Je ne pense plus à la nourriture. J'ai perdu 10 kilos et je me sens bien!

Madeline

Madeline, 37 ans, Paris

Pourquoi Linecoaching?

Madeline:

Depuis l'adolescence je me suis toujours crue grosse, alors que finalement j'étais bien, c'est maintenant que je le vois. Mon poids était au dessus de la moyenne mais je suis "charpentée", un peu comme les nageuses, j'ai des gros os tout simplement! Quand j'étais enfant, mes parents avaient la mauvaise habitude de me punir en me privant de manger, ce qui fait qu'aujourd'hui je suis incapable de sauter un repas, même quand je n'ai pas faim! Finir mon assiette était également obligatoire. Il va sans dire que je ne reproduis pas les mêmes erreurs sur mes enfants, je leur demande juste de goûter.
C'est après avoir eu mes enfants que j'ai pris du poids. Plus de 17 kilos en 4 ans, j'ai accusé mon stérilet hormonal et l'ai fait enlever mais je n'ai pas perdu un seul gramme; en revanche, j'ai arrêté de grossir. Actuellement ma relation avec la nourriture avait un côté "affectif". J'ai tendance à ne manger que ce que j'aime et je n'ai pas d'aliment interdit. Par contre je mange sous l'effet du stress ou de la contrariété à la fin du repas du soir principalement, et aussi le soir en rentrant, quand je prépare les repas. Je suis allée sur internet des années après avoir lu le livre “Maigrir sans régime” et c’est là que j’ai découvert Linecoaching.  
Aujourd'hui je ne pense plus à la nourriture, je ne suis plus obsédée par elle, je ne cherche plus à maigrir à tout prix. Le programme m’a aussi permis de réduire considérablement mes Envies de Manger Émotionnelles en gérant mieux mes fins de journée. Je peux aujourd'hui patienter et mieux gérer ma faim.
Lorsque j’ai commencé, j’étais à plus de 100kg, et aujourd’hui j’ai perdu 10 kilos. Je me sens bien, j’ai perdu une taille de vêtement et je suis beaucoup moins essoufflée. Le regard des autres a changé, on me dit beaucoup que j'ai maigri, que je suis bien. Tout cela me permet d’être plus à l’aise dans la relation avec les autres et avec l'image que me renvoie mon corps. J’hésite moins à me mettre en jupe et je fuis moins les photos qu’auparavant. Je me réconcilie avec ma propre image. Je reprends plaisir à aller dans les boutiques (je trouve ma taille plus facilement maintenant) me choisir de nouveaux habits qui me mettent en valeur. C’est aussi mon propre regard qui a changé car j’ai l’impression de reprendre de la confiance, de l’assurance, d’être moins jugée par les autres et plus en confiance dans la relation. La méthode Linecoaching m’a permise aussi d’acquérir de nouvelles méthodes pour mieux gérer mes émotions. J’ai appris à prendre plus de recul vis-à-vis des idées stressantes que j’arrive à mieux accepter, et de fait, elles me paraissent moins stressantes, moins envahissantes. Je gère mieux mes émotions avec la respiration en pleine conscience, je me sers aussi la musique et du sport, qui me permettent de réguler mes émotions.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Madeline:

Elle est très différente car elle ne se concentre pas sur notre alimentation (ce que l'on met dans notre assiette) mais sur la gestion des émotions et notre façon de nous alimenter (nos comportements). Je conseillerai cette méthode à mon entourage, après à chacun de l’adapter à son histoire personnelle et son ressenti. Elle me semble efficace si on prend le temps de suivre le programme car elle permet de se réconcilier avec l'image que l'on a de soi et en définitive avec soi-même.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Madeline:

Le parcours alimentaire m'a permis l'apprentissage de la gestion des émotions, à prendre du recul avec des comportements que je ne maîtrisais plus. A remanger des aliments que je ne mangeais quasiment plus (aliments tabous que je ne pouvais manger que trop rarement) et ça m’a permis de les manger sans mauvaise conscience. Le parcours forme est vraiment très utile, mais je ne l’ai pas beaucoup utilisé, car j’ai préféré faire un sport à l’extérieur et j’ai choisi de m’entraîner à la course.

Vos interactions avec la communauté ?

Madeline:

Je pense que la messagerie au coach est très utile quand on a une baisse de motivation, l’envie d’arrêter, ou le sentiment d’être perdu dans le programme. Personnellement je n’en ai pas eu beaucoup besoin, puisque j’ai suivi le parcours alimentaire tranquillement, mais je savais que si j’en éprouvais le besoin je pouvais me tourner vers eux. Je n’ai pas tellement utilisé les forums. Néanmoins, j’ai utilisé le blog personnel comme un carnet de bord pour mettre en mots mes émotions lorsque je les vivais au présent.

Votre outil favori ?

Madeline:

J’ai bien aimé la respiration en pleine conscience, c’est un outil que j’utilise au boulot qui me permet de me recentrer de ne pas paniquer, de prendre du recul, même à des moments très stressants. Les carnets m’ont permis d’écrire et de relire ce que j’avais vécu de situations passées. C’est vraiment la prise de recul que j’ai pu travailler avec ces carnets.

Votre défi préféré ?

Madeline:

Je n’aime pas les défis donc je n’en ai quasiment jamais fait. Je ne souhaitais pas m’ajouter des activités supplémentaires car le parcours alimentaire était suffisant.

Par Claire de Line… 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X