Mon truc: Commencez par le meilleur! - le 23/09/2014

miss acacia.
Abonné

Je ne sais pas si ça vous parle, mais pour moi dans chaque plat, il y a très souvent une partie qui est meilleure que l'autre.

Par exemple, pour moi, l'intérieur de la pizza est meilleur en gout que la croute, l'intérieur du hamburger est meilleur que l'extérieur, les nouilles pleines de fromage sont meilleurs que celles qui sont au bord de l'assiette et qui n'ont pas réussit à se coller avec le fromage...etc...

Et bien avant LC, je mangeais d'abord le "moins bon": la croute, le tour, les nouilles sans fromage... Et je me gardais le "meilleur" pour la fin, le milieu du fondant au chocolat, le milieu de la tarte....

Ce qui m'obligeais inconsciemment à tout finir car j'aimais finir sur ce gout "meilleur". C'était impératif. Je ne m'étais pas embêtée à manger la croute que je n'aime pas pour ne pas manger tout le reste de la pizza qui est tellement bon. Non mais quand même!

Est ce que vous me suivez?

Ce qui m'a amené bien des fois à manger au dela du rassasiement. Je mangeais le moins bon + le meilleur. = trop manger.

Or, depuis LC, je ne m'embête plus avec les "moins bon" car je me suis rendu compte que j'avais des très petits besoins énergétiques et que donc en fait avec une petite quantité d'aliment je suis rassasié jusqu'au prochain repas.

Alors, je ne vais pas me gacher la vie à manger des frites toutes petites et toutes dures et pas bonnes en premier et ensuite ne plus avoir faim et être frustrée! J'ai dit NON! Et maintenant, je mange tout de suite les meilleures frites de l'assiettes, les bien grosses, juste croustillantes et trop bonne. Et comme je n'ai souvent plus faim quand j'ai mangé le meilleur et bien je laisse le "moins bon". Et c'est pas du à laisser car par définition c'est moins bon donc où serait l'intérêt?

Et hop! ça fait ça de moins en calories dans mon estomac! Et hop! Une des astuces qui me permettent de moins manger sans frustration! Et hop! Je maigris avec plaisir!

Est ce qu'il y a des gens comme moi? Qui font la disctinction entre le meilleur d'un plat et le moins bon?

Commentaires

lailalalou.
Ancien abonné

bonjour miss acacia

je trouve ton idée excellente je vais appliquer cette bonne astuce !

Pascaline.
Abonné

Miss Acacia,

Quand on y pense pourquoi manger sans plaisir pour objectif de terminer l'assiette? C'est sûr que si on ne sait pas si on aura un repas prochain, c'est naturel de vouloir se nourrir pour ne pas manquer. Mais souvent nos habitudes nous cachent les émotions qu'on essaye de dissimuler, de ne pas voir, de soulager. Et malheureusement c'est le cercle vicieux obligé.
 
Moi aussi je découvre que je mange le meilleur d'abord puis je laisse dans mon assiette le moins bon. :)
 
Xx
Pattie
Abonné

Pareil pour moi ! Et du coup, ça m'a permis de trouver un signe d'EME pendant le repas : quand je commence par "le moins bon", c'est qu'un truc me titille.

boudicca.
Abonné
Moi aussi depuis que je fais le programme LC, je mange d'abord ce qui est le meilleurs, ainsi,quand j arrive à satiété je n'ai pas de remords à m'arrêter.
izabelle
Animatrice forum

ma foi j'ai toujours commencé par le meilleur !!!!

et c'est vrai que c'est mieux, c'est là où les sensations sont amplifiées, avec la faim

Angéline.
Abonné

Miss Acacia,

Comme je me retrouve dans tes paroles.

Moi aussi je mange ce que j'aime le moins en premier (pour m'en débarrasser ....) et après je déguste le reste.

Mais ton idée me semble bonne et je vais de ce pas la mettre en oeuvre. Mais je dois avouer que, comme c'est moi qui fais la cuisine, je ne me prépare que ce que j'aime. Mais il y a les invitations et là ton idée me plaît beaucoup.

Bonne journée.

ladyl56.
Abonné
C'est pour cette raison que je commence souvent mon repas par le fromage !!
miss acacia.
Abonné

Ah! ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à différencier le moins moins du meilleur. Comme quoi je ne suis pas complètement folle cheeky

jessica.pl.
Abonné

La révélation ! cheeky

Je suis venue sur cette partie du forum, parce que dans mon dernier bilan il ressort que si je détecte bien le rassasiement, je ne suis pas capable pour autant d'arrêter mon repas... bha évidemment je garde le meilleur pour la fin, je n'ai donc nullement envie de le râter. Bon il va falloir que je tente cette approche... ce que j'aime le plus d'abord !

FRED73
Marraine
Je le savais déjà mais pour moi ça ne change pas grand chose parce que mon problème c'est que je n'arrive pas à jeter... Et ceci même si je ne trouve pas cela très bon ! La peur de manquer, de me séparer des choses... Bref, ceci n'est pas encore résolu pour moi...
jessica.pl.
Abonné

Bonsoir Fred, 

Je ne m'arrête pas de manger pour un tas d'autres raisons : éduquée à finir mon assiette, à ne pas jeter/gaspiller, peur de ne plus en remanger un jour... Maintenant j'arrive à jeter parfois, le fait que je n'ai as à être une poubelle alimentaire n'est pas automatique, mais ça va mieux. Mais le fait de garder le meilleur pour la fin m'empêche d'emblée d'avoir la possibilité de laisser, donc je me dis que cela peut être un premier pas pour me donner une chance d'arrêter avant la fin!

Je pense qu'il y a deux choses qui m'ont fondamentalement permis de jeter plus : 
*déménager 10 fois en 8 ans avec peu de moyens ... on apprend à ne pas s'encombrer et à se séparer du superflu ^^
* voir les membres de ma belle-famille, ruraux et maraîchers, jeter beaucoup du fait de leur activité, ça n'a aucun sens pour eux de garder un légume abimé alors qu'il y en a 1 tonnes au champs, ni un reste de plat qui finira pour nourrir les chiens, les poules, les oiseaux sauvages ou le fumier. 

chanliatha.
Abonné

Très intéressant, moi aussi je mange le moins  bon avant !

J'ai aussi beaucoup de mal à jeter, question d'éducation !

C'est vrai que les déménagements nous forcent à jeter. Il y a 24 ans quand nous avons emménagé dans la maison où nous sommes toujours j'ai donné les vêtements en 38, 40. Quelques années plus tard nous avons aménagé la pièce au-dessus du garage où j'avais des cartons taille 42, 44, j'ai donné aussi ! 

Maintenant il me reste le 46 mais je garde car j'espère maigrir.

Vous voyez la courbe en 30 ans ! C'est incroyable, je réalise vraiment en l'écrivant.

Ce n'est pas le sujet du post mais c'est vrai qu'en écrivant on se rend compte car je l'ai déjà dit et redit !

Bonne journée.smiley

marieal.
Inscrit

ah ça c'est une bonne idée!

j'avais déjà eu un pressentiment - arrêter de manger les aliments diétiquement corrects, genre la tranche de pain, la portion de légumes pour arriver à 5 , - pour me concentrer sur ce qui me faisait envie uniquement

mais commencer par le meilleur c'est une excellente idée!! merci

FRED73
Marraine
Merci pour vos astuces les filles. Je sais que c'est un truc qu'il me faut encore travailler !
aeria.
Abonné

J'ai retenu dans un sujet des docteurs A & Z sur "comment faire face à un buffet ?" de sélectionner le meilleur et que tout le meilleur n'est pas à manger, qu'il y aura d'autres occasions et que je peux même m'acheter ces aliments délicats que je désire.

Par contre, j'ai eu du mal à répondre à la question d'aujourd'hui mais après vérification mentale, je laisse ce qui est moins bon pour la fin si j'ai encore faim.

J'ai des souvenirs, enfant, où je faisais durer le plaisir en dégustant ma part de gateau au chocolat. Et s'il y avait une petite déco en pâte d'amande, je la grignotais en dernier. J'en suis surprise maintenant, j'aurais pensé être plus morfale.

gentedame.
Abonné

oui c'est ça, adieu au dicton " garder le meilleur pour la fin" en fait il faut le garder pour la faim ! 

chanliatha.
Abonné

Très bien gentedame smiley

delphdelph.
Abonné

 

Super bien dit, Gentedame !

Je suis comme vous moi aussi je mange le moins bon d'abord !

Il va me falloir changer cette habitude, et commencer la part de pizza par le bout pointu qui vient du milieu !

Depuis toujours, je la commence par le trottoir... et évidemment, une fois que j'ai soigneusement isolé le meilleur, impossible d'y renoncer, même si je n'ai plus faim ! 

Merci d'avoir pointé ce phénomène. smiley

Patience
Marraine

[quote=gentedame]

oui c'est ça, adieu au dicton " garder le meilleur pour la fin" en fait il faut le garder pour la faim ! 

[/quote]

J'aime beaucoup ce que tu as écris, gentedame !
Je vais garder ta remarque dans un coin de ma tête : garder le meilleur pour la faim, bon sang mais c'est bien sûr !!

Au plaisir de te lire

aeria.
Abonné

Pour continuer dans les dictons et en référence à la pleine conscience, comment comprendre "l'appétit vient en mangeant ?"

gentedame.
Abonné

ah ah , aurait-on trouvé la clé ?

Aeria : je pense que cela signifie que lorsqu'on n'a pas faim et qu'on commence à manger, on salive et donc on a l'impression d'avoir faim. A mon avis à éviter absolument, je ne l'aime pas ce diction, hihi !

cemanico.
Abonné

Bonjour acacia,

Tellement vraie, je commence toujours pas ce que j'aime le moins pour finir par le meilleur.....au risque de manger sans faim ! Mais c'est le meilleur !frown

Alors c'est décidée j'adopte cette nouvelle idée, dès ce soir yes

raclette

Une idee simplissime, mais ca m'A fait prendre  conscience que ce n'est pas ceque je fais .. comme beaucoup d'entre vous, j'ai du mal a laisser quelque chose dans mon assiette, ;donc je ne choisis pas ce que j'aime d'abord, je n'y reflechis même pas en fait. 

A mettre en pratique des demain : le moins bon peut aller dans l'assiette de mon chien quand je n'ai plus faim; ce n'est pas moi la poubelle..

gentedame.
Abonné

ah si seulement j'avais un chien, tiens en voilà une bonne idée ! hihi ! J'aime bien cette idée " je ne suis pas la poubelle" mais il est vrai que j'ai été élevée dans le "il faut finir son assiette" alors ... je m'en sers une petite ( format assiette à dessert) et cela me convient bien. Par ailleurs cela correspond à l'équivalent d'un bol, ce qui est le cas des cultures siatiques par exemple. Eux se nourrissent bien, à satiété, de petits contenants

redgine's cocktail.
Abonné

[quote=miss acacia]

Je ne sais pas si ça vous parle, mais pour moi dans chaque plat, il y a très souvent une partie qui est meilleure que l'autre.

Par exemple, pour moi, l'intérieur de la pizza est meilleur en gout que la croute, l'intérieur du hamburger est meilleur que l'extérieur, les nouilles pleines de fromage sont meilleurs que celles qui sont au bord de l'assiette et qui n'ont pas réussit à se coller avec le fromage...etc...

Et bien avant LC, je mangeais d'abord le "moins bon": la croute, le tour, les nouilles sans fromage... Et je me gardais le "meilleur" pour la fin, le milieu du fondant au chocolat, le milieu de la tarte....

Ce qui m'obligeais inconsciemment à tout finir car j'aimais finir sur ce gout "meilleur". C'était impératif. Je ne m'étais pas embêtée à manger la croute que je n'aime pas pour ne pas manger tout le reste de la pizza qui est tellement bon. Non mais quand même!

Est ce que vous me suivez?

Ce qui m'a amené bien des fois à manger au dela du rassasiement. Je mangeais le moins bon + le meilleur. = trop manger.

Or, depuis LC, je ne m'embête plus avec les "moins bon" car je me suis rendu compte que j'avais des très petits besoins énergétiques et que donc en fait avec une petite quantité d'aliment je suis rassasié jusqu'au prochain repas.

Alors, je ne vais pas me gacher la vie à manger des frites toutes petites et toutes dures et pas bonnes en premier et ensuite ne plus avoir faim et être frustrée! J'ai dit NON! Et maintenant, je mange tout de suite les meilleures frites de l'assiettes, les bien grosses, juste croustillantes et trop bonne. Et comme je n'ai souvent plus faim quand j'ai mangé le meilleur et bien je laisse le "moins bon". Et c'est pas du à laisser car par définition c'est moins bon donc où serait l'intérêt?

Et hop! ça fait ça de moins en calories dans mon estomac! Et hop! Une des astuces qui me permettent de moins manger sans frustration! Et hop! Je maigris avec plaisir!

Est ce qu'il y a des gens comme moi? Qui font la disctinction entre le meilleur d'un plat et le moins bon?

[/quote]

gentedame a écrit :

oui c'est ça, adieu au dicton " garder le meilleur pour la fin" en fait il faut le garder pour la faim !

 

Moi je faisait pareil, et depuis LC je laisse le moins bon, et c'est les poules ou le chien qui profitent des restes. Car je ne peux pas jeter. Ca me permet aussi de ne pas mager la même chose plusieurs fois. De cuisiner plus, de varier aussi.

didi5063.
Abonné

merci Miss accacia pour ce petit truc.

oui, comme beaucoup d'entre vous on m'a appris à finir son assiette et à ne pa jeter. moi aussi je laisse le meilleur pour la fin... et pas pour ma faim.

alors je vais essayer d'intégrer cela à ma façon de manger, cela sera plus facile pour laisser dans l'assiette.(et je commence à y arriver)

bonne journée

Cariama.
Ancien abonné

la pizza, je le fais depuis longtemps, mais pas pour manger moins, mais pour manger plus.

Enfin, c'était ma rélfexion quand j'ai commencé à le faire.

Si je ne mange pas la croute, je peux manger plus de coeur de pizza car j'ai plus de place.

Maintenant, je vais me dire que c'est pour manger le meilleur.

 

D'ailleur, un jour j'ai mangé une pizza qui goutait le carton. Rien, pas bonne !

C'est bien la seule fois que je l'ai laissé sans scrupule et que je l'ai même jetée car je savais que je n'en remangerai pas.

Caro3011.
Abonné
C'est une super idée que j'ai mis en application des ce soir. Merci
Haut de page 
X