Les choses les plus "étranges" que vous avez faites pour maigrir ...

adbonte
Votre coach

"étranges" pour ne pas écrire "stupides" ... car avec du recul, je les trouve bien stupides maintenant ! 

Je vais les énumérer dans le désordre, comme elles me viennent à l'esprit :

  • j'ai essayé de me nourrir uniquement de soupe aux choux (alors que je deteste le chou !) 

durée : 1 journée

résultats : aucun, sauf un dégoût accru pour ce légume, et une belle compulsion sucrée les jours suivants !

  • j'ai totalement banni les glucides lents ET rapides (alors que j'ai une passion pour les glucides lents !!!)

durée : 3 mois (et expérience renouvelée quelques années de suite)

résultats : - 10 à 15 kg, tous repris avec un bonus à chaque fois, et une attirance nouvelle pour le chocolat !

  • me nourrir un week end entier de soupe de légumes verts mixée avec du fromage blanc (dégueu, dégueu, dégueu !)

durée : 18h

résultats : grosse crise d'hypoclycémie et malaise

  • faire un régime à 1000 calories/jour en mangeant des aliments d'un triste !!!

durée : 2 ou 3 mois (me souviens plus bien !)

résultats : - 8kg, repris avec bonus of course, et une espèce de déprime qui m'a enlevé mon envie de cuisiner pendant quelques mois !

  • me gaver uniquement de protéines 5 jours d'afilée (alors que je suis quasiment végétarienne !) puis de galettes "magiques" au son !

durée : 5 mois 

résultats : - 12kg (repris 6 à ce jour), un taux de cholestérol à crever le plafond, une énorme carence en vitamine D et envie de tuer pour une tartine de nutell@ alors que je n'aime même pas ça !

  • me nourrir de sachets et autres barres protéinées 

durée : 3 mois

résultats : - 15kg, j'ai même atteint ces 55kg miraculeux de mon adolescence, tous repris, vous l'aurez deviné, avec des super compulsions alimentaires en bonus !

  • vomir après avoir mangé un pot de glace entier, après 3 mois de régime strict

durée : 10mn !

résultats : aucun, en tous cas pas celui escompté, mais la certitude que vomir volontairement n'était pas pour moi !

  • prendre de l'isomeri** (prescrit par mon ex médecin de famille)

durée : 6 mois

résultats : pas de perte de poids, mais plus d'appétence pour le sucre, et une belle déprime à la clef !!! (sans compter de futurs problèmes de santé au vu de la dangerosité de ce médicament !)

Voilà ! pas de quoi être fière ... et en plus je suis sûre d'en avoir oublié plein ... mais c'est en écrivant mes 2 lettres que tout ça m'est revenu ... je ne les renie pas, ces méthodes inapropriées et barbares, ont participé à construire et déconstruire la personne que je suis maintenant, et elle est loin d'être nulle cette personne, puique je suis là, parmi vous ! LOL

Commentaires

Flowerbomb.
Abonné

j'ai fait aussi le régime D....N. depuis le début, je savais pertinemment que j'allais tout reprendre car si on lit ses livres avec attention, il ne cache rien et il n'est donc pas à blâmer.....mais je m'y suis quand même lancée car trop tentant et il marche à merveille mais............plus dure est la chute. le son d'avoine me donne la nausée et moi qui adorais la viande je n'en mange presque plus.

un plus très positif avec le son d'avoine c'est la régulation du transit intestinal. j'espère un jour pouvoir en remanger rien que pour cela

Patricia77.
Abonné

Moi c'est d'avoir acheté des tonnes de livres et de magazines sur les régimes. Régimes, ces derniers temps, que je commençais à 11 h et finisais à 19 h pour manger énormément "parce que demain c'est sûr je me mets au régime".

saha.
Abonné

Le régime D... déjà mentionné. de cette expérience j'ai gardé uniquement le soin d'avoine tous les matins pour des raisons de transit. si non dur dur dur et épuisant. cholestérol hors controle et haine pour le poisson!! j'ai perdu ce que je voulais mais cela n'a pas duré longtemps à cause des fausses attentes que j'avais par rapport à mon nouveau corps. pas la faute au régime, donc, mais je n'aurai pas duré longtemps, de toute manière.

c'est claire, donc, pourquoi je veux essayer cette méthode: pour faire un travail plus complet et profond sur moi.

sandry.
Abonné

en ce qui me concerne, j'en ai fait pas mal mais celui qui m'a le plus marqué et surement le plus bousillé c'est les sachets protéinés.  Non seulement ça n'a aucun aspect mais en plus c'est mauvais ! J'ai effectivement bien perdu mais j'ai tout repris avec un gros bonus !!

Anjana.
Abonné

Quant à moi, j'ai débuté jeune dans la course aux c....

  • Pour perdre 3 kgs de "trop" sur les hanches, je me suis intoxiqué avec des duirétiques et des extraits thyroïdiens prescrits par un escroc qui avait le titre de médecin...!
  • dans la série "médicaments", j'ai aussi pris de l'isomér*d*e, des coupe-faims du genre amphétamines (eh oui!!)
  • Bien sûr cures multiples de sachets et de flans hyper-protéinés, tout ça encouragée par ma généraliste de l'époque (j'en ai changé depuis)
  • des semaines à ne manger que des steaks hachés et des tomates pourquoi??? je ne m'en souviens plus!
  • des cures de bouillon delégumes et rien que ça, prévues tout le week-end, jamais pu dépasser le samedi soir!
  • aucune matiére grasse (j'en ai gardé des séquelles, je ré-apprends à en manger)
  • un essai de D*k*n une semaine, je n'ai pas maigri et j'ai du mal à re-manger de la viande et du poisson
  • Ah oui! aussi pendant une période, le soir , je mangeais seulement  un grand bol de fromage blanc à 0% mélangé à du lait écrémé en poudre

Et tout ça , pour grossir de 20 kg en tout

et de n'avoir jamais pensé à faire un peu de sport et à respecter mes sensations (faim, satiété)

et je me souviens comme je me lamentais d'avoir des kgs de trop , et quand je vois les photos aujourd'hui...Je me dis que j'étais folle!

en fait j'ai lu une premiére fois le livre de JPZ , et je n'avais rien compris....Bizarre!

c'est le livre de GA qui m'a fait un peu réveillée!!

Jamais trop tard , n'est ce pas?

zzzouzou
Abonné
  • Comme beaucoup, j'ai fait le régime de l'escroc du Dr D...N, qui a signé le début d'une ascension infernale de mon poids.
  • J'ai mangé de la soupe aux choux par litres (heureusement, j'aime ça)
  • La pire de toute : j'ai voulu maigrir alors que j'étais super bien. Merci les réflexions parentales.
  • la seule chose que je ne regrette pas : les WW. Je n'ai jamais aussi bien mangé au niveau gustatif et diététique, tout en faisant du sport. J'ai peu repris par la suite, car j'ai un peu mixé avec la méthode du Dr Zermati (oui, hérésie, hahaha !) : j'ai beaucoup utilisé les aliments "à satiété", je cuisinais énormément pour ne pas souffrir de la restriction en compensant par la qualité de ce que je mangeais, je ne prenais pas les X points recommandés de féculent, huile ou viande, mais je faisais en fonction de mes envies, et quand je mangeais, j'en profitais à fond.  Sur la fin, je ne comptais plus mes points, je faisais uniquement en fonction de mon ressenti. J'ai perdu cette faculté de manger selon ma faim/satiété après ma grossesse.
Anjana.
Abonné

[quote=zzzouzou]

  • Comme beaucoup, j'ai fait le régime de l'escroc du Dr D...N, qui a signé le début d'une ascension infernale de mon poids.
  • J'ai mangé de la soupe aux choux par litres (heureusement, j'aime ça)
  • La pire de toute : j'ai voulu maigrir alors que j'étais super bien. Merci les réflexions parentales.
  • la seule chose que je ne regrette pas : les WW. Je n'ai jamais aussi bien mangé au niveau gustatif et diététique, tout en faisant du sport. J'ai peu repris par la suite, car j'ai un peu mixé avec la méthode du Dr Zermati (oui, hérésie, hahaha !) : j'ai beaucoup utilisé les aliments "à satiété", je cuisinais énormément pour ne pas souffrir de la restriction en compensant par la qualité de ce que je mangeais, je ne prenais pas les X points recommandés de féculent, huile ou viande, mais je faisais en fonction de mes envies, et quand je mangeais, j'en profitais à fond.  Sur la fin, je ne comptais plus mes points, je faisais uniquement en fonction de mon ressenti. J'ai perdu cette faculté de manger selon ma faim/satiété après ma grossesse.

[/quote]

Moi aussi, j'avoue être venue à la méthode Zermati aprés un passage chez weit qui enseigne la satiété (enfin qui évoque plutôt ...)

Au début, j'avais confondu "à volonté" et satiété, je mangeais des quantités de pâtes énormes et aprés je m'étonnais de grossir, mais j'ai enfin compris..au bout de qq mois, y a pas à dire je ne suis pas une rapide!!

Au bout d'un certain temps, aprés avoir réintroduit un peu de tout (un tout petit peu  de certaines choses qui ne me faisaient pas trop peur)

j'en ai eu vraiment marre de compter ces points, et de voir ces filles qui pleuraient parce qu'elles avaient repris 100gr, qui criaient leur haine d'un corps dodu mais appétissant, de l'animatrice qui répétait une leçon laborieusement apprise et essayait de nous fourguer ces bouquins de cuisine (la pauvre, il fallait bien qu'elle gagne sa vie)

alors j'ai tout arrété pour me fier à mon ressenti mais  je n'ai pas repris le poids perdu pendant la période ww ,

Et  ce fut une sacrée bonne surprise de trouver ce site

Depuis que je suis inscrite ici, j'ai même perdu un kg

MademoiselleO.
Abonné

Sympa ce post !

Moi à 16 ans, je suis allée consulté un diététicienne traditionnelle pour faire le point dur ma façon de manger (elle m'a donné les régles d'or : trois fuits et légumes, les laitages deux fois par jour, des légumes, des protéines) : inefficace

A 20 ans je consulte une autre diététicienne classique : cette fois j'ai le programme complet (quantité et type d'aliments autorisés à chaque repas : je pèse, je sous pèse  chaque aliment ) : J'ai tenu deux mois , moins 8 kilos repris en quelques mois.

Ensuite , il y a eu

la soupe au chou

le détox (que des pommes trois jours)

le régime où l'on interdit sucres lents et rapides pendant une période donnée (tenu 15 jours ?)

Dont l'efficacité est remise en question

à 28 ans : la chrononutrition, j'ai fait celà un an et j'ai perdu 6 kilos que j'ai repris en un an.

J'avais acheté le livre du Dr Dunkan (attention : sur les conseils de mon médecin traitant ) ; mais je trouvais ça trop dangeraux, jamais fait.

 

... A suivre donc !

Me voilà a bientôt trente , ici, avec 6 à 7 kilos en trop selon moi (60 me plairait) !

 

MademoiselleO

Giamilla.
Abonné

Pour ma part, ça a été : 

- Régime hyperprotéiné, avec les sachets vraiment pas bons. A une période ou finalement, je pesais le poids que je voudrais retrouver maintenant. J'ai perdu 3kg, tous repris avec des bonus, bien évidemment. 

- Régime Ducon (je sais pas si on peut le dire comme ça, si l'expression dérange, je la retire, mais j'ai vraiment de la peine à éprouver de la tendresse pour une méthode qui propose ni plus ni moins de bousiller son organisme de façon difficilement réversible). Ai perdu 2kg en une semaine, tous repris ! ET j'ai vite arrêter ce régime impossible à suivre quand on n'a pas le temps de cuisiner beaucoup le soir et qu'on ne rentre pas chez soi à midi. 

- Weight Watchers. C'était pas mal, quand même. Même si le régime se base sur la restriction calorique, on pouvait manger de tout. J'ai perdu 2kg pour une période assez durable. Ce sont les mauvaises habitudes et le ras-le-bol de compter les points qui ont eu raison de moi. C'était pas toujours un quotidien viable. 

Et on parlera pas de la restriction cognitive quotidienne, à traquer les "bonnes" et "mauvaises" calories, genre : "MANGE PAS ÇA C'EST CACA!!" (avec la tape sur la main de circonstance et pour - bien évidemment - craquer quelques heures voire minutes après, à cause de la frustration de m'interdire des aliments auxquels "les autres" ont droit)

 

Lamentable... 

fitzie.
Abonné

[quote=Giamilla]

[...]

Et on parlera pas de la restriction cognitive quotidienne, à traquer les "bonnes" et "mauvaises" calories, genre : "MANGE PAS ÇA C'EST CACA!!" (avec la tape sur la main de circonstance et pour - bien évidemment - craquer quelques heures voire minutes après, à cause de la frustration de m'interdire des aliments auxquels "les autres" ont droit)

 

Lamentable... 

[/quote]

 

Merci Giamilla ! tu m'as faite éclater de rire ! c'est tellement vrai, et comme on l'a vécu, bah nous, on peut en rire, LOL !

ça me rappelle une collègue à table l'année dernière, alors que j'étais en plein régime ducon (LOL) et qu'elle me voyait manger un énième dégueu taillefine au chocolat "mais t'es folle !" m'avait-elle lancé "c'est plein de gélatine de porc en guise d'épaississant, mange plutôt un vrai bon carré de chocolat plutôt que ces cochonneries ! ton corps est un temple pas une poubelle !" bon, je savais qu'elle avait raison, même à l'époque, aveuglée par ce régime débile, mais j'avais rétorqué vertement (bah oui, faut pas chercher une fille en restriction cognitive et en manque de glucides !!!) "si ton corps est un temple, arrêtes d'abord de fumer !!!" non mais ...

Lia.
Abonné

J'ai test aussi la plupart de régimes dont vous parlez, sauf ducon parce que je le déteste trop je sui allergique et en plus avec un rein en moins je risque gros à perdre le seul qui me reste avec ses conn*******

Le top du top a été le jeune. Pour des raisons spirituelles à la base. Mais je n'ai pas repris le poids perdu. J'ai retrouvé le bonheur suprême de remanger à chaque fois et de trouver tous les aliments merveilleux. Je déconseille quand même car c'est assez violent pour l'organisme et on y perd le sommeil par exemple sur quelques jours.

Le pire régime dont je me souvienne est le banane-lait: une litre de lait et 5 bananes par jour. Un point c'est tout. De quoi devenir dingue!!!!!!!!!!

Patience
Marraine

Etranges et/ou douloureuses

En fait je n'ai pas le sentiment d'avoir fait beaucoup de choses "étranges"...  Mais certaines démarches m'ont marquée. Dans l'ordre :

- régime Montigna*. A 15 ans et 95 kg sur la balance, ma mère m'avait acheté ce livre + un pèse-personne tout neuf... Au programme : éviter de mélanger les glucides avec je ne sais plus quoi... J'étais demi-pensionnaire dans mon collège, et je me rappelle de moments de faim terrible à la cantine parce que le menu collectif ne me permettait pas de suivre mon régime. Bilan : rien perdu du tout, sauf le plaisir de faire comme les autres (important quand on est ado).

- rencontre avec une diététicienne qui portait toujours des gants !! Peut-être qu'elle avait peur d'être contaminée par les kilos de ses patient(e)s ! :-) Elle s'était transformée en pseudo-psy via un test de personnalité qui avait décrété que j'étais dépressive. C'était pour ça, selon elle, que sa méthode ne fonctionnait pas sur moi. Je ne me rappelle plus de sa méthode, mais je me rappelle être sortie de son cabinet totalement désorientée : non seulement j'étais grosse, mais en plus j'étais dépressive !! Déjà que je me sentais moche, là elle en rajoutait une couche : le bonheur parfait !!...

- diète hyperprotéinée. Des oeufs, du poisson, de la viande et du bouillon de légumes... sans légumes... Je n'avais pas commencé cette diète tout de suite après avoir vu la diététicienne (une autre, pas celle aux gants !). Je ne sais pas pourquoi... L'idée de perdre mes kilos très vite, peut-être... Deux jours après j'étais prise d'une violente crise de larmes, au désarroi de mon compagnon qui ne savait plus que faire ni que dire... Cette diète hyperprotéinée m'a aussi privée d'une sortie au resto avec mes collègues, à qui le restaurateur avait offert des roses (il ouvrait son établissement). Certes j'avais perdu 10 kilos en 6 semaines, mais je mangeais mon oeuf dur toute seule dans mon coin...

- courir, courir, courir et encore courir... à en avoir des tendinites...

Je ne sais pas si tout ça était "étrange". En tout cas, ce sont des moments durant lesquels je me suis fait très mal, à l'âme et au corps...

zou29.
Abonné

[quote=Lia]

J'ai test aussi la plupart de régimes dont vous parlez, sauf ducon parce que je le déteste trop je sui allergique et en plus avec un rein en moins je risque gros à perdre le seul qui me reste avec ses conn*******

Le top du top a été le jeune. Pour des raisons spirituelles à la base. Mais je n'ai pas repris le poids perdu. J'ai retrouvé le bonheur suprême de remanger à chaque fois et de trouver tous les aliments merveilleux. Je déconseille quand même car c'est assez violent pour l'organisme et on y perd le sommeil par exemple sur quelques jours.

Le pire régime dont je me souvienne est le banane-lait: une litre de lait et 5 bananes par jour. Un point c'est tout. De quoi devenir dingue!!!!!!!!!!

[/quote]

 

moi aussi lia j'ai un rein en moins, ablation cause cancer il y a 2 ans, et toi ?

c'est vrai que depuis je chouchoute celui qui me reste.

étonnant mais moi aussi j'ai fais beaucoup de jeunes et cures de raisins, çà me fait un bien fou,  et avais prévu de m'inscrire sur une semaine, pour un jeune accompagné, en octobre. je ne sais pas pourquoi je sens que c'est bon pour le corps de faire des breaks...

enfin j'hésite, car depuis que j'ai commencé la méthode je me sens tellement bien.

côté régime je me revois dans toutes vos énumérations, avec en plus Atkins, hollywood, ananas, macrobio, mésothérapie, homéopathie, acupuncture...

tout à coup je me sens libre, libre...tellement libre que je suis capable de laisser tomber le jeune que j'avais programmé !

Lia.
Abonné

Le leûne ca me prend plutôt en hiver après les fêtes de fin d'année par ex. Bon je suis bizarre comme fille des fois je me fais des minis retraites seule dans la forêt en silence et sans manger......

On m'a enlevé un rein il y a deux ans ce rein est mort suite à une récidive d'endométriose, maladie avec laquelle je vis depuis ado et qui se colle un peu partout dans le petit bassin. Et la dernière fois elle a bouché l'uretère et le rein n'a pas aimé.

Ces temps je sui dans une folie de fruits je m'éclate chaque année avec les fruits rouges, les melons, les abricots, du pur délice et délire!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tourmaline.
Abonné

Moi, je me suis toujours sentie nulle... de ne pas pouvoir faire un régime ! Une incapable, qui ne sait pas se tenir à des objectifs, qui n'a aucune volonté...

Mais avec le sentiment profond, une petite voix intérieure qui dit que non, il ne faut pas faire de régime... qu'il y a quelque chose qui cloche dans les régimes... sans savoir pourquoi...

Je découvre que c'est une chance ! Merci à toutes de vous confier ainsi...

Bien évidemment, si je suis inscrite sur ce site, c'est que je ne mange pas en paix... mais j'ai le sentiment d'avoir trouvé la bonne formule, celle du respect de moi-même... et aussi de comprendre les vraies raisons d'un surpoids sans doute modéré mais qui m'afflige... 

Quand je pense au médecin vu l'âge de à 14 ou 15 ans pour des problèmes de dos et qui m'a dit de faire attention à mon poids : je pesais 54 kg (!) et je devais quasiment avoir ma taille adulte.  Je ne savais pas que j'étais grosse : en une seconde, je suis devenue grosse grâce à lui !

Depuis je "fais attention". ça prend la tête de faire attention. Et j'en ai marre de me prendre la tête !

Je pense sincèrement qu'une vie sans chocolat ne vaut pas la peine d'être vécue mais je découvre aujourd'hui que du chocolat mangé sans plaisir, en révolte envers tous ceux qui disent, ou qui m'ont dit "il faut manger ceci" "il ne faut pas manger cela", ne donne guère de plaisir.

PierreJulien2017.
Abonné

J'ai connu le régime haricots verts à l'eau. Je ne peux plus voir ces légumes en peinture. J'ai beaucoup maigri jusqu'à ce que je fasse ma dernière poussée de croissance où j'ai tout repris avec mon premier bonus. 

J'ai pris de l'isomérid* à la même période. Quelques mois après, on m'a découvert un souffle au coeur. Coïncidence? 

WW, j'ai bien aimé ce régime. J'ai perdu 20 kilos puis je me suis remise à regrossir (avec un autre bonus). Mais j'ai gardé des astuces pour cuisiner, comme doser l'huile et le beurre à la cuiller et non à l'oeil. 

Mais le truc le plus "extrème" que j'ai fait c'était à 18 ans. J'ai essayé de me débarrasser de mes compulsions.  Je me suis goinfrée de chocolat, du lever au coucher. Quand je sentais que mon estomac n'en pouvait plus je ré-attaquais une nouvelle tablette. Au total j'ai dû manger 3 kilos de (mauvais) chocolat en 2 jours avant d'être malade. J'ai rendu tripes et boyaux pendant 3 jours et le 4ème je finissais le chocolat qui restait. 20 ans après, j'ai toujours ma compulsion face au chocolat. 

sikkim.
Abonné

Alors j'ai commencé à 14 ans par :

  • Scarsdale ; -4Kg en 1 semaine...Mais le régime se fait sr 2 semaines et là j'ai pas pu
  • Slim Fast : -1 Kg en 1 semaine avec des sachets dégueu, là aussi j'ai pas dépassé le stade de la semaine. Mais j'ai réitéré à plusieurs reprises
  • Gerlinéa : aucun souvenir mis à par qe c'était meilleur que SF
  • d'autres sachet ou poudre trouvé en pharmacie
  • WW : succès total, reprise à chaque fois car jamais fait de stabilisation. Mais je n'avais jamais repris en totalité donc encore moins avec un bonus. Au fil des WW le poids, malgré la reprise, diminuait doucement. J'ai fais ça sur 10 ans.
  • Et là des traitements médicamenteux qui n'ont rien à voir avec un régime m'ont fait grossi

Maintenant je garde tjs les principes de WW grâce à qui j'ai découvert les legumes, l'équilibre et surtout la variété. Je ne me suis jamais privé de chocolat ou autre avec WW. Et je tente de vaincre mes compulsions grâce au coaching.

Melodie74.
Abonné

Alors si je me souviens bien de mes 35 ans de régimes :

- scarsdale

- ananas

- dissocié

- duncan (pas longtemps car ne me convenait pas)

- plat préparés protéiné dégueulace

- naturhouse

- ww

- chrononutrition

- la soupe

 

Je dois certainement en oublier car au moindre gramme repris je faisais la tête et débutais un autre régime.

En fait j'ai repris après naturhouse 2009 suite à des chimios et à nouveau en 2010 après ww suite à de gros soucis.

Maintenant je suis linecoaching car je sais bien qu'il faut que je fasse attention à mes compulsions. Je ne pense que bouffe et me restreint continuellement.

J'ai grand espoir !

Tayiam.
Abonné

Moi, mon premier régime, je l'ai commencé à l'âge de quelques mois.

 

Ma courbe de poids ne rentrait pas pile poil sur celle de la pédiatre, elle était un peu au-dessus. Après un mois au régime (moins de fruits et moins de lait, tant pis si j'avais encore faim), ma courbe était trop basse alors, ma mère a du me mettre à un autre type de régime "pour grossir" (avec épaississant dans le lait, sucre avec les fruits, etc.).

Cela a tellement bien marché qu'un mois après, j'étais de nouveau au-dessus de la courbe et ainsi de suite !

 

A l'âge de neuf ans, j'étais en léger en surpoids. J'ai donc entamé un régime Slimfast, avec les "délicieux" sachets de "milkshake" au chocolat et à la vanille le matin et le soir. Ca a bien marché mais dès que j'ai arrêté j'ai repris mon poids d'origine et plus encore.

 

J'ai essayé de manger plus de choux, mais j'aimais pas ça.

 

J'ai fait WW. Cela a relativement bien marché. Sauf que comme j'avais pas le temps ni l'argent de cuisiner équilibré mais qu'il y avait un mix brocoli-choux-fleur-carotte dans le supermarché près de chez moi, je me cuisinais de grosses quantité d'une "potée" pdt-mix-poisson, le tout dans 1 cuillère à soupe de matière grasse. (Très peu de points), et j'ai mangé le même repas chaud durant tout le régime. J'ai perdu 15 kilos. C'est la dernière fois que j'ai vraiment "tenu" un régime.

 

Ensuite, j'ai regrossi, je me suis réinscrite à WW, mais sans grand enthousiasme.

 

Puis, j'ai pris RDV dans un centre de l'obésité, pensant être bien prise en charge, question santé. Tu parles ! En plus du régime restrictif équilibré traditionnel, qui ne marchait pas des masses, ma nutri m'a lancée, contre ma volonté, dans un régime protéiné. N'aimant pas trop la viande, elle m'a vantée les mérites des produits protéinés dérivés qui allaient changer ma vie : pain protéiné, flan protéiné, mousse au chocolat protéiné. Après deux jours, j'avais mal au foie ! J'ai plus pu avaler une seule bouchée de protéines...

 

Depuis, mon médecin traitant ne cesse de dire que je dois perdre du poids pour ma santé. Sauf que je n'ai pas (plus) la volonté de faire régime... D'où mon inscription à linecoaching pour tenter une autre approche. Mais, cette méthode est inconnue et incomprise de mon médecin traitant qui ne comprend pas pourquoi je ne fais pas un VRAI régime !

GR93.
Abonné

parce que je pense que dans l'ensemble des régimes l'aspect psychologique n'est pas assez pris en compte .

Alors moi la boulimique desespérée.....

1 Weit Weit.... une cata, rien perdu

2 Le sans gras pendant un an, rien perdu (bon j'ai eu des crises de boulimie mais bon...)

3 le "sans glucides" qui fait fureur outre atlantique..... j'ai tenu deux semaines (bjr les toilettes!!!!!! une odeur de...)

4 Slimming world (un genre de Weit weit à l'anglaise)avec plein plein d'aliments peu caloriques pour littéralement s'exploser la panse, mais alors pas un pet de gras...: trois jours

Après ça tous mes regimes n'ont pas duré plus de trois jours, seulement une phase ou je mangeais de tout très peu m'a fait perdre 27 kg en 5 mois.

bref mes autres c*nneries :

5 manger sain, manger bien, manger equilibré, le "manger bouger"

6 les vomissements

7 alors la vous allez rire ou me prendre pour une folle , y a qq années de ca , totalement desesperée, j'ai essayé de faire un brochage de machoire maison, alors j'ai superglué mes dents!!!!! ^^

8 Prendre des laxatifs

9 Sachets proteinés

10 les nutritionnistes qui ont une tete a feter noel avec un poireau..... les dieteticiennes qui me virent disant qu'elles ne peuvent rien pour moi au 2e rdv

11 controler mes portions (ce qui n'est pas pareil que se fier a ses sensations alimentaires)

12 me couper les cheveux (ca pese moins sur la balance)

13 me mettre a fumer des cigarettes.....tres tres tres mauvaise idée..... me voila accro au tabac, depuis 10 ans, et j'ai pas perdu un gramme, mais j'ai gagné des ennuis de santé

bref la desesperée de premiere.... tout ca? Pour prendre une trentaine de kilos......

Kochia8.
Abonné

Bonsoir,

Tu n'es pas nulle!

Il est très difficile de suivre un régime, parceque c'est contraire à notre fonctionnement. L'équilibre de soi-même est me semble-t-il le maître mot. Comme beaucoup, je n'ai pas eu la volonté d'aller contre mon corps. La frustration est le pire des ennemis. Il vaut mieux s'en tenir à nos sensations. Ne fais pas attention à ce que tu manges, mais plutôt à ce que tu dégustes. Petit à petit, tout rentrera dans l'ordre. Rien n'est plus facile de manger un aliment désiré en petite quantité, en se disant qu'on pourra en remanger. La volonté, tu l'as, puisque tu es sur ce site, alors à bientôt!

poopsy.
Abonné

Houla, je suis sûre d'en oublier ! Mais là comme ça ce qui me vient :

- premier régime de généraliste vers 12/13 ans (85/86), c'est mon père qui m'y a amenée, je n'ai pas l'impression à voir les photos que cela en valait la peine (surtout en pleine croissance, n'importe quoi). De mémoire c'était une régime hypocalorique, le détail forcément m'échappe. 

- À 14 ans, je me souviens très bien : c'est moi qui ai voulu maigrir, je me gavais de fenouil et je buvais des litres et des litres d'eau pour me remplir le ventre.

- à l'adolescence, je dévorais Cosmo mais aussi d'autres magazines (Prima ?), et y avait toujours un régime à la noix qui commençait de la même façon : le 1/2 pamplemousse du matin (mon Dieu que c'est MAUVAIS de manger à jeun un pamplemousse... alors que c'est si bon dans une salade avec avocat et crevettes !), qui préconisait l'utlisation du sale faux beurre gavé d'eau et d'air sur la pauvre biscotte... En général c'était poulet sans peau ou poisson à l'eau + légumes verts, du lait écrémé forcément, peu de féculents et surtout la matière grasse contrôlée au gramme près. Oui à l'époque c'était le gras le mal... les sucres aussi mais leur apport contrôlé restait possible.

Le fait que tous les régimes dans les magazines se ressemblaient pas mal faisait qu'on pouvait facilement l'inventer soi-même et donc, même sans suivre un régime en particulier, on se mettait en restriction permanente très facilement. Et on craquait tout aussi facilement ! J'ai un souvenir brouillé de cette période, où je pouvais me faire des pâtes en rentrant du lycée, et où, déjà, je nourrissais mes émotions plutôt que mon appétit.

J'ai dû tester aussi le régime 'couleurs' (une couleur par repas ou par journée je sais plus) : on mange tout blanc un jour (fromage blanc, radis, pomme de terre), tout rouge le lendemain (fruits rouge, viande rouge, poivron rouge), vert le jour d'après (légumes et encore légumes), etc.

Et peut-être d'autres régimes fantaisistes, je ne me souviens plus bien. J'étais "soutenue" par ma mère, régulièrement en surpoids elle aussi.

- jeune fille, je suis "montée à Paris" faire mes études et j'avais peu d'argent : j'avais trouvé une pharmacie qui vendait les Slim Fast à un prix défiant toute concurrence, et j'avais calculé qu'entre la poudre et le lait écrémé ça me revenait à moins cher qu'un vrai repas ! Comme je me croyais maligne !

- les susbtituts de repas ça a été une grande période chez moi. Je me souviens encore avec émotion de la briquette Gayelord Hauser parfum fruits rouges. C'était vraiment pas mauvais (ou en tous cas dans mon souvenir), et tellement pratique pour ne pas avoir à cuisiner. Mais si je m'en souviens avec émotion c'est surtout parce que c'est elle qui m'a fait maigrir avant ma rencontre "physique" avec celui qui allait devenir mon mari, rencontré sur internet 2 mois plus tôt. Mais j'ai aussi testé toutes sortes de barres et crèmes. Je trouvais ça beaucoup plus facile que tous les régimes qui imposaient des courses, de la cuisine, donc de la logistique et du temps. 

- Au début des années 2000, alors que le début de la vie commune m'avait fait beaucoup grossir (ben, fatalement : je me suis mise à cuisiner et à manger à heures fixes, mais je n'avais pas arrêté pour autant mes habitudes compulsionnelles ni mes grignotages), j'ai fait à 2 ou 3 reprises des régimes hyperprotéinés, dont un sous la surveillance d'un médecin :  j'avais perdu je crois 6 kilos à l'époque, j'étais arrivée à 61, ben je me souviens très bien que j'étais, moi, plutôt contente de moi et de ma nouvelle silhouette... et que la doc était motivée pour m'en faire perdre encore plein  (je ne me souviens plus des termes employés, mais la façon dont elle a considéré comme une évidence que je ne pouvais pas être satisfaite de ma silhouette telle qu'elle était était choquante ! Je suis partie de son cabinet démoralisée !)

Bien sûr après chaque régime hyperprotéiné (plutôt sachets que viande, vu mon penchant naturel pour les substituts de repas de feignasse), j'ai repris en quelques mois, et avec quelques copains en prime. 

- le pire (que j'ai failli oublier en plus, je suis en train d'éditer mon message, là), c'est le médicament coupe-faim acheté sur internet, un truc à l'éphédrine ou à la pseudo éphédrine, je sais plus... un truc qui m'a valu un début d'oedème de Quincke (!!!) en plein salon de l'agriculture, en mars 2004. En prime j'étais enceinte mais je ne le savais pas encore.

Depuis que j'ai découvert Z & A, je ne fais plus de régimes, donc aujourd'hui j'en suis "juste" à trop manger et à ne pas tenir compte de mes sensations... ce qui a quand même suffi à me faire monter jusqu'à 85 kilos (pour 1,65)

Tag.
Abonné

J'ai essayé WW et Cohen, à chaque fois j'ai perdu ... et repris !

 

Le plus bizarre que j'ai fait : après avoir eu une indigestion de fraises Tagada (d'où mon pseudo) et m'être rendue compte que suite à cette indigestion je n'avais plus envie de manger des fraises Tagada. J'ai entrepris de tenter l'indigestion pour tout ce dont je raffole. J'ai ainsi tenté l'indigestion aux Pim's qui a bien marché, aux Petits Ecoliers et au chocolat. Mais la tolérance de mon estomac à la surdose de chocolat est immense et même après 4 tablettes mon ventre se porte toujours à merveille.

Cette expérience m'a au moins permis de réaliser à quel point mon rapport à la nourriture était complexe ! Et cette discussion me rassure, je ne suis pas la seule dans cette galère, alors merci à vous toutes pour avoir raconté ici tout ce que vous avez fait de stupide pour maigir !

fine67.
Abonné

Merci à vous tous pour ces témoignages. Je me sens moins C...*

Comme beaucoup d’entres- vous, je suis une spécialiste des "régimes fantaisistes" souvent soutenus et approuvés par le corps médical.

En 93, quand j'ai commencé à avoir des soucis de dérèglements alimentaires, expression utilisée alors. Hyperphagie, mot inconnu en ces temps reculés. Les grands spécialistes ont trouvé comme solution à mon problème : le régime à 500 calories. Depuis, je suis complètement déboussolée.

C’est ainsi que la spirale des conneries a  commencé. J'ai donc pratiqué tous les régimes à la mode depuis 1993. Sans exception. Je n'en ai tenu aucun. A l'inverse de certaines personnes, la perte de poids été minime, (5 à 6kg) mais la reprise gigantesque (10 à 12) Le dernier que j'ai fait c'est le jeûne d'une semaine. Mais celui-ci avait aussi pour but de m'aider à éliminer des médicaments pour mes angoisses.

Depuis un mois, que j’essaye de pratiquer les enseignements du programme, je peux dire que mon grand bénéfice actuel est de découvrir le goût et la saveur des aliments. Aussi, je m’aperçois que je mange des denrées que je n’aime pas. ! Et vous est-ce le cas ?

Nous sommes sur la bonne voie ! Celle de l’estime de nous-mêmes.

Aurélia.
Abonné

Ceci est mon premier post sur le forum, je débarque à peine et je pense que faire le bilan de mes stupidités passées est une super idée !

A 17 ans, 1,68m et 55kg (donc zéro besoin de régime, on est OK ?) je pesais mes aliments, notais les calories dans un petit carnet (j'avais un petit guide qui me disait combien il y avait de calorie dans une pomme, dans 40gr de gruyère ou dans un blanc de poulet) et faisait les totaux en fin de jounée, entre les calories pures et simples, mais aussi les glucides, les lipides ou les protides que j'étais censée avoir absorbés.

Et j'ai donc commencé à maigrir/grossir/maigrir/encore plus grossir...

J'ai souvent refait ce genre de scession, sur d'assez longues périodes, je perdais du poids pour mieux en reprendre, parfois en faisant intelligement du sport (de la natation, en douceur) mais comme je n'aime quand même pas ça je ne tenais pas longtemps et la sédentarité associée au grignotage m'a toujour tout fait reprendre...

Avec un bilan de +30kg en 10 ans.

J'ai eu une période "substitut de repas" de chez Gerlinéa je crois. Des barres au céréales au chocolat mais qui avaient un goût étranges, puisque deux barres étaient censée faire un repas, pleines de protéines et de je ne sais quoi d'autres... Avec des briques à la vanille au goût légèrement passé. Et pourtant on s'y fait.

J'ai réellement étalé de la crème sur mes cuisses et sur mon ventre en pensant que ça allait miraculeusement me faire perdre du gras (non mais sérieux... En quoi l'extrait de caféine badigeonné sur les cuissots peut-il les faire maigrir ??).

Sinon j'ai suivi le régime Dukan pendant le mois de janvier 2011, j'ai perdu 4 kilos en un mois, puis j'en ai repris 9 en trois mois, j'ai compris que j'étais en train d'aller très mal, j'ai fichu tous ses livres à la poubelle et je suis allée acheter "Maigrir sans régime".

Et me voilà.

Patricia.
Abonné

Ce sujet est édifiant et j'apporte ma petite pierre.

Des régimes j'en ai fait plein mais le plus "original" *ironique* c'est mon premier que je me suis inventée à l'âge de 16 ans. Je pesais 60 kg pour 1 m 67 et j'avais lu dans un magazine qu'il fallait peser 10 de moins de que son poids... donc 57 kg. (quand j'y pense...)

Donc le soir, au lieu de manger je buvais de l'eau... de grands verres d'eau. Un régime très efficace d'ailleurs qui m'a fait perdre les 3 kgs et poussé dans la spirale du yoyo.

Cocorosie.
Abonné

Bonjour ,

moi le pire car depuis l'âge de 16 ans, j'ai fait le tour de toutes les possibilités, j'en retiens une:

_ la méthode Gesta : j'allais chez elle pendant 10 jours avec un carnet alimentaire. A deux reprises, on devait restée allongée et ne consommer que du liquide : leit avec miel et choclat, bouillon où l'on avait cuit des légumes, jus de deux pamplemousses. Ce qui était efficace c'était son coaching, se voir chaque jour. J'ai perdu mais vite repris les kilos. Et mangé deux fois plus. Dans les années 90.

Catcal.
Abonné

Bonjour,

De mon côté j'ait fait :

- Régime restrictif + isoméride (prescrit par une endocrinologue)

- Prescription médicale d'un mélange à faire préparer en pharmacie : résultat en moins de 24h appel à SOS médecins à 5h du matin (il y avait des extraits thyroïdiens dans le mélange, j'avais bien précisé dans l'entretien que j'étais suivie pour hypothyroïdie)

- Slim Fast (2 jours jusqu'à avoir des vertiges et rêver que je mâchais quelque chose)

- Une fois l'hyper protéiné sans sachets (pas celui dont tout le monde parle, à l'époque il n'était pas connu), j'ai encore un souvenir amusé du moment où, le pâté de foie étant textuellement autorisé, j'en ai acheté puis ai réalisé que le pain n'était pas au programme cheeky

- Deux fois l'hyper protéiné avec sachets, la 1ère fois avec un fanatique qui m'a fait perdre beaucoup de poids mais aussi "tabouiser" toutes sortes d'aliments et me mépriser s'il m'arrivait d'en manger.

- Weight Watchers (2 fois) sans doute le moins grave pour la santé et le plus plaisant gustativement, j'ai ré-appris à cuisiner et découvert les légumes verts, mais je ne parlais plus de nourriture qu'en nombres de points !

et puis en vrac Montignac, Fricker, crétois, Miami, chrono-nutrition...  Jamais Dukan pour qui j'ai une aversion incontrôlable et dont la célébrité est arrivée au moment où j'avais compris que tout ça n'aboutissait qu'à se faire du mal, à son corps surtout mais à son esprit aussi...

Je suis inscrite depuis un mois mais il n'y a que quelques jours que je vous lis et interviens sur les forums et c'est un vrai soutien. Merci à toutes de partager vos expériences et impressions.

Bon week-end prolongé !

Catherine

Benedicte0206.
Abonné

bonsoir,

vos réponses m'ont fait sourire.....ouf: je ne suis aps toute seule..
pour moi , en vrac

- du sport, beacoup de sport

- vomissement

- et début des années 90 on trouvait une bouteille à diluer dnas un litre d'eau et boire ça (et ne rien manger) pendant 3 jours celà était sensé épuré l'organisme....: comme celà s'appelait déjà?????en fait ça marchait bien....trois jours et après hop on reprenait de plus belles

lemonsha.
Abonné

Bonjour!

ça me fait rire de voir qu'on est tou(te)s dans le même bateau...

De mon coté, la spirale infernale a commencé avec un régime sachets de protéines. Hyper efficace, mais bien sur, deux ans plus tard les kilos sont revenus et  ont amenés leurs petits copains avec eux.

J'ai dû commencer WW au moins 3 fois (tenu au max 2 mois).

J'ai eu à un moment le régime pâtes... Avec la théorie qui dit que ce ne sont pas les pâtes qui font grossir mais ce qu'on met dedans. cheeky

Des phases à gogo de trois-jours-de-substituts-de-repas-et-ça-ira-mieux.

Et les cachets et boissons vendus en supermarchés et censés nous aider à mincir en 2h...

 

Doudine.
Abonné

Je me lance... honte de le dire, mais tant pis, sur ce site, on est un peu tous sur le même bateau ! lol

 

16 ans, 60 kg, rien d'affolant pour mon mètre 70...premier grand amour... premier rapport sexuel... et l'envie de maigrir pour que  mon amoureux me trouve belle et mince pour le jour J... mon alimentation quotidienne : 3 chewing-gum par jour !!!

- 12 kg en 1 mois... suivis d'une année d'anorexie... de 9 ans de boulimie... et de 10 ans d'hyperphagie... et un combat quotidien contre la bouffe !!!

Mon Dieu, quand j'y repense, je pourrais me foutre des claques !!!

Patricia.
Abonné

Si nous avions pu dépenser toute cette énergie à nous faire du bien... mais il n'est jamais trop tard ;)

cath40.
Abonné

Bonjour,

Dans les années 80 j’ai aussi fait le régime Mayo : œufs durs + pamplemousse + légumes…

Je me rappelle m’être levée la nuit, tellement j’étais affamée, pour engloutir un saladier de crème anglaise préparé par ma mère.

Plus jamais ça !!

natchez.
Abonné

Je me retrouve complètement dans ce que tu dis : je me euis aussi toujours trouvée nulle à ne pas "savir" faire de régime. Moi, je disais et je dis toujours qeu je n'ai pas de volonté pour ça, alors que j'en ai pour tout le reste ! Bizarre... Le pire c'est que personne ne me trouive trop grosse, sauf depuis quelques mois parce que là, ça se voit et moi je le sens vraiment (1m60-68 kg) dans mes fringues.

Mais c'est tellement vrai ce que tu dis. Retrouver le respect de soi. Le plaisir de manger, je l'ai toujours eu et je sais que je ne veux même pas m'en priver non plus ! Et que j'aimerai être de celles/ceux qui peuvent dire qu'ils ne se mettent pas au régime, juste parce que quelques kilos, pourquoi pas après tout (tant que l'on n'est pas gênée, physiquement...).

Les carreaux de chocolat, c'est comme toi, j'aimerai arriver à les manger pour mon plaisir et non pas pour compenser. Se respecter, quoi !

Soleluna
Abonné

Les filles merci, ce que j'ai ri en lisant tout ca ! Les larmes aux yeux, un bon gros fou rire. :) C'est pas méchant, vraiment pas, plutôt nerveux ! Je me reconnais beaucoup dans tout ca ! Comme un exorcisme ! Y'a des méthodes (se couper les cheveux) trop bonnes, spéciale dédicasse ! :)) Rolala, ce qu'on a pu se faire mal quand même ! Aller je préfère en rire, me dire qu'on sait pas ce qu'on va trouver devant nous, mais que ca au moins c'est derrière, parce que la prise de conscience est là !

et puis c'est chouette de pouvoir en parler, librement, sans complexe. Ca fait du bien ! merci :) hélène

stgr.
Abonné

Merci à toutes celles et tous ceux qui m'ont fait partager ces fous rires ... Je rejoins le programme, et je suis frappée de voir que beaucoup de nos parcours sont les mêmes : une mise au régime précoce, pour quelques grammes ou kilos de trop que notre corps aurait éliminé s'il avait été régulé, et la spirale infernale des régimes successifs, aboutis ou non, efficaces ou non, mais avec comme point commun de toujours faire faire des petits à nos kilos superflus. De mon côté :

- le pire a été Montign**, faussement compris par ma famille quand j'étais adolescente (15 ans, 50 kg pour 1,60 m, pourquoi faire un régime ??) : j'ai mangé dissocié pendant des années, engloutissant des quantités de fromages et de viande sous pretexte que non mélangé à des féculents cela ne faisait pas grossir. Vous ne me croirez pas, mais 20 ans après j'ai toujours du mal à me débarasser de cette croyance (enfin si, je m'en suis débarassée, mais elle revient insidieusement à chaque compulsion).

- les crèmes amincissantes : c'est bien simple je crois que je les ai toutes testées. Des moins chères de supermarché aux plus chères des salons d'esthétique sélect. Avec toutes la même efficacité : fair maigrir durablement mon portefeuilles.

- les gélules et boissons destinées à drainer, éliminer, faire déstocker. J'ai bu des litres de mélanges aux couleurs délirantes, avec des odeurs et des goûts si chimiques que forcément à défaut d'être bon cela devait être efficace, j'ai avalé des gélules de toutes tailles et toutes couleurs, pendant des années si on cumule. Toujours pas de taille mannequin en vue :- (

- et évidemment toutes les modes substituts de repas, régimes hyperprotéinés, ou au contraire hypocaloriques ... avec comme résultat 10 à 15 kg de trop au compteur.

 

Stéphanie

Sandra.
Abonné

Merci pour les sourires, et même pour les éclats de rire ! Ca fait du bien de vous lire et de se rendre compte que nous sommes si semblables... Et de dédramatiser un peu ! Au passage, ceci est ma première intervention sur le forum, j'ai rejoint linecoaching fin juillet, mais le contenu du site est tellement riche que je découvre tout juste les fora...

 Je me souviens d'un régime particulièrement absurde : ne manger que du raisin (frais, pas en bouteille) pendant une semaine... J'ai tenu le WE, puis un jour ou deux de plus, et j'étais tellement en manque de glucides que j'ai dû avaler tout un pain et 1 kg de pâtes le 5e jour !!!

 

Sandra

Alex.
Abonné

J'ai également bien rigolé en lisant tous vos témoignages, mais surtout je suis soulagée car nous nous sommes enfin rendus compte que tout ceci est anormal, et je trouve que c'est un énorme pas en avant wink

Pour ma part, je trouve que le plus terrible (et non pas étrange) sont toutes les invitations et bons moments refusés en compagnie de ma famille et amis, sorties au restaurant avec mon amoureux évités, car je ne savais pas comment compter les repas que j'allais manger... Trop de temps perdus, de rires et bonne humeur manqués, que je me fais une joie de rattrapper, de profiter et de savourer au maximum !

dobidou.
Abonné

C'est fou, en lisant tous les posts je me suis aperçue que je les avais presque tous fait. Je ne m'étais jamais amusée à tous les lister, ça m'a fait un choc !
C'est hallucinant tout ce qu'on peut tenter...

Sur plus d'une vingtaine de régimes commencés vers 6 ans, pour moi les pires ont été :

- 4 jours de jeune complet suivi de 15 jours de régime May*o. Manger, j'en rêvais la nuit... 
Je n'ai plus pu manger un oeuf dur ou un pamplemousse pendant des années...
Résultat : 7 kilos en moins tous repris (avec bonus bien sûr) dans les 4 mois qui ont suivi. 

- Les crèmes amaigrissantes et leurs odeurs si particulières... Oserais-je l'avouer... oui, je me suis entourée de cellophane pour que ça marche plus vite... Complétement inefficace, au top du glamour !!!

- Le "meilleur" pour la fin... Un an de D$kan... oui un an sans resto avec les amis, à refuser toutes les invitations, à manger cloitrer toute seule dans mon bureau, à boire des litres d'eau à exploser de peur d'abimer mes reins...
Résultat : j'ai perdu 14kg les 6 premiers mois et stagné lamentablement pendant les 6 autres ; ce qui fait que, complétement déprimée, j'ai tout laché et je les ai tous repris en un an... Ce que j'ai gagné, un an de constipation (ben oui, faut dire ce qui est...celles qui l'ont fait me comprendront angry), des complusions alimentaires, un estomac énorme grâce à l'habitude de manger "à volonté"

Même si ça ne marche jamais comme on veut, ce que l'on peut au moins dire, c'est qu'on a peur de rien et qu'on a de la volonté à revendre... cheeky

cath40.
Abonné

Dobidou, je suis absolument d'accord avec ta dernière phrase, contrairement à ce que nous croyons souvent, "nous avons de la volonté à revendre" . Sans ça il nous aurait été  impossible de suivre tous ces régimes même à court terme !

Lamiteorange.
Ancien abonné

Vers 16/17 ans, je pensais que pour maigrir, il fallait arrêter de manger. Alors je jeûnais pendant plusieurs jours, si fière d'avoir le dessus sur mon corps... Jusqu'à ce que je craque et ingurgite des tonnes de nourriture. Mine de rien, c'est ainsi, entre crises de boulimie et jeûne que je gardais une apparence mince...

Sinon, j'ai mangé du raison pendant toute une journée ou des fraises...

Ou alors, j'ai refusé de boire de l'eau parce que "ça pèse"...

Avec le recul, je me fais peur. J'espère que mes filles auront suffisamment de discernement et de confiance en elles pour ne jamais en arriver à de telles abbérations!

Aezhenn.
Abonné

Très drôle le fait de se couper les cheveux pour peser moins ! Moi quand j'avais rendez-vous chez le médecin et que je savais qu'il allait me peser, j'étais capable de mettre une robe d'été en plein hiver pour que ça pèse moins lourd qu'un jean sur la balance.......

 

Sinon le pire régime que j'ai fait c'est à 12 ans... et ce n'était pas un régime amaigrissant mais mes parents ont cru un co*** de médecin qui leur a dit que je n'aurais plus d'allergies et d'asthme si j'arrêtais entièrement les produits laitiers et la viande/poisson....................... je tiens aujourd'hui à les remercier pour leur profonde stupidité !  j'ai du gagner une bonne dizaine de kilos de compulsions alimentaires en cachette de tout ce qui était interdit (faites le compte, presque tout ce qui est bon contient des produits laitiers ou de la viande/poisson).

Bon du coup vers mes 18 ans j'ai fait un "vrai" régime... Montignac... et comme je suis perfectionniste (au secours !) je l'ai fait à fond... Et bien je peux vous l'assurer ça marche très vite... j'ai perdu 11kg en très peu de temps, ensuite j'ai croisé une barre de chocolat et tout le magasin a suivi, j'ai donc tout repris avec supplément.

J'ai rencontré 2 fois Mme WW, qui m'a fait perdre et reprendre un peu plus... rien de nouveau sous le soleil...

Et depuis 2004, après un traitement psy, je n'ai plus aucune restriction cognitive, je suis en lâchage total et j'ai encore pris 10 kg tout en me persuadant que oui mais bon c'est pour mieux les perdre après.....

Maricotta.
Abonné

A l'âge de 18-19 ans, j'ai essayé à plusieurs reprises d'entamer des cures où je me nourrissais de kilos et de kilos de fromage blanc pendant trois jours. Plus tard, j'ai aussi testé le jeûne de la méthode GESTA (un dimanche "rien que pour soi" sous la couette à méditer en buvant du jus de citron et un bouillon de légumes) : j'ai passé des dimanches entiers à rêver bouffe, les narines palpitantes, en imaginant les repas fins et délicats que j'allais préparer quand je serais mince. Ca se finissait invariablement par une séquence compulsive en fin d'après-midi : pain de mie, nutella, saucisson, pâté... Hum l'odeur du pâté après le jus de citron.

zouzou.
Abonné

je me lance aussi :

j ai fais bcp de regime , c...n, d...n , hyperproteine qui m a declencher des crises alimentaires, ne manger que des blancs d oeufs+ yaourt nature, meme le jeun, ww j ai essayer aussi mùais confondu satiete et volonte , j ai essayer aussi les magnetiseur, les regimes basse calories que je trouver sur internet ! et le resultat de tt ca c est que j ai perdues ms repris avec bonus et je ne veux plus tout ca!!!!

voila mon petit parcours

bisous

lizzz.
Abonné

Je vois qu'on a tout essayé!!!!

ALors à mon tour :

- le tout premier c'était un rééquilibrage alimentaire traditionnel. perdu 14 kg en 3/4 mois, 3 ème grossesse ensuite donc tout repris, mais enceinte, ça compte pas LOL

- régime à 1000 calories en mangeant de tout, gâteaux, pizzas etc mais en compensant dans la journée pour pas depasser 1000, à la fin je perdais plus de poids, donc j'ai diminué, 800 puis 600 puis 400 calories par jour! je perdais mes cheveux, j'étais fatiguée, mal...... au total 25 kg de moins sur 5 mois.

J'ai stabilisé 1 an, puis repris petit à petit, et j'essayais de reperdre chaque kilo pris, mais j'étais dans une spirale, en lutte contre mon corps qui stockait tout, tout, tout

ensuite j'ai essayé les régimes en les tenant 3 jours maxi, scarsdale, fricker, ww, cohen, chrononutrition et d'autres.....

Puis ducon, comme dit plus haut, - 12 kg en 4 mois, et un dégout pour la viande, le fromage blanc etc...... j'ai repris bien évidement, je ne supportais même plus l'idée de manger comme ça, un seul jour par semaine, alors....... bref, j'ai commencé la méthode avec les livres des Drs Z et A...... accompagné d'une nutri, et j'ai donc repris 17 kg......

l'effet rebond de ducon! et la recherche des sensations!

Je pense avoir bien abîmé mes reins également, car je souffre depuis, je fais beaucoup de calculs d'après le dr et d'infection ....... je pense qu'ils ont pas trop appréciés!

Bref! plus jamais!!!!!!! même si je dois rester "grosse" toute ma vie, je me ferai plus jamais ça!

babydols.
Abonné

pareil que toi Lizz , je crois que le seul régime que je n'ai pas essayé c'est montignac, trop compliqué !!

mais sinon, j'ai tout fait : régime a 500 cal, 800, 1000, cohen, nutritionniste , Demarque, chrononutrition, WW, scarsdale, fricker, soupe au chou, sachet proteiné, regime perso hyper strict, regime ananas, pamplemousse, hollywood, bikini, etc etc

le pire :

j'ai fais un jeûne durant 6 jours et le 7e j'ai finis aux urgences car je suis tombée dans les pommes dans la salle de bain de mes beaux parents, je me suis ouvert le menton en m'eclatant sur la baignoire......grosse engueulade de mon mari et moquerie de mes beaux freres !!! résultat : - 5kg repris rapidement et une cicatrice au menton !!

dukan ; alors là lui il aura réussit a me faire avaler des kg de viande alors que je suis végétarienne !!! beurk je me bouchais le nez pour manger, j'étais meme inscrite sur le site mais honnetement, rien a voir avec LC !!!!

Pipelette.
Abonné

Ce n'est pas moi mais une de mes copines. Elle était passée de 85 à 65kg d'une façon vraiment étrange : elle buvait 6 litres d'eau par jour. Bon à l'époque elle vivait au Bresil et il y fait chaud mais quand même ! Je ne sais pas si c'était le fait de noyer sa flore intestinale ou de se remplir l'estomac qui faisait effet mais elle avait énormément perdu et 10 après pas repris (elle continue à boire énormément mais moins). Je ne sais pas si c'était vraiment ça qui faisait effet ou des tas d'autres paramètres, en tout cas c'est ce qu'elle racontait et je l'ai toujours vu boire vrailent beaucoup.

JolieRonde.
Abonné

gggggg

Presentperfect.
Abonné

Au début de ma deuxième grossesse, après avoir pris 20 kg durant la première, j'ai parlé de ma crainte de prendre encore du poids à mon médecin. Il m'a donnée pour toute réponse le conseil de boire de L'EAU froide!

L'explication qu'il m'a donnée est que l'eau entre dans le corps à une température inférieure à ce dernier et que pour réchauffer le liquide dans notre estomac, il y a un transgert de calories. C'est l'échange thermique qui fait maigrir! Lol! 

Je m'étais sentie désemparée et incomprise.

Un autre médecin m'a conseillé de ne plus manger de carottes! A cause de son indice glycémique!!! Il a sorti son livre pour me montrer les chiffres... Je n'en revenais pas.

Merci à la diététicienne que j'ai rencontré il y a six mois et qui m'a parlé de faim et de satiété!

Fred

 

Haut de page 
X