Théoriquement, vous mangez peu. Qu'en est-il réellement ?

1
Théoriquement, vous mangez peu. Qu'en est-il réellement ?

Savez-vous réellement combien de calories vous ingurgitez par jour? Vous croyez être un petit mangeur ou au contraire, vous avez l’impression de manger beaucoup... Prenez le temps d’observer votre comportement, c'est une clé pour mincir !

Fred a l'impression de manger peu mais il grignote beaucoup !

« Je suis un petit mangeur ! », se défend Fred. Son petit ventre rond semble pourtant indiquer le contraire. D’où vient le "problème"? Fred fait le calcul. Chaque jour, au bureau, il avale au moins trois cafés avec deux sucres chacun. Vers 18 heures, il fait une pause avec une cannette de soda. Il a un peu honte de l’admettre, mais il lui arrive de craquer sur des nounours en chocolat en quittant le bureau. Fred est un faux petit mangeur. En effet, il consomme des repas équilibrés et en comparaison, il mange moins que ses collègues. Mais il grignote beaucoup en dehors des repas et avale des aliments à forte valeur calorique comme les biscuits, les barres chocolatées, les cacahuètes, qui ne correspondent pas vraiment à son activité physique. Fred est en fait un bon mangeur. Ce n’est pas grave ! Il faut seulement qu’il en soit conscient. Il se rendra compte que ses cannettes de boisson gazeuse représentent 140 calories chacune. C'est loin d'être négligeable et peut faire prendre jusqu'à 6 kg par an quand elles sont consommées en plus de la faim ! Attention donc aux calories cachées : vous pouvez consommez bien plus de calories par jour que ce que vous ne pouviez penser.

Comment modifier son comportement alimentaire ?

Etre conscient de ce qu’on mange est l’une des premières étapes si l’on veut maigrir. Gérard Apfeldorfer, spécialiste des thérapies comportementales et cognitives, conseille ainsi pour maigrir de tenir un carnet alimentaire où sont notés tous les repas et grignotages de la journée. Il s’agit d’"accepter de regarder la vérité en face (...) et déterminer le style alimentaire qui est le vôtre". Tout excès alimentaire sera ainsi dépisté. Cette démarche s'avère essentielle car elle permet de comptabiliser le nombre de calories par jour. Gérard Apfeldorfer suggère aussi de tenir un carnet explorateur : un cahier où noter ses envies, ses frustrations. Il nous raconte l’histoire de Thérèse, 56 ans, 1m64 pour 94 kilos. Le carnet lui a permis de mieux comprendre d’où venait son surpoids : le réflexe de toujours manger avec les autres (enfants, petits-enfants) pour qu’ils aient un repas convivial, de manger vite pour s’occuper d’eux ou encore l’habitude de finir les restes pour ne pas gâcher.

Le carnet officialise chaque prise alimentaire, même le petit encas que l’on aura tendance à considérer comme insignifiant. Cette période d’observation permet donc de comprendre où se situent les calories insidieuses que l’on ingurgite chaque jour et que l’on peut facilement éliminer. Cela se joue à peu de choses ! Comme le remarque Brian Wansink dans Conditionnés pour trop manger, 20 calories par jour en plus des besoins - un sucre dans un café, ou un demi yaourt à 0 % de matières grasses - font prendre 1 kg en un an quand ces calories ne sont pas prises en compte par la régulation physiologique. Autant d’occasions manquées de perdre du poids ! Si vous souhaitez améliorer votre comportement alimentaire, il est temps de prendre conscience de votre alimentation.

 

Pour en savoir plus :

Maigrir, c’est dans la tête aux éditions Odile Jacob (1997), de Gérard Apfeldorfer

1

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X