retour = échec ? - 14072012

aomame.
Abonné

Bonjour ,

je reviens sur linecoaching après y avoir inscrite pendant quelques mois au début de l'ouverture du site mais là les mauvaises habitudes reviennent (c'est très bête mais ça me fait pleurer). J'avais arrêté l'abonnement parce que je n'ai que le ras mais je vois que ça me faisait du bien.

Je me rends compte que je retourne dans mes régimes. Pour moi, ce sont des régimes "santé" , pas de sucres, d'aliments à index glycémique élevé... Je me rends compte que j'ai peur d'être malade, de mourir sans doute. Et puis ma fille a des allergies alimentaires et je crois que ça n'arrange pas mes affaires puisqu'inconsciemment je crois que je m'interdis certaines choses. Et aussi et surtout les choses qui me font du bien qu'en je vais mal (et là ça n'est pas le paradis : pas de travail donc peu de revenus, ma mère ne m'adresse plus la parole sans raison, une rupture amoureuse, et une histoire qui commence mal. Je crois que le stress me bouffe. J'ai une colopathie fonctionnelle et ces derniers temps j'ai des crises tous les jours.

Je crois que la nourriture envahit ma vie et je voudrais me détacher de ça. C'est stupide de vouloir trouver son salut dans la nourriture non ?

Voilà, je ne sais pas si je dois prendre ce retour comme un échec mais j'aimerais tellement manger sereinement sans arrière pensée (et puis surtout mes chocapic ;)). Pensez-vous que je suis une coriace face au programme (le terme est peut-être mal approprié!)

Si d'autres personnes sont passés par ce chemin là, je serais ravie de lire leur parcours.

Merci

Commentaires

lili86.
Abonné

Bonjour Aomame,

Et si c'était l'inverse ? si ce n'était pas un échec mais au contraire une saine décision ?

Je t'envoie tout mon soutien pour toutes les choses douloureuses que tu mentionnes. Et si tu faisais le tour de ce qui est bien également ? Il y en a sûrement aussi... déjà, il y a les chocapic !!! 

Bon courage !

 

aomame.
Abonné

Meric pour ton message, oui effectivement il y a beaucoup de positif quand j'y repense car je maitrise beaucoup miex les sensations de faim et je n'ai plus peur de grossir ni de ressentir la faim. et oui les chocapic sont mon réel plaisir, d'ailleurs ma fille adore les boîtes (même si elle ne peut en manger).

Oui j'espère que c'est une bonne décision. En tout je sais que le mode actuel dans lequel je suis an niveau de la nourriture est lui un echec et que tôt ou tard je finirai par craquer sur "mes" aliments interdis.

Merci beaucoup pour tes encouragements.

lorraine
Marraine

Aomame,

 

Mais non pas un échec mais une prise de conscience qui t'a fait prendre une décision constructive pour toi.....enlightenedcheeky

Donc Génial.....yes

Comme lili86, je t'envoie  mon soutien pour les choses dificiles heart

Bon retour sur LC

 

Lorraine

aomame.
Abonné

Merci pour ton message.

Ca fait plaisir de voir qu'il y a toujours des gens super simpa sur Linecoaching ^^

Oui j'espère que ce retour me permettrai de m'enlever ce "poids".  Ce "retour" m'a fait beaucoup réfléchir cet après-midi et comprendre le pourquoi du comment. Je me dis que j'espère que ce site sera reconnu à sa juste valeur.

Allez au boulot ^^ Et ce soir étape je saute le repas si je n'ai pas faim!

Merci encore

Cara.
Abonné
Bonjour Aomame, Je me reconnais beaucoup dans ton message. Je viens moi aussi de me réinscrire sur LC. Car je n'avais jamais lâché la restriction, et moi aussi dans une optique santé. Mon mari est intolérant au lait, et moi je le supporte très bien. Ma belle famille ne jure que par le régime des groupes sanguins et a un discours qui se veut très "raisonnable" question alimentation. En plus j'ai eu un cancer du sein en 2010. Tout pour me dire que je n'étais pas idiote, que je pouvais être raisonnable et que je devais manger "santé". Le problème c'est que ce qui marche peut-être pour certains, qui ne sont pas des mangeurs émotionnels, ne marche pas pour les autres. Et je me suis dis qu'au final, si je prends un peu de choses pas diététiquement correct, ce sera toujours mieux que des compulsions de ces mêmes aliments. Et que je suis différente de mon mari et ma belle famille, qui sont SI raisonnables ! Alors je suis très contente d'avoir repris LC car cela me correspond, et que la dernière fois, je n'avais rien lâché du tout, j'étais à fond dans la diététique, je passais mon temps à me documenter là-dessus, pensant être assez forte pour avoir un alimentation "parfaite". Aujourd'hui je ressens un réel soulagement d'avoir entièrement accepté de faire de mon mieux sur LC sans arrière pensée. Et quand j'ai peur de mourir, je me rappelle d'une chose. Un jour, une connaissance se plaignait parce qu'il avait un problème de dos. Il disait, assez iquiet, " tu te rends compte, avoir le dos en vrac comme ça à quarante ans, j'ai pas fini de déguster". Le week-end suivant il mourrait dans un accident. Alors ça m'aide à relativiser. Carpe diem.
aomame.
Abonné

Bonjour Cara et merci pour ton message.

Oui moi aussi je passais mon temps à me documenter et au final à ne "vivre" que par ça.  Je viens moi-même de faire des tests sanguins pour voir si je ne fais pas d'intolérance. Je relativise si c'est positif en pensant à ce que m'a dit mon allergologue : "il existe un seuil de tolérance qui permets de consommer des petites quantités". Ca doit aussi me stresser quelque part.

Je pense aussi que j'ai peur de "mourir" parce que je suis seule avec ma fille et que j'ai personne en cas de pépin (en tout cas très proche , qui pourrais s'occuper de ma fille immédiatement). De mon côté dans ma famille c'est tout l'inverse. Et quand j'y pense ça me fait rire puisque c'est moi qui fait toujours attention et qui suit toujours malade !

J'ai aussi beaucoup réfléchi en me disant qu'il est peut-être plus sain que je mange de "mauvaises choses" mais qui me "permetttent " de vivre à fond même si je meure plus jeune que vivre vieille mais hantée par la peur et seule dans mon coin. D'ailleurs ce matin mes chocapic m'ont fait du bien et mon réconciliés avec la petite fille d'autre fois ;). Et puis les complusions me rendent barbouillée ce qui ne me permets pas de faire à fond les choses. J'essaye de prendre cette formule pour mienne : c'est la dose qui fait le poison. Il faut dire aussi que LC m'a permis de me rendre commpte que les choses les plus simples sont souvent les meilleures. Et puis, mon grand-père a vécu jusqu'à 97 ans en mangeant des crèpes, la confiture à la cuillère, du chocolat tous les jours ;)

Oui on ne sait pas de quoi demain sera fait et le plus sage est peut-être de vivre aujourd'hui comme le dernier.

izabelle
Animatrice forum

[quote=aomame]

Je crois que la nourriture envahit ma vie et je voudrais me détacher de ça. C'est stupide de vouloir trouver son salut dans la nourriture non ?

[/quote]

Bonjour Aomane,

Je crois que la nourriture te donne l'impression d'envahir ta vie car elle te permet d'éviter de faire face à toutes ces souffrances et ces angoisses, elle devient un moyen de lutte, d'évitement

Cela n'a rien de stupide, nous sommes énormément à partager cette façon d'utiliser la nourriture.

Ton retour ici est une très bonne idée, et pour ma part je te conseillerai bien sûr de pratiquer la pleine conscience pour commencer peu à peu à pouvoir tolérer tout ce qu'il se passe en toi et avoir de moins en moins besoin de la nourriture comme béquille

Bonne continuation

aomame.
Abonné

Merci Isabelle, oui efectivement je crois que ça me permets de ne pas réfléchir à mes angoisses. Je vais me remettre à la PC même si j'ai du mal à "tenir". Ca m'avait fait beaucoup de bien il y a quelque temps.

Et puis je crois qu'un peu de programme forme me fera le plus grand bien. Je me suis acheté des petis altères en plus^^

Patience
Marraine

Merci Isabelle, oui efectivement je crois que ça me permets de ne pas réfléchir à mes angoisses. Je vais me remettre à la PC même si j'ai du mal à "tenir". Ca m'avait fait beaucoup de bien il y a quelque temps.

Et puis je crois qu'un peu de programme forme me fera le plus grand bien. Je me suis acheté des petis altères en plus^^

 

Bonjour aomame,

Moi aussi, je pense que tu as pris une bonne décision en revenant ici. Ce n'est pas un échec, c'est juste ton parcours à toi, qui demande le temps qu'il faut. Tu sembles submergée par les difficultés en ce moment, alors comment ne pas retomber dans les vieux réflexes ! Je crois que beaucoup d'entre nous auraient fait de même...

Concernant la RPC, peut-être peux-tu débuter par des mini-séances de 5 minutes (il me semble qu'il y a des enregistrements courts dans les outils de pleine conscience) ?

En tout cas, ne te juge pas durement. Tu as commencé, tu as arrêté, tu es maintenant revenue ; et c'est tout. C'est toi, et c'est le plus important.

Plein de courage pour traverser cette période apparemment bien usante et au plaisir de te lire,

Patience

AguaMaria
Marraine

Bonjour Aomame,

C'est bien que tu reviennes, la seule vraie façon de retrouver la sérénité face à l'alimentation, c'est vraiment la fin de la restriction et la gestion des émotions. Le reste ne peut que mener à du craquage. Pour moi c'est bien clair mainenant.

Je voulais surtout revenir à ta peur de mourir. Lorsque je me suis retrouvée seule avec mes deux enfants, je me suis mise à avoir une peur iraisonnée de mourir, de peur d'abandonner mes enfants qui n'auraient plus personne. Je voyais un psy à l'époque. Comme pour toutes les peurs, il m'a amené à voir la pire chose qui puisse arriver en lien avec ça. Évidemment c'était de mourir et que mes enfants se retrouvent seuls. Puis il m'a demandé si je croyais que cette peur pouvait changer quelque chose.... empêcher que cela arrive, donner des meilleures conditions de vie aux enfants si je mourrais, etc... Clairement j'en suis arrivée à voir que la peur ne faisait que nous gâcher la vie et ne pouvait influencer le futur. Par contre il m'a mené à voir des petites solutions qui pourraient amoindrir cette crainte que les enfants se retrouvent seuls (trouver un ami de confiance et lui demander de prendre soin des enfants en cas de problème, faire un testament, donner des trucs aux enfants en cas d'urgence, etc.). Ce n'étaient pas des solutions miracles, mais ça m'a permis de relativiser et surtout de ne pas permettre à cette peur de prendre le dessus sur ma vie.

Bonne route!

sev1972.
Abonné

Bonjour Aomame,

Je pense aussi que revenir sur LC ne doit pas être considéré comme un échec mais plutôt une prise de conscience très positive.

Quand tu t'étais inscrite auparavant, tu n'étais sans doute pas prête pour ce programme mais tu l'as découvert et c'est ce qui t'a permis d'y revenir maintenant.

Peut-être peux-tu aussi considérer cette démarche comme un nouveau départ non seulement sur le plan de la santé mais également dans d'autres domaines de ta vie...

En tout cas, félicitations pour être revenue et bienvenue. Bon courage!

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

 

Bonjour haricot de soja bleu-vert,

Si je comprends bien, vous aviez commencé à progresser sérieusement, puis vous avez arrêté LineCoaching, et commencé à repartir en arrière. Il est vrai que votre vie ne semble pas être un long fleuve tranquille et que vous affrontez des difficultés importantes. Là, vous revenez. Où est l’échec ? En fait, c’est une saine et courageuse décision, comme vous le dit lili86. Bienvenue à vous !

Vos problèmes alimentaires sont de plusieurs ordres, semble-t-il : la restriction cognitive, qui fait son retour, et sans doute les EME. Il y a donc du travail.

Mais en fait, on avance là comme avec la marine à voile : lorsque la mer est bonne, le vent favorable, on avance bien. Et quand c’est la tempête, les efforts consistent à faire en sorte que le navire ne coule pas !

Bon, tous les messages que les participant(e)s vous adressent sont si formidables ! Que dire de plus, si ce n’est que nous sommes de tout cœur avec vous ?

Dernière chose: si je me permets de vous appeler haricot de soja, bleu-vert, c’est bien entendu en référence à Haruki Murakami et son livre 1Q84, qui vous a fait choisir ce pseudo, je suppose. Car rassurez-moi, ce n’est pas votre vrai nom, n’est-ce pas ?

aomame.
Abonné

Merci beaucoup pour vos messages.

Et cher Docteur Apfeldorfer, et oui 1Q84 est bien mon livre de chevet en ce moment (je me demandais d'ailleurs si quelqu'un ferait la liaison). Etrange et prenant roman! L'avez-vous lu et aimé ?

Oui peut-être que je n'aime pas l'échec et n'accepte pas que je sois tombé de mon vélo.  Je crois que je m'interdis beaucoup d'aliments et que je veux tout contrôler de ce côté là ainsi que mon corps. Mais il semble protester par de l'eczéma et une colopathie. Merci pour vos messages d'encouragements. Petit avancement ce soir, pas de culpabilité à prendre une deuxième demi part de far breton aux pruneaux parce que j'avais faim (je ne 'autorise jamais à me resservir) mais là j'avais faim après plusierus heures de marche aux Tonnerres de Brest.

Patience : merci pour ton conseil. Je vais essayer d'y aller petit à petit. Entre le lièvre et la tortue... J'ai toujours préferé la tortue.

AguaMaria : merci pour ton commentaire. Il m'a fait réfléchir et je crois que la peur effectivement me gachera plus la vie qu'autre chose. Et merci pour le conseil de demander à un ami de prendre en charge ma fille si il m'arrivais quelque chose. On ne peut malheureusement pas être maître de tout.

Merci encore.

JolieRonde.
Abonné

Bravo aomane pour cette belle prise de conscience.

Il y a quelque chose chez toi qui t'appelle à prendre soin de toi, te prendre en considération, à être indulgente et douce avec toi même. Et ça c'est très très beau :)

aomame.
Abonné

Merci JolieRonde. Je crois qu'effectivement, je ne "prends" jamais soin de moi parce que ma mère m'a toujours répeté que je m'écoutais trop.

Haut de page 
X