Hypothyroidie d'hashimoto - 27092013

illanna@mail.pf.
Abonné

Bonjour,

Je me suis inscrite sur ce site il y a deux mois et je n'ai guère eu le temps jusqu'à présent de vraiment débuter la méthode.
En effet, victime d'une fatigue intense, on va dire un épuisement total aussi bien physique que psychique, une amie gynécologue m'a fait des examens qui ont révélé un kyste ovarien, ce qui expliquait selon elle la prise de poids. (+11 kilos en 9 mois sans aucune modification dans ma diete et une pratique intense du sport)
cette prise venant s'ajouter à un surpoids ancien, j'était totalement desespérée, ne voyant pas dans mon alimentation de cause à cette brutale prise.

Pour résumer un peu, j'ai pris 15 kilos très brutalement en 2004 à la suite d'un mariage que je ne voulais pas et auquel je n'ai pas eu la force de m'opposer. 
Avant ce mariage, je n'avais jamais eu d'histoire de prblm de poids (si ce n'est les 2/3 kilos avant l'été pour etre jolie en maillot), dans ma famille pas d'obèses donc je devenais la tare de la famille.
Je me suis isolée, je me suis enfermée chez moi et j'ai développé de l'hyperphagie pendant quelques mois aggravant mon état pour arriver à +25kilos. Puis je me suis décidée à me reprendre en main.
Au prix d'intenses efforts et d'une pratique sportive de 2h par jour quotidiennement avec seulement un jour de repos par semaine, j'ai pu perdre 15 kilos, les 10 derniers ne sont jamais partis.

Alors la prise brutale de cette année m'a énormément angoissée, me renvoyant à cette période sombre, où ma vie m'avait échappé...
Et le regard des gens, enfin certains, qui vous regardent avec condescendance comme si vous étiez une feignasse qui passe son temps à se goinfrer devant des télénovelas, vautrée sur son sofa... qu'est ce que cela me fait souffrir!!!

voyant mon poids m'échapper encore, j'ai augmenté mon sport en faisant 3 sorties running (cross en montagne) de 2 h, mon cardio m'affichait lors de ses sorties des dépenses caloriques de 1000cal par sortie environ. Ce qui amène à 3000cal par semaine...
je n'ai pas modifié ma diete mais je ne me goinfre pas et ne souffre plus d'hyperphagie (je pouvais en souffrir un jour ou deux par mois avant les règles)

Mon poids a malgré ce régime continué à grimper...
puis une fatigue intense a commencé à s'installer, m'obligeant à limiter mes sorties running... et c'est ainsi que je me suis tournée vers mon amie gynéco.

Au début, j'ai cru que ce kyste était responsable de la situation (meme si il n'expliquait pas la première prise de poids au moment du mariage), mais malgré le traitement (mise au repos des ovaires), ma fatigue est restée...

Etant donné le taux d'oestrogènes excessif qui avait été révélé lors de mes examens, j'ai donc décidé de me tourner vers un endocrinologue... et là, echographie de la tyroide, examens complémentaires et résultat: HYPOTHYROIDIE d'hashimoto.
cette hypothyroidie est là depuis 2004, mon endocri me dit que c'est le choc émotionnel qui l'a déclenchée et j'ai à présent un traitement à l'euthyral, je me sens bcp mieux et en 24h j'ai perdu 2kilos et surtout je dégonfle!

Je voudrais savoir si il y a par ici des personnes qui sont atteintes de la maladie d'Hashimoto et si on pourrait se parler car étant donné la difficulté à perdre du poids qd on est atteint d'hypothyroidie, je voudrais pouvoir connaitre vos expériences?
merci

Commentaires

Lavienrose.
Abonné
Je fais partie du club!!! Je suis sous levothyrox depuis 1999. Moralement c'est horrible, je te confirme.j'ai passé un an à vouloir me suicider je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait car je suis de nature joyeuse !! Si tu as besoin d'échanger je suis partante! L
illanna@mail.pf.
Abonné

Bonjour Lavieenrose,

Oui ce serait bien que l'on échange puisque nous partageons la meme condition.

Je te confirme que cette impression d'etre depressive est horrible à vivre, voir cette balance afficher semaine après semaine et ce, quoi que l'on fasse...+1kg... +2kg... c'est moralement usant....

Je n'en suis pas arrivé à vouloir réellement me suicider mais j'ai été très attaquée moralement...

Mais le pire du pire pour moi est le regard des autres... à titre d'exemple: je vais à la pharmacie pour acheter un truc contre la rétention d'eau (je ne savais pas encore pour l'hypothyroidie à ce moment là), la pharmacienne toute gentille me dit:
-oui ce produit est bien mais cela ne sera pas suffisant.
moi: cela ne sera pas suffisant? comment ça?
-elle: oui il faut arreter de manger des sucreries et de boire des sodas. il faut manger davantage de fruits et de légumes

Intérieurement j'avais envie de la baffer! Surtout que je ne mange ni sucreries ni ne bois de soda... que je suis pesco-végétarienne et que je ne mange rien de tout préparé... ma diète est saine!

L'image que j'envoie aux autres, c'est ça qui me flingue le plus!

Mais malgré tout, pour moi avoir eu le diagnostic d'hypothyroidie a qd meme mis un mot sur mes maux... et m'a soulagée me libérant de certaines crises alimentaires que je pouvais faire....

Mais le démon est toujours là et je dois rester vigilante...

Tu es sous Levothyrox depuis 1999 donc je suppose que ton prblm est surtout un lié à un dysfonctionnement des T4?
As tu réussi à perdre du poids?
Quelle a été ton expérience?
As tu developpé des EME suite à ton diagnostic ou avant?
Comment se passe ton expérience avec linecoaching?

merci
 

Lauvie.
Abonné
Bonjour ! Moi aussi j'ai Hashimoto, je suis sous levothyrox depuis 5 ans. J'ai eu quelques mois d'état dépressif et de grosse prise de poids alors que je ne mangeais pas grand chose. On m'a dit que ça avait peut être été déclenché par l'annonce du second cancer de mon père. Une fois le traitement en place le moral est revenu mais la réalité est qu'accepter cette maladie et devoir prendre des médicaments à vie a été très dur à accepter. Je me disais que je commençais par détruire toute seule ma thyroïde et puis après mon corps allait choisir de détruire quel organe ? Donc des réflexions pas forcément logiques Ensuite j'ai l'impression que j'ai eu une période ou des que quelque chose n'allait pas je pensais que c'était lié a Hashimoto. Avec le recul je pense que comme la thyroïde régit beaucoup de choses c'est facile de tout lui mettre dessus mais ça ne sert pas a grand chose. J'ai plus l'impression que je paniquais toute seule en me disant que ça n'allait pas Après 2 ans j'ai arrêté de penser a Hashimoto, quand j'étais fatiguée j'étais fatiguée comme tout le monde voilà Pour ce qui est du poids, il y a deux ans j'ai perdu 8kg en six mois pour arriver a 52kg pour 1m62. Donc c'est tout à fait faisable de maigrir avec Hashimoto, je pense qu'il angoisse de ne pas y arriver mais avec un traitement adapte je pense que pour ma part j'ai les mêmes chances que le reste de la population La j'ai repris du poids dont j'ai du mal à me défaire mais c'est suite a ma grossesse ! Je pense que j'ai un métabolisme assez pourri et que je fais parti des personnes qui grossissent facilement (pas comme ma mère qui mange des tonnes sans maigrir) donc mes besoins en nourriture sont peut être inférieurs à d'autres femmes, mais il est difficile de dire si Hashimoto est responsable ou non Je préfère me dire que mes soucis de poids sont lies à mon comportement face à la nourriture (manger plus que ma faim) et non à ma thyroïde, comme ça je me sens libre de progresser ! Et après tout si la thyroïde fait baisser le métabolisme, je suppose que la faim baisse pour que nous adaptions nos repas à n os besoin réduits !
nana51.
Abonné
Bonsoir, je viens de me connecter, et je. Découvre. Le. Sujet. Du forum. J'ai. Une hypothyroidie d hashimoto. Jai exactement. Les mêmes. Symptômes. Je prends. Du. Levothyrox depuis 6ans ma maladie. Auto immune. S'est. Déclenchée a la suite. D'un. Choc psychologique et. Je connais. Bien. Tous. Ces. Symptômes. De fatigues de déprime. Je. Ne le partage. Avec personne, c'est. Épuisant ainsi que. Les prises de poids sans manger grand. Chose. Je souhaite. Sincèrement. Entrer. En contact. Avec vous. Je me sentirais. Moins seule.
illanna@mail.pf.
Abonné

bonjour nana51
contactons nous en message privé.
bises

illanna@mail.pf.
Abonné

Bonjour Lauvie,

Merci pour ton témoignage qui me redonne espoir.
En effet, je me disais qu'avec une hypothyroidie, perdre le poids est bcp plus dur mais avec un traitement adapté je pense que l'on doit se retrouver au bout d'un certain temps à un niveau normal. c'est en tout cas ce que j'espere.

merci d'avoir partagé ton expérience.

Stéph27.
Inscrit

bonjour, 

j'arrive plus tard mais moi aussi on vient de me diagnostiquer une hyperthyroidie avec un kiste de 33mm sur la Thyroide en août dernier. Grosse grosse galère effectivement : oèdème, prise de poids tous les jours, énorme fatigue, déprime, essoufflement, etc etc. J'ai pris 8kgs en 2 mois. J'avais accouché 2 ans plus tôt (accouchement très difficile qui est certainement à l'origine de mon dérèglement) impossible de perdre mes 12kgs de la grossesse auquel s'ajoute les 8kgs. Aie aie aie!!! Passage très difficile, je suis sous lévothyrox depuis 4 mois, les symptômes commencent à partir mais c'est long. Je suis inscrite depuis 17 jours sur linecoaching et depuis j'ai l'impression que ça va mieux, je fais les exos de sport qui me font un bien fou, je commence à perdre du poids j'ai l'impression de sortir la tête de l'eau. Quelle maladie de merde!!! 

Lauvie.
Abonné
Je voulais juste te souhaiter bon courage Steph, je suis sûre que ton passage sous Levothyrox va bien se passer! Ce qu'il faut garder à l'esprit c'est que cette maladie de nous définit pas ! Elle ne nous aide pas bien sur, mais il ne faut surtout pas s'enfermer avec elle en se demandant si elle est responsable de nos tous nos soucis :) une fois ton traitement bien stabilisé tu vas voir que ça finit par être un non sujet, enfin j'espère que tu le vivras comme ça après quelques temps ! Ce que je me dis aussi par rapport à Hashimoto c'est que si j'ai des difficultés à maigrir c'est bien sur parce que je mange sans faim à cause du stress mais également parce qu'il faut l'avouer : on vieillit ! Et même si je ´ai que 30 ans, l'âge modifie quand même les réactions de notre corps notamment face au poids Donc je maintiens qu'avec un traitement bien en place et un bon suivi, la vie est belle :)
catnais.
Abonné

Bonjour, je suis d'accord avec Lauvie, cela fait 8 ans maintenant que je suis sous levothyrox et à part les quelques fois ou elle s'est déréglée elle n'empêche en rien d'être joyeuse, vivante de faire du sport de vivre sa vie pleinement.

Une fois que le dosage est le bon (et petite indication c'est vous qui le saurez c'est votre corps qui vous dira ca y est c'est le bon) pour vous dire après plusieurs changements de dosages j'ai pensé à mes réactions et j'ai changé mon dosage de moi-même je prends sur 3 jours 125.125.100 et c'est super, mon médecin est d'accord avec moi

 

 

et vive la vie
Haut de page 
X