J’ai perdu du poids, environ 8kg. Et surtout je n’ai pas repris ces kilos.

MariePoppins

Marie, 50 ans, Puteaux

Pourquoi Linecoaching?

Marie:

Depuis que je suis adolescente, je compense mes émotions avec la nourriture dans des proportions inadaptées. J’ai connu plusieurs décennies de boulimie hyperphagique.

J’ai commencé par découvrir la méthode grâce au livre du Docteur Zermati il y a plusieurs années. J’ai ensuite été suivie pendant quelques séances par sa remplaçante. Quelques années plus tard je suis allée voir 2 ou 3 fois le Docteur Zermati. J’ai fini par découvrir le site sur internet et je me suis abonnée une fois 6 mois puis une dernière fois 3 mois. Le résultat se traduit par une perte de poids sans en reprendre et dans l’unique satisfaction de son plaisir. 

J’ai perdu du poids, environ 8kg. Et surtout je n’ai pas repris ces kilos. Il m’arrive de prendre un peu de poids à certaines occasions, je le sens parfois dans mes vêtements. Cela ne m’effraie plus car j’ai retrouvé confiance en ma capacité à renouer avec mes sensations alimentaires. Du coup je le reperds facilement, j’arrive à rester stable.

J’ai fait la paix avec la nourriture et avec moi-même sur le plan de la silhouette. Je ne pourrais plus jamais retourner en arrière, c’est-à-dire, faire un régime, le simple fait de l’évoquer me procure des émotions négatives et un sentiment de révolte. J’ai appris grâce au programme linecoaching que je pouvais perdre du poids sans avoir de contraintes alimentaires et que les résultats sont durables.
 

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Marie:

Elle est radicalement différente et ne ressemble à aucune autre. Elle est unique et totalement disruptive. Il ne s’agit pas d’un régime mais d’une méthode pour se connecter à ses ressentis

alimentaires et les écouter pour être en accord avec ses envies et les besoins de l’organisme. Le résultat se traduit par une perte de poids sans reprise de poids, et en prenant du plaisir à manger.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Marie:

Le parcours alimentaire est progressif. Parfois on a envie d’avancer plus vite mais il faut se rappeler qu’il est important d’ancrer les changements de comportements alimentaires, et pour cela il faut prendre du temps.

Je n’ai pas suivi le parcours forme, mais en revanche comme je suis devenue attentive à éprouver la sensation de faim avant de manger, je me suis mise au sport pour ressentir cette sensation faim qui m’est devenue si précieuse car c’est mon sésame pour manger ! Je fais maintenant beaucoup de sport et prépare les 20 kms de Paris.

Les échanges avec les coachs

Marie:

J’ai testé la messagerie des coachs. En bonne boulimique, j’ai tendance à vouloir un délais de réponse beaucoup plus court, car lorsque j’envoie des messages c’est lors des situations tendues de compulsion avec une envie impérieuse d’être aidée.

Votre outil favori ?

Marie:

Le chat et forum, cela m’a beaucoup aidé d’échanger avec d’autres participant, entre nous on s’entraide. On bénéficie de l’expérience et du parcours d’autres plus aguerris et cela fait du bien au moral.

Par Mariepoppins 0

D'autres témoignages de même profil

X