Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Mon attitude réconfortante du jour

Linecoaching au quotidien Mon vécu du programme
Animatrice forum En or (1004) Très actif (30)
03 Mar 2016 à 18h

Ce dont je m'aperçois, c'est que beaucoup d'entre nous,  en plus de vivre régulièrement un trouble du réconfort sur le plan alimentaire  (l'envie de manger émotionnelle qui tourne à la compulsion),   vivons  un trouble du réconfort sur le plan psychologique

nous avons du mal à avoir envers nous-même une véritable attitude réconfortante et bienveillante

 

moi-même ce n'est qu'au bout de plusieurs mois de pleine conscience que j'ai pu réellement pouvoir trouver envers moi-même une attitude plus présente,   plus bienveillante

 

d'ailleurs souvent la nourriture est LA béquille  quand  notre propre bienveillance est absente

 

ce fil est donc une proposition  pour cultiver au quotidien  une attitude réconfortante envers nous-même, d'une façon ou d'une autre, en DEUX phases :

- une pensée et une attitude bienveillante envers nous-même

ex : c'est dur pour moi,   je suis courageuse,  je vis des choses difficiles, je suis de tout coeur avec moi, je suis là pour moi

pensez à ce que vous diriez à quelqu'un qui vit une épreuve à laquelle vous ne pouvez rien

- un acte réconfortant pour soi

celui que vous voulez, du moment qu'il est véritablement réconfortant et réalisé dans ce seul but :    manger un carré de chocolat, prendre un bain, voir un film, se blottir dans son lit, lire un livre, boire une tisane, prendre une douche, téléphoner à un ami, se faire une bouillote, marcher sous la pluie, s'exposer au soleil, s'auto-masser, se faire masser, aller au ciné,  etc,  etc......

 

 

Allez c'est parti pour ceux qui veullent s'entraîner à se réconforter....  cela ne prend pas de temps, mais ça change les habitudes.....

Voir le dernier message

49 commentaires

mon attitude réconfortante : prendre en compte ma fatigue et mon état émotionnel et m'octroyer de la détente

Hello tout l'monde,

Mon attitude réconfortante du jour : partir d'où je me sens aujourd'hui pour avancer. J'ai passé un week-end épuisant après deux mauvaises nuits ... du coup, ce matin, pas tout àfait reposée, c'est un peu comme si je passais derrière le tableau de bord : je regarde où j'en suis, je fais le point sur les "constantes" (état de forme physique, humeur, envies, besoins, agenda ...) ... je mixe le tout et réalisant que la forme est toute moyenne, je ne mets pas la pression et fais une chose après l'autre sans en prévoir trop (de toute façon en ce moment, je procrastine trop qd je mets la barre trop haut).

Bonne journée et bienveillance à vous!

Loli

mon attitude réconfortante du jour c'est être présente à moi-même pour me confronter aux émotions existentielles qui me traversent en ce moment (eh oui la crise de la quarantaine cela n'est pas un mythe)  et dont je viens de prendre conscience de manière plus précise

 

et de façon symbolique, je pense me faire un bon petit plat ce soir à base de légumes frais, pour symbolser cette présence à moi-même en conscience

Ah ouais ... ça c'est un bon lot d'émotions : la réalisation du temps qui passe ! Plein de bienveillance pour toi Izabelle pour vivre tout cela.

Je trouve cela complexe aussi : j'oscille beaucoup entre accepter simplement (en même temps la raison me mènerait à penser que le passage du temps est inéluctable ;)) et me rebiffer (un peu à la manière d'un fou qui refuse la réalité). En ce moment, pas vraiment de matière à y penser mais je fais confiance à la vie pour me remettre un truc sous le nez ... un cheveu blanc, quelqu'un qui me demandera si l'époque des gramophones c'était bien, hihi ... enfin, j'en plaisante mais pas facile tout ça.

Pas trop trop de pensées bienveillantes ni d'attitude réconfortabte ces jours-ci ... affaire à suivre. Ah si tiens, en ce moment puisque je me sens rejetée par mon homme (qui parle "en général" de nous installer ensemble un jour, et pas de dte précise pour le faire plus spécifiquement ... et encore que si je mets ça sur le tapis). Bref ... je pense qu'une attitude réconfortante pourrait être 1) de lui faire part de mon ressenti (plutôt que d'être juste déçue et du coup de sembler pas intéressée par tout ce qu'on fait en ce moment), 2) prendre vraiment soin de ma petite personne qui se sent si rejettée (dommage que je ne me souvienne plus à quelle occasion j'avais lu ce commentaire d'Izabelle qui disait qu'il serait chouette de savoir soigner non petite personne blessée comme on le ferait pour une super amie ...et non, en nous flagellant).

dans mon cas cela n'est pas le temps qui passe qui me pose problème, mais plutôt l'émergence de plein plein d'énergies de réalisations, plutôt chouette  sauf que cela se heurte à certains obstacles, les mêmes qui m'ont fait garder tout cela en dedans toutes ces années, cela provoque donc la frustration et aussi le souvenir de tout cela

en même temps je suis maintenant bien plus à même de mener ma barque qu'à 15 ans, donc c'est positif

mais c'est juste une période de vie où le statut quo  ne peut plus exister

 

concernant ton sentiment de rejet, cela serait bien que tu puisses faire l'expérience de le ressentir en pleine conscience, dans ton corps

c'est certainement relié à une émotion de tristesse  et-ou de colère

essaie de sentir cette émotion dans ton corps

essaie de te centrer sur les sensations physiques et ne pars pas dans des images-pensées-souvenirs-phrases automatiques

fais de la place à ce ressenti à l'intérieur de ton corps

 

 

 

ensuite, un peu plus tard, exprime ton ressenti à ton ami  si cela a encore lieu d'être

être connectée à tes émotions  et  un peu détachée des pensées te permettra de trouver-sentir la bonne attitude

 

 

 

mon attitude réconfortante du jour : je me suis fait un petit déjeuner royal : toasts avec des oeuf brouillé et roquette du jardin, et puis des fraises du jardin fraichement cueillies

Ah autant pour moi Izabelle, effectivement je n'étais pas du tout partie dans la bonne direction il semblerait. Toutefois, je ne suis pas sûre d'avoir pigé ce que tu entends par "l'énergie de réalisations". Meme si bien sûr le principal c'est que tu te comprennes toi. Mais bon, au cas où, je demande :)

Et merci beaucoup pour tes pistes de travail. C'est vrai que ça passe souvent par là au départ : ressentir dans son corps. Et bizarrement, je n'y """pense"""" jamais :p Et très bonne idée, je vais déjà commencer par vivre mes ressentis physiques, pour vider ce méli-mélo de toutes les pensées qui s'affolent en cascade et pouvoir lui exprimer ce ressenti sans considérer l'amoureux comme l'ennemi à annihiler hihi puisque responsable de mes bobos (enfin, dans ma tête ... hein, puisque je suis la première à dire (aux autres !) qu'il faut être 2 pour danser le tango.

Bisous tutti

PS : ah la la ... déjà on exprime le problème et il perd de son envergure.

simplement beaucoup d'énergie pour réaliser des choses qui me tiennent à coeur

alors ce que je fais seule  ok, mais comme mon dada c'est le relationnel,  ce qui demande que les autres se bougent c'est plus compliqué  smiley

Ah ok, compris. Merci !

alors aujourd'hui j'étais bien crevée en rentrant du sport alors je me suis pris des cerises et j'ai picoré allongée sur le canapé en voyant un biopic sur Maria Montessori

CA c'est vraiment super de nommer très consciemment la nourriture réconfortante comme tel ... le nombre de fois où j'utilise la nourriture comme un doudou mais sans l'identifier ainsi .. du coup, je crois que plein de choses m'échappent. Mais là devant un docu, allongéeet avec des cerises ... c'est vraiment le suprême du réconfort !! bravo, ça devait être agréable

Pour ma part, je vais être gentille avec moi et faire un petit cluque (dodo) dans pas longtemps ... ma carcasse est fatiguée de cette nuit de chaos (chat fou qui nous grimpe dessus toute la nuit)

voilà, ce serait un bon début

Loli