis pas sûre, le problème est sûrement ailleurs... alors je vais me remettre gentiment à ma pleine consciece que je ne fias plus depuis 2 semaines et on verra bien. après tout, je suis stable depuis le début et c'est toujours ça de gagné. j'ai fait Dukan il y a 2 ans et repris la moitié des 10 kilos perdus mais avec LC je me suis arrêtée là, et j'essaie de ne pas l'oublier. bon courage et fais-moi savoir dès que cela ira mieux pour toi.

Flowerbomb.
Abonné

merci isabellej,

je pense comme toi, que ce qui est acquis n'est pas perdu, mais cela fait du bien de l'entendre de quelqu'un d'autre....

caricarole.
Abonné

Capucinno, Depuis longtemps je te lis et te suis et je trouve le message d´agua maria extraordinaire!!! Alors c´est tres vrai tu as été tellement présente pour les autres que j´espere que tu trouveras aussi la force d´etre la pour toi, car meme si ce chemin est dificile, c´est le bon, alors ne te perds pas et essaies de te retrouver. Nous sommes la si tu as besoin pour t´aider!!

Carole 

Labrador.
Abonné

Bonjour Capuccino,

courage, toi qui a encouragé tant d'entre nous, tu ne peux pas avoir oublié.

Tu es dans le brouillard, le soleil va revenir. Reprends la RPC par petites doses, ceux de 3mn sont super pour aller mieux. QQ fois quand je décroche, je me les passe plusieurs fois.

Donne mous des nouvelles.

G.Apfeldorfer
Votre coach

 

Bonjour Capuccino, et bonjour à vous toutes qui faites de votre mieux pour lui soutenir le moral !

Bien évidemment, comme le disent AguaMaria, lys, isabellej, PatG, grazia, caricarole, labrador, tout le monde en somme, il n’y a pas de case départ.

Il n’y a qu’un chemin, sur lequel on avance de son mieux, et ce chemin fait fréquemment des tours et des détours.

La bonne nouvelle, Capuccino, c’est que vous avez pu constater que lorsque vous n’étiez pas la proie de vos émotions, votre comportement alimentaire s’améliorait, que travailler à prendre conscience de ses sensations alimentaires afin d’avoir une alimentation et un poids régulés était de l’ordre du possible.

Vous vivez les choses sur un mode intensément dramatique, sans doute parce qu’il vous manque une mise en perspective des événements. À trop être centrée sur le moment présent, vous perdez de vue le chemin accompli, et les étapes suivantes.

Pour avancer, nous avons besoin d’être concentrés sur ce que nous vivons, là maintenant (pleine conscience) et aussi, de considérer nos chemins de vie, les directions dans lesquelles nous allons (engagement). La route tourne, mais elle ne nous ramène pas à notre point de départ, elle continue, et nous aussi.

Merci à vous toutes, qui savez vous serrer les coudes, et vous soutenir mutuellement. Ça, c’est formidable !

Pomdereinette.
Abonné

J'arrive un peu tard, mais je voulais surenchérir sur la question de la spirale. Imagine-toi pion dans un jeu de l'oie : tu es sur la case d'à côté, tu as le sentiment d'avoir à peine progressé, mais tu as déjà fait tout un tour. Par contre, il n'y a jamais de "retour à la case départ". Ce que tu as acquis le reste. Seulement là, maintenant, tout de suite, tu n'y as pas accès, pour des raisons que toi-même peut-être ignore encore. Mais tu vas t'apercevoir que ça revient, vite. quand tu remontes sur le vélo, l'équilibre est là.

Essayez de reprendre les 3 mn de RPC me paraît pas mal. Ecrire aussi, si tu aimes ça. Perso les idées affluent quand j'écris. Et je me surprends à écrire des trucs que je ne savais même pas savoir (ah l'inconscient...) En général je finis en pleurs :-) mais kesk que ça va mieux ensuite !

Et puis, peut-être, la perspecive de la fin du programme, non ? J'avais lu ça sur l'analyse, qu'on y adhère ou pas. Que la fin d'une cure voir souvent la résurgence de tous les symptômes motifs de la consultation d'origine. Par peur. Comme pour se dire que décidément non, on n'est pas prêt à voler de ses propres ailes...

Tu en es où, depuis ton message ? Affectueuses pensées virtuelles.

Lia.
Abonné

J'arrive un peu tard pour les réponses de soutien mais ouf tout le monde a répondu plein de choses très intéressantes. Je dirai que même sans être sur le vélo tu tiens encore le guidon........j'en suis là moi, pas de reprise de poids mais un très net découragement et cette sensation de marcher à côté de train qui file devant. J'espère que ton moral va mieux surtout le sommeil qui pour moi est primordial et que tu trouves des épaules réconfortantes fussent elles virtuelles pour accueillir tes pleurs tes peurs et tes doutes.

Douces pensées pour toi.

capuccino
Marraine

Bonsoir à toutes et un très grand merci pour votre soutien. Un grand merci aussi au Dr A. pour sa réponse.

Sans doute avez-vous raison mais quand on a le nez dans le guidon, on a du mal à voir la route. Que ce soit dans ma vie perso, au boulot, je suis toujours dans le "faire", toujours en activité, toujours en mouvement et j'ai du mal à m'arrêter, à me poser pour faire le point. Sans doute ai-je du mal à m'arrêter pour ne pas avoir à me retrouver face à moi-même me direz-vous !

Depuis plusieurs semaines, je suis "à côté" de la méthode avec cette impression de ne pas comprendre de qu'on attend de moi, comme si JE ne savais pas ce que j'attends de moi. C'est difficile à expliquer car c'est vraiment confus dans ma tête.

Marie ma coatch que je contacte régulièrement m'a proposé un RV et je vais pouvoir faire le point sur ce qui ne va pas. Je suis rassurée. Là où je le suis moins c'est de me dire que je ferai peut-être partie du contingent qui n'arrive pas à maigrir même avec cette méthode (ça doit bien arriver, c'est sur).

Alors, j'ai suivi vos conseils et j'ai repris la RPC: ça aide, j'ai pris soin de moi et suis allée faire les magasins avec ma fille pour préparer les soldes, j'ai déjà vu les tailleurs que je m'offrirai (il y a 6 mois, je voulais me punir d'avoir grossi et je refusais de changer ma garde-robes), je me sui offert une robe en soie (car je le vaux bien sans doute)...Et puis une réflexion de ma fille qui m'a fait comme une gifle en pleine figure "maman, je voudrais perdre quelques kilos! Ah, non, ça ne va pas recommencer ! Non  ma chérie tu ne vas pas entrer dans cette spirale-là, je refuse de te voir flinguer ta vie comme j'ai flingué la mienne, je refuse de tout mon être, de toutes mes forces. Alors pour moi, pour elle il faut que je prenne soin de moi aujourd'hui, que je sois sereine face à LC, à mon poids pour lui prouver que ce que je lui dis gentiment est vrai "qu'il suffit d'écouter ses sensations pour maigrir ou plutôt ne pas grossir et ne pas détourner la nourriture de sa fonction première. 

Ce sor, j'ai dépassé ma satiété, ce n'est pas grave, je vais essayer d'attendre à nouveau la faim pour remanger, c'est comme qu'on fait non ?

Flowerbomb.
Abonné

Cappuccino,

 

ton dernier post me touche énormément surtout la dernière phrase....il y a quelque chose d'enfantin, un besoin d'avoir une réponse rassurante. eh bien, oui, c'est comme ça qu'on fait. courage et bonne continuation

lorraine
Marraine

Oui, c'est comme ça qu'on fait, merci de le rappeler : on écoute sa faim et si on mange trop on attend que la faim revienne...Ce soir, on est au moins deux à avoir trop mangé, pas grave.

Pensées affecteueuses

Lorraine

euphorbe.
Abonné

oui ça arrive que l'on mange trop ..... mais pas de culpabilité ici !!!!!

et oui tu attends qu'elle revienne cette "douce" faim ....

plein de courage à toi et super l'achat de la robe en soie .... ça veut dire que tu t'aimes !!!!

Chatoyante.
Abonné

Et le temps que ta faim reviennent tout doucement, tu peux en profiter pour visiter au fond de toi ce qui t'amène à passé la satiété. En visitant, comme ça, de temps à autre, un jour on fini par voir, entendre les réponses. kiss

Haut de page 
X