Satiété vite atteinte mais faim qui revient vite après - 26112013

Woophy35.
Abonné

Bonjour,

J'ai commencé ce programme depuis environ 10 jours (24 ans, IMC de 22 je crois) et j'aurais voulu l'avis d'un nutritionniste car j'atteint la sensation de satiété très vite (impression de ventre rempli après quelques bouchées et gorgées d'eau). J'ai des "soucis" digestifs (selon un Gastro : type collopathie fonctionnelle classique) et ai donc souvent le ventre tendu, balloné (pas vraiment douloureu mais plutôt inconfortable au quotidien). Aucune allergie alimentaire ni intolérence detéctée.

J'ai souvent soif et boit donc beaucoup (thé, eau plate...) tout au long de la journée, mais cela me fait aussi gonfler le ventre très vite, ce qui est désagréable cette sensation d'être "tendue et remplie" !

Pourtant je ressens bien la notrion de faim et assez vite même, mais atteint donc très (trop ?) vite la satiété (du moins j'en ai l'impression). Du coup, si je me limite strictement à m'arreter de manger dès cette satiété, je pense que je ne mangerai qu'une petite entrée pour un repas environ.

Mais le problème c'est que la faim reviendra très vite (pour avoir fait déjà des petits repas très légers, j'ai effectivement faim 1 ou 2h après...) si j'écoute cette sensation, et que cela me fera pleins de touts petits repas dans la journée, ce qui me parait très mauvais !

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des conseils (quoi manger ? Quelles quantités ? A quels moments etc...?) et certain(e)s d'entre vous ont-ils la même difficulté ?

Merci de vos réponse !

Woophy

Commentaires

rougefoncé.
Abonné

Ce que je sais, c'est qu'il faut manger quand on a faim (et seulement quand on a faim, ou encore faim). Et qu'il n'y a pas d'inconvénient à manger en plusieurs fois. Si tu manges à table avec famille c'est plus dur, mais tu peux garder la fin du repas pour plus tard. Par exemple je garde le dessert pour une collation éventuelle, si j'avais de nouveau faim.

De meilleurs conseils te seront donnés par la coach.

Lavienrose.
Abonné
En Asie, la Thaïlande par ex, les gens mangent toutes les 2h en petite quantité. Je les vois déguster plus facilement et leur santé est bonne. Je pense que tu dois écouter ton corps et ne pas te soucier des conventions !
capuccino
Marraine

Woophy35,

Visiblement des soucis digestifs t'ont conduite vers un spécialiste  qui a détecté une pathologie désagréable pour laquelle il 'a peut-être prodigué des conseils et un traitement non  ?

Ensuite, en ce qui concerne tes sensations alimentaires as-tu essayé de t'y fier sur plusieurs jours ? Je crois que cela serait une expérience intéressante et peut-être y trouverais-tu un certain confort digestif, à condition bien de manger aussi souvent que nécessaire pour répondre à ta faim. En quoi pour toi le fait de faire pleins de petits repas est-il mauvais ?

Il n'y a que l'expérience qui puisse t'aider à repérer ce qui est bien pour toi. Pour être encore plus au contact de tes sensations physiques, n'oublie pas de pratiquer la Pleine conscience.  

izabelle
Animatrice forum

J'avais lu dans un compte rendu d'une journée sur les sensations alimentaires à Paris que c'était normal d'avoir faim au bout de deux heures si on respect stricto sensu la satiété

seulement comme dans notre culture à nous, on n'a pas l'habitude de manger aussi souvent, on prend d'autres habitudes, grace à l'appétit prévisionnel, et on mange la quantité qui nous convient  par rapport à notre propre régulation sociale

 

ce n'est pas "mauvais" de faire des repas toute la journée puisqu'en effet ça se fait ailleurs,  mais simplement par rapport à notre culture à nous c'est compliqué, parfois

ensuite on peut le faire quand même si on aime ça et qu'on en a la possibilité

 

sinon,  c'est peu à  peu qu'on va prendre les habitudes de satiété pour être nourri jusqu'au repas suivant, et pouvoir manger avec les autres

pour l'instant, comme tu débutes, je trouve que c'est très bien que tu puisses observer si bien tes sensations

il y a une étape du programme où l'on travaille sur l'appétit prévisionnel, et à ce moment là  (ou même avant, car cela peut se faire assez automatiquement), tu pourras te caler sur des horaires qui te conviennent

mais chaque chose en son temps

ton attention à tes sensations pour l'instant c'est ça l'essentiel, et bravo pour ça

AFP.
Abonné

J'ajouterai que pendant la conférence du GROS il y a 15 jours, le Dr Zermati a dit qu'il y a eu énormément d'études liées au nombre de repas, le nombre de repas allant de 1 par jour à 17 par jour. A calories égales, il n'y a aucune différence en terme de perte/prise de poids.

Si c'est plus confortable pour toi, c'est très bien de manger peu et souvent, quitte à boire un thé ou une tisane pendant que ton entourage termine son repas.

Bises, AF

Woophy35.
Abonné

Bonjour et merci à tous/toutes pour vos réponses :)

Ca fait du bien de recevoir tous ces conseils, ça boost encore plus !

C'est vrai que dans notre culture, le fait de même prendre encore un gouter à l'age adulte et/ou une collation le matin paraît bizarre à pas mal de gens...mais tan pis !

Je vais essayer de respecter strictement mes sensations de satiété dans un 1er temps, quitte à faire plusieurs petits repas dans la journée, tant que ce n'est pas du grignotage du à une EME (facile à dire...on verra si j'y parviens :) !)

Quand j'y repense, je crois que je n'ai jamais en 24 ans écouté mes sensations de faim / satiété...c'est triste quand même ! Ca paraît pourtant tout naturel mais c'est une vrai découverte pour moi et une vraie volonté de changer mon comportement alimentaire qui n'est pas sain aujourd'hui ! Manger sous le coup des impulsions, des contraintes, de la fatigue, des soucis etc... j'aimerai vraiment arriver à arrêter ça ... et à écouter mon ventre plutôt ^^ !! à suivre...

 

Merci encore de vos conseils

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

Bonjour woophy,  bonjour tout le monde,

Le problème avec les sensations alimentaires,  c’est qu’on croit les percevoir et parfois ce n’est pas cela qu’on perçoit. Des douleurs peuvent être prises pour de la faim et on y croit d’autant plus que parfois manger calme la douleur. Ou bien on se fie au remplissage de son estomac pour déterminer si on a atteint la satiété. C’est en fait un bien mauvais indicateur car tout dépend de la densité calorique de ce que l’on mange. On peut se remplir le ventre avec des légumes à l’eau et alors éprouver une plénitude gastrique fugace, et à l’inverse on peut manger des aliments très nourrissants en petite quantité qui vont nous sustenter pendant plusieurs heures.

Dans le programme LineCoaching, nous privilégions ce que nous appelons le rassasiement gustatif (le terme scientifique est rassasiement sensoriel spécifique) c’est-à-dire la fin du plaisir en bouche. Pour les aliments riches, cet épuisement du plaisir gustatif est repérable à la bouchée près. Pour les aliments à faible densité calorique, on les mange traditionnellement en tant que compléments (les légumes sont la garniture de l’assiette et la viande ou le poisson sont le principal).  Pour ces aliments, un peu plus, un peu moins n’est pas très important.

Les exercices que nous proposons dans le programme permettent de bien repérer les différents niveaux de faim que l’on peut avoir,  de repérer le rassasiement gustatif, de devenir capable de manger pour le plaisir et de s’arrêter quand le plaisir est obtenu.

En résumé : oubliez votre ventre et pensez à votre bouche !

vevemartin.
Abonné

Bonjour, je ressens exactement la même chose que toi Woophy,je mange et je suis vite rassasiée,j'arrête donc de manger mais une heure après j'ai de nouveau faim,si je m'ecoutais,je pouurai manger de petites quantités pas tjs raisonnables d'ailleurs comme le chocolat toute la journée.a la fac j'avais une copine qui mangeais de petites quantités de nourriture environ toutes les heures ( petits morceaux de gruyère, pain, noix...)et elle était très mince. Alors je me demande s'il faudrait que je mange comme elle ou si ce sont  des compulsions alimentaires?

Patience
Marraine
Vevemartin, J'ai remarqué que ça m'arrive aussi si je mange vite ou si je bois beaucoup pendant mon repas. Dans les deux cas, je sors de table l'estomac plein ; mais je crois qu'il est surtout plein de liquide ou d'air ! C'est peut-être une piste pour toi ? Au plaisir de te lire
Pattie.
Ancien abonné

Vevemartin, si tu as faim, ce n'est pas du grignotage, quelle que soit l'heure ou la quantité. Si tu le sens comme ça (des petites quantités souvent), rien ne t'empêche de le faire.

Tu peux croire, au début du programme, que tu vas vouloir prendre des petites quantités de chocolat. Mais plus tu avanceras dans le programme, plus tu te rendras compte qu'en fait, oui, tu as envie de chocolat, mais qu'au bout d'un moment, il est moins bon, et qu'en revanche un fruit peut avoir une odeur enchanteresse, ou découvrir le simple plaisir d'attendre un peu pour profiter d'un repas. En tous cas, c'est ce que j'ai découvert. Ca n'empêche pas les EME, mais on découvre petit à petit que notre corps et notre cerveau ne fonctionnent pas comme on le croyait (ni comme beaucoup de "conseillers régimistes" le croient).

CORINNE138.
Abonné

bonjour, moi aussi j ai ces sensations de faim 2 à 3 h après le repas.Mais quand tu parles de ton amie qui mangeais tout le temps et etait mince, je me dis qu on n 'a pas tous le même métabolisme et j en connais qui mange plus que moi et sont minces....

Haut de page 
X