ETAPE: déguster du pain, une pomme, du café en pleine conscience - 13032013

Annemie.
Abonné

 

bonjour 

j en suis à cette étape ou on déguste trois aliments en pleine conscience

j'ai commencé par le pain

j'aichète toujours du pain de seigle au même endroit, c'est là qu'il ressemble le plus au pain de seigle que j'avais pour habitude de manger en Allemagne

quand j'en rapportai en France je commençais toujours par le sentir

et là, suprise, énorme surprise, lors de la dégustation les yeux fermés non seulement le pain n'avait pas du tout la même odeur, en fait je trouve qu'il sent moins bon, mais en plus il n'a pas ce petit gout légèrement acidulé que j'aimais tant 

du coup, je suis très déçue par ce ce pain.... la dégustation les yveux fermés et en pleine conscience m'a permis de découvrir que je ne l'aime pas du tout autant...

c'était pour moi un Ersatz, la couleur et la texture me faisaient penser que c'était le même et avec du beurre et en mangeant sans vraiment y prêter attention  j'étais dans le leurre complet

avez vous ressenti les choses ainsi? autrement?

j'espère que vous serez nombreuses à me donner vos expériences là dessus

petite quesiton, comment fait on pour garder le café en bouche jusqu'à ce qu'il ait perdu toute saveur

je verrai bien....

Commentaires

Manue76.
Abonné

Je ne te comprends pas ! Normalement, déguster un aliment, prendre du temps pour le savourer permet de l'apprécier davantage. Peut-être que tu restes trop longtemps à mastiquer et que l'aliment n'a alors plus de goût !

Je pense aussi qu'il faut privilégier les bons produits qui sont plus riches en goût et en saveur. Je sais que c'est plus cher mais il faut remplacer la quantité par la qualité. Au total, si on mange plus en respectant sa bonne faim, on se "goinfre" moins, on achète moins de nourriture donc on peut acheter de meilleurs produits au final pour le même prix. Ce qui te permettra d'emmagasiner dans ton esprit de véritables bons souvenirs gustatifs.

J'ai un challenge qui me vient pour toi : essaie la dégustation avec un même aliment mais à deux reprises : un à bas prix et un payé plus cher. Compare. Ensuite tiens moi au courant de tes sensations gustatives dans les 2 cas.

Je souhaite que cette méthode devienne une révélation pour toi comme elle l'a été pour moi.

Bonne route.

PS : A tous les linecoachés que cela intéresse : essayez mon challenge si ce n'est pas déjà fait et tenez-moi au courant. Merci.

pleinedespoir.
Abonné

hello,

Intéressant ce fil... moi j'ai dégusté hier un morceau de ragusa noir.. que j'adorais  avant et bien que nenni... plat ,pas bon ,industriel, berk j'ai failli le jeter.. est -ce possible? vais  je devenir  franchement snob à ne manger que du tout haut de gamme..? au secours.bon!

Autre observation que je lie à celle là hier soir j'avais vraimetn envie d efaire taire ma faim... j'ai mangé jusqu'à c eque je me sente raisonnablement "remplie" même si je sais que c'est trop!! bizarre... remplie,pleine,forte,inattaquable ,entière, voilà les mots qui me viennent... faire taire cette faim comme on fait taire le moustiqeu qui vous tourne autour avec un bon cpup de tapette... à mouche... zou ,pan,fini!!! c'était un besoin ... pour calmer  mes nerfs ... donc rien à voir avec de la faim ,de la satiété ou .. de la dégustation mais c'est un besoin avec lequel je dois composer... ... ressentez vous cela parfois??

Merci de vos retours...

Nounette73.
Abonné

Merci Izabelle et Lorraine.

Je ne me mets pas la pression, je tire le "fil" de cette idée de faire tourner la nourriture, et avec l'exercice des 20sec/poser fourchette, etc. j'arrive à me concentrer sur la saveur ou l'absence de saveur. Ca ne change pas grand chose sauf que suite à échange avec mon binome je suis plus consciente de mes réactions dans le cas où l'aliment manque de saveur ou ne me plaît pas. Et finalement, autant la dégustation ne m'amène pas tellement d'information (j'ai vu plein de témoignages où des gens réalisaient qu'ils n'aimaient pas un aliment sur lequel ils compulsaient, rien de tel ici) autant je commence à récolter les fruits du centrage sur le goût en terme de comportement alimentaire, ce qui est qd même un gros progrès.

Typiquement si je n'aime pas, je me dis "je n'aime pas" ou "ça n'a pas de goût" (je le savais avant hein mais je mangeais qd même) ... et je pense que ma binome quand elle n'aime pas un plat elle n'a pas de pb à s'arrêter de manger, et je ne sais pas pourquoi, ça devient plus simple et plus évident de m'arrêter. .

 

Mais sur la satiété spécifique et sur le plaisir gustatif c'est pas encore ça.

D'ailleurs je suis bloquée depuis 15 jours sur l'étape des 3 premières bouchées, impossible de répondre aux questions (peut-être aussi parce que je prends des plats simples car pas faim souvent et c'est l'été j'ai envie de frais et de froid ... alors sur un bol de fromage blanc aux fraises, répondre sur le mode de cuisson, l'assaisonnement ou les ingrédients c'est un peu juste ...)

 

Manue 76 tu réponds à qui ?

(ça ne doit pas être à moi ça ne correspond en rien à ce que j'évoque mais ça ne correspond pas non plus au 1er message).

"Normalement" et "il faut" j'avoue que je fuis un peu ce genre de terme blush. Ne te fais pas de souci, à mon avis on est vraiment sur des approches qui sont spécifiques à chacune d'entre nous et ce qui peut être une révélation pour une ne va pas atteindre une autre sans qu'on ait besoin de se l'expliquer ou de s'en préoccuper.

(Perso je n'ai pas de questionnement vis à vis de la faim alors que je vois bien que l'exercice des 3 faims a été une vraie angoisse pour plusieurs d'entre nous.)

Enchantra.
Abonné
[quote=Annemie]

 

bonjour 

j en suis à cette étape ou on déguste trois aliments en pleine conscience

j'ai commencé par le pain

j'aichète toujours du pain de seigle au même endroit, c'est là qu'il ressemble le plus au pain de seigle que j'avais pour habitude de manger en Allemagne

quand j'en rapportai en France je commençais toujours par le sentir

et là, suprise, énorme surprise, lors de la dégustation les yeux fermés non seulement le pain n'avait pas du tout la même odeur, en fait je trouve qu'il sent moins bon, mais en plus il n'a pas ce petit gout légèrement acidulé que j'aimais tant 

du coup, je suis très déçue par ce ce pain.... la dégustation les yveux fermés et en pleine conscience m'a permis de découvrir que je ne l'aime pas du tout autant...

c'était pour moi un Ersatz, la couleur et la texture me faisaient penser que c'était le même et avec du beurre et en mangeant sans vraiment y prêter attention  j'étais dans le leurre complet

avez vous ressenti les choses ainsi? autrement?

j'espère que vous serez nombreuses à me donner vos expériences là dessus

petite quesiton, comment fait on pour garder le café en bouche jusqu'à ce qu'il ait perdu toute saveur

je verrai bien....

[/quote] Je commence aujourd'hui et j'ai commencé par le café car je ne sais pas si pour les autres il faut attendre la faim. Moi j'apprécie le café et là à la garder en bouche le faire rouler ressentir l'arôme bah je n'ai pas apprécié j'ai trouvé le goût moins bon. Cela fait un mois que j'ai commencé rien ne se passe niveau poids.... J'espère que la dégustation va m'aider: en dégustant j'espère manger moins en prêtant attention au goût et au rassasiement. Est ce que la dégustation vous a aidé à moins manger ? À manger plus doucement ?
Pattie.
Ancien abonné

La dégustation m'a appris à être dans le moment présent en entier. Elle m'a aussi apprise à être exigeante avec ce que je mange. Et elle me permet de savoir quand mon corps ne veut plus d'un aliment (son goût change).

Par contre, ça n'est pas encore un réflexe. Souvent, ma présence au moment se borne à constater que je suis empressée, que je ne profite pas à fond de mes bouchées, que je mange du moyen.

Pour manger moins, ce qui m'aide, c'est l'augmentation de la tolérance émotionnelle. Et bon, en ce moment elle est toute petite, ma tolérance émotionnelle.

Enchantra.
Abonné
Merci moi aussi je me rends compte que je ne prends pas le temps, que j'avale vite .... J'espère que ça va m'aider....
Chléa.
Abonné

Oui Enchantra, pour la pomme et le pain ( et tous les autres aliments ) , il faut attendre d'avoir une faim petite ou modérée ( cf protocole ) 

Moi je ne ferai pas le café : j'aime pas ça

Donc je vais aller m'acheter deux pommes ( qui j'espère seront bonnes parce que c'est pas encore la saison  ) chez un petit maraicher du coin, deux différentes histoire de varier les plaisirs ..et de m'entrainer.

La bonne baguette je sais ou la trouver 

Et je commence demain ! 

En espérant que ça va m'apprendre plein de choses ...

Haut de page 
X