Sur le chemin, se reconstruire brique après brique ! - 04102017

chris212
Marraine

Au début de mon parcours, lors des discussions avec le Docteur Gérard Apfeldorfer, une citation revenait souvent "100 fois sur le métier remettez votre ouvrage"  smiley!

Cette phrase a pris ici tout son sens wink.

Arrivée au terme de mon parcours au printemps, j'ai accédé à la phase dite de stabilisation. 

LC s'avère un excellent vecteur de changement.

Le chemin aura été long et semé d'embûches, mais il est tellement agréable de le suivre... Je souhaiterais pourvoir le continuer du mieux possible !

Et vous qui êtes sur le chemin où en êtes vous de votre parcours, de votre réflexion...

Si vous êtes parvenu à la fin de votre parcours, comment assumez-vous le changement ?
Que faites-vous pour pérenniser les acquis LC ? yes

 

Commentaires

chris212
Marraine

Après quelques mois de programme, il apparaît que la consolidation passe par un travail sans cesse recommencé pour parvenir à modifier le comportement alimentaire sur le long terme et pas seulement pour un temps.
En entament cette méthode mon souhait n'était pas de commencer un régime classique pour perdre rapidement quelques kilos... Mais de trouver une vraie solution pour briser le cercle vicieux perte de poids/reprise avec bonus

Si certaines étapes du programme me semblent acquises, il convient de les renforcer.
Il s'agit notamment des sensations de faim et de la technique de l'EME-zen. La dégustation a repris la place qui a longtemps été la sienne. Les aliments tabous sont devenus des aliments «ordinaires». yes

D'autres sont encore fragiles et je ne les maîtrise pas encore suffisamment. Notamment la satiété et en tout premier lieu le rassasiement que je commence à apprivoiser tout doucement. wink

Parallèlement, je continue mon travail sur les aspects psychologiques et émotionnels qui permettent de lever les blocages qui pourraient subsister : les pensées automatiques, le perfectionnisme, le regard des autres, l'estime de soi...

Ces deux aspects du programme sont intimement liés et la phase de stabilisation va permettre un travail en profondeur pour ancrer les acquis en les renforçant et travailler les points encore sensibles.

Actuellement je souhaite avant tout pérenniser les acquis de LC et continuer mon chemin. smiley

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

izabelle
Animatrice forum

super !

chris212
Marraine

smiley Izabelle, merci pour tes encouragements.

J'ai longtemps tourné sur le forum, mais je n'ai pas trouvé de fil qui réponde vraiment à mon attente.
Je me suis dit "après tout pourquoi pas ..." : un fil où déposer réflexions et interrogations, partager...

La mise à jour informatique du mois de mai dernier aura jeté aux oubliettes le "groupe des expérimentés" et tous les fils s'y rapportant ont été supprimés.

L'étape de stabilisation permet d'amorcer un travail en profondeur pour ancrer les acquis et travailler les points encore sensibles.
Et pour faire se travail en profondeur, il faut se laisser le temps.

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

izabelle
Animatrice forum

mais tu as tout à fait raison, il faut créer les fils qui correspondent à ce que l'on a envie de partager

c'est sûr qu'il faut du temps, mais finalement je me demande si ce temps de découverte, de progrès, n'est pas la meilleure partie de ce travail !

et puis le partage bien sûr....

reborn60
Abonné

Merci Chris pour ce fil que je découvre ce soir et le retour d'expérience qu'il nous offre.

Bonne soirée.

Evelyne

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
Emeraude
Ancien abonné

Ça fait 3 semaines que j'ai débuté et les changements sont là. Déjà j'arrive à m'arrêter à satiété même quand l'aliment est bon, je n'hésite plus à décaler voire sauter un repas si je n'ai pas faim et me force à dire non si l'on veut me resservir alors que j'ai déjà assez mangé.

Cette fois ci j'étais en plein module sur le repérage des sensations de faim j'avoue qu'il a été particulièrement ardu. La difficulté est surtout de distinguer les différents types de faim et surtout la bonne faim. J'ai dû refaire plusieurs fois les exercice, mais ça semble avancer, progressivement. Je commence à attendre d'avoir bien faim pour manger même si je me permet une collation lors d'une petite faim selon le moment et l'envie. Faut dire que les émotions et les occupations y sont pour quelques choses dans ces difficultés (besoin de réconfort pour l'un et coupée des sensations quand je suis très occupée pour l'autre).

Je pense tenter le body scan pour mieux percevoir les sensations. J'aime bien les exercices de pleine conscience même si l'un a été un peu difficile (pas du genre à trop vouloir fouiller à l'intérieur, trop douloureux). Je pense que la confiance en soi aide beaucoup dans la démarche, LC nous aide à ça et c'est ce que j'aime beaucoup. Je n'ai pas encore fait les étapes de dégustation et gestion des EME mais ça va bien m'aider je pense. 

Quant à mon poids, m'approchant de mon set point et la sédentarité jouant aussi je perds moins qu'avant (j'ai perdu quasi 18kg en un an via un rééquilibrage alimentaire). Mais je fais LC avant tout pour stabiliser à long terme sans avoir à me priver de façon permanente même si la peur de grossir est toujours là (je me vois toujours comme une "grosse",  ayant été surpoids depuis l'enfance je suis persuadée que mon corps garde ça en "mémoire"). 

Sinon j'ai une question HS mais même en ayant résilier l'abonnement on peut encore poster sur le forum ? 

 

 

reborn60
Abonné

Qu'ai-je reconstruit, depuis mon inscription le 15 mai dernier (une ré-inscription en fait, avec des points consolidés sur l'ensemble des 2 parcours) :

- je n'ai plus d'aliments-tabous

- je suis plus à l'écoute de mon corps, moins de mon cerveau

- je sais reconnaître la "bonne faim"

- je pratique la respiration profonde avec plaisir,

- je n'ai plus de ruminations incessantes sur le passé,

- j'ai moins de pensées automatiques,

- je suis moins perfectionniste, plus gentille envers moi-même.

J'ai terminé le programme mais ce n'est pas une fin en soi, je suis maintenant en train de revoir l'ensemble de mon parcours, avec du recul, afin de mettre l'accent sur les points, et ils sont nombreux, qui restent problématiques.

Dans tout ce que j'ai cité précédemment, par exemple, je veux faire de la pleine conscience un automatisme quotidien. J'ai un sacré boulot à faire sur la satiété et le rassasiement, j'ai un rapport au corps plus gentil mais il n'est pas mon ami...

C'est un travail de longue haleine que j'ai engagé mais, contrairement à toutes mes expériences passées autour du poids, la perte de kilos, même si je la souhaite ardemment pour mon confort, n'est qu'un élément qui serait l'aboutissement d'un changement plus profond.

Le surpoids est un symptôme dont il faut trouver la racine, les fondations instables en quelque sorte, sur lesquelles pouvoir se reconstruire.

Le chemin est long mais aujourd'hui, c'est lui qui m'intéresse, plus que le but.

Pour en revenir aux valeurs évoquées par Izabelle dans les forums, c'est la façon dont nous menons notre vie selon nos valeurs propres et chères à nos yeux qui nous rend heureux et nous permet d'atteindre nos buts, petits ou grands.

Il est important de vivre "gentiment" avec soi, d'en faire une valeur première. Comme l'écrit Jon Kabat-Zinn "Partout où l'on va, on est avec soi-même. Nulle part où se fuir. Une question se pose : "Et maintenant, que faire ?".

En tout cas, autre chose que se fuir dans la nourriture...

Belle soirée.

Evelyne

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
chris212
Marraine

 @ Emeraude smiley

Merci pour ce témoignage.

Emeraude sam 07/10/2017 - 04:07.... Sinon j'ai une question HS mais même en ayant résilier l'abonnement on peut encore poster sur le forum ? 

Je ne crois pas, la possibilité de poster sur le forum et donc d'y participer est liée à l'abonnement. Selon ce que j'ai lu sur le forum...
Mais le mieux est de poser la question directement à un coach.
Bonne continuation.

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

chris212
Marraine

Evelyne,  

reborn60 dim 08/10/2017 - 20:31   ...C'est un travail de longue haleine que j'ai engagé mais, contrairement à toutes mes expériences passées autour du poids, la perte de kilos, même si je la souhaite ardemment pour mon confort, n'est qu'un élément qui serait l'aboutissement d'un changement plus profond.
Le surpoids est un symptôme dont il faut trouver la racine, les fondations instables en quelque sorte, sur lesquelles pouvoir se reconstruire.
Le chemin est long mais aujourd'hui, c'est lui qui m'intéresse, plus que le but.

Comme toi, j'ai conscience que le parcours LC nous a mis sur le chemin de la reconstruction, du changement et pas seulement alimentaire.
Il nous permet d'amorcer un changement du comportement alimentaire. Mais il faut bien ne pas perdre de vue que ce changement doit être conforté chaque jour. 
LC m'aura donné des moyens pour sortir de l'ornière.

 

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

chris212
Marraine

"Le vrai voyage, ce n'est pas de chercher de nouveaux paysages mais un nouveau regard",

Marcel Proust 
- A recherche du temps perdu (1913-1927)

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

adonon
Ancien abonné

Bonsoir, 

quels beaux messages, qui résonnent bien en moi !

En ce qui me concerne, avant de pouvoir faire la démarche LC, il a fallu que je règle pas mal de choses, que je ne me sente plus en danger permanent dans ma vie, que j'aie trouvé de la sérénité et de la bienveillance envers moi-même, pour aborder calmement le rapport à la nourriture. Maintenant je peux m'autoriser à tenter des expériences, à rater, à recommencer, à prendre mon temps, sans me fragiliser. Si en plus je perds du poids, c'est la cerise sur le gâteau wink

Adonon

reborn60
Abonné

Bonsoir adonon smiley,

Lors de mon parcours alimentaire, il était recommandé de reporter des étapes si je me sentais fragile, donc je pense qu'autant LC peut nous faire avancer sur d'autres sujets que la nourriture, autant il faut déjà avoir réglé des questions lourdes avant de faire LC ou se faire accompagner en parallèle.

Ca ne reste que mon avis fondé sur 2 inscriptions à quelques années d'intervalle.

Belle soirée.

Evelyne

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
Emeraude
Ancien abonné

@chris: c'est justement ce que j'aime avec LC ça va au delà de la question alimentaire :) on apprend finalement à etre bienveillant envers soi-meme à avoir plus confiance en soi et écouter ses besoins alimentaires ou non c'est une vraie thérapie (meme si je rejoins reborn, il faut etre pret à le faire).

adonon
Ancien abonné

Bonjour, 

Evelyne : nous sommes bien d'accord ! 

Pour d'autres, LC est peut-être ce qui permet de commencer à régler d'autres difficultés que le "seul" rapport à la nourriture (si tant est qu'il puisse être isolé !). C'est aussi un soutien pour des personnes dont le quotidien est très compliqué, comme si ce programme devenait un îlot pour soi-même. 

Cette diversité fait la richesse du forum !

Bonne journée, 

Adonon

chris212
Marraine

Le changement doit être conforté chaque jour.
LC m'a donné des moyens pour sortir de l'ornière. La modération peut me permettre de pérenniser le parcours LC.

La modération est le juste milieu à trouver pour ne pas tomber dans mes anciens travers, j'ai nommé : la restriction et les excès.

La restriction que l'on risque de retrouver si l'on renoue avec les régimes, les interdits, la peur de consommer certains aliments (aliments tabous).

Les excès avec la boulimie et l'hyperphagie qui peuvent ressurgir du passé.

 

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

chris212
Marraine

Devenir Mince n'est pas seulement perdre des kilos vite fait bien fait sur un minimum de temps.

Devenir Mince c'est accepter de ne perdre que lentement, très lentement des kilos sur une période qui peut paraître très longue.

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

Emeraude
Ancien abonné

complètement chris, et finalement ce n'est pas plus mal car il y a des habitudes qui changent (quand ce n'est pas toute la garde robe à faire voire rachat de paires de chaussures)

chris212
Marraine

Et oui, Emeraude smiley

Et pécuniairement, il faut pouvoir suivre !
Changer toute la garde robe : pas encore à l'ordre du jour. Mais je le fais progressivement en veillant désormais à prendre ma taille...

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

chris212
Marraine

Me revoici sur le chemin, mais heureusement je ne m'en suis que peu écartée !
Petite pause d'une quinzaine de jours pour prendre du recul et mieux repartir dans ma démarche...
 

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

choucathou
Abonné

Coucou Chris. Je suis moi aussi de retour. Je

Me demandais où  tu étais.  Bon come back.

Choucathou 

adonon
Ancien abonné

Chris, Choucathou, ça fait plaisir de vous revoir par ici !

Adonon

chris212
Marraine

Bonsoir Choucathou, Adonon, bonsoir à toutes.

Bienveillance et patience envers soi-même, deux mots clés du programme qui me reviennent en mémoire ce soir.

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

adonon
Ancien abonné

Bonjour à toutes, 

Chris, tu parlais plus haut de garde-robe : pas si facile ! J'ai perdu quelques kilos, et je remets certains vêtements que j'avais remisés. Ce n'est pas sans crainte, parce que ça me rappelle les régimes, à l'époque c'était grisant, "cette fois, c'est la bonne, je ne reprendrai jamais de poids". J'ai entrepris le programme LC sans objectif de perte de poids, je me fais surprendre par ce résultat.

J'ai acheté un pantalon, à ma taille, première étape, non sans une certaine anxiété. C'est paradoxal, bien sûr, mais il faudra du temps pour pouvoir dire que cette perte de poids est le résultat d'un changement profond et pérenne. 

Bonne journée, 

Adonon

reborn60
Abonné

Merci Chris pour ce rappel : bienveillance et patience, prendre en douceur le temps nécessaire, comme pour toi Adonon, prendre le temps d'accepter cette nouvelle taille, ce nouveau corps, pour te l'approprier dans une démarche durable. Bravo en tous cas.

Belle journée.

Evelyne

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
izabelle
Animatrice forum

l'avantage de LC, enfin surtout si on fait le travail émotionnel, c'est que la vie devient tellement plus riche et signifiante que les changements de taille ne sont plus si "importants" ou plein d'enjeux, de symbolisme

on vit sa vie et le corps est juste à sa place

en tous cas c'est comme ça que je ressens la perte de poids   beaucoup moins grisant qu'avec un régime, mais tellement plus naturelle et sans  y penser

adonon
Ancien abonné

Merci Evelyne, 

Oui, Izabelle : les changements sont progressifs, se font "naturellement" grâce au travail de fond, au rythme auquel on peut s'adapter.

Bonne soirée

Adonon

Emeraude
Ancien abonné

je reviens ici après une petite pause :)

je commence à accepter plus mon corps, ça me fait toujours drole de mettre du M mais je m'y habitue. J'ai aussi acheté 3 paires de chaussures à ma nouvelle pointure (j'ai perdu une taille). Il n'y a qu'une paire que je garde en 39 parce que je ne trouve plus le modèle et que je peux finalement encore les porter.

adonon
Ancien abonné

Bonsoir Emeraude, tu t'habitues bien à ta nouvelle taille ?

Adonon

Emeraude
Ancien abonné

bonsoir adonon,

oui ça commence. pareil avec ma nouvelle pointure laugh

on ne rend pas forcément compte à quel point le temps est notre allié. Quand on minci c'est un nouveau corps que l'on a et il faut du temps pour s'adapter dans son quotidien et sa perception.

adonon
Ancien abonné

C'est vrai, Emeraude, mais le temps est précieux. Avec des régimes, j'ai perdu beaucoup de kilos, j'étais grisée par les changements physiques. Là, c'est une diminution très lente, mais je ne la vis pas comme une perte, je n'ai pas envie de nouveaux habits, je constate simplement que telle chose ne me va plus. Un ajustement progressif...

Comme toi, je me donne le temps pour m'adapter.

A bientôt

Adonon

eleo1240
Ancien abonné

c'est vrai que j'ai fais tant de régimes et je connais le côté grisant de la minceur et le désir de trouver des nouveaux vêtements pourtant je na'i jamais eu beaucoup à perdre 5 kilos qui correspondent à 1 taille mais passer de 38 au 36 et être très à l'aise dans un petit jean est tout à fait grisant en effet mais la reprise de poids qui fait qu'on se sent serrée me faisait croire que j'étais obèse et je commençais à chercher dans les "grandes tailles" alors que mon IMC n'a jamais dépassé 23 et je reprenais du restrictif à fond , on se donnait des avis par forums avec des copines et chaque jour c'était pareil , 500g de plus ce matin = journée noire ! 500 g de moins =journée rose et ainsi de suite des mois durant , j'en ai eu marre suis venue ici pris conscience du ridicule et de la façon dont je gâchais ma vie , je vais y mettre le temps c'est certain je suis trop formatée maintenant et je dois changer beaucoup de choses la vision de mon corps tel qu'il est et non à quoi je voudrais qu'il ressemble idéalement , et prendre le temps pour ne pas retomber dans ce comportement insensé

larcenciel
Ancien abonné

Et Eleo :) Tu avances mais ne te mets pas la pression les jours où tu auras envie d y retourner (car il y en aura). On fait pas mal de surplace, d avancées puis de retour en arriere, il faut croire que l esprit humain n aime pas les lignes droites cheeky

eleo1240
Ancien abonné

merci , tu as raison mais je lâche un peu ce besoin de pression et m'en trouve libérée c'est confortable ! pour le corps et pour l'esprit là j'ai commencé la dégustation ça fait bizarre et pour tout dire ça m'énerve un peu mais je découvre aussi des goûts et des envies de manger certains aliments qui me tentent et à la dégustation je ne les aime plus.. étrange, si j'arrive à bien tenir le programme sur la longueur je pense que je ne reviendrai pas à mes démons, enfin , je pense ...

larcenciel
Ancien abonné

tu verras bien pour les demons ;) bout par bout, au jour le jour

oui moi aussi ca me stresse. surement car la nourriture me sert souvent à evter de sentir stress et colere !

 

Fanette
Ancien abonné

Bonsoir Eleo,

"péché", "démon", tu diabolises beaucoup la nourriture. Relax, on ne fait rien de mal en se nourrissant, même quand c'est pour se faire plaisir, ou pour se réconforter.

Es-tu allée faire un tour sur le fil qui parle des valeurs (values)? On y trouve de bonnes pistes pour se reconnecter à soi-même. Tu peux aussi essayer de lister tes croyances nutritionnelles (ou autres) et commencer à faire le tri au fur et à mesure que tu avances dans le programme.

Sois douce avec toi-même, se flageller ne fait pas mincir et ne rend pas plus heureux. Mets-toi au chaud, desserre les dents, berce-toi, parle-toi gentiment et commence à te régaler!

Profite!

eleo1240
Ancien abonné

oui c'est ce que cherche la paix, je ne diabolise pas la nourriture ce que je diabolise c'est moi avec mes volontés de perfections impossible à atteindre, mes images utopiques que je veux lâcher je vais aller voir le fil dont tu parles , merci de l'info

Fanette
Ancien abonné

Bonsoir la compagnie! Bonsoir Eleo!

Oui, je comprends. Je me surprends encore parfois à vouloir m'arracher des bouts de cuissot mais ce genre de pensée violente qui tient d'une forme de pensée magique ne m'assaille plus guère. Ce sont des pensées néfastes, je les regarde passer et j'essaie de trouver l'émotion qui se cache derrière. C'est un long apprentissage. J'apprends à lâcher du lest sans me faire de mal. Je me rappelle l'époque où je m'habillais en 36 et où je me trouvais grosse. Quand je tendais vers le 38, c'était l'angoisse. Et je culpabilisais à la moindre bouchée. Quelle tyrannie!

Parlant de pression et de perfectionnisme, tu as lu le fil sur ce thème? Ça permet de cesser de se regarder par le prisme du poids et de voir comment le perfectionnisme se manifeste dans d'autres domaines de notre vie. Et ça fait du bien de voir que, là aussi, on n'est pas tout seul. Sur ce point, sur les valeurs, sur la bienveillance, je trouve qu'il y a beaucoup de bénéfices à retirer de LC et des posts de ses membres wink

En fait, ces jours-ci, je suis plus assidue à la lecture du forum qu'au suivi de mon programme (peut-être aussi à cause des bugs). Je réalise que ma reconstruction passe par l'attention aux autres. Leurs progrès et leurs difficultés me permettent de relativiser l'ampleur de ce que je percevais comme des obstacles. Lire ce forum et sentir que je veux du bien aux autres, (et sentir que d'autres me veulent du bien) m'aide à garder le focus sur cette valeur. La pratique de la gratitude m'aide aussi à garder le cap. Et je me dis de moins en moins "quand je serai mince, etc...". Le présent et l'action remplacent graduellement la rumination nostalgique et la procrastination (même si là, faut avouer, il y a encore du boulot!) dans ma vie.

Et Eleo, l'utopie, je suis pour! Si nos rêves nourrissent nos actions, il y a des chances pour que nous soyons en accord avec nos valeurs. smiley

Bon weekend!

reborn60
Abonné

Joli post positif, Fanette !

Merci et bon week-end.

Evelyne 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
adonon
Ancien abonné

Ce n'est pas grave Evelyne.

Ce n'est pas grave Evelyne.

Adonon

Adonon

Fanette
Ancien abonné

laugh

reborn60
Abonné

wink

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
adonon
Ancien abonné

Bonsoir, 

Comme toi Fanette, j'ai passé quelques jours de moindre assiduité... je cherche comment me recentrer sur l'ensemble : la PC, les sensations etc. J'ai intégré les éléments du programme, mais je vois aussi comment on peut décrocher imperceptiblement. C'est vrai qu'on peut relativiser : contrairement à toi, je n'ai jamais oscillé entre le 36 et e 38, mais finalement c'est la même chose, nous avons été focalisées sur un détail (chiffré souvent) de poids, de taille, de limite arbitraire. Pour moi, la morale s'en mêlait, c'est bien d'avoir un imc de 23, 25 c'est limite et au-dessus ça prouve ma nullité. Sachant que je ne suis jamais descendue en-dessous ! 

Alors, pour le moment, j'observe ce qui m'a fait décrocher, et je décide de priorités : attendre la faim, et là, déguster. J'ai appris à bien repérer la faim, à ne pas en avoir peur, donc, je peux l'attendre tranquillement. Et puis reprendre la méditation de PC parce que c'est une aide précieuse. (Je dois m'adapter à un problème respiratoire persistant, qui perturbe ces exercices.)

Brique après brique... frown

Bonne soirée !

Adonon

izabelle
Animatrice forum

bon courage Adonon,  merci à tout ce que tu apportes sur le forum

et vous autres également!  

c'est vraiment une belle ambiance entre nous et je pense que c'est un élément essentiel de notre reconstruction

chris212
Marraine

Bonsoir Adonon,
Et oui, retrouver l'assiduité des premiers temps et la motivation nécessaire pour continuer à se reconstruire brique après brique wink !
Car même en fin de programme et surtout à ce moment là, il faut trouver ce petit quelque chose qui permettra de pérenniser nos acquis pour le futur...smiley  yes

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

adonon
Ancien abonné

Pour info, Chris, et toute autre personne intéressée : un nouveau fil "fin de programme !" est ouvert.

Adonon

chris212
Marraine

Le rêve devenu inaccessible à jamais : rentrer dans un 38 !

J'ai conservé (allez savoir pourquoi) un tailleur que je portais lorsque j'étais beaucoup plus mince qu'aujourd'hui. Je ne penchais pas alors vers le Bibendum.

Je sais que oui, fut un jour où je rentrais dans un petit 38 petite jupe droite étroite, veste cintrée...
Et ça me fait du bien de constater que je n'ai pas toujours été comme je suis.

adonon dim 10/12/2017 - 19:42efait    ....Alors, pour le moment, j'observe ce qui m'a fait décrocher, et je décide de priorités : attendre la faim, et là, déguster. J'ai appris à bien repérer la faim, à ne pas en avoir peur, donc, je peux l'attendre tranquillement. Et puis reprendre la méditation de PC parce que c'est une aide précieuse. (Je dois m'adapter à un problème respiratoire persistant, qui perturbe ces exercices.)

Brique après brique... frown

Adonon, je fais les mêmes constatations que toi. wink Je reconnais la faim, je peux l'attendre sans crainte... Je n'ai pas peur d'avoir faim. Je déguste, je savoure avec plaisir... Et pourtant, je ne suis pas sûre de moi. J'ai besoin du cadre proposé par LC. Il faut que je reprenne la PC de façon régulière.
Je me pose les questions que tu te poses...  cool

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

chris212
Marraine

Merci pour cette info, Adonon...

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

Emeraude
Ancien abonné
Super adonon, merci :)
adonon
Ancien abonné
Suite : j'ai repris les méditations de pleine conscience sur Petit BamBou, malgré la gêne respiratoire, parce que c'est un outil précieux pour moi. C'est un tout : la PC + le programme LC, lâcher l'un c'est prendre le risque de perdre l'autre. J'ai choisi le programme classique, et j'essaie d'intégrer mes problèmes respiratoires à la pratique. Les quintes de toux ou les bruits de mes bronches (je suis asthmatique, en crise actuellement), deviennent l'objet de mon attention par moment, au même titre que les bruits extérieurs, les pensées, ou d'autres sensations corporelles. C'est finalement un moyen de les ramener à leur petite place. Etant à la maison depuis 3 semaines, la question des pauses régulières ne s'est pas posée avec la même acuité, par contre j'ai tout à coup réalisé que je mangeais souvent devant l'ordi. Bref, retour aux fondamentaux, calmement, et le poids repart doucement à la baisse, rien de magique là-dedans ! A bientôt Adonon
reborn60
Abonné

Les fondations se consolident, petit à petit...

J'espère que tu vas bien Chris ?

Belle journée à toi et à la communauté.

Evelyne

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
Haut de page 
X