l'eau et la satiété - 22122011

romie.
Abonné

Bonjour!

Une question qui me taraude : faut-il apprendre à maitriser la sensation de sa satiété avec  l'eau...je m'explique : j'ai tendance à beaucoup boire (de l'eau donc), en mangeant, ce qui me remplit rapidement l'estomac et me donne rapidement une impression de satiété que je n'obtiens finalement pas vraiment avec la nourriture mais avec la combinaison nourriture + eau, s'en suit généralement des troubles de la digestion (ballonements, ventre gonflé etc.), puisque je bois trop, enfin c'est l'impression que j'ai.

Faut-il donc éviter de boire pendant les repas (en buvant avant ou après)?

Bonne journée!

Romie

Commentaires

amie35.
Ancien abonné

Bonjour,

J'ai la meme interrogation concernant le sentiment de satiété avec l'eau.

Pendant mes nombreux régimes, j'avais besoin de ressentir un sentiment d'etre remplie, avec la peau du ventre tendue. Alors je buvais des litres de thé.

Il y a quelques mois j'ai pris conscience de cela, mon osthéo m'a dit que j'avais  une saturation au niveau des reins,  et des sensations de  ballonements.

Aujourd'"hui j'essaie de ne me plus remplir d'eau,  mais je le fais avec de la nourriture, et cela me procure une sensation de  bien etre.

En effet, d'apres le Docteur Zermati, cette sensation d'avoir la peau du ventre tendue à un effet anesthésiant sur l'organisme. Reste à savoir ce que j'essaie d'anesthésier en mangeant de la nourriture.

 je ne sais pas si le partage de mon expérience peut correspondre à la tienne, mais je suis impatiente d'avoir l'avis des professionnels sur ce sujet.

Bonne journée

Amie

 

romie.
Abonné

Bonjour Amie,

je te remercie pour ta réponse, c'est toujours agréable de se sentir moins seule dans une situation. moi je n'aime pas cette sensation d'être trop remplie par contre. quand je mange et que je bois trop j'ai des douleurs au ventre et mon ventre est tout gonflé, je déteste cette sensation et voir mon bidon qui ressort comme si j'étais enceinte de 4 mois....en plus je me sens lourde, ma digestion traine en longueur( enfin c'est l'impression que j'ai), j'ai envie de dormir etc.

mais j'ai soif! en mangeant surtout. En dehors des repas je ne bois quasiment pas d'eau, hormis du thé dans la matinée et en fin de journée.

moi aussi j'ai vraiment envie de connaître l'avis des pros.

A bientôt

Romie

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

Bonjour romie,

Voilà l'avis des pros!

Se remplir l’estomac procure un faux sentiment de satiété. La satiété correspond à un désintérêt pour la nourriture. C’est en fait la disparition de la faim.

À ne pas confondre avec le rassasiement, qui consiste en la fin du plaisir gustatif pour un aliment donné. On dira qu’on est rassasié de steak-frites, par exemple, mais on peut avoir encore faim pour un dessert. À la fin du dessert (ou au milieu) si tout va bien, on sera arrivé à satiété, on aura le sentiment qu’on « a ce qu’il faut », et on se désintéressera de la nourriture.

Chercher à se remplir l’estomac, cela s’appelle une boulimie. Pourquoi faire des boulimies ? Parce que, sur le coup, ce remplissage de l’estomac provoque des sensations intenses qui calment, qui étouffent les pensées et les émotions pénibles, qui procurent donc une forme de réconfort.

La plupart du temps, la culpabilité d’avoir fait une boulimie apparaît vite, et on s’aperçoit qu’on n’a fait que changer de problème.

Les boulimies les plus efficaces face aux EME sont celles faites avec des aliments riches. Mais on peut aussi faire des boulimies d’eau, de fromage blanc à 0%, de légumes à l’eau. C’est moins efficace, mais on a aussi moins de culpabilité.

Les boulimies d’eau aboutissent à ce qu’on appelle la potomanie. Les reins éliminent l’eau en excès, on a alors soif, on reboit trop, et ainsi de suite. La potomanie, lorsqu’elle atteint 6 à 10 litres d’eau par jour, peut aboutir à des dérèglements hydro-électrolytiques (perte dangereuse de sodium et potassium pouvant aller jusqu’à un arrêt cardiaque) et des problèmes rénaux.

Le programme LineCoaching devrait vous aider à sortir de ce genre de cercle vicieux, à vous débarrasser de ce besoin de vous remplir, et vous réhabituer à sortir de table avec un estomac qui n’est pas plein. Vous réapprendrez d’une part à vous fier à vos sensations alimentaires, et d’autre part, à travailler sur vos EME, augmenter votre tolérance émotionnelle afin de ne plus avoir besoin de recourir aux subterfuges boulimiques.

Sortir de la potomanie n'est souvent pas si simple: lorsqu'on a pris l'habitude de boire autant d'eau, on a vite soif si on boit moins. Aussi faut-il diminuer progressivement les quantités d'eau consommées, pour revenir à une consommation normale, soit, dans des conditions ordinaires, environ 1 à 2 litres, selon le climat, les efforts physiques, le type d'aliments consommés.

Bon, nous sommes en période de fêtes. Quels sujets difficiles! Alors, soyez permissives avec vous-même, tout en restant dans votre zone de confort. Mangez et buvez pour le plaisir, et si vous mangez et buvez (pas toujours de l'eau) parfois trop, attendez que l'appétit (et la soif) vous reviennent. Joyeuses fêtes!

amie35.
Ancien abonné

Bonjour,

Merci pour la rapidité et la qualité de la réponse que vous nous faites.

Je viens de découvrir plusieurs révélations sur mon comportement.

 

Pour la première fois, je découvre que je suis boulimique, alors que je pensais être uniquement Hyperphagique.

J’en ai avalé des litres d’eau (mais je n’ai jamais dépassé les 2.5 litres en périodes de régimes intenses) et des kilos de fromages blancs pour compenser… pendant les périodes de régimes.

 

je confonds la satiété et le rassasiement et le fait de vouloir me remplir brouille encore plus les sensations.

 

Il y a encore beaucoup de travail pour arriver à une attitude sereine de comportement alimentaire.

Depuis quelques semaines, j’ai pris conscience de l’erreur de vouloir me remplir j’évite donc de boire trop (particulièrement en fin de repas) et de trop manger,  pour éviter la sensation de remplissage.

Maintenant que j’ai bien compris la définition de satiété et de rassasiement, je vais travailler pour le ressentir aux niveaux corporels.

En ce qui concerne la boulimie et les émotions, je verrais cela un peu plus tard

A chaque jour un petit pas, mais j'ai quand même le sentiment d'être passer à coté d'une partie du programme....

Merci encore et joyeuses fetes de fin d'années.

euphorbe.
Abonné

eh bien je découvre que j'étais boulimique avec des aliments comme le fromage blanc et l'eau ou les pommes ....

je n'en reviens pas !!!!!

bonne journée ....

icietlaba.
Abonné

[quote=euphorbe]

eh bien je découvre que j'étais boulimique avec des aliments comme le fromage blanc et l'eau ou les pommes ....

je n'en reviens pas !!!!!

bonne journée ....

[/quote]

 

 

De même pour moi....

Qui dit remplissage dit Boulimie...Et moi qui me remplissais de fromage blanc 0% et de proteines

quand je faisais le regime D...

 

Une decouverte...je pensais que la boulimie etait un manque de controle dû à la restriction cognitive qu'occasionne

les regimes..Le linchage, ou boulimie...Et finalement nous revoilà au même point ici avec les aliments non grossissant...

 

Bref...Merci à vous !!!!

PiaMaria.
Abonné

C'est intéressant la question que tu poses, romie. Moi aussi je suis une grande buveuse d'eau, je l'ai toujours été, à toute heure du jour, et parfois de la nuit (je ne peux pas dormir sans un verre d'eau sur ma table de nuit, même si souvent je n'en bois rien ou presque).

Il y a quelques années, je me suis aperçue que ça avait des inconvénients de boire autant (je pense que j'étais à environ 3-4 litres par jour). Primo... il fallait toujours que j'aille aux toilettes! Pas forcément pratique. Secundo, j'avais aussi remarqué que ça perturbait ma digestion.

Aujourd'hui, je bois moins. Quand je dois boire en mangeant, je garde un peu l'eau en bouche, je la "mâche", et ça me permet de ne pas ressentir la soif comme impérieuse. Ca m'a aidé à résoudre les petits désagréments cités plus hauts.

romie.
Abonné

Bonjour, et merci Doc pour la réponse, et tout le monde pour les commentaires!

effectivement moi aussi je confonds peut-etre satiété et rassasiement, mais j'avoue ne pas encore faire la différence.....en tout cas me voilà déjà avec 2.5 kgs en moins depuis le début du programme, soit en deux semaines. je mange de tout et à ma faim, d'autant que je n'aime pas avoir cette imporession d'être trop remplie avec mauvaise digestion occasionnée par trop d'eau bue pendant le repas.

mais je ne bois pas beaucoup, hormis pendant le repas....je n'ai vraiment pas l'impression que ce soit de la boulimie....quoique, va falloir que je me penche sur la question finalement!

je dois boire à peine 0.5 l d'eau par jour, plutot pendant les repas...il faut dire aussi que je mange souvent épicé, c'est peut-être lié....une chose est certaine, je bois parce que j'ai soif, donc à moi de limiter cela je pense, pour me concentrer justement sur mes sensations de satiété....

 

romie.
Abonné

Salut Icietlaba,

c'est vrai que moi aussi je me suis souvent remplie avant de soupe chinoise...plein d'eau dedans et come j'ajoutais du piment, je buvais encore de l'eau avec.....

d'ailleurs depuis que j'ai commencé LC, ces soupes ne me disent vraiment plus rien...je les trouve vraiment plus bonnes....

Lisette.
Abonné

Mettons que l'eau ne soit pas un bon moyen de satiété mais est ce qu'on peut pas se dire qu'un bon thé dans l'après midi sur une EME est un moyen de s'apaiser sans se nourrir? Est ce un mauvais palliatif?

Chatoyante.
Abonné

Il m'arrive aussi de trouver du réconfort dans certains breuvage, comme mon café du matin.

Ou même celui d'après le souper... je ne pense pas qu'il faille viser à éliminer toute les source de réconfort associé à ce qui s'avale.

Selon moi, il n'y a rien de mal à un bon thé même si c'est sur une EME... mais bon, peut-être je me trompe.

euphorbe.
Abonné

un bon thé vert parfumé .... dans l'après midi .... ça me réconforte, ça me rassure !!!!

je vais donc continuer à m'en offrir .... je ne pense pas que ce soit ça de la boulimie (il faudrait poser la question au chat de mercredi mais je serai au travail ...)

mais peut-être que je me trompte ???????

bonne année merveilleuse à toutes et tous

romie.
Abonné

Bonnes année à toutes!

je ne pense pas qu'il faille arrêter de boire, y  compris du thé non? moi j'ai toujours du mal à ne pas trop boire en mangeant par contre! mais le thé ça me maintient en forme je trouve et le matin je bois facilement un demi-litre d'eau (en thé).

romie

amie35.
Ancien abonné

L'eau n'est pas un moyen de satiété, parce que l'eau ne nourrit pas elle permet de se remplir et de "combler un vide ".

Je sais que j'ai utilisé l'eau pour me remplir,et j'en ai conscience parce que je buvais pour remplir mon estomac ( je l'ai fait aussi avec du fromage blanc )jusqu'à que la peau soit légérement tendue.

Comme le décrit bien le Dr Zermati , cette effet de peau du ventre tendue est anesthésiant, ce qui permet de couvrir des EMEs;

Soyez à l'écoute de votre ressenti lorsque vous buvez et vous saurez si vous utilisez de l'eau lorsque vous avez soif ou si c'est pour vous remplir d'un aliment qui  ne déclenche pas de culpabilité.

Amie

cath40.
Abonné

Bonjour,

Pour moi c’est l’inverse,  pendant les repas je bois rarement de l’eau. Cela depuis mon 1errégime imposé par un pédiatre au début de mon adolescence. Surveillée par ma mère  Il ne fallait pas que je boive pendant les repas et j’ai gardé cette habitude (sauf quand il y a du bon vin…). J’ai mal vécu cette période et avec le recul je leur en veux car  je n’étais vraiment pas grosse du tout !!!  

Par contre, suite à mes nombreux régimes,  je bois souvent du coca-light en dehors des repas  et j’ai compris grâce à ce programme que je n’étais pas accro à cette boisson mais que j’avais aussi des EBE…  A ces émotions !... C’est vraiment le fond de mon problème et ça me désespère d’avancer  à vitesse d’escargot.

Bonne journée.

petitsel.
Abonné

J'avoue que depuis le démarrage de la méthode, je me pose aussi beaucoup la question de l'eau...

comme pour les 3 repas par jour etc... j'ai incrusté dans ma petite tête qu'il faut boire au moins 1,5l d'eau par jour (enfin de liquides)... et depuis le début du programme, tout ce que j'ingurgite c'est en tout état de fait, parce que j'ai faim, ou soif... alors je me rends compte que je bois beaucoup moins, entre 0,5 et 1l / jour...

Gravé en dur aussi dans ma tête, il y a aussi "il faut boire avant d'avoir soif !! si tu as soif ça veut dire que tu es deshydratée!"... alors j'ai toujours pris l'habitude de me forcer à boire (et en particulier quand j'avais Dukan ou j'avais eu tellement peur de m'abimer les reins...)

Bref j'avoue que je suis un peu perdue...

Pour l'instant je suis mes sensations, à savoir je bois quand j'ai soif (généralement en dehors des repas) même si c'est moins que le 1,5l recommandé, mais je reste perplexe :-)

Mimi.
Abonné

bonjour Petitsel,

je ne sais pas si ça peut t'aider mais il y a quelques années un cardiologue qui fesait un cours nous expliquait que boire parce qu'il faut boire boire 1.5 l par jour n'était pas forcément bénéfique, pour certaine personne cela peut même être nocif. De même qu'à une époque on nous disait : il ne faut pas manger le jaune de l'oeuf c'est mauvais pour le cholestérol (oui si tu as du cholestérol en quantité,) et encore...

Parfois j'ai l'impression de tellement avoir suivi de régimes : "boire, pas boire, manger, pas manger, à telle heure, un sachet hyperprotéiné...) qu'aujourd'hui mon cerveau c'est détaché de mon corps et je ne reconnais plus rien je me suis même rendu compte que je mangeais pour assouvir ma soif!!

romie.
Abonné

coucou mimi !

pour moi aussi j'ai trouvé difficile au début d'arrêter de réfléchir en termes d'équilibre alimentaire, ou plutot de pseudo équilibre inculqué dans tous les régimes testés....1.5 l d'eau par jour, 5 fruits et légumes (ou 10 je sais meme plus), un laitage, pas trop de pain etc....ca me saoulait tellement que je ne fais plus du tout attention à cela et je crois que j'ai vraiment réussi à écouter mon corps et ses besoins...

il faut réussir à mettre à plat toutes ces recommandations...pas évident quand sur la boite de céréales du petit le matin c'est déjà écrit  que pour un petit déjeuner il FAUT prendre un laitage, les céréales tout en sucre, un fruit etc....

je me dis qu'il faut plutot faire confiance et écouter son corps...c'est d'ailleurs là toute la difficulté, mais quand on y parvient, au moins un peu, j'ai l'impression qu'on se réconcilie avec lui.

Bien à toi

Romie

Haut de page 
X