"J'ai perdu 5 kilos dans le bien-être"

Anne, 27 ans, habite à Houston 

Pourquoi Linecoaching?
Annette88:
Toutes les femmes (et certains hommes) de ma famille ont des troubles du comportement alimentaire. Ma grand-mère et ma mère étaient anorexiques. Ma mère à 65 ans n’a toujours pas fait la paix avec la nourriture. 
A l’âge de 11 ans ma mère me propose de la rejoindre dans son régime, je n’avais de problème ni de poids ni de confiance en moi mais nous étions toutes les deux excitées de partager cette aventure ensemble. C’est à ce moment-là que j’ai appris à complètement oublier mes sensations : pesée des aliments, compte de calories, aliment interdits… un bon petit soldat. 
J’ai non seulement perdu du poids qui n’était pas superflu mais suis devenue accro à la sensation d’accomplissement que me procuraient les chiffres de plus en plus petits sur la balance.
A 14 ans je faisais ma taille adulte (1m62) et 38kg. 
Pour me changer les idées mes parents m’ont envoyée en échange à l’étranger dans une famille, et comme je suis bien élevée, et ne me permettrai pas de bouder tous les repas d’une famille qui m’accueille, j’ai dû recommencer à manger et c’est là aussi que j’ai commencé à me faire vomir.
De mes 15 ans à 23 j’ai fait le yoyo oscillant généralement entre 45 et 75 kg. Mon poids le plus haut est 83 kg.
 
A 23 ans je tombe sur un article dans un magazine féminin online (Mademoiselle) qui s’intitule quelque chose comme « arrêter de compter les calories pour mincir ». L’article me renvoie sur le site du GROS, je lis tous le contenu. Je découvre avec stupéfaction qu’il n’y a rien que j’ai pu apprendre sur la nutrition toutes ces années que mon corps ne sache faire par lui-même. Tous les aliments sont autorisés et la dégustation est mon nouveau meilleur ami. C’est l’extase, je mange de tout mais surtout de ce qui me fait plaisir. Je mange pour la première fois de ma vie un yaourt qui n’est pas 0% matière grasse. 
Je perds 5 kg, ce qui était à ce moment juste ce qu’il fallait pour que je sois au poids qui me plait. Mais cette nouvelle découverte aussi précieuse soit-elle n’était pas suffisante pour me débarrasser pour de bon de mes vieux démons. 6 mois plus tard je déménage du soleil vers le froid, la pluie et la grisaille et c’est la dépression; les envies de manger émotionnelles dictent tous mes faits et gestes. Heureusement j’avais déjà entendu parlé de Linecoaching et c’est là que je décide de m’inscrire.
 
Je faisais 60 kg au moment de commencer. J’étais dans une période difficile de ma vie et en phase de prise de poids qui a atteint 65 kg. Grâce à Linecoaching, j’ai pu arrêter la prise de poids. Je sais pertinemment que sans Linecoaching mon poids aurait continué de façon fulgurante puis serait redescendu et remonte et ainsi de suite. 
J’ai ensuite réussi a gardé mon poids (65kg) stable pendant 3 ans ce qui ne m’étais jamais arrivé dans ma vie d’adulte. 
A l’issue de ces 3 ans j’ai commencé à perdre du poids, je suis passée de 65kg à 57kg. Je n’avais pas perdu espoir et j’avais conscience que tout ce que j’avais appris était la clef. Ça fait maintenant 6 mois que j’oscille entre 55 et 57 kg.
En quoi cette méthode est-elle différente ?
Annette88:
Pour moi il s’agit plus d’une méthode bien-être que d’une méthode minceur. Bien sûr elle s’adresse à des personnes ayant des rapports conflictuels avec la nourriture, mais le plus grand apprentissage de cette méthode est le respect de soi, de ses sensations, apprendre à se pardonner, se faire plaisir, se faire confiance…
Tout autre méthode minceur cherche à nous éduquer sur cette machine qu’est notre corps comment il réagit à certains aliments etc., mais ne prend pas en compte que chaque corps et diffèrent en fonction de son histoire mais aussi que le meilleur moyen d’apprendre à connaitre son corps est de l’écouter et le vivre de l’intérieur. 
Linecoaching nous enseigne à apprendre par nous même plutôt que de nous bourrer le crane avec des pseudos vérités scientifiques.
D’autre part, peu de programmes minceur reconnaissent que l’aspect psychologique a sa part de responsabilité dans la prise / perte de poids.
 
En tous cas, ma vie a changé, je sais que je ne grossirai plus ! Et quelle tranquillité incroyable que de ne plus se préoccuper de ça !
La nourriture n’est plus un problème, ni une solution d’ailleurs. Je suis presque obligée de m’inventer d’autre problème maintenant que je ne peux plus me préoccuper de mon poids ;)
Je conseillerai la méthode Linecoaching de toute évidence car c’est du bon sens ! 
Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?
Annette88:
Le parcours alimentaire m’a complétement changé et a changé ma vie, mes rapports aux gens, mon rapport à moi–même. 
Mis à part à améliorer mon rapport à la nourriture, ce pourquoi je me suis inscrite, Linecoaching m’a aidé à arrête de fumer (tabac et autre) à rencontrer et ouvrir ma porte à l’homme qui est maintenant mon mari et avec qui je suis plus qu’heureuse, à être plus tolérante et respectueuse envers les autres et moi-même… la liste et très longue. 
Beaucoup de choses ont changées qui pourraient paraitre complétement indépendantes mais qui je sais sont liées : je suis de plus en plus féministe et j’ai dernièrement arrêté de boire de l’alcool !!!!
 
Je ne me suis pas servie du parcours forme, j’ai augmenté mon activité physique et suis maintenant très sportive indépendamment du parcours.
Vos interactions avec la communauté ?
Annette88:
La messagerie est très utile. J’ai très souvent contacte un coach lorsque je me sentais abattue et impuissante. Les coaches répondaient toujours rapidement lorsque j’en avais besoin et ont su trouver les bons mots pour que je ne perde pas espoir.
 
La communauté est également très utile ! On se serre les coudes, libère ce qu’on a sur le cœur et comme c’est bon de se rendre compte qu’on est nombreux dans le même cas.
Votre outil favori ?
Annette88:

Le parcours alimentaire. Etape par étape, réaliser des expériences sur soi-même pour mieux se comprendre et s’apprivoiser.

Votre défi préféré ?
Annette88:
« Je ne mange que lorsque je rencontre la bonne faim »
Appliquer ce principe a changé ma façon de manger. Maintenant c’est tellement ancre en moi que je n’ai même plus besoin d’y faire attention, c’est naturel et je peux me permettre d’agir de façon plus flexible.
Par kim22
0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page